Une curiosité.

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Une curiosité.

Message  Invité le Jeu 25 Fév 2010, 1:44 pm


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une curiosité.

Message  Ming le Jeu 25 Fév 2010, 1:58 pm

tecumseh a écrit:
Non mais des fois Grrrrrrrr!!!!!


_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une curiosité.

Message  tecumseh le Jeu 25 Fév 2010, 2:08 pm

Ming a écrit:Cela n'empêche pas le fait que certains Africains commencent à hurler devant le pillage en règle exécuté par les Chinois. Il y a de fortes chances pour qu'un jour cela se finisse très mal, lorsque les autochtones seront suffisamment excédés et n'auront plus rien (j'allais dire encore moins) à manger.
Sehr richtig, liebe freund. Celà s'est d'ailleurs illustré lors des fameuses "émeutes contre la faim" de Février 2008 où, à Douala, des chinois et leurs commerces ont été particulièrement visés.
avatar
tecumseh
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 866
Age : 50
Localisation : Douala, Cameroun
Date d'inscription : 21/01/2009

http://www.cafradcam.org (en cours d'actualisation)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une curiosité.

Message  Phil642 le Jeu 25 Fév 2010, 2:48 pm

Je ne vois pas comment les concombres vont survivre sang os, je ne pense pas qu'il soit nécessaire de les tuer, il faut au contraire en garder des spécimens, ça va devenir une espèce protégée.
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une curiosité.

Message  jeepierrot le Jeu 25 Fév 2010, 3:58 pm

Et c'est dans ce genre d'occasions que l'on peut proclamer haut et fort, (en plus du couplet sur les concombres...)

Sauvez les arbres !

Mangez des castors !
avatar
jeepierrot
Major
Major

Nombre de messages : 125
Age : 33
Localisation : LYON
Date d'inscription : 08/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une curiosité.

Message  Invité le Jeu 25 Fév 2010, 4:08 pm

Et si vous voulez sauver la terre...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une curiosité.

Message  Ming le Jeu 25 Fév 2010, 4:16 pm


_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une curiosité.

Message  Phil642 le Jeu 25 Fév 2010, 4:57 pm

LSR a écrit:Et si vous voulez sauver la terre...

Et qui va manger les vers de terre? Si il n'y a plus de taupes?

Il faut préserver l'équilibre de la chaîne alimentaire, or l'homo sapiens est omnivore, certe! Mais la taupe ne rentre pas dans ses habitudes de repas, ... même pour les soupes.

Et si il n'y a plus personne pour bouffer les vers de terre, celle-ci (la terre) ne sera plus bonne pour les plantes habituées à un régime qui s'est bâti, des mios d'années durant, sur le mode terrophage, encore une fois, si l'équilibre est rompu, c'est tous qui casquent!

Et nous avons également besoin de plantes pour bouffer ... même des concombres, le tout est de prélever juste ce qu'il faut. Mais là ...




@ Ming: Merci mais je ne fait que mon devoir et c'est si facile!
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une curiosité.

Message  Ming le Jeu 25 Fév 2010, 5:25 pm

Ceci dit je connais des gens qui mangent du hérisson -chacun ses habitudes alimentaires- moyennant quoi la taupe n'est pas si éloignée du petit porc épic européen.
Cependant, ce n'est pas tant la disparition d'espèces animales qui est gravissime (quoi que je devrais préciser que cela dépend, fondamentalement, de la place qu'occupe cette espèce en question dans la chaîne alimentaire. Le massacre des requins est, par exemple, une connerie monumentale), mais plutôt l'importation de certaines espèces dans des régions dont elles ne sont pas originaires et/ou leurs prédateurs sont absents qui produit de véritables catastrophes écologiques. Par exemple :

-le crabe du Kamtchaka, que les soviétiques avaient importé des mers froides (Barents si ma mémoire est bonne) pour favoriser son développement dans des océans plus chauds -à peine quelques degrés supplémentaires, mais suffisants pour que la bestiole croisse dans des proportions telles qu'aujourd'hui ce sont des nuées de crabes qui endommagent pour longtemps les fonds marins en Scandinavie. Cela ne fait rire personne, parce que dès aujourd'hui se présente la menace de l'arrivée de nuées de ces crabes sur les côtes européennes et c'est un réel danger pour tout le monde, à commencer par les poissons.

-les tortues de Floride. Combien d'entre-vous en ont eu ? Si tel est le cas, j'espère que vous ne les avez pas relâchées dans la nature, parce qu'elles sont carnivores et s'attaquent aux totures européennes, dont la Cistude qui est une espèce protégée et en voie de disparition. Celles de Floride sont carnivores et de ce fait nuisibles dans nos cours d'eau.

-l'écrevisse américaine. Elle a provoqué de tels ravages dans les cours d'eau français que son transport, lorsqu'elle est vivante, est strictement interdit de même que sa libération dans n'importe quelle rivière, fleuve national. Cette espèce est clairement reconnue comme nuisible, parce qu'elle est porteuse d'un champignon qui tue les écrevisses françaises, au delà du fait qu'elles font de tels dégâts sur les berges et sur les oeufs de poisson que cela inquiète toute personne se souciant d'écologie.

-la grenouille taureau (Ouaouaron chez Americanakiller, dans la belle province), encore un bel exemple d'inconscience totale. Elle a été importée par un crétin qui trouvait que des grosses grenouilles dans son étang, cela aurait été super. Il a été satisfait au delà des limites : cette grenouille peut atteindre 25 cm pour un poids de 500 grammes et elle est, à la différence des grenouilles européennes, omnivore et même carnassière : elle s'attaque non seulement aux insectes mais aussi aux poissons, poussins d'oiseaux aussi divers que variés et fait même preuve de cannibalisme. En l'absence de ses prédateurs naturels (caïmans, serpents, rapaces) elle se développe et croit en toute impunité.

-les coccinelles chinoises : idem, en septembre-octobre on s'aperçoit que des nuées de coccinelles viennent se déposer sur toutes les surfaces blanches exposées au soleil. Elles cherchent un lieu d'hibernation. Le hic étant que les scientifiques ont cherché à favoriser un "insecticide" naturel en croisant les coccinelles européennes avec les chinoises. Le résulat c'est une rupture dans la chaîne alimentaire et une calamité qui s'infiltre dans chaque recoin de la maison -j'en ai trouvé jusque dans la prise téléphonique chez moi-.

On l'aura compris, l'intervention humaine dans la chaîne biologique et/ou alimentaire est plus souvent catastrophique qu'autre chose. Peut-être que l'exemple le plus parlant est celui des lapins. Je ne me rappelle plus sur quelle du Pacifique furent-ils importés mais ils provoquèrent des dégâts dans telles proportions que les Britanniques employèrent des moyens disproportionnés pour en venir à bout. Tandis qu'en France, un jour, un scientifique exécédé de voir ses cultures dans son jardin mangées par les lapins importa un virus qui court encore dans toute l'Europe : la myxomatose. Encore une fois, plus crétin tu meurs.

Voici ce que dit Wikipédia à ce sujet -sachant que le virus a été égaement employé en Australie auparavant pour se débarasser de ces rongeurs :

Contrairement aux tentatives antérieures et étrangères, l'origine de
l'épizootie française résulte d'une initiative privée. Il s'agit d'une
action initiée par le docteur Armand-Delille, membre de l'Académie de
Médecine et Vice-président de la Société de Biologie. Ce dernier
possède un domaine de 300 hectares situé en Eure-et-Loir.
Il en exploite les parties non boisées. Les préjudices portés à ses
cultures par les lapins sont énormes. Pour éviter un désastre complet,
il chasse les lapins et en tue jusqu'à 4 000 par an. Ayant eu
l'occasion de rencontrer le descripteur de la maladie, Armand-Delille
espère trouver une solution définitive à ses problèmes grâce à la
myxomatose. Le 19 janvier 1952, il reçoit de Suisse un échantillon de
cultures du virus de la myxomatose. Quelques semaines plus tard, il
réalise une inoculation sur deux lapins. Moins de deux mois plus tard,
près de 90 % des lapins de son domaine sont morts ou présentent des
symptômes de la maladie. En octobre 1952, l'Institut Pasteur identifie
le virus à partir du cadavre d'un lapin récupéré à Rambouillet. Mais,
il faut attendre la publication, en octobre 1953, d'un article du
Docteur Armand-Dellile pour connaître l'origine de l'introduction de
cette nouvelle maladie. Des actions en justice sont intentées contre le
Docteur Armand-Delille, mais en même temps de nombreux agriculteurs se
félicitent de cette initiative. Il existe même un trafic de lapins
contaminés. Ces déplacements d'animaux atteints expliquent en partie la
progression très rapide de la maladie. Le 4 août 1956, le domaine du
Docteur Armand-Delille est le siège d'une réception privée. Sont
présentes à cette réception de nombreuses personnalités du Ministère de
l'Agriculture. Une médaille est offerte à Armand-Delille. Elle porte
l'inscription : "La Sylviculture et l'Agriculture reconnaissantes".
L'État reprendra d'ailleurs des expériences d'éradication des lapins
dans l'archipel des Kerguelen en 1955 et 1956. L'impact de la
myxomatose est alors très modéré.

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une curiosité.

Message  Invité le Jeu 25 Fév 2010, 5:48 pm

Phil642 a écrit:
Et qui va manger les vers de terre? Si il n'y a plus de taupes?
Beh... les brochets et les truites... réfléchis un peu, Phill


Je ne savais pas que Ming était aussi calé sur la faune et la flore (même s'il ne connaît que le concombre). Il remonte dans mon estime d'anti-potagiste.

Moins dangereux (quoique) comme exportation animale, mais bien plus flippant tout de même: on a déjà recensé une vingtaine de specimen de veuves noires en Gelbik! En plus je suis modérément arachnophobe

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une curiosité.

Message  sukhoi le Jeu 25 Fév 2010, 6:31 pm

Ming a écrit:
On l'aura compris, l'intervention humaine dans la chaîne biologique et/ou alimentaire est plus souvent catastrophique qu'autre chose. Peut-être que l'exemple le plus parlant est celui des lapins. Je ne me rappelle plus sur quelle du Pacifique furent-ils importés mais ils provoquèrent des dégâts dans telles proportions que les Britanniques employèrent des moyens disproportionnés pour en venir à bout.

Cette ile ne serait elle pas a cheval entre l'océan Pacifique et l'océan Indien et ne serait ce pas l'Australie tout simplement?
Je suit déjà aller dans ce pays et j'ai été stupéfait de voir une prairie sur laquel il était très difficile de marcher tellement il y avait des trous de lapin. Par chance nous étions dans l'hiver australe car il parait qu'en été il devient presque impossible de rouler sur certaines routes sans en écraser sans parler des dégâts sur les jardins, les cultures... Aussi de véritable campagne d'extermination sont organiser sans auqu'un résultat. Et tout cela a cause d'un seul couple de lapin importer par un des Français immigrés pour "distraire leurs filles".
Et toujours dans ce meme pays des dommages bien plus important mais moins visible (car se passant dans le désert australien) sont causer par des chameaux qui furent importés (car bien adaptés a ces immensité aride) et qui depuis le début du siecle proliférent en assechant les moindres point d'eau et en mangeant les rares plantes présente, ce qui n'arrange en rien les problème dû a la sécheresse qui sévit la bas.

sukhoi
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 671
Age : 26
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 18/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une curiosité.

Message  Invité le Jeu 25 Fév 2010, 6:41 pm

sukhoi a écrit:
Ming a écrit:
On l'aura compris, l'intervention humaine dans la chaîne biologique et/ou alimentaire est plus souvent catastrophique qu'autre chose. Peut-être que l'exemple le plus parlant est celui des lapins. Je ne me rappelle plus sur quelle du Pacifique furent-ils importés mais ils provoquèrent des dégâts dans telles proportions que les Britanniques employèrent des moyens disproportionnés pour en venir à bout.

Cette ile ne serait elle pas a cheval entre l'océan Pacifique et l'océan Indien et ne serait ce pas l'Australie tout simplement?

Cf. Jean de Florette qui voulut en faire un élevage, car ils étaient connus pour leur vigueur au lit, raison pour laquelle ils étaient interdits en France (enfin, selon Pagnol). Jean de Florette qui en fait était le fils de... mais chuuut, je vous l'dis pas.
D'ailleurs, il me semble qu'il est toujours strictement interdit d'introduire des lapins en Australie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une curiosité.

Message  Ming le Jeu 25 Fév 2010, 7:09 pm

sukhoi a écrit:
Cette ile ne serait elle pas a cheval entre l'océan Pacifique et l'océan Indien et ne serait ce pas l'Australie tout simplement?
Je suit déjà aller dans ce pays et j'ai été stupéfait de voir une prairie sur laquel il était très difficile de marcher tellement il y avait des trous de lapin. Par chance nous étions dans l'hiver australe car il parait qu'en été il devient presque impossible de rouler sur certaines routes sans en écraser sans parler des dégâts sur les jardins, les cultures... Aussi de véritable campagne d'extermination sont organiser sans auqu'un résultat. Et tout cela a cause d'un seul couple de lapin importer par un des Français immigrés pour "distraire leurs filles".
Et toujours dans ce meme pays des dommages bien plus important mais moins visible (car se passant dans le désert australien) sont causer par des chameaux qui furent importés (car bien adaptés a ces immensité aride) et qui depuis le début du siecle proliférent en assechant les moindres point d'eau et en mangeant les rares plantes présente, ce qui n'arrange en rien les problème dû a la sécheresse qui sévit la bas.

Non ce n'est pas l'Australie -que j'ai cité par ailleurs- mais une toute petite île dont le nom m'échappe et dont les dégâts causés par les rongeurs sont cent fois pire à ceux qu'ils ont fait en Australie -à cause du fait que l'île en question est seulement de quelques km2 et que la végétation y était déjà rare. Non seulement les lapins ont failli la liquider comme cela s'est produit (pour d'autres raisons) sur l'île de Paques mais en plus les rongeurs se sont attaqués à certaines espèces locales, en dévorant leurs propres sources d'alimentation. Il y a également les chameaux en Australie comme tu le précises, je me souviens d'avoir discuté aux Usa avec un pilote d'hélico australien qui emportait régulièrement des chasseurs dotés de fusils à lunette pour tuer les chameaux en surpopulation. Il m'avait dit qu'ils avaient beau en tuer, ils avaient l'impression d'être confrontés à un tonneau percé.

D'ailleurs, en allant bien moins loin, les lapins posent d'énormes problèmes dans les aéroports, à proximité des pistes. Ils creusent des galeries qui menacent la sécurité des passagers et du PNC/T raison pour laquelle certains aéroports se sont dotés de rapaces qui chassent les rongeurs.
Peut-être qu'à force, aussi bien les Australiens que les aviateurs devront qualifier les lapins (ça y est je l'ai dit !) d'animaux à grandes oreilles pour éviter la poisse, comme le firent les marins. Non ? Non !

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une curiosité.

Message  tecumseh le Ven 26 Fév 2010, 4:14 pm

Ming a écrit:Peut-être qu'à force, aussi bien les Australiens que les aviateurs devront qualifier les lapins (ça y est je l'ai dit !) d'animaux à grandes oreilles pour éviter la poisse, comme le firent les marins. Non ? Non !
Dans ce cas, Vénérabilissime Altesse, les Kangourous ont du soucis à se faire, si je m'en tiens à ta définition !!!!
Ceci dit, je suis impréssionné par ta maîtrise du sujet, comme LSR (du moins à ce que j'ai pu comprendre, boss ), ce qui est une preuve que malgré tous ses défauts (qui sont hyper nombreux, rappelons le), le concom conc connco enfin, bref, ce truc vert et obsène n'endurcit pas les coeurs, mais l'attendrit (comme la chair du gibier !!)
Bref, je suis entièrement d'accord avec tes posts concernant ce topic
Amicalement,
Tec'
NE VOTEZ PAS POUR LE MACHIN TRUC DE MING!!!
avatar
tecumseh
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 866
Age : 50
Localisation : Douala, Cameroun
Date d'inscription : 21/01/2009

http://www.cafradcam.org (en cours d'actualisation)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une curiosité.

Message  Invité le Ven 26 Fév 2010, 5:42 pm

<table align="center" border="0" cellpadding="0" cellspacing="1" width="90%"><tr><td>Ming a écrit:</td></tr><tr><td class="quote">Peut-être
qu'à force, aussi bien les Australiens que les aviateurs devront
qualifier les lapins (ça y est je l'ai dit !) d'animaux à grandes
oreilles pour éviter la poisse, comme le firent les marins. Non ? Non !</td></tr></table>
Dans ce cas, Vénérabilissime Altesse, les Kangourous ont du soucis à se faire, si je m'en tiens à ta définition




Tiens, je pensais qu'on utilisait plutôt le furetage pour se débarrasser des lapins agiles sur les aéroports et que les faucons servaient plutôt à éloigner les oiseaux. on en apprend tous les jours. Est-ce qu'ils peuvent faire double emploi?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une curiosité.

Message  sukhoi le Ven 26 Fév 2010, 6:38 pm

Quand j'ai fait mon stage a Roissy on nous as bien expliqué que les rapaces pouvait effectivement faire "double usage".

En théorie tout les aéroports au dela d'une certaine taille doivent disposer d'équipement pour la lutte aviaire, c'est a dire pour éloigner les oiseaux des pistes. Généralement ce sont des haut parleurs fixe ou bien montés sur voitures et qui justement diffusent des cris de rapaces. En revanche je ne suit pas sur qu'il existe de pareilles norme contre les lapins. A ce niveau là je connait juste une méthode asser particulière qui se passent sur une base aérienne pas très loin de chez moi: plusieurs fois par an tout les militaires de la base qui le désire quittent leur Famas et leur Mirage pour prendre des fusil de chasse et organiser des battues sur toute la longueur de la piste. Ils en ramènent toujours des quantités phénoménale et malgré ça ils progressent toujours les bougres. Je suppose que c'est l'herbe du terrain qui doit être très apprécier par les animaux car depuis quelques temps ce sont carrément des renards et même des chevreuils qui grillent la priorités aux avions sur les taxiway. Quand vous voyez les dégâts que ça fait sur une voiture vous imaginez un peu sur un mirage 2000 lancé a fond la caisse?

sukhoi
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 671
Age : 26
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 18/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une curiosité.

Message  Ming le Sam 27 Fév 2010, 12:09 am

Pardon je confuse, ce n'est pas contre les lapins que les rapaces sont employés (enfin si, mais ils ne sont pas la cible prioritaire) c'est surtout contre les autres oiseaux, pour éloigner les colonies qui s'approchent trop près des pistes et dont certains risquent d'être avalés par la puissante aspiration des réacteurs double flux.

Aujourd'hui les aubes de réacteurs sont faites pour supporter ce genre de dégâts (chez GE d'ailleurs il y a même un système de mise à feu de la pale opposée pour éviter déséquilibre et balour, avec nacelle faisant office de retenue pour éviter qu'une aube ne vienne à transpercer la cellule de part en part). Il n'empêche qu'un tel accident au décollage interrompt un vol et que l'appareil est obligé de revenir se poser. Evidemment si ce genre de problème se passait en plein vol en plein milieu de l'océan, il en serait tout autrement.

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une curiosité.

Message  elgor le Sam 27 Fév 2010, 12:36 am

Ming a écrit:. Evidemment si ce genre de problème se passait en plein vol en plein milieu de l'océan, il en serait tout autrement.

Euh ! vous en connaissez beaucoup d'oiseaux qui volent à 9000 mètres (altitude moyenne des avions au dessus de l'atlantique) ?
avatar
elgor
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1108
Age : 69
Localisation : Myrelingues la brumeuse
Date d'inscription : 10/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une curiosité.

Message  Ming le Sam 27 Fév 2010, 1:13 am

Non, pas forcément à 9 000 mètres, mais il se peut qu'une collision aviaire se produise lors de la descente à proximité d'un aéroport en bordure de côte ou sur une île. En fait le risque est aussi présent au décollage qu'à l'atterrissage, sans parler des chasseurs et/ou avions d'attaque au sol qui évoluent parfois en radada.

Chez Airbus à Hambourg cela avait été le cas pour je ne sais plus quel appareil en cours d'essais, qui était entré en collision avec plusieurs centaines de mouettes lors d'un vol à basse/moyenne altitude. Elles avaient impacté la cellule, les ailes, les réacteurs, les vitres du poste de pilotage, etc. Le pilote avait réussi à se poser en ne voyant presque rien, de mémoire sur un seul moteur. Le pire a été ensuite de retirer les cadavres des oiseaux et pour ça, les mécaniciens n'ont pas été à la fête...

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une curiosité.

Message  LeSieur le Sam 27 Fév 2010, 1:36 am

Ming a écrit:Non, pas forcément à 9 000 mètres, mais il se peut qu'une collision aviaire se produise lors de la descente à proximité d'un aéroport en bordure de côte ou sur une île. En fait le risque est aussi présent au décollage qu'à l'atterrissage, sans parler des chasseurs et/ou avions d'attaque au sol qui évoluent parfois en radada.

Chez Airbus à Hambourg cela avait été le cas pour je ne sais plus quel appareil en cours d'essais, qui était entré en collision avec plusieurs centaines de mouettes lors d'un vol à basse/moyenne altitude. Elles avaient impacté la cellule, les ailes, les réacteurs, les vitres du poste de pilotage, etc. Le pilote avait réussi à se poser en ne voyant presque rien, de mémoire sur un seul moteur. Le pire a été ensuite de retirer les cadavres des oiseaux et pour ça, les mécaniciens n'ont pas été à la fête...

a new-york , un incident du genre c'est produit , l'avion a du amerire ! imagine la frousse dans gens en bas... !
avatar
LeSieur
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2598
Age : 23
Localisation : Trois-Rivieres, Canada
Date d'inscription : 13/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une curiosité.

Message  Thunderbolt le Sam 27 Fév 2010, 10:37 am

Pour info, il y a certaines espèces d'oies et de grues qui, lors de leur migration, utilisent les courants ascendants pour passer la chaine de l'Himalaya, donc qui volent à facilement plus de 6000 mètres! Comme quoi, un oiseau, ça peut voler très haut!

J'ai le souvenir d'une photo d'un F16 américain heurté par un oiseau au niveau du cockpit, ce n'était pas vraiment beau à voir...
avatar
Thunderbolt
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 648
Age : 28
Localisation : Kilstett (Alsace)
Date d'inscription : 12/05/2008

http://xav-photos.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une curiosité.

Message  Ming le Sam 27 Fév 2010, 11:58 am

Bien en vol à voile il y a certaines régions ou il vaut éviter de voler trop près des charognards, parce qu'ils n'hésitent pas à s'attaquer au planeur, surtout lorsqu'ils vivent en colonie. J'ai un de amis qui est instructeur pour lequel ça a été le cas, qui était de surcroît avec un élève. L'oiseau est allé se ficher dans le pare-brise, il est mort sur le coup mais il a également touché l'élève, qui est tombé dans les pommes. Rien de bien méchant (enfin de grave devrais-je dire) mais beaucoup de peur et un posé en catastrophe. De mémoire, il s'agissait de vautours fauves, et c'était en Espagne.

En général, plus c'est petit en taille et plus ça se complique. Du temps ou l'Armée de l'Air avait encore des bases aériennes en AFN, voir même plus au sud, la vraie crainte de certains aviateurs c'était de croiser une nuée de sauterelles, parce qu'elles s'écrasent par centaines voir milliers et qu'elles colmatent tout ce sur quoi elles viennent mourir. Il y a un épisode de Tanguy et Laverdure (je crois que c'est d'ailleurs le premier album) ou un tel évènement, sur base authentique, est raconté.

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une curiosité.

Message  Phil642 le Sam 27 Fév 2010, 11:59 am

Très beau voyage, qu'entreprend ce thread, vers le Live ... pouce
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une curiosité.

Message  Invité le Sam 27 Fév 2010, 12:21 pm

Pas du tout, on est dans le sujet, Phill:
http://www.youtube.com/watch?v=sT9LwfK8MZ8
Sauvons les F-16, tuons les oiseaux!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une curiosité.

Message  sukhoi le Sam 27 Fév 2010, 2:36 pm

Effectivement juste avant mon premier vol en planeur l'instructeur qui allait m'amener m'as raconter une histoire qui lui était arrivé, "pour me rassurer": un jour qu'il volait avec un élève faisant son baptême de l'air il furent percutés de plein fouet par un corbeau qui vint a moitié décapiter l'élève située en place avant. Le pauvre a été tué net.
De plus je sait qu'il y'eut de nombreux avion de toutes sortes (y comprit des jets de combat) dont les pilotes se firent tuées par des simples oiseaux.

Aussi cela me faisait il toujours peur lorsque sur un aérodrome ou je volais (à Fayence pour ceux qui connaissent) je devais decoller en premier, car a ce moment là il se levait toujours un véritable nuages d'oiseaux qui avaient dormis là et qui partait dans tout les sens. Le pire fut une fois ou je les vit partir a l'approche de l'avion remorqueur et qu'il se regroupérent ensuite dérriére, c'est a dire juste devant mon planeur. Il y'a eut 2 "POC" et une fois de retour au sol je dû relaver les ailes...
Enfin bon maintenant j'ai un gros ventilo devant moi donc plus de risque a avoir

sukhoi
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 671
Age : 26
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 18/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une curiosité.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum