X-37B, champ du cygne ou retour de l'aventure spatiale ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: X-37B, champ du cygne ou retour de l'aventure spatiale ?

Message  Invité le Ven 23 Avr 2010, 8:41 pm

Intéressant. Je suis impatient d'en savoir plus (je me disais bien aussi qu'ils n'avaient pas renoncé à la navette sans rien avoir sous le coude).
Mais, petite rectification: ce n'est pas une navette, c'est un ballon-sonde:


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: X-37B, champ du cygne ou retour de l'aventure spatiale ?

Message  Ming le Ven 23 Avr 2010, 9:07 pm

Après tout l'U-2 n'était-ils pas "destiné à effectuer des recherches se portant sur la haute atmosphère " ? Presque le rôle d'un ballon-sonde ça...

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: X-37B, champ du cygne ou retour de l'aventure spatiale ?

Message  panzerblitz le Ven 23 Avr 2010, 11:13 pm

Sonde II-Le retour mort de rir gri mort de rir gri
avatar
panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4073
Age : 28
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: X-37B, champ du cygne ou retour de l'aventure spatiale ?

Message  sukhoi le Ven 23 Avr 2010, 11:15 pm

D'ailleurs si je ne me trompe pas la première fois que le U-2 fut présenter avec des marques d'identification, celles-ci indiquait clairement qu'il était la propriété de la NASA. D'ailleurs durant ces premiers vols tout les appareils de mesures embarqué portaient des logos de la NASA (au cas ou il s'écraserait et qu'un petit curieux se demande a quoi servent ces zolies caméras).

Sinon voici un petit lien asser intéressant sur le sujet:

http://www.dailymail.co.uk/news/worldnews/article-1268138/X-37B-unmanned-space-shuttle-launched-tonight.html

Je remarque qu'il possède l'une des principales caractéristique des drones modernes: il est très moche, tout pataud!

Par contre il y'a un détail que je trouve bizarre dans le lien de panzy:
" "Honnêtement, nous ne savons pas quand (le X-37B) reviendra sur terre", avait indiqué Gary Payton"
Vous avez déja vu les américains faire un plan de vol spatial aussi vague vous?

Affaire a suivre de prés en tout cas.

sukhoi
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 671
Age : 26
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 18/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: X-37B, champ du cygne ou retour de l'aventure spatiale ?

Message  Invité le Ven 23 Avr 2010, 11:28 pm

There have already been accusations that
the programme could lead to the 'weaponisation' of space.
Sans dec'. Ont-ils jamais annoncé qu'ils ne le feraient pas? Et si oui, qui les a crus?
Ça me rappelle des propos prophétiques qu'aurait tenus von Braun peu avant sa mort, mais chûût, c'est top secret.
Star Wars revient sous l'administration Obama, ce qui est bien la preuve qu'il n'a rien à dire... ou bien qu'il s'est vraiment payé la tête de ses électeurs. Ou les deux.
Enfin, un bien bel engin on dirait.





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: X-37B, champ du cygne ou retour de l'aventure spatiale ?

Message  Ming le Ven 23 Avr 2010, 11:38 pm

Kolossale rikolate (avec l'accent Von Braunien). Déjà lors du programme Gemini il était question du MOL, c'est-à-dire une version militarisée d'une capsule collé au cul d'un laboratoire, le tout sous le contrôle de l'USAF avec des stronautes en combarde spatiale bleue pour bien les différencier de ceux de la Nasa. Meeeeeeeeuuuhhhhh naaaaaaaaaaaannn on met pas des militaires dans l'espace, disaient-ils, la preuve Eisenhower a pondu un texte qui réserve l'exploration spatiale aux seuls civils, alors pensez-donc, nous faire un truc pareil ? Mais jamais !

N'empêche qu'ils sont salement dans la crotte les ricains. Ils vont aller sur Mars, ça c'est sûr, mais ils ne savent pas quand, ni comment, et encore moins avec quoi. En France a failli avoir un deuxième porte-avions qu'on a failli appeler le Benny Hill. Bah maintenant on peut dire que la Nasa va avoir un nouveau vecteur de transport spatial, qui va s'appeler le Harry Potter. Parce que d'un coup de baguette magique, ils ont dit "on ira sur Mars avec d'autres moyens... "

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: X-37B, champ du cygne ou retour de l'aventure spatiale ?

Message  panzerblitz le Sam 24 Avr 2010, 3:23 am

Marant quand même ...Un tel vol, juste une semaine après les déclarations d'Obama sur la "restructuration" de l'aventure spatiale.
Une manière de dire -ou de faire croire- "non, nous n'arrêtons pas l'aventure spatiale" .

Non c'est sûr, l'aventure spatiale américaine ne s'arrête pas ...Ses navettes ont justes rétrécies au lavage !

Au passage, regrettons une chose de plus, c'est que le métier d'astronaute semble lui aussi en crise ...Décidément !
avatar
panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4073
Age : 28
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: X-37B, champ du cygne ou retour de l'aventure spatiale ?

Message  Invité le Sam 24 Avr 2010, 9:57 am

Je suis pas sûr d'avoir bien compris le point de vue de Ming, en fait.
Quelle hypothèse concernant la "waponization" de l'espace est la plus drôle? Mais vous ririez certainement encore plus si je vous citais les propos attribués à von Braun, et encore plus si je vous donnais la source, en fait, aussi Je ne vais pas le faire pour ne pas m'aventurer sur le terrain hyper-glissant du Disclosure Project et autres propos d'anciens astronautes qui me vaudrait des jets de tomates virtuels (ou de concombres), n'étant pas astronaute moi-même.
Heu... j'ai rien compris à ce que j'ai écrit Ce qui est sûr, c'est que cette accusation n'est peut-être pas fondée, ou bien fondée, peut-être à tort, sur des déclarations notamment faites dans le cadre.... du Disclosure Project.
Bref, finalement, je n'y crois pas trop: pas forcément besoin d'une navette pour mettre des armes en orbite.

Je sais pas où en sont les Amerloques niveaux nouveaux armements, mais on peut imaginer qu'on a bien progressé depuis les années 60, époque à laquelle on a commencé à parler de placer des armes en orbite (et même sur la Lune!) et que la masse qui devrait être mise en orbite serait moindre, ou même que l'armement serait totalement différent (ce n'est plus de la science fiction que d'imaginer de tous nouveaux types d'armement).

M'enfin, il a l'air tout petit ce vaisseau spatial, on pourrait peut-être juste y voir le remplaçant de la navette, moins coûteux et ne nécessitant même pas un équipage. On n'arrête pas le progrès.

N'empêche qu'ils sont salement dans la crotte les ricains. Ils vont aller sur Mars, ça c'est sûr, mais ils ne savent pas quand, ni comment, et encore moins avec quoi.
Pareil pour moi: je vais aller sur Pluton, mais je sais pas quand ni comment ni avec quoi, ni même avec qui. Je prends un lainage vous croyez? Sérieusement: ils ne retourneront déjà pas sur la Lune, je les vois pas sur Mars avant mon décès. Hélas.

Parce que d'un coup de baguette magique, ils ont dit "on ira sur Mars avec d'autres moyens... "
Au risque de passer pour un illuminé, ça ne m'étonnerait pas que de tout nouveaux systèmes de propulsion soient utilisés dans un avenir proche.
L'avenir nous le dira.

Non c'est sûr, l'aventure spatiale américaine ne s'arrête pas
...Ses navettes ont justes rétrécies au lavage !
On pourrait presque en faire une analyse freudienne

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: X-37B, champ du cygne ou retour de l'aventure spatiale ?

Message  panzerblitz le Sam 24 Avr 2010, 10:50 am

Pour ceux que cela intéresse ,voici l'une des répliques soviétiques aux programmes "armés" américains ;

http://www.astronautix.com/craft/polyus.htm
avatar
panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4073
Age : 28
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: X-37B, champ du cygne ou retour de l'aventure spatiale ?

Message  sukhoi le Sam 24 Avr 2010, 12:30 pm

A propos d'éventuel rêvés d'un espace pacifique, je vous rappelle que la "waponization" y est déjà bien installé. A l'heure des guerres de l'information modernes, un appareil photo géant pouvant se placer au dessus de n'importe qu'elle pays peut aisément être considérer comme une arme.
De plus chinois et américains nous ont déja prouver qu'ils sont en mesure de detruire tout ces petits joujoux avec des missiles tirés depuis le sol. Pas la peine de placer des bombes prépositionner sur orbite donc.

Sinon sait on ce que devrait être ce nouveaux mode de propulsion révolutionnaire?

sukhoi
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 671
Age : 26
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 18/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: X-37B, champ du cygne ou retour de l'aventure spatiale ?

Message  Ming le Sam 24 Avr 2010, 12:39 pm

LSR a écrit:Je suis pas sûr d'avoir bien compris le point de vue de Ming, en fait.
Quelle hypothèse concernant la "waponization" de l'espace est la plus drôle?

La plus drôle c'est que l'USAF a toujours travaillé sur la militarisation de l'espace depuis le début. Le MOL c'est qu'un détail étant donné qu'il y a aussi eu les lifting bodies, les projets de planeurs hypersoniques bien avant la navette et là c'est encore et toujours le même type de projet qui ressort.
Si l'USAF se charge des essais, c'est certainement pas par charité chrétienne mais pour avoir des retombées sous une forme ou sous une autre, parce que s'il s'agissait d'un pur programme de recherche civile, c'est à la Nasa ou au Darpa qu'il aurait échu, voir les deux.

Citation de Space.com : Scott observes that
an X-37B-type, reusable
spaceplane
would be invaluable for reconstitution of limited
on-orbit capabilities, such as signal intelligence, imaging, or missile
warning. "It could deliver small satellites having specific, limited roles to
bridge critical capabilities gaps," he said.


Autrement dit espionnage, écoute des communications, photo reconnaissance, alerte missile et mise en orbite de petits satellites. C'est nettement plus proche d'un remplaçant du SR-71 et de l'U-2 que de la navette spatiale...

LSR a écrit:Mais vous ririez certainement encore plus si je vous citais les propos attribués à von Braun, et encore plus si je vous donnais la source, en fait, aussi Je ne vais pas le faire pour ne pas m'aventurer sur le terrain hyper-glissant du Disclosure Project et autres propos d'anciens astronautes qui me vaudrait des jets de tomates virtuels (ou de concombres), n'étant pas astronaute moi-même.
Heu... j'ai rien compris à ce que j'ai écrit Ce qui est sûr, c'est que cette accusation n'est peut-être pas fondée, ou bien fondée, peut-être à tort, sur des déclarations notamment faites dans le cadre.... du Disclosure Project.
Bref, finalement, je n'y crois pas trop: pas forcément besoin d'une navette pour mettre des armes en orbite.

Mais pour éventuellement en transporter ou les réparer si. Et de toutes façons les navettes spatiales ont déjà été louées à l'USAF pour la réparation ou la mise en place d'autres bidules militaires dans l'espace.

LSR a écrit:Je sais pas où en sont les Amerloques niveaux nouveaux armements, mais on peut imaginer qu'on a bien progressé depuis les années 60, époque à laquelle on a commencé à parler de placer des armes en orbite (et même sur la Lune!) et que la masse qui devrait être mise en orbite serait moindre, ou même que l'armement serait totalement différent (ce n'est plus de la science fiction que d'imaginer de tous nouveaux types d'armement).

M'enfin, il a l'air tout petit ce vaisseau spatial, on pourrait peut-être juste y voir le remplaçant de la navette, moins coûteux et ne nécessitant même pas un équipage. On n'arrête pas le progrès.

Ouais, le souci c'est qu'il faut ravitailler ISS en nourriture, équipements et astronautes. Et les Américains ont bien précisé que Soyuz -parce qu'il vont être obligés de passer par là- ne serait qu'une solution temporaire pour ISS. Ca veut dire que question ravitaillement, seule une fraction du programme Constellation, autrement dit juste un lanceur, devrait être retenu.

N'empêche qu'ils sont salement dans la crotte les ricains. Ils vont aller sur Mars, ça c'est sûr, mais ils ne savent pas quand, ni comment, et encore moins avec quoi.
Pareil pour moi: je vais aller sur Pluton, mais je sais pas quand ni comment ni avec quoi, ni même avec qui. Je prends un lainage vous croyez? Sérieusement: ils ne retourneront déjà pas sur la Lune, je les vois pas sur Mars avant mon décès. Hélas.

Nan mais de toutes façons même s'ils étaient retournés sur la Lune cela aurait au moins autant de temps, si ce n'est plus étant donné qu'il était question d'établir une colonie lunaire. Ca veut dire que Constellation aurait été un préprogramme pour atteindre Mars, et qu'il aurait fallu créer un deuxième programme encore plus coûteux pour se rendre sur Mars. Depuis le début on sait qu'il faudra 50 ans au moins avant qu'on ne s'y rende, si c'est pas plus. Le voyage ne dure qu'un an et demi, dans l'absolu c'est rien mais techniquement c'est une masse énorme de problèmes : comment faire bouffer les astronautes durant le chemin, comment les protéger des rayonnements, comment concevoir ce qui ressemblerait à un éventuel vaisseau de secours, pire, comment concevoir un vaisseau de retour parce qu'il est hors de question que 3 ou 4 clampins se partagent les 3 ou 4m3 d'une capsule étant donné le temps de voyage et les besoins des gus... C'est pour ça que la Nasa -et elle est pas la seule d'ailleurs- a songé à plonger les astronautes en hibernation pour réduire les dépenses, seulement ça ne solutionne pas l'intégralité des problèmes pour autant. Parce que si l'on se rend sur Mars, c'est pas pour y passer deux heures comme on l'a fait sur la Lune avec Apollo XI mais au moins 4 à 6 mois. Ca veut donc dire une colonie, des équipements au sol qu'il va falloir concevoir, poser, sans parler du reste.

Parce que d'un coup de baguette magique, ils ont dit "on ira sur Mars avec d'autres moyens... "
Au risque de passer pour un illuminé, ça ne m'étonnerait pas que de tout nouveaux systèmes de propulsion soient utilisés dans un avenir proche.
L'avenir nous le dira. [/quote]

Ils existent déjà : le moteur à ions (2003) et le réacteur nucléaire spatial (1960 et des concombres). Le nucléaire c'est la solution la plus intéressante jusqu'à présent.
Il y a même eu des expériences qui ont été tentées avec des voiliers solaires. Le souci c'est de mettre tout ça en orbite sur un vaisseau dont la taille serait telle qu'il faudrait, par définition, l'assembler en orbite. C'est-à-dire employer plusieurs lanceurs comparables à Energia, se servir d'un relais comme ISS par exemple pour assembler le mécano géant. C'est là-dessus qu'Apollo est une expérience intéressante, parce que pour des raisons de poids, les ingénieurs devront forcément avoir recours à la séparation des étages déjà utilisés et songer à laisser un module de service beaucoup plus gros que le CSM en orbite pour le long voyage de retour avant de rattrapper sur une orbite d'injection transterrestre.

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: X-37B, champ du cygne ou retour de l'aventure spatiale ?

Message  panzerblitz le Sam 24 Avr 2010, 12:49 pm

Mmmm ,tout de même ,quel dommage cet abandon de Constellation !

C'est que ça faisait rêver les jeunes, môssieur ! Parti comme c'est parti ,j'ai bien l'impression qu'on sera la génération "no-astronaut" Sad


Sinon ,à ce que je me rappelle ,la navette spatiale n'était-elle pas justement une sorte d'autobus pour une station spatiale géante ? La station spatiale géante annulée ,il me semble que seule la navette finit par être construite, mais pour d'autres tâches .
avatar
panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4073
Age : 28
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: X-37B, champ du cygne ou retour de l'aventure spatiale ?

Message  Ming le Sam 24 Avr 2010, 2:14 pm

Non ce n'était pas prioritairement pour une station spatiale géante, puisque de toutes manières les stations spatiales existaient déjà avant la navette (Skylab notamment). Chris Kraft avait eu à l'époque un mot assez explicite en disant que la Nasa s'était évertuée à conquérir la lune alors que les Russes s'étaient concentrés sur la mise en orbite et la vie en orbite et que dans ce domaine, la Nasa avait plusieurs trains de retard. Ce n'était pas faux.
La navette a été conçue à la base comme vecteur réutilisable par opposition aux fusées qui sont consommables. Selon la théorie Nasaesque de l'époque, la navette devait coûter moins cher qu'un lanceur de classe Atlas, Titan, Thor ou encore Delta. Malheureusement, il s'est avéré au fur et à mesure du temps que ça coutait au moins aussi cher si ce n'est plus -puisqu'avec le vieillissement du matériel la maintenance s'accroît d'autant, sans parler des moult modernisations ne serait-ce qu'au niveau des systèmes et du cockpit-. L'exemple le plus explicite c'est celui des truiles thermiques. Pratiquement depuis la première mise en orbite, les navettes en ont toujours perdu quand il ne fallait pas remplacer celles qui avaient été cuites par la rentrée atmosphérique -aussi l'accident qui s'est produit sur STS 107 (Columbia février 2003) était largement prévisible-, sans parler de la récupération des boosters, le gros réservoir LH2-LOX, etc.
Pour savoir si les navettes ont été réellement moins chères que l'emploi des lanceurs, il faudrait faire un calcul dans le temps qui tienne compte des dépenses, des pertes, des modernisations, de la maintenance, de la durée de vie des navettes. Dans la logique, en comparant "désiquilibré" c'est-à-dire mission navette contre mission lanceur, c'est le lanceur qui gagne haut la main : il nécessite nettement moins de personnel pour la mise en orbite, nettement moins de matériel, et coûte beaucoup moins cher à produire.
Seulement un lanceur est automatique, c'est-à-dire que tu ne peux pas reprogrammer dans la logique la séquence d'arrimage et les seules interventions humaines possibles sont au sol. Donc, si ça barre en sucette, t'as plus que tes yeux pour pleurer. Ce fut le cas pour les premières missions Gemini : au moins deux d'entre-elles ont été avortées parce que le lanceur Agena faisait des siennes, pour des détails à la c... une coiffe qui ne se sépare pas, un moteur d'accélération avec un faux contact, etc.

On a eu aussi en Europe et plus spécifiquement en France le même type de projet avec Hermes, un planeur hypersonique sans la motorisation type navette. Dassaut et Aerospatiale avaient présenté leurs projets et ça n'a jamais abouti bien que l'engin était destiné à transporter moins de monde (3 personnes de mémoire) et de plus petites dimensions.

Dire ensuite que l'on va assister à une automatisation complète de l'espace c'est faux. Pendant longtemps, nombre de personnes ont cru que les robots remplaceraient les humains dans l'espace. C'est vrai qu'il y a un gain de poids et de simplicité -quoi qu'il ne soit pas définitivement prouvé, loin de là- mais seul l'humain est capable de sélectionner les échantillons spécifiques et faire un compte-rendu ad hoc des régions explorées. C'est d'ailleurs à cause de ça qu'on a envoyé des scientifiques sur les dernières missions Apollo, des gens comme Harrisson Smith. D'autre part, un robot peut te dire que oui l'atmosphère est plus ou moins compatible avec la vie humaine, mais il ne pourra pas te donner les éléments que toi tu saisiras lorsque tu y seras. Inconvénients de pesanteur par exemple. Je vais te donner un exemple limite crétin. Tu as une grosse envie d'aller aux toilettes, seulement voilà, le robot a été incapable -et pour cause- de déterminer quel type de toilettes est nécessaire, est-ce qu'il faut un système à aspiration comme sur ISS ou est-ce que des toilettes chimiques normales sont utilisables ? Double problème : à aspiration, ça nécessite des systèmes supplémentaires donc du poids, de la masse dans ta fusée alors que tu es déjà limite devis de poids. Et chimique c'est aussi un autre problème : tu pourrais retraiter l'urine pour en faire de l'eau potable mais il te faut un système de séparation du liquide antibactérien et de l'eau contenue dans l'urine, donc du poids en plus aussi. Alors ?! C'est exagéré certes, mais imagine autre chose : pour coloniser Mars, il va falloir apprendre à planter des concombres et autres légumes ne serait-ce que pour les apports en vitamines. Un robot n'est pas capable de s'occuper de plantes, il pourra veiller à leur développement ou les arroser à la limite, mais seul un humain est capable de penser et de considérer qu'en agençant tel plant dans tel pot avec tel ensolleillement par rapport à telle exposition ça peut donner ceci-cela.
Sans parler de la construction des modules. Je ne sais plus sur quelle mission et c'est pas la première d'ailleurs, il y a eu un problème en orbite sur ISS. L'astronaute qui était chargé de la construction du bidule a du donner un violent coup de pompe après autorisation de la Nasa pour terminer le montage. Un robot eut été incapable de faire un truc pareil, parce qu'il est programmé, il n'a pas l'intelligence et la réflexion humaines.

Qui plus est, les robots ne peuvent pas tester certains éléments autres. Par exemple, les combardes utilisées pour Apollo, c'est Russell Scwheickart qui l'a testée en apesanteur. Il a pu dire que le flot d'oxygène était correct, que la combarde nécessitait telles modifes pour le confort et les transmissions radio, sans parler des chaussures spatiales ou des gants. Ca a l'air idiot comme ça, seulement White et son contemporain russe Leonov, la première fois qu'ils sont sortis de leurs modules ont bien failli rester en orbite parce que leurs combardes étaient inadaptées et aucun robot ou système n'aurait pu analyser ou reconstituer de tels paramètres parce que les variantes sont infinies ou presque.

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: X-37B, champ du cygne ou retour de l'aventure spatiale ?

Message  Invité le Sam 24 Avr 2010, 3:19 pm

Tiens, au fait, aujourd'hui, c'est le 20e anniversaire du lancement d'Hubble. Au fait... tiens...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: X-37B, champ du cygne ou retour de l'aventure spatiale ?

Message  sukhoi le Sam 24 Avr 2010, 5:01 pm

Et surtout n'oublions pas le role que va jouer l'infanterie "reine du champ de bataille" dans cette nouvelle guerre spatiale et l'importance qu'aura son équipement:


sukhoi
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 671
Age : 26
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 18/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: X-37B, champ du cygne ou retour de l'aventure spatiale ?

Message  Invité le Sam 24 Avr 2010, 6:55 pm


J'aime bien celle-ci aussi:


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: X-37B, champ du cygne ou retour de l'aventure spatiale ?

Message  sukhoi le Sam 24 Avr 2010, 10:38 pm

Comme quoi les bons forums se rencontrent souvent:

http://www.militaryphotos.net/forums/showthread.php?178277-Militarization-of-space

Voici un fil qui devrait être intéressant a suivre. Pour ma paart j'ignorais tout de ce satellite/missile russe et surtout je n'avais encore jamais vu ce type de montage.

sukhoi
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 671
Age : 26
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 18/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: X-37B, champ du cygne ou retour de l'aventure spatiale ?

Message  Ming le Sam 24 Avr 2010, 11:16 pm

C'est parce que tout le monde pense toujours que les lanceurs employés par les agences spatiales sont civils. C'est résolument faux à quelques exceptions près. Il faut se rappeler que les programmes Mercury et Gemini ont employé des lanceurs conçus pour des têtes nucléaires à la base et que même Saturn dans la version IA de mémoire avait été prévue pour avoir une coiffe "atomique". Il n'y a qu'Ariane qui soit vraiment civile -et encore si l'on parle d'Ariane IV, les moteurs Viking étaient des dérivés lointains de ceux de l'A4-V2-. Idem pour Soyuz, au départ la Semiorka est un lanceur atomique, c'est uniquement une fois qu'elle a satisfait aux essais militaires que Krouchtchev a donné l'autorisation à Korolev de "délirer" sur un emploi pacifique. Parce qu'à la base, aucun membre du praesidium du soviet suprême n'avait imaginé que cela aurait les retombées que cela a eu (c'est aussi une des raisons pour lesquelles les Chinois se sont polis pour envoyer un taïkonaute dans l'espace). Après quoi la R-7 a été très rapidement remplacée par des missiles plus rapides à déployer et a été cantonnée dans le rôle de lanceur purement spatial.

En revanche, il n'y a pas de réciproque : aucun lanceur civil n'a été employé jusqu'à présent pour du militaire. Complètement logique si l'on se penche sur les coûts d'étude et de développement. L'Atlas a l'époque, qui avait plusieurs longueurs d'avance sur la R-7, a coûté une somme faramineuse à Convair et son développement a pris tellement de temps qu'il a fallu faire un crash program pour combler ce que les Américains appellent le gap, autrement dit le retard de déployement.

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: X-37B, champ du cygne ou retour de l'aventure spatiale ?

Message  Invité le Dim 25 Avr 2010, 1:28 pm

Ils existent déjà : le moteur à ions (2003) et le
réacteur nucléaire spatial
C'est bien au moteur à ions que je pensais, mais pas seulement. Va savoir à quoi les Amerloques travaillent depuis des années, et dans ce domaine comme dans tous les domaines top secrets, le grand public n'a souvent connaissance des nouveautés que lorsqu'elles sont dépassées par de nouvelles technologies encore inconnues du commun des mortels. Il n'est pas impossible que des technologies relevant il y a peu de la science-fiction soient déjà testées aux USA. Toutes les spéculations peuvent être faites, par exemple en ce qui concerne la fusion froide; même si sa faisabilité est très controversée.
Le réacteur nucléaire, c'est bien, sauf qu'il faut l'élever. On aurait essayé de le mettre en orbite avec Challenger, je te laisse imaginer le résultat...
Je rejoins Ming sur le caractère non-civil de tous les programmes spatiaux, pas parce que je suis dans le secret des dieux, mais parce que j'ai un peu de bon sens La Nasa est clairement compartimentée en deux sections (voire plus), civile et militaire, cette dernière gardant la haute main sur la première.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: X-37B, champ du cygne ou retour de l'aventure spatiale ?

Message  sukhoi le Lun 26 Avr 2010, 10:10 am

LSR a écrit:Le réacteur nucléaire, c'est bien, sauf qu'il faut l'élever. On aurait essayé de le mettre en orbite avec Challenger, je te laisse imaginer le résultat...

Le risque d'accident au décollage a toujours été considéré comme étant la principale raison au non-envoi de tout réacteur nucléaire dans l'espace. Ceci plus un éventuelle risque qu'un accident X,Y ou Z ne fasse retomber l'ensemble même une fois sur son orbite, ce qui pourrait le faire tomber absolument n'importe où.
Il faudrait que je vous retrouve l'enregistrement d'un officiel de la NASA qui expliquait le refus actuel d'envoyer des réacteurs nucléaires dans l'espace, décision prise en commun avec les russes d'ailleurs.

LSR a écrit:La Nasa est clairement compartimentée en deux sections (voire plus), civile et militaire, cette dernière gardant la haute main sur la première.

Ce n'est pas pour rien en effet que la NASA possède une aile qui lui est réservé au pentagone.

sukhoi
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 671
Age : 26
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 18/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: X-37B, champ du cygne ou retour de l'aventure spatiale ?

Message  Narduccio le Lun 26 Avr 2010, 12:05 pm

sukhoi a écrit:Le risque d'accident au décollage a toujours été considéré comme étant la principale raison au non-envoi de tout réacteur nucléaire dans l'espace.

Faudra m'expliquer comment fonctionnent les sondes qui ont été envoyées loin de soleil ... Si ce n'est pas un réacteur nucléaire, je ne vois pas quel nom lui donner.

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4667
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: X-37B, champ du cygne ou retour de l'aventure spatiale ?

Message  Invité le Lun 26 Avr 2010, 12:29 pm

Narduccio a écrit:
sukhoi a écrit:Le risque d'accident au décollage a toujours été considéré comme étant la principale raison au non-envoi de tout réacteur nucléaire dans l'espace.

Faudra m'expliquer comment fonctionnent les sondes qui ont été envoyées loin de soleil ... Si ce n'est pas un réacteur nucléaire, je ne vois pas quel nom lui donner.

Quelles sondes?
Ming sera certainement plus à même que moi de te répondre et me corrigera si je me trompe, mais il me semble que la propulsion nucléaire spatiale est encore en phase d'étude et qu'aucune sonde équipée de ce type de propulsion n'a encore été lancée. Elles utilisent des systèmes de propulsion chimiques ou ioniques.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: X-37B, champ du cygne ou retour de l'aventure spatiale ?

Message  panzerblitz le Lun 26 Avr 2010, 1:20 pm

Au fait, juste comme ça ,pourriez vous me briffer sur cette "propulsion ionique" ...J'ignorais jusqu'à son existence il y a deux jours spamafote
avatar
panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4073
Age : 28
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: X-37B, champ du cygne ou retour de l'aventure spatiale ?

Message  Invité le Lun 26 Avr 2010, 1:56 pm

panzerblitz a écrit:Au fait, juste comme ça ,pourriez vous me briffer sur cette "propulsion ionique" ...J'ignorais jusqu'à son existence il y a deux jours spamafote
Rien à faire, on revient toujours sur ce site:
http://science.nasa.gov/science-news/science-at-nasa/1999/prop06apr99_2/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: X-37B, champ du cygne ou retour de l'aventure spatiale ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum