Quiz aviation de l'après-guerre

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Quiz aviation de l'après-guerre

Message  Ming le Lun 05 Avr 2010, 2:04 am

Goliath a écrit:Cette horreur vole donc ?
Ca m'a l'air assez pataud comme machine !

Beaucoup moins que tu le penses, bien au contraire. En fait il ne faut pas se fier aux apparences. Il n'a rien du posé ou du décollage d'un gros veau genre A380 ou cacas du même genre.

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quiz aviation de l'après-guerre

Message  Goliath le Lun 05 Avr 2010, 11:35 am

Mais c'est bien un appareil d'entraînement ? A la limite, que ça vole, d'accord, mais vu l'aérodynamisme "visible", je ne pense pas qu'il soit taillé pour la chasse ...
avatar
Goliath
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2830
Age : 24
Localisation : Autriche-France (95)
Date d'inscription : 20/10/2007

http://sturmovik.histoquiz-contemporain.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quiz aviation de l'après-guerre

Message  Ming le Lun 05 Avr 2010, 12:52 pm

Nan, ce n'est pas un appareil d'entraînement... Et pas un chasseur qui plus est.

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quiz aviation de l'après-guerre

Message  LeSieur le Lun 05 Avr 2010, 4:40 pm

patrouille maritime?
avatar
LeSieur
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2598
Age : 23
Localisation : Trois-Rivieres, Canada
Date d'inscription : 13/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quiz aviation de l'après-guerre

Message  Ming le Lun 05 Avr 2010, 5:56 pm

Non plus.

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quiz aviation de l'après-guerre

Message  Invité le Lun 05 Avr 2010, 7:31 pm

Bon, on va arrêter de tergiverser: Hunting H126

Serial Number: XN714
Location: RAF Museum Cosford, Research & Development

This unusual looking research aircraft was capable of flight at speeds as low as 51.5kph (32mph) by virtue of its 'jet flaps' which used thrust ducted from the main engine to increase lift.

The 'jet flap' was intended to improve take-off and landing performance, i.e. to enable aircraft to use shorter runways. To generate more lift, a system of sixteen nozzles positioned along the trailing edge of the wing directed more than half the engine's exhaust gases over the upper surface of the flaps. Another 10% of the engine's exhaust was directed through small nozzles in the wing tips and tail to provide control at low speeds.

In order to test the concept, Hunting Aircraft was awarded the contract in 1959 to build two aircraft. The first of these, XN714, flew on 26 March 1963.

Over one-hundred experimental flights were made by the manufacturers at Luton and by the Royal Aircraft Establishment's Aerodynamics Flight at Bedford between 1963 and 1967. In 1969 the aircraft was shipped to the USA for full scale wind tunnel tests by the National Air and Space Administration (NASA). The second H126 was not completed. Upon its return in May 1970, XN714 was placed in storage until struck off charge in September 1972.

Due to the impracticalities of the nozzle system's complex ducting and its adverse effect on engine power, the jet flap was not developed further.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quiz aviation de l'après-guerre

Message  sukhoi le Mar 06 Avr 2010, 7:13 am

Intéressant en tout cas comme avion, même si son esthétique est, comment, dire, "particulière"!

sukhoi
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 671
Age : 26
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 18/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quiz aviation de l'après-guerre

Message  Invité le Mar 06 Avr 2010, 10:54 am

Bon, étant donné que Ming refuse de valider ma bonne réponse beret


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quiz aviation de l'après-guerre

Message  Ming le Mar 06 Avr 2010, 11:40 am

Je valide, je valide. C'était à l'époque ou tout le monde travaillait sur les volets soufflés ou ailes et volets soufflés, permettant des décollages et atterrissages extrêmement courts, comme en France avec le Breguet 941 et ses hélices surdimensionnées -un bide commercial retentissant-.

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quiz aviation de l'après-guerre

Message  Screwball le Mar 06 Avr 2010, 2:48 pm

F 8 Finback peut être même la version de lutte A/N F 811 M

Screwball
Capitaine
Capitaine

Nombre de messages : 236
Age : 52
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quiz aviation de l'après-guerre

Message  Invité le Mar 06 Avr 2010, 3:04 pm

Screwball a écrit:F 8 Finback peut être même la version de lutte A/N F 811 M
Non.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quiz aviation de l'après-guerre

Message  Screwball le Mar 06 Avr 2010, 4:24 pm

JIAN HONG 7 A

Screwball
Capitaine
Capitaine

Nombre de messages : 236
Age : 52
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quiz aviation de l'après-guerre

Message  sukhoi le Mar 06 Avr 2010, 7:01 pm

Rhaaaa! J'allais le poster.

D'ailleurs voici un site sur lequel vous pouvez retrouver la photo (en moins bonne résolution il est vrai):

http://www.apl-chine.com/aplair/avions/as/apl_air_avions_attaque_au_sol_jh7.html

sukhoi
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 671
Age : 26
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 18/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quiz aviation de l'après-guerre

Message  Invité le Mar 06 Avr 2010, 7:06 pm

JH-7, correct. Un bel avion, tout chinois qu'il est.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quiz aviation de l'après-guerre

Message  Ming le Mar 06 Avr 2010, 7:50 pm

Un peu à la ramasse question motorisation, étant donné que les Spey (enfin leur copie chinoise...) ont cessé d'être utilisés. Ils l'ont été sur les Phantom et Buccaner de la RAF/RN. Marrant le process d'industrialisation repose beaucoup sur du reverse engineering, à la différence des Russes ils sont encore loins d'avoir acquis une autonomie. Je me demande ce que ça donne pour les concombres voire les patates aussi. Qu'en penses-tu LSR ?

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quiz aviation de l'après-guerre

Message  Invité le Mer 07 Avr 2010, 9:42 am

Toute l'industrie hi-tech chinoise repose sur le reverse engineering et sur l'espionnage industriel; à se demander si l'autonomie dans ce domaine les intéresse vraiment (c'est pas rentable à court terme la recherche et l'innovation). M'enfin, sont pas stupides non plus, ils n'ont pas copié Airbus par exemple mort de rir gri Peuvent toujours rétro-ingénier les moules-frites, ils nous en vendront pas; quant aux toilettes de chantier orbitales... mais c'est une autre histoire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quiz aviation de l'après-guerre

Message  Ming le Mer 07 Avr 2010, 10:15 am

Non ils n'ont pas copié l'Airbus, mais en revanche ils copient le process d'industrialisation et la technologie qui y est liée. Je me rappelle de l'époque ou Eurocopter avait signé un contrat avec la Chine et ou il était question qu'en compensation, les chinois en fabriquent les queues. Ce fut un désastre, la presque totalité des pièces produites furent bonnes à mettre au rebus. Et puis, lentement mais sûrement, ils s'y sont mis. Du "conglomérat pétro-chimique" très fortement inspiré de celui de Komsomol sur Amour, ils ont absorbé plusieurs techologies. Le plus étonnant est sans doute que des ingénieurs israëliens qui sont à la base de la réalisation du Lavi (ce qui aurait du être le premier chasseur 100 % israëlien de A à Z et qui n'a jamais été produit grace aux pressions américaines et à un coût prohibitif entre autres) sont venus les aider pour la conception de leur dernier appareil de chasse en date.

Aujourd'hui tu as tous les motoristes en Chine, accompagnés de Boeing, Airbus, et on y forme même des techniciens qui sont dîplomés de centres de formations créés par ces sociétés qui récompensent leurs étudiants les plus méritants. Il y a quelques temps de cela, le plus grand journaliste aéro français avait émis la théorie suivante : d'ici quelques temps, à Airbus et Boeing qui ne voient pas venir, se joindra un troisième larron, chinois celui-ci. Il ne sera probablement pas seul et travaillera sans doute avec un autre avionneur assez connu dans le segment des jets d'affaires, mais si cela se produit tel qu'il le pense ou l'imagine, ça risque de faire très mal... Et on l'aura bien cherché. Reste à espérer que leurs appareils ne seront pas au standards de leurs 4x4 importés en Europe !

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quiz aviation de l'après-guerre

Message  Screwball le Mer 07 Avr 2010, 2:39 pm

En tout cas chez Eurocopter ils sont tout a fait conscients des risques pris et certains à Marignane ont le sentiment d'avoir fait alliance avec le diable sur l'EC 175.

Mais les avioneurs et hélicoptéristes sont prisonniers du système et aujourd'hui si tu veux vendre en Chine tu dois lâcher sur le partenariat et le transfert de technologie.
Le dilemne c'est se condamner à végéter en se fermant les marchés le ens plus juteux ou se condamner en donnant à la concurence les moyens de nous tailler des croupières dans 15 ans.

Le problème dont tout le monde a conscience c'est que si nous on ne le fait pas ce sont les autres qui vont lme faire et se gaver à court terme.

L'enjeu est de conserver une longueur d'avance dans le domaine technologique sachant qu'on ne peut lutter sur le plan du coût de la main d'oeuvre. Mais ceci relève du pari. Car en même temps qu'ils acquièrent des technologies indiens chinois ou brésiliens acquièrent peu à peu les compétences en tout cas ils en ont la volonté.

L'école Centrale de Kampur en Inde sort par an 5 000 ingénieurs du niveau Centrale Paris (dixit un Centralien rencontré sur place en 2007)

Les avioneurs et les hélicoptéristes voient venir bien sûr ils sont pas cons. Seulement les impératifs de rentabilité à court terme sont plus importants que les visions stratégiques à long terme car il en va de la survie financière des entreprises.
La fameuse délocalisationhors zone euro renforce ce phénomène. Mais déjà il y a qq années Claude Bébéart tirait la sonnette d'alarme à propos du nécessaire rapatriement hors de Chine des activités industrielles à forte valeur ajoutée... les japonais ont commencé.

Mais le transport aérien est un domaine bien particulier, en matière d'hélico ou d'avions de ligne la Chine en 2020 ce sera presque l'équivalant de la moitié du marché mondial.
Pareil en Inde... à eux deux c'est 3 milliards de personnes à transporter la moitié de la population mondiale çà en crée des besoins.

Screwball
Capitaine
Capitaine

Nombre de messages : 236
Age : 52
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quiz aviation de l'après-guerre

Message  Ming le Mer 07 Avr 2010, 3:31 pm

Screwball a écrit:En tout cas chez Eurocopter ils sont tout a fait conscients des risques pris et certains à Marignane ont le sentiment d'avoir fait alliance avec le diable sur l'EC 175.

Mais les avioneurs et hélicoptéristes sont prisonniers du système et aujourd'hui si tu veux vendre en Chine tu dois lâcher sur le partenariat et le transfert de technologie.
Le dilemne c'est se condamner à végéter en se fermant les marchés le ens plus juteux ou se condamner en donnant à la concurence les moyens de nous tailler des croupières dans 15 ans.

Je te rassure le cas est le même pour tous industriels aéro qui veulent pénétrer le marché chinois. Et il y a deux choses qui leur flanque les pétoches : se faire piller même si tel ou tel système est breveté (d'ailleurs qu'il le soit ou pas, ils s'en foutent), et se faire éjecter de l'empire du milieu le jour ou la Chine aura absorbé toute la technologie nécessaire. Ça, tout le monde le craint parce qu'historiquement ce ne serait pas la première fois que des occidentaux sont priés manu militari de rentrer chez eux.

Screwball a écrit:Le problème dont tout le monde a conscience c'est que si nous on ne le fait pas ce sont les autres qui vont lme faire et se gaver à court terme.

Nan, ça va de ce côté là, tous les gros industriels aéro français y sont. Snecma a ouvert plusieurs centres de formation (enfin Snecma CFMI) Sagem, sur un autre plan, a vendu je ne sais combien de machines de reconnaissance d'empruntes digitales pour les JO, sans compter les autres systèmes sécuritaires. Les néo communistes à ouverture de marché, cela a au moins ça de bon, c'est qu'ils se font dessus question maintien au pouvoir et tous les moyens d'étouffement, de contrainte et cie. sont appropriés. Considérant notre place en termes de marchands d'armes, on a encore de la marge...

Screwball a écrit:L'enjeu est de conserver une longueur d'avance dans le domaine technologique sachant qu'on ne peut lutter sur le plan du coût de la main d'oeuvre. Mais ceci relève du pari. Car en même temps qu'ils acquièrent des technologies indiens chinois ou brésiliens acquièrent peu à peu les compétences en tout cas ils en ont la volonté.

L'école Centrale de Kampur en Inde sort par an 5 000 ingénieurs du niveau Centrale Paris (dixit un Centralien rencontré sur place en 2007)

Les avioneurs et les hélicoptéristes voient venir bien sûr ils sont pas cons. Seulement les impératifs de rentabilité à court terme sont plus importants que les visions stratégiques à long terme car il en va de la survie financière des entreprises.
La fameuse délocalisationhors zone euro renforce ce phénomène. Mais déjà il y a qq années Claude Bébéart tirait la sonnette d'alarme à propos du nécessaire rapatriement hors de Chine des activités industrielles à forte valeur ajoutée... les japonais ont commencé.

C'est surtout que vu ce qui nous reste question industrie en France, ça serait dommage d'aller les planter ailleurs -je ne parle pas seulement de l'aéro évidemment-. Il y a évidemment le jeu de la main d'oeuvre, des charges etc. je t'épargne ce qui suit. De toutes façons le noeud du problème c'est de faire du business sans vendre la peau de l'ours. En termes de réacteurs, ils ne bénéficient pas des derniers modèles et se contentent pour l'heure de la fabrication de certaines pièces détachées qui pourraient être produites en Ouzbékistan en exagérant à peine. On en est pas encore aux aubes en cimeterre fibre de carbone avec bord d'attaque en titane remplaçable en cas d'impact et tout le pataquès.
En hélico en revanche, ils ont au moins fait un essai d'appareil réalisé à partir d'un amalgame d'adpatations de technologies occidentales, dont certaines ont été clairement dérobées à EC. De mémoire, ça s'est heureusement assez mal terminé parce que l'appareil n'était pas au point aux dernières nouvelles. Mais la logique shadock dit qu'à force d'essayer, on finit par réussir. Donc plus on rate son coup et plus on a de chances d'aboutir. A sérieusement méditer...

Screwball a écrit:Mais le transport aérien est un domaine bien particulier, en matière d'hélico ou d'avions de ligne la Chine en 2020 ce sera presque l'équivalant de la moitié du marché mondial.
Pareil en Inde... à eux deux c'est 3 milliards de personnes à transporter la moitié de la population mondiale çà en crée des besoins.

Surtout en hélico, parce qu'actuellement il y a deux usines qui réussissent à satisfaire péniblement la demande entre le civil et le militaire, mais le marché va croissant. Et il est parfaitement logique que la Chine à elle seule représente dans les années à venir la 1/2 du marché mondial en termes de transport aérien, étant donné que celui-ci en occident est déjà très bien développé. Il y a donc presque tout à créer en Chine, ces dernières années quantité de compagnies aériennes chinoises sont nées, dont la plupart assurent du régional, étant donné qu'en international c'est sur autorisation expresse du parti et elles ne sont données qu'au compte-gouttes. Mais en dehors des appareils, il y a aussi les infrastructures aéroportuaires, la maintenance, et tout ce qui suit.

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quiz aviation de l'après-guerre

Message  Invité le Ven 09 Avr 2010, 12:03 pm


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quiz aviation de l'après-guerre

Message  Invité le Mer 14 Avr 2010, 2:09 pm

J'en ai une bonne.

Commentez:


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quiz aviation de l'après-guerre

Message  Phil642 le Mer 14 Avr 2010, 2:37 pm

Je sais!

C'est le dfhgcgjkfhngfnyubn à réaction bien sûr!
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quiz aviation de l'après-guerre

Message  le ronin le Mer 14 Avr 2010, 2:48 pm

Phil a été plus rapide que moi, j'allais le dire.


Amicalement.



Le ronin.

_________________
....La véritable personnalité d'un homme ne se dévoile qu'au feu, tout le reste n'est que littérature.....


Semper fidelis .
avatar
le ronin
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 3425
Age : 65
Localisation : Dans l'Hérault, cong!
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quiz aviation de l'après-guerre

Message  Phil642 le Mer 14 Avr 2010, 2:57 pm

De Havilland Sea Vampire ?
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quiz aviation de l'après-guerre

Message  Invité le Mer 14 Avr 2010, 2:59 pm

Hihi. Vilains réflexes clin doeil gri
A la limite, on se fout un peu du type d'appareil, même s'il est facilement reconnaissable... Enfin, pour des initiés, comme nous

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quiz aviation de l'après-guerre

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum