Focke-Wulf Triebflügel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Focke-Wulf Triebflügel

Message  panzerblitz le Dim 21 Fév 2010, 12:38 pm

Focke-Wulf Triebflügel

Mon instructeur de voltige me disait un jour “l'hélico c'est le symbole de l'acharnement de l'homme a vouloir faire voler un objet “ .Il avait raison pour l'hélico ,mais pas que ...


Genèse :

Les années 1930 furent marquées, dans le monde entier ,par l'augmentation exponentielle des études les plus folles en matière d'aéronautique. Menées avec le soutien financier d'Etats de plus en plus belliqueux, elles permirent l'avènement d'un nombre certain de chercheurs tant audacieux que « productifs ». L'un de ceux-ci ,le Dr Erich von Holst, se passionne pour les insectes, et en particulier les différentes caractéristiques de leurs vols. Réalisant plusieurs modèles réduits motorisés, il s'efforce de recomposer mécaniquement le vol de la libellule. Parmi les différentes formules essayées, von Holst s'attache particulièrement à la réalisation d'un appareil VTOL (appareil à décollage et atterrissage vertical) à la voilure tournante. Un véritable rotor de trois imposantes pales devait tourner autour du fuselage de cet appareil ,de manière à permettre le décollage et le vol de l'ensemble .L'ingénieur allemand pensa à fixer des groupes propulseurs sur chacun des plans, de manière à ce que leurs actions provoquent et la mise en rotation du rotor et la propulsion de l'appareil. Ce projet, baptisé Triebflügel (« Voilures réactorisée ») ,aurait pu rester dans les cartons si les croquis du docteur Von Holst n'avaient pas atterri à l'été 1943 sur le bureau du Professor Kurt Tank, directeur technique des usines Focke-Wulf de Brème. Celui-ci se montra dès le départ très intéressé par le projet, d'autant que la situation militaire du moment imposait de se pencher vers les appareils les moins exigeants possible en longueur de piste.
Une équipe fut montée au début de l'année 1944 afin de développer le projet. Installés à Bad Eilsen et dirigés par le Dr von Holst, les ingénieurs allemands vont travailler près d'une année sur le projet ,en faisant bien évoluer les projets initiaux. Le fuselage de l'engin prévu fut ainsi extrapolé de la nébuleuse du Ta-183, et aurait dû recevoir un armement assez mixte puisque comprenant deux MG 151/20 (plutôt destinés à la lutte contre les chasseurs) ainsi que deux MK 108 (excellents dans la chasse au « viermot » et seulement dans ce cas). Le mode de propulsion reposait désormais sur des statoréacteurs. Le choix d'un statoréacteur n'était d'ailleurs pas anodin; beaucoup plus simple – et donc plus fiable – qu'un réacteur, il avait l'avantage d'utiliser non pas une essence de plus en plus rare, mais de la poussière de charbon. L'inconvénient était cependant qu'un statoréacteur s'avère incapable de démarrer à une vitesse nulle. Une ingénieuse solution à ce problème fut alors trouvée, en plaçant un petit moteur-fusée Walther dans chacune des tuyères .Leurs fonctionnements permettait de mettre le rotor en rotation à la vitesse nécessaire au démarrage des statoréacteurs. A la mi-juin, les travaux initiaux furent achevé, et l'équipe passa aux test en soufflerie, sous la direction du docteur Pabst. L'anecdote veut que les statoréacteurs furent testés sur une portion d'aile de Fw 190 A-10 (version expérimentale avec une voilure rallongée) ,puisque aucun élément du Triebflügel n'avait même été commencé. Les études et les plans s'achevèrent début 1945, de manière satisfaisante puisqu'une commande de 10 appareils de présérie fut passée.
Description :

-Intercepteur monoplace .
-VTOL .
-Triplan, plans principaux rotatifs au décollage ,fixes en phase de vol .
-Armement interne ,pas de points d'emport externes connus .
-Empennage en « X » .


Plan 3 vues :





Caractéristiques :


Dimensions :

-Longueur : 9,35m

-Envergure : 11,5 m


Performances :

- Vitesse maximale (atteinte par le modèle en soufflerie ) : 900 Km/h

- Vitesse ascensionnelle en phase de décollage (estimée ) : 120 m/s


Motorisation :

Trois statoréacteurs Lorin de 840 Kg de poussée .

Armement :

-Deux canons MG 151/20 de 20mm

-Deux canons MK 108 de 30mm


Production :


Cet appareil original ne fut jamais construit ,malgré la commande de présérie .Un certain nombre de travaux avaient cependant commencés lorsque les britanniques saisirent les usines Focke-Wulf , en avril 1945 .Pas de détails sur ce que sont devenus les différents documents ainsi que les éléments en construction du ou des prototypes .

Vie opérationnelle :

Aucune vie opérationnelle ,même si le concept fut largement repris après le conflit .Parmi les plus ressemblantes réalisations ,citons le drone allemand Do 33 Kad ,ou le beaucoup plus récent NTT “Rissa” autre avion sans pilote ,cette fois-ci de facture russe .


Galerie iconographique :



Le docteur Von Holst ,père du Triebelflügel ;

Source image : http://www.nexusboard.net/sitemap/6365/ringflugler-und-hubjager-t296826/


Si aucune photographie de l'appareil n'existe ,il n'en va pas de même des plans et esquisses des ingénieurs ayant planché dessus . Ce croquis nous dévoile le mode de fonctionnement complexe de la “voilure tournante” de ce projet de chasseur Focke-Wulf .



Notre VTOL à l'empennage cruciforme reposant verticalement au sol ,ce ne sont pas moins de cinq roues qui sont nécessaires pour sa réception .On remarque que les allemands ont fait preuve de standardisation puisque la roue principale semble être la roulette de queue d'un He 177 ,pendant que les roues secondaire proviennent, elles, de Fw 190 .



Cette coupe ,réalisée par Focke Wulf dévoile l'agencement interne de l'appareil .L'on notera la taille de l'arbre central nécessaire à la rotation ,ainsi que la disproportion du train d'atterrissage principal.



Une petite vidéo ,qui illustre bien ce à quoi aurait put ressembler une mission de notre avion. Elle illustre surtout parfaitement son mode de propulsion relativement peu catholique, ainsi que les difficultés d'atterrissages qu'auraient rencontrés les pilotes de cet appareil .



La fin de la guerre ne clôt évidemment pas l'ère des VTOL .Outre les essai français bien connus ,nous noterons que les Allemands eux même perdureront dans cette voie ,avec notamment leurs drone Do 33 Kad .





Ultime descendant du concept ,le drone russe NTT Rissa :



Sources :

Ecrites :

- Lommel Horst « Geheimprojekte der DFS -Vom Höhenaufklärer bis zum Raumgleiter » Motorbuchverlag ,Stuttgart 2000 .

- Nowarra Heinz “Die deutsche Luftrüstung 1933-1945” Bernard & Graefe ,Bonn .

Internet :

- http://www.luft46.com/fw/fwtrieb.html

- http://www.reaa.ru/cgi-bin/yabb/YaBB.pl?num=1233151597/10

- http://www.nexusboard.net/sitemap/6365/ringflugler-und-hubjager-t296826/

_________________
http://www.youtube.com/watch?v=wgmxc-X3XZ4&feature=related

panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4070
Age : 27
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Focke-Wulf Triebflügel

Message  sukhoi le Dim 21 Fév 2010, 10:54 pm

Et voici enfin traité l'avion qui as entrainé le plus grand nombre de réflexions de types: "ils avaient fumés quoi les ingénieurs allemand?"

C'est vrai que ce projet était de loin beaucoup trop ambitieux pour l'époque, ou l'on avait encore jamais effectuées le moindre vol en stato-réacteur et où l'on tatonnait encore pour les réacteurs classique. De plus le concept de décollage et surtout d'aterrissage en arriére me parait plutot casse-gnoufe. Néanmoins tant les américains que les français poursuivirent encore durant une bonne vingtaine d'années a faire des projets dans ce genre là.

Au final il restera célèbre pour être l'appareil le plus emblématique de la "luftwaffe 46".

Félicitation quand même pour avoir traité avec autant de sérieux d'un avion trop souvent recasé au niveau de "projet fantaisie". Il méritait bien ce post.

Encore une fois panzy:

sukhoi
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 671
Age : 25
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 18/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Focke-Wulf Triebflügel

Message  panzerblitz le Dim 21 Fév 2010, 11:07 pm

Merci Sukhoi !

Sinon pour les statoréacteurs ,on maitrisait assez bien en Allemagne à cette époque ...En fait on maitrisait même avant guerre puisque le concept revient à René Lorin ...En 1913 !!!

Beaucoup plus simple que les réacteurs ,ils allaient être très intensement testés surtout en Allemagne .Ces test commencèrent en 1942 ,d'abord sur des camions (et oui ,sur le toit de pauvres Opel Blitz ) puis sur le dos de gros Dorniers 217 .Faut avoir à l'idée que c'était le mode de propulsion idéal pour l'Allemagne : Simple, performant, peu gourmand en matière première ...Tout pour séduire en somme ,à partir du moment où tu procures à l'ensemble une vitesse initiale importante .

Il y aura donc tout une série de projets analogues ,dont presque aucun n'aboutira ...Presque aucun clin doeil gri !

Par contre c'est clair que vu les difficultés rencontrés par les Français et les Américains aprés guerre ,avec ce genre de formules VTOL ,je doute que le Trieb' ait été plus chanceux !

_________________
http://www.youtube.com/watch?v=wgmxc-X3XZ4&feature=related

panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4070
Age : 27
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Focke-Wulf Triebflügel

Message  Goliath le Dim 21 Fév 2010, 11:15 pm

très bel article pour un engin des plus étonnants, bravo !

J'ai pas mal de doc à la maison en allemand sur cet engin : j'ai au moins une quarantaine de bouquins sur la "Luftwaffe" du futur, et cet engin est généralement au menu !
Je pourrais donc apporter quelques schémas supplémentaires ou des précisions techniques au besoin !
pas mal de documents dessus en fait, mais surtout en allemand et en anglais ... côté anglophone, un historien "mécanique" américain, parmi les meilleurs concernant les aéronefs, a fait un bon papelard là-dessus, et sur l'avenir du projet, je vois ça dès que je rentre !


encore bravo !

Goliath
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2830
Age : 23
Localisation : Autriche-France (95)
Date d'inscription : 20/10/2007

http://sturmovik.histoquiz-contemporain.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Focke-Wulf Triebflügel

Message  panzerblitz le Dim 21 Fév 2010, 11:25 pm

T'inquiète pas chef ,j'ai aussi pas mal d'ouvrages sur le sujet beret ...
De plus ,la pluspart des écrits actuels n'étant qu'une reformulation des écrits de Nowarra et de Griehl (beh hé z'étaient ingénieurs durant la guerre ,c'est eux qui possèdent tout les plans d'usines originaux ,ou en possèdent l'exclusivité ) je doute qu'il m'en faille beaucoup plus .Mais c'est sympas ,à charge de revanche .

Mais sinon c'est clair que j'ai d'autres photos ,notamment celles des essais en soufflerie ...Mais j'ai des principes pour éviter les ennuis au fofo : Pas de photos qui n'aient été publiées au préalable sur le web maleureu gri .

_________________
http://www.youtube.com/watch?v=wgmxc-X3XZ4&feature=related

panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4070
Age : 27
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Focke-Wulf Triebflügel

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:30 am


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum