Un écrivain parmi vous...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un écrivain parmi vous...

Message  ubik83 le Mer 12 Mai 2010, 12:03 am

Bonjour,

Ne vous méprenez pas sur le sens de ce titre. Peut-être y a-t-il déjà des écrivains parmi les membres de ce forum ?

Quoi qu'il en soit, je dois dire que si cette période de l'histoire m'intéresse, je n'ai pas vos connaissances ni votre implication, je suis un petit joueur. Mon point de vue particulier est celui du romancier, ayant choisi de parler de cette période non pas pour un travail requérant la rigueur d'une enquête
historique. J'obéirai à d'autres règles, celles mises en oeuvre par les contraintes, les nécessités intérieures du roman : cohérence interne, contraction du temps et ellipses, progressions, personnages, thématiques privilégiées, exigences structurelles, qualité du style, enchaînement des passages entre eux... Des contraintes spécifiques à l'objet roman et qui sont sans doute éloignées des préoccupations d'historiens.

Mon roman a pour objet de montrer à l'œuvre l'entreprise de séduction nazie, de dévoiement de toute une jeunesse, par la propagande, par la cooptation mutuelle, l'emploi de rituels et d'effets de groupe, la récupération des idéaux romantiques développés les jeunes Wanderwögel, la mise en place de valeurs et de pratiques permettant de donner une tournure martiale à ces mouvements, en les canalisant.

Mes deux personnages sont Franz et Wolfgang ( le premier ayant une énorme influence sur le second ). Ils vont peu à peu s'engager dans les jeunesses Hitlériennes, puis, plus tard, dans la SS.

Je m'efforce d'imaginer le parcours le plus logique possible, et de faire en sorte que ce que je mette en place soit le proche de la réalité. Disons qu'à défaut d'exactitude incontestable, si j'ai un texte qui fait l'effet de plausible, de vraisemblable, je m'estimerai content. J'ai le sens du petit détail.

J'ai besoin de vous pour m'aider. Je remercie ceux qui accepteront de le faire. On se retrouve dans les discussions concernées. Merci de votre accueil et de votre aide éventuelle,

Ubik.

ubik83
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 364
Age : 57
Localisation : nullepart
Date d'inscription : 11/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un écrivain parmi vous...

Message  LeSieur le Mer 12 Mai 2010, 12:42 am

bienvenue! , contacte eddy marz, un expert en la matiere ...

LeSieur
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2598
Age : 22
Localisation : Trois-Rivieres, Canada
Date d'inscription : 13/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un écrivain parmi vous...

Message  le ronin le Mer 12 Mai 2010, 11:59 am

Bonjour ubik83.Bienvenue donc sur le forum vert. Il y a en effet certains membres qui sont particulièrement pointus sur le sujet que tu veux écrire, et je pense qu'ils pourront t'aider, par le souci du détail justement .A bientôt.



Le ronin.

_________________
....La véritable personnalité d'un homme ne se dévoile qu'au feu, tout le reste n'est que littérature.....


Semper fidelis .

le ronin
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 3410
Age : 64
Localisation : Dans l'Hérault, cong!
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un écrivain parmi vous...

Message  Narduccio le Mer 12 Mai 2010, 12:09 pm

Bienvenue Ubik.

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4627
Age : 57
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un écrivain parmi vous...

Message  eddy marz le Mer 12 Mai 2010, 12:38 pm

Welcome Ubik83...

Eddy Marz

eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 61
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un écrivain parmi vous...

Message  naze le Mer 12 Mai 2010, 12:55 pm

Bienvenue sur le forum Smile

naze
Capitaine
Capitaine

Nombre de messages : 269
Age : 23
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un écrivain parmi vous...

Message  tayp' le Mer 12 Mai 2010, 3:26 pm

Bienvenue parmi nous !!! On fera tout pour t'aider clin doeil gri

_________________

tayp'
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4020
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Merci, à bientôt.

Message  ubik83 le Jeu 13 Mai 2010, 10:10 pm

Merci à tous,
J'ai des questions bien précises. Ce qui me gêne beaucoup, c'est que les réponses sont souvent différentes suivant les personnes, ce qui m'amène à douter, me demander ce que je dois dire.
Plus concrètement pour moi, tant que je m'en tenais à une peinture de l'Allemagne de Weimar, et à la mise en place du background psychologique de la rencontre entre mes deux personnages, de leur influence mutuelle, entrée en adolescence et engagement dans les HJ, je savais quoi dire de façon assez cadrée. Mais à présent qu'on s'engage dans leur vie de soldats SS, que la guerre menace, que ça prend une toute autre tournure, là je me sens plus "léger" sur le plan des connaissances. Contrairement à la première partie, où j'avais des idées pour rendre mon roman singulier, où je fourmillais d'anecdotes, de choses à dire, de petits messages visant à montrer par quels biais Franz prenait de l'ascendant sur Wolfgang, comment celui-ci était vivement encouragé par son père, membre du NSDAP et notable local, je tenais mon sujet. Là, je suis plus fragile et la multiplicité des points de vue n'arrange rien...

Je vais poser mes questions précises à droite à gauche quand je les aurai formulées clairement dans ma tête. Cela ne saurait trop tarder. Libre à vous de les déplacer si elles ne sont pas à l'endroit opportun.

Ceux qui préfèrent me répondre en privé peuvent le faire également, ça ne me dérange pas.

Il est clair que lorsque mon livre sera fini, et s'il paraît, je ne manquerai pas de remercier tous ceux qui auront contribué à éclairer ma lanterne.

A bientôt, donc.

Ubik.

ubik83
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 364
Age : 57
Localisation : nullepart
Date d'inscription : 11/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un écrivain parmi vous...

Message  tayp' le Jeu 13 Mai 2010, 10:17 pm

Le soucis, si on peut dire ça, du thème que tu abordes et du contexte que tu as choisis c'est que tu ne peux avoir une vision précise de la question. Quand ce sont des questions purement historique et technique les réponses sont très souvent les mêmes, car là il y a des preuves historiques. Or dès qu'on rentre dans une forme de psycologie des soldats, des motivations et de l'état d'esprit des hommes dans cette guerre on approche d'un sujet très complexe et où les avis peuvent être mitigés. En effet chaque cas est particulier et donc il y a une multiplicité de réponse.

Mais hésites surtout pas à poser des questions où évoquer des sujets dont tu voudrais avoir des avis, je suis sur que beaucoup seront prêt à t'aider clin doeil gri
On pourra aussi te conseiller des ouvrages très intéressant pour tes recherches je pense clin doeil gri

_________________

tayp'
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4020
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Gageure.

Message  ubik83 le Ven 14 Mai 2010, 11:59 pm

tayp' a écrit:Le soucis, si on peut dire ça, du thème que tu abordes et du contexte que tu as choisis c'est que tu ne peux avoir une vision précise de la question. Quand ce sont des questions purement historique et technique les réponses sont très souvent les mêmes, car là il y a des preuves historiques. Or dès qu'on rentre dans une forme de psycologie des soldats, des motivations et de l'état d'esprit des hommes dans cette guerre on approche d'un sujet très complexe et où les avis peuvent être mitigés. En effet chaque cas est particulier et donc il y a une multiplicité de réponse.

Mais hésites surtout pas à poser des questions où évoquer des sujets dont tu voudrais avoir des avis, je suis sur que beaucoup seront prêt à t'aider clin doeil gri
On pourra aussi te conseiller des ouvrages très intéressant pour tes recherches je pense clin doeil gri


Merci,

En fait, pour formuler ma difficulté, je dirai ceci :

J'ai eu du mal à entrer dans mon roman mais une fois que je m'y suis mis, ce fut passionnant. J'ai digéré, intégré cette période, cette culture, et j'ai réussi je pense à recréer non seulement l'Allemagne de Weimar agonisante, mais aussi la montée du nazisme, et je l'ai fait à travers des personnages qui font vrai, qui sont tous typés, différents, complexes, profonds, travaillés. J'ai aussi réussi à émailler mon texte d'anecdotes, certaines universelles ( la jalousie entre Wolfgang et sa sœur, sa découverte de l'état amoureux, son amitié pour Franz, la fascination mutuelle et le défi que se lancent constamment les adolescents, etc. ) et d'autres particulières à cette époque ( sur l'antisémitisme version NSDAP, la montée des radicalismes politiques, les affrontements entre nazis et communistes, les différents événements politiques précis qui ont marqué cette époque ). J'ai surtout réussi à entrecroiser, tisser étroitement la grande histoire avec la petite, en un tout vivant, organique, dynamique.

J'ai à présent bouclé ma première partie, qui "pèse" plus de 340 pages. On y voit comment Wolfgang rencontre Franz, comment celui-ci prend de l'importance et entraîne son ami dans cette spirale de violence. Il y a plusieurs progressions qui s'entremêlent : la montée en puissance du nazisme, l'ascension sociale du père de Wolfgang, la désagrégation des liens dans cette famille, les relations de plus en plus conflictuelles entre la mère de Franz et son compagnon, les expériences nouvelles amenées par Franz auprès d'un Wolfgang dont l'admiration grandit et l'obéissance va croissant, les changements de statut suivant leur âge mais aussi leur promotion dans le parti, etc. Il y a même d’autres progressions, en arrière-plan : par exemple, au début Wolfgang étudie le violon, et je montre comment peu à peu il perd contact avec la musique.

Maintenant, cette première partie culmine avec mon chapitre 12 : Bad Tolz, l'école des SS.

Déjà, à partir du moment où mes lascars quittent leur province et la vie civile, j'ai eu plus de mal à écrire sur ce sujet : on s'éloignait nettement de ma propre expérience. Jusqu'alors, je m'étais contenté d'imaginer un quotidien différent, dans une langue, une époque, une culture différentes, ce qui n'était pas rien, déjà. A partir de Bad Tolz, c'est toute autre chose et j'ai dû me documenter à fond. Je n'ai jamais vécu en caserne et, l'avouerais ? Je n'ai pas seulement fait mon service militaire !

Maintenant, quand ce chapitre sera vraiment fini, on ouvrira le 13 et ce sera un tournant majeur, vertigineux : j'ai pu, avec efforts, apprivoiser une autre époque, une autre langue, une autre culture, mais nous étions en temps de paix et en Allemagne. Là, le chapitre 13 se situera en guerre et en Pologne !... Cela fait beaucoup pour moi. Je n'ai plus ce cadre de référence du quotidien, qui me servait de trame pour imaginer des dizaines d'anecdotes qui, j'ai pu le tester, fonctionnaient, faisaient vrai. Il y a des forums où j'ai posté des extraits, certaines personnes ont cru que c'étaient des vrais souvenirs !

Ce changement de cadre est plus qu'un nouveau décor. La guerre fut, pour ceux qui l'ont vécue, et qui pourtant faisaient partie de cette langue, de cette culture, de cette époque, un changement radical, inimaginable,
un bouleversement, une remise en question totale. Tout volait en éclats. Comment rendre cette impression quand on n'a pas connu la guerre ? Vassili Grossmann ou Curzio Malaparte, quand ils ont écrit leurs romans, n'ont eu qu'à puiser dans leurs souvenirs et les mettre en forme, ce qui est déjà un énorme travail. Moi je n'ai que quelques documents vidéo, et des bouquins. C'est loin d'être une expérience vécue.

Je peux pallier à ce manque, ou du moins tenter, si j'ai au moins les données exactes. Il faut que je recrée mentalement un parcours cohérent pour mes deux compères. Mais, logique interne du roman, il faut aussi que j'écrive certaines scènes qui sont déjà en moi, qui ont pris leur existence propre. Et il faut donc concilier ces exigences structurelles du roman, et les contraintes de véracité, ou du moins, de vraisemblance. C'est comme si je disais : je veux aller du point A au point B sans connaître la carte, mais en passant absolument par tel ou tel village. Compliqué, non ?...

Qui plus est, je laisse en arrière un univers du quotidien, peuplé de personnages tous différents, pour aborder un univers en guerre où on croisera essentiellement des soldats, des personnes qui, bien que distinctes, sont toutes passées par un dressage visant à les uniformiser. Elle seront placées dans un cadre où leurs différences inter-individuelles auront tendance à être gommées, estompées, face au formalisme de leurs relations hiérarchisées, face à l'urgence de la situation, aux aspects concrets de la guerre et du combat. Donc une nouvelle difficulté, de taille. Gageure, défi vertigineux, insondable.

Donc pour l'instant, je ne peux que donner mes contraintes, en espérant lefaire de façon à ce que mes interlocuteurs comprennent au mieux mes buts et intentions. Et qu'ils essaient de me dépatouiller même si ça entre en conflit avec la véracité sur certains points.

Je n'ai pas eu le temps de le faire, aussi je réponds sur la forme, sans en dire plus. Il faut que je me fasse un tout petit début de schéma et que je vous le soumette. C'est un peu comme à l'école primaire, les exercices avec des trous, que ce soient les phrases dont il manque des parties, ou les opérations d'arithmétique qu'il faut compléter. Je n'ai que des morceaux, je cherche à les relier entre eux. Je pense que vous pouvez m'aider, mais ponctuellement, sur tel ou tel aspect précis. Je suis hélas le seul à pouvoir avoir une vue d'ensemble, à moi de me débrouiller avec le roman en tant qu'unité.

Je ne manquerai pas de revenir vers vous lorsque j'aurai des pistes de réflexion. Je compte bien que vous pourrez m'aider, vous avez l'air pointus sur le sujet. J'espère que vous me pardonnerez d'être obligé, d'une certaine façon, d'en prendre et d'en laisser, mais je suis très scrupuleux. Quand j'ai publié mes premiers romans, qui pourtant n'étaient aucunement connectés à l'histoire ou si peu, mon éditeur m'a présenté en disant que j'étais un des auteurs Français les plus exigeants sur la documentation et la vraisemblance. Raison de plus avec le sujet que j'aborde là.

Je posterai bientôt mes questions. A charge pour les modérateurs de déplacer éventuellement, d'accepter ou pas les doublons ( c'est vrai que suivant où on met une question, on obtient des réponses tout à fait différentes ou on touche des personnes différentes ). Si ces questions doivent être déplacées, qu'on ne m'en veuille pas, qu'on m'indique juste où elles ont atterri, que je puisse les retrouver.

Pour l’instant, je ne traite pas le fond, car je souhaite le faire dans un autre sujet. Mais je vous dis à très bientôt, et d’avance, de tout cœur, merci. J'espère n'avoir chagriné personne avec ma grande franchise, mais je suis quelqu'un de profondément honnête. J'espère qu'on saura mutuellement s'apprivoiser.

A bientôt,

Ubik.

ubik83
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 364
Age : 57
Localisation : nullepart
Date d'inscription : 11/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un écrivain parmi vous...

Message  Narduccio le Sam 15 Mai 2010, 12:37 am

ubik83 a écrit:Bad Tolz, l'école des SS.

http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/les-photographies-et-images-de-guerre-f9/entrainement-dans-un-ordensburg-t8818.htm

http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/l-axe-f3/desobeissance-insubordination-dans-la-waffen-ss-t10253.htm
Ce sujet peut t'aider parce qu'on y parle de désobéissance. Or, si j'ai bien suivi sur PH, tu envisageait à un moment à faire désobéir l'un de tes personnages ?

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4627
Age : 57
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un écrivain parmi vous...

Message  ubik83 le Sam 15 Mai 2010, 1:34 am

Narduccio a écrit:
ubik83 a écrit:Bad Tolz, l'école des SS.

http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/les-photographies-et-images-de-guerre-f9/entrainement-dans-un-ordensburg-t8818.htm

http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/l-axe-f3/desobeissance-insubordination-dans-la-waffen-ss-t10253.htm
Ce sujet peut t'aider parce qu'on y parle de désobéissance. Or, si j'ai bien suivi sur PH, tu envisageait à un moment à faire désobéir l'un de tes personnages ?

Merci, je vais aller jeter un oeil aux liens que tu indiques.

En fait, pour des raisons internes au roman, je ne veux pas que mes zigotos entrent volontairement dans les Einsatzgruppen. Autant le Franz a bien le profil, autant Wolfgang pas du tout, qui pourtant va le suivre. J'imagine beaucoup plus intéressant qu'ils y soient mutés après une bourde. En fait, je sais ce qui pourrait se passer, mais dans l'ensemble. Il me faut ensuite voir au niveau de l'endroit, des éléments périphériques au récit, on va dire le comment, puisque je tiens le pourquoi. Ils vont gaffer, et le Franz, du genre chaud bouillant, va mal accepter la confrontation avec l'Unterscharfürher, et va lui casser la gueule. De là, mutation, et le Wolfgang demandera à le suivre, simplement parce qu'il est incapable de s'envisager sans son mentor.
Je ne sais pas si ça tient la route, mais ça semble plausible. Rien à voir avec le Max Aue des Bienveillantes, qui est un cynique opportuniste. Mes personnages sont différents : un fanatique et bagarreur, limite sociopathe, et un suiveur, qui ne peut s'assumer seul. Voilà les composantes. Je suis en train d'y réfléchir, je ne sais pas si je reste dans l'optique de poster dès ce soir mes bribes et demander de l'aide, ou si j'attends demain. Le fait est que la trame est donnée : deux personnages qui, pour des raisons fort différentes, se retrouvent ensemble à Bad Tolz et au lieu d'en sortir par la grande porte, vont se retrouver balancés par la chatière à l'arrière du front, lors de l'invasion de la Pologne, pour faire le sale boulot.

Je te remercie et vais de ce pas consulter tes liens.

A suivre,

Ubik.

ubik83
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 364
Age : 57
Localisation : nullepart
Date d'inscription : 11/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un écrivain parmi vous...

Message  ubik83 le Sam 15 Mai 2010, 1:52 am

Bon, il est tard...
Pour ce qui concerne la photo : oui, je connaissais ce genre de pratiques. J'ai répondu sur le fil, me référant à la Hitlerjungen et au documentaire que Guido Knopp a consacré à Baldur Von Schirach.
Pour le reste : oui, passionnant, mais je ne sais pas si ça peut me servir. Car là il est question de la Waffen-SS alors que mes zigotos me semblent engagés dans un processus qui les mènera à l'Allgemeine SS, et, en tous cas, les Einsatzgruppen.
Bon, tout ceci m'amène à préparer mes questions. Il me faut les formuler, et me demander où les placer après.
L'histoire pour ce soir est : réussirai-je à dormir, ou vais-je être taraudé par ça toute la nuit ?

A voir,

Quoi qu'il en soit, merci.

Ubik.

ubik83
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 364
Age : 57
Localisation : nullepart
Date d'inscription : 11/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un écrivain parmi vous...

Message  eddy marz le Sam 15 Mai 2010, 10:17 am

ubik83 a écrit:Car là il est question de la Waffen-SS alors que mes zigotos me semblent engagés dans un processus qui les mènera à l'Allgemeine SS, et, en tous cas, les Einsatzgruppen.

Bonjour Ubik;
Je me permet de te joindre ci-dessous quelques détails sur les éléments formant les Einzatsgruppen afin que tu puisses bien lier les canaux d'accès de tes personnages vers leur destination (sans doute sais-tu déjà tout cela; pardonnes-moi si c'est le cas). Ces détails sont issus de l'étude la plus poussée réalisée sur un Einzatsgruppe (en l'occurrence l'Einzatsgruppe A), par le chercheur French Mac Lean ("The Field Men: The SS Officers who lead the Einzatskommandos - The Nazi Mobile killing Units" Atglen, Pa.: Schiffer Military History; 1999) :

L'Einzatsgruppe A compte 990 membres de personnel, divisés en 2 Sonderkommandos, et 2 Einzatskommandos, et répartis comme suit :

- 340 Waffen-SS
- 172 Motards
- 18 Administrateurs
- 35 Service de Sécurité (SD)
- 45 KRIPO Kriminalpolizei
- 89 STAPO Staatspolizei (Police Politique)
- 133 ORPO Ordnungspolizei
- 87 Policiers Auxiliaires
- 13 Secrétaires féminines et clercs
- 51 interprètes
- 3 opérateurs Télétype
- 8 opérateurs radio

Il n'existe pratiquement aucune documentation sur le type d'équipement à la disposition des Einzatsgruppen, mais French Mac Lean nous soumet une hypothèse, toujours sur l'EG A, basée sur les rapports de certaines unités de la Wehrmacht l'ayant côtoyé de près :

Environ 160 véhicules, dont :

- 16 motocyclistes (dont certains avec side-car)
- 16 voitures pour le staff
- 128 camions (Opel "Blitz" - 3 tonnes) pour transport de troupes et de cargo

L'EG A était équipé de radios, peut-être ou sans doute de machines télétype, d'au moins un générateur électrique mobile (250 Kg 2 cylindres). Il n'existe aucun témoignage mentionnant des bulldozers. Il est par contre question de 40 pelles, et de matériel de marquage de terrain. Une cuisine ambulante, bien entendu. Chaque unité de l'EG emporte également avec elle :

- Munitions
- Chauffages portables
- Tentes de tailles moyennes
- Tables dépliantes
- Chaises
- Pièces de rechange pour les véhicules
- Éléments d'éclairage
- Matériel de cuisine et ustensiles
- Matériel d'entretien des armes
- Eau & Gaz
- Produits pétroliers
- 3 jours d'avance de nourriture

Parmi les armes équipant le personnel, nous trouvons:

- Luger
- Mauser (modèle 1910)
- Walther P-38 (pour les officiers)
- Fusils Mauser Kar 98b (pour la troupe)
- Bergmann 9mm (modèle 35/Is)
- Grenades

Dans l'espoir que tu n'as pas été
taraudé par ça toute la nuit

Cordialement
Eddy

eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 61
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un écrivain parmi vous...

Message  ubik83 le Sam 15 Mai 2010, 11:18 am

eddy marz a écrit:
ubik83 a écrit:Car là il est question de la Waffen-SS alors que mes zigotos me semblent engagés dans un processus qui les mènera à l'Allgemeine SS, et, en tous cas, les Einsatzgruppen.

Bonjour Ubik;
Je me permet de te joindre ci-dessous quelques détails sur les éléments formant les Einzatsgruppen afin que tu puisses bien lier les canaux d'accès de tes personnages vers leur destination (sans doute sais-tu déjà tout cela; pardonnes-moi si c'est le cas). Ces détails sont issus de l'étude la plus poussée réalisée sur un Einzatsgruppe (en l'occurrence l'Einzatsgruppe A), par le chercheur French Mac Lean ("The Field Men: The SS Officers who lead the Einzatskommandos - The Nazi Mobile killing Units" Atglen, Pa.: Schiffer Military History; 1999) :

L'Einzatsgruppe A compte 990 membres de personnel, divisés en 2 Sonderkommandos, et 2 Einzatskommandos, et répartis comme suit :

- 340 Waffen-SS
- 172 Motards
- 18 Administrateurs
- 35 Service de Sécurité (SD)
- 45 KRIPO Kriminalpolizei
- 89 STAPO Staatspolizei (Police Politique)
- 133 ORPO Ordnungspolizei
- 87 Policiers Auxiliaires
- 13 Secrétaires féminines et clercs
- 51 interprètes
- 3 opérateurs Télétype
- 8 opérateurs radio

Il n'existe pratiquement aucune documentation sur le type d'équipement à la disposition des Einzatsgruppen, mais French Mac Lean nous soumet une hypothèse, toujours sur l'EG A, basée sur les rapports de certaines unités de la Wehrmacht l'ayant côtoyé de près :

Environ 160 véhicules, dont :

- 16 motocyclistes (dont certains avec side-car)
- 16 voitures pour le staff
- 128 camions (Opel "Blitz" - 3 tonnes) pour transport de troupes et de cargo

L'EG A était équipé de radios, peut-être ou sans doute de machines télétype, d'au moins un générateur électrique mobile (250 Kg 2 cylindres). Il n'existe aucun témoignage mentionnant des bulldozers. Il est par contre question de 40 pelles, et de matériel de marquage de terrain. Une cuisine ambulante, bien entendu. Chaque unité de l'EG emporte également avec elle :

- Munitions
- Chauffages portables
- Tentes de tailles moyennes
- Tables dépliantes
- Chaises
- Pièces de rechange pour les véhicules
- Éléments d'éclairage
- Matériel de cuisine et ustensiles
- Matériel d'entretien des armes
- Eau & Gaz
- Produits pétroliers
- 3 jours d'avance de nourriture

Parmi les armes équipant le personnel, nous trouvons:

- Luger
- Mauser (modèle 1910)
- Walther P-38 (pour les officiers)
- Fusils Mauser Kar 98b (pour la troupe)
- Bergmann 9mm (modèle 35/Is)
- Grenades

Dans l'espoir que tu n'as pas été
taraudé par ça toute la nuit

Cordialement
Eddy

Salut,

Je n'ai pas été taraudé, mais j'ai tourné et viré à faire tout et n'importe quoi jusqu'à 4h30 du matin. Notamment, j'avais écrit à un ami, tout avait planté, et j'ai laborieusement recommencé mon courrier.

Merci infiniment pour ces sources qui me paraissent précises et très documentées.

Je pense que je vais poser mes questions dès aujourd'hui, dans un fil à part, et que je citerai ce message.

Là, je vais reprendre quelques forces, et m'octroyer un café salvateur.

A dans pas trop longtemps j'espère...

Ubik.

ubik83
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 364
Age : 57
Localisation : nullepart
Date d'inscription : 11/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un écrivain parmi vous...

Message  tayp' le Sam 15 Mai 2010, 11:31 am

Bonjour,

Comme tu as pu le constater avec les posts différents on a quelques belles pointures sur le sujet et qui t'apporteront une documentation intéressante. Notre seul utilité est en effet de t'apporter un socle de connaissances (à la hauteur de notre travail) qui te permettront de travailler ensuite.
J'ai écrit un scénario, bien plus petit que le projet que tu as, sur le sujet de la deuxième guerre mondiale et plus particulièrement la Résistance. Bien que ce sujet soit plus simple que celui que tu abordes, dès qu'on creuse un petit peu on peut constater la complexité d'écrire sur cette période troublée, qui a surtout encore des liens avec le présent. En effet en allant dans la région où se passe mon histoire (c'est une histoire vraie) je me suis rendu compte que bien que traitant de la résistance, les avis sur la question sont très opposés et le juste après-guerre a beaucoup influencé la pensée globale. En effet l'histoire que je raconte est celle d'un résistant, qu'on pourrait qualifier d'ordinaire; mais l'aspect étrange c'est qu'à la fin de la guerre sa famille a du quitter la région à cause de rumeur sur cette personne. Et celles-ci sont encore présente dans son village où on croit encore que c'était un planqué, voir un collabo !!
Ce que je veux dire c'est que lorsque j'ai écris ce semblant d'histoire, personne n'a put me donner de point de vue précis sur les évènements et leurs complexités. Il faut juste absorber une masse d'informations, les digérés pour après pouvoir être totalement libre de créer notre histoire avec notre personnage, tout en restant au plus près de la réalité historique. Pour te dire, j'ai écrit une fois le scénario uniquement à partir des souvenirs de mon "héro", je me suis beaucoup documenté après l'avoir écrit (je sais je suis bête...) sur la résistance dans sa globalité dans la région concernée.... Et j'ai du tout reprendre à 0 .... spamafote

Je pense pas que c'est à toi que j'apprendrais comment procéder, mais c'est pour te montrer que sur le sujet historique on est tous tout petit au début... maleureu gri

_________________

tayp'
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4020
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un écrivain parmi vous...

Message  Invité le Sam 15 Mai 2010, 12:04 pm

Une question que je me pose et dont la réponse intéressera certainement ubik: l'incorporation dans les Einsatzgruppen n'était-elle pas basée exclusivement sur le volontariat? Ou bien elle pouvait être la conséquence d'une "punition"? Sans vouloir refaire de la pub pour "Des hommes ordinaires" ;-), l'expérience du 101e bataillon de police en Pologne avait bien montré qu'il n'était pas aisé de faire exécuter ces basses besognes par de simples troupiers qui n'avaient pas demandé à y participer.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un écrivain parmi vous...

Message  eddy marz le Sam 15 Mai 2010, 12:34 pm

LSR a écrit:Une question que je me pose et dont la réponse intéressera certainement ubik: l'incorporation dans les Einsatzgruppen n'était-elle pas basée exclusivement sur le volontariat? Ou bien elle pouvait être la conséquence d'une "punition"? Sans vouloir refaire de la pub pour "Des hommes ordinaires" ;-), l'expérience du 101e bataillon de police en Pologne avait bien montré qu'il n'était pas aisé de faire exécuter ces basses besognes par de simples troupiers qui n'avaient pas demandé à y participer.

Les affectations aux Einzatsgruppen n'étaient absolument pas le fait du volontariat, bien au contraire. Au printemps 1941, l'Académie de Police de Pretzsch (50 km sud-ouest de Berlin) devient le centre de formation (4 semaines) technique et idéologique des Einzatsgruppen; c'est là que les recrues sont informées (24h avant le départ) de leurs missions respectives. Sa fréquentation est décidée par les hautes instances concernées (SD/RSHA) :

- Waffen-SS : 34%
- SD, STRAPO, ORPO, KRIPO et Auxiliaires (de rangs subalternes ou moyens) : 39%
- Chauffeurs, opérateurs radio, administration etc.: 27%

Les cas d'incorporation dans un Einzatsgruppe pour motif de punition existèrent, mais surtout au début - et excluant des unités 'rogue' comme celle de Dirlewanger. Les Hommes du 101e Bataillon étaient officiellement des réservistes, et en tant que vétérans de la police, avaient déjà une expérience de "violence légale" (celle de l'État). Dans son livre, Chris Browning admet tout de même que les hommes du 101e n'étaient pas aussi 'démunis' que cela devant la tâche qui leur était assignée... Ceci dit, nous savons que de nombreux membres des Einzatsgruppen (donc formés) eurent quand même des problèmes psychologiques (dépressions etc.) allant jusqu'au suicide...

Eddy

eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 61
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un écrivain parmi vous...

Message  Invité le Sam 15 Mai 2010, 1:45 pm

Merci.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un écrivain parmi vous...

Message  ubik83 le Sam 15 Mai 2010, 6:52 pm

Hello,

J'ai posté la présentation de mon projet et ma première question sur le fil consacré à l'Axe. Je vous retrouve là-bas si vous le voulez bien.

Au plaisir,

Ubik.

ubik83
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 364
Age : 57
Localisation : nullepart
Date d'inscription : 11/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un écrivain parmi vous...

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:05 am


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum