Panzer sous l'étoile Rouge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Panzer sous l'étoile Rouge

Message  major421 le Mer 16 Juin 2010, 6:17 pm

Salut tout le monde, je crée ce topic pour vous parlé des chars
Allemands capturé et remis en service pour l'armée rouge.

source :
"Steel Masters Hors Série: n°8 Panzer sous l'étoile rouge"(2001) .

Chap I. "
les trophées de l'Armée Rouge


L'utilisation de chars capturés aux Allemands par des unités de l'armée
rouge commence dés les premiers jours de la deuxième guerre mondiale. De
nombreuses revues font allusion à la présence, dans les unités de la
34e division blindée du 8e corps mécanisé du Front du Sud-Ouest, de
chars pris à l'ennemi pour une attaque de nuit contre des unités
allemandes.

En l'occurrence, les auteurs se réfèrent le plus souvent aux mémoires de
N.Popel (les temps difficiles) et de G.Penejko (journal d'un officier
soviétique), qui donnent une description très pittoresque de cette
attaque.

Il y a toujours une distorsion évidente entre les récits du combattant,
qui a participé sur le vif aux combats, et le compte rendu officiel qui
est plus représentatif d'une analyse à froid des évènements.Ainsi, on
voit comme a travers un prisme déformant en lisant les documents
d'archives. Les choses se sont passées assez différemment. En effet,
dans la "Revue des opération de guerre de la 34e division blindée", on
lit: " les 28 et 29 Juin, des éléments de la division ont organisé une
défense avec intervention de chars, et on détruit 12 chars ennemis. Ces
12 Chars pour la plupart de type moyen nous ont servi à tirer en
position statique sur l'artillerie ennemi a Werbach et Ptitché."

De manière générale, les informations relatives a l'utilisation de chars
pris à l'ennemi par les forces de l'armée rouge en 1941 sont assez
succinctes, puisque le champ de bataille restait au mains de l'ennemi.
Mais il est très intéressant de rapporter quelques faits concernant
l'utilisation de matériel ennemi capturé au cours de la contre-attaque
du front Occidental, menée par le 7e corps mécanisé, le 7 Juillet 1941,
le mécanicien Riazanov (18e D.Blindé) dans la région de Kotsa, pénétra
avec son char T-26, dans les lignes arrières de l'ennemi, où il livra
bataille pendant prés de 24 heures. Puis il retourna dans nos lignes,
ramenant avec lui deux T-26 ainsi qu'un char allemand PzKpfw II au canon
endommagé capturé durant l'engagement.

Le 5 Aoùt 1941, pendant les combats aux approches de Léningrad, le
régiment de chars du LBTKUS (Cours de perfectionnement pour le
commandement des blindées de Léningrad) s'est emparé de "deux chars de
fabrication Skoda" qui avaient sauté sur des mines. Aprés remise en état
ils ont pu être utilisés pendant quelques temps au combat, par des
unités de l'Armée Rouge.

Pendant la défense d'Odessa, des unités de la Marine ont aussi capturé
quelques blindés. C'est ainsi que le 13 Aoùt 1941, "12 Chars ennemis
furent endommagés et trois d'entre eux emmenés à l'arrière pour y être
réparés". Quelques jours plus tard, le 15 Aoùt, des unités de la 25e
division de fusiliers s'emparèrent de "trois chenillettes en bon état
(il s'agit apparemment de chars légers Roumains R1. Note des auteurs) et
d'un véhicules blindé". Mais les auteurs ne disposent pas de témoignages quant a l'utilisation de ce matériel dans la défense
d'Odessa.

Pendant les premiers mois de la guerre, les forces russes utilisèrent non
seulement des chars, mais aussi des automoteurs pris aux allemand.
Ainsi, pendant la défense de Kiev, en août 1941, deux Stug III en bon
état furent capturés. Le premier fut envoyé à Moscou pour y être
examiné, et l'autre, aprés avoir été exhibé en ville, fut doté d'un
équipage soviétique et envoyé au front.

En Septembre 1941, lors de la bataille de Smolensk,l'équipage du char du
sous-lieutenant S.Klimov, commandant un peloton de trois Stug III (l"
document les décrit comme étant des chars allemand sans tourelles"),
accomplit une action particulièrement audacieuse sur les arrières de
l'ennemi, ce qui lui valut d'être proposé pour la distinction de l'orde
de l'étoile rouge. Le 2 Décembre de cet hiver là, Klimov périt dans le
district de Goriatchevo, lors d'un duel avec une batterie antichar
allemande.

A partir du primtemps 1942, l'usage par l'armée rouge, de matériel de
prise ennemi devient de plus en plus important,car lorsque les combats
cessent définitivement autour de Moscou, des centaines de véhicules, de
chars et de canons automoteurs allemands sont capturés. un journaliste
américain, Larry Lazar nous a laissé un intéressant témoignage des ces
dramatiques évènements. En décembre 1941, il se rend auprés des troupes
de la 20e armée du général Vlassov, qui attaquent prés de Moscou:

"Encore quelques Kilomètres à travers la forêt enneigée, et nous voici
dans un petit village au nom insolite Pogorielo é Goroditché ou vestiges
brûlés (d'une ville). Il est surprenant que ce village, avec un tel
nom, compte parmi les quelques lieux épargnés par les Allemands. le
ramassage des trophées battait son plein: Les soldats fouillaient les
cours, les granges et les greniers, et amassaient sur la place du
village fusils et mitraillettes. les Allemands avaient quitté le village
quelques heures plus tôt, et un soldat soviétique, radieux, chevauchait
dans la neige une moto allemande. Comme je lui demandais pourquoi sa
moto rugissait si fort, il rétorqua gaiement: C'est la technique
allemande. ils pensent ainsi nous effrayer. Plus loin,trois soldats
démontaient le moteur d'un énorme blindé allemand. Ils travaillaient
avec une habilité impressionante, malgré le froid mordant. EN les
observant, je les entendais jurer lorsqu'une clef a molette glissait sur
un écrou gelé. Je m'attendais a voir de braves paysans exécuter des
tâches de routine. Mais ces gens me rappelaient des mécaniciens de
garage américains: aussi habiles et prompts à jurer, ils maudissaient ce
travail ingrat. Il était évident qu'ils souffraient du froid, tout
autant que les Allemands qui retraitaient à quelques kilomètres à peine.
j'ai alors pensé: ce sont des gens qui constituent l'ossature de
l'armée rouge, des gars forts,musclés, qui aiment leur commandant et
sont prêts à se lancer au combat à sont appel, et qui respectent les
spécialistes au fait de la technique. car la technique allemande
suscitait chez eux une curiosité sans bornes. Ils fouillaient de fond en
comble les chars et les blindés allemands, comme des gamins chercheurs
de trésors".

Une partie des véhicules pris a l'ennemi, aprés réparation, étaient
transférés dans des usines de Moscou. Par exemple, la 5e armée du Front
Occidental, a envoyé à elle seule, entre Décembre 1941 et le 10 Avril
1942, 411 engins pris a l'ennemi pour réparations (13 chars moyens, 12
chars légers, 3 véhicules blindés, 24 tracteurs, 2 véhicules de
transport blindés, 2 automoteurs, 196 camion, 116 véhicules légers, 43
motos. Et dans le même temps, les forces armées amassaient dans les SPAM
(Centre de collecte des véhicules de endommagés) 741 trophées: 33 chars
moyen, 26 chars légers, 3 véhicules blindés, 17 tracteurs, 2 véhicules
de transport blindés, 6 automoteurs, 462 camions, 140 véhicules légers,
52 motos, auxquels s'ajoutèrent 38 chars de combat (2 PzKpfw I, 8 PzKpfw
II, 19 PzKpfw III, 1 PzKpfw IV, 1 Tch K D (38t.). 7 chars d'artillerie (
c'est ainsi que sont désignés les canons d'assaut STUG III dans les
documents soviétiques de la première année de la guerre), enregistrés
sur les différents théâtres d'opérations. Durant les mois d'Avril et mai
1942, une grande partie de ces matériels furent ramenés vers l'arrière.

Dans le but de faciliter la collecte des prises de guerre, la direction
des blindés de l'Armée Rouge crée, dés la fin de 1941, un service de
transfert et de regroupement des prises de guerre, et le 23 Mars 1942,
parait un prikaz sur l'accélération des opérations d'évacuation des
engins blindés soviétiques ou du matériel pris a l'ennemi.


Dernière édition par major421 le Ven 25 Juin 2010, 7:51 pm, édité 1 fois
avatar
major421
Capitaine
Capitaine

Nombre de messages : 260
Age : 25
Localisation : france
Date d'inscription : 11/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Panzer sous l'étoile Rouge

Message  Zek le Jeu 17 Juin 2010, 11:36 am

Pour information, des chars allemands (à moins qu'il ne s'agisse de véhicules blindés) ont été utilisés pendant l'opération "Uranus" visant à encercler la 6e armée allemande dans Stalingrad. Ils ont été utilisés pour la prise intacte d'un pont important.
Références : Stalingrad, A. Beevor
avatar
Zek
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 275
Age : 32
Localisation : Nomade
Date d'inscription : 12/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Panzer sous l'étoile Rouge

Message  Charlemagne le Lun 16 Aoû 2010, 8:55 pm

Il me semble avoir vue une photo d'une unitée polonaise de l'armée rouge équipée de panzer (IV ou V???) dans la région de varsovie en 1944. Mais je peux me tromper car le souvenir date un peu. Si quelqu'un a des info dessus je suis preneur.
avatar
Charlemagne
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4794
Age : 29
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 11/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

Ce n'etait pas les seuls

Message  kisameh le Ven 19 Nov 2010, 11:04 pm

Les russes n'étaient pas les seuls a utiliser ce genre de méthode il est connu que même les allemands au début de la guerre ayants une armée faiblement constituer "peignés" une croix gammée sur tout ce qui rouler et tiré
avatar
kisameh
Caporal
Caporal

Nombre de messages : 21
Age : 23
Localisation : A l'ouest d' Utah
Date d'inscription : 19/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Panzer sous l'étoile Rouge

Message  panzerblitz le Sam 20 Nov 2010, 3:28 pm

Plus étonnant que des panzer sous l'étoile rouge : Des T-34 capturés par les Allemands et recapturés ensuite par les Soviétiques :

http://beute.narod.ru/Beutepanzer/su/t-34/Recaptured/recaptured.htm

_________________
http://www.youtube.com/watch?v=wgmxc-X3XZ4&feature=related
avatar
panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4073
Age : 28
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Panzer sous l'étoile Rouge

Message  Dwight Eisenhower le Jeu 25 Nov 2010, 7:34 pm

En 44, les alliées ont aussi combattu des S-35 français réutilisée par L'axe
avatar
Dwight Eisenhower
Major
Major

Nombre de messages : 144
Age : 18
Localisation : France
Date d'inscription : 09/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Panzer sous l'étoile Rouge

Message  L axe le Jeu 24 Fév 2011, 9:30 pm

Bonsoir , je me permet de déterrer le sujet , pour faire une précision :

Dwight Eisenhower a écrit:En 44, les alliées ont aussi combattu des S-35 français réutilisée par L'axe
Oui, et des chars recapturés par les alliés ont été (re)donnés aux français qui les ont réutilisés,il y avait des S-35 ,des H-35,39 ,des Panhard et j'en passe ,normal en quelque sorte pour deux raisons :
- Les chars ont été fabriqués en France quelques années plus tôt .
- Une partie des équipages français les avaient déjà connus ,en 1940 en France ,pour certain , et dans le désert africain en 1943 pour d'autres , ce n'était donc pas un terrain inconnu pour eux .

Les partisans yougoslaves (et soviètiques) ont aussi réutilisés des chars français de tout types utilisés par les allemands dans le cadre de la lutte anti-partisans , dont un S-35 qui a été réarmé par les yougoslaves avec un canon de 75 (allemand ou français je ne sais plus), dont une photo a été postée dans le quiz 2 ou 3 des chars il y a très longtemps ...



Amicalement Victor.
avatar
L axe
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 828
Age : 22
Localisation : Genève,Suisse
Date d'inscription : 14/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Panzer sous l'étoile Rouge

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum