Les avions de la socièté Junkers

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les avions de la socièté Junkers

Message  Serge41 le Jeu 17 Juin 2010, 7:55 pm

Voici une liste des avions construits par Junkers



Junkers J 1, prototype de chasseur
Premier vol: 12 décembre 1915


Junkers J 2, prototype de chasseur
Premier vol: début 1916



Junkers J 13, monomoteur aile basse tout métal
Premier vol: 25 juin 1919



Junkers W 33, monomoteur, transport léger
Premier vol: 17 juin 1926


Junkers W 34, monomoteur, transport léger et reconnaissance
Premier vol: 1933


Junkers Ju 52, transport + bombardement
Premier vol: 1932


Junkers Ef 61, chasseur de haute-altitude + reconnaissance (prototype)
Premier vol: 1936


Junkers Ju 86, bombardier + reconnaissance
Premier vol: 4 novembre 1934


Junkers Ju 87, Stuka, bombardier en piqué
Premier vol: 1937


Junkers Ju 88, bombardier + reconnaissance + chasseur nocturne
Premier vol: décembre 1936


Junkers Ju 89, bombardier lourd (prototype)
Premier vol: avril 1937



Junkers Ju 90, bombardier (prototype)
Premier vol: octobre 1943


Junkers Ju 188, Rächer (vengeur), bombardier
Premier vol: 1940


Junkers Ju 248, re-désignation du Me 163
Premier vol:


Junkers Ju 252, transport
Premier vol: 1938


Junkers Ju 287, bombardier lourd (à réaction) (prototype)
Premier vol: aout 1944


Junkers Ju 288, bombardier (prototype)
Premier vol: 1941


Junkers Ju 290, bombardier (prototype)
Premier vol: 1939


Junkers Ju 352, Herkules, transport
Premier vol: octobre 1943


Junkers Ju 388, Störtebeker, reconnaissance + chasseur nocturne
Premier vol: 1943


Junkers Ju 390, bombardier à long rayon d'action
Premier vol: 1942


Junkers Ju 488, bombardier lourd
Premier vol:


Sources photos:

Projets et Prototypes d'avions
Virtual Aircraft Museum
The Hugo Junkers Homepage
Enciclopédie de la Luftwaffe
Aircraft of WWII, Stewart Wilson, 1998
Bundesarchiv
Luftarchiv.de


Dernière édition par Serge41 le Ven 18 Juin 2010, 4:51 pm, édité 2 fois

Serge41
Caporal-chef
Caporal-chef

Nombre de messages : 35
Age : 49
Localisation : Liège (Belgique)
Date d'inscription : 23/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les avions de la socièté Junkers

Message  panzerblitz le Jeu 17 Juin 2010, 10:09 pm

Merci Serge, pourrais tu citer les sources de tes photos stp ?

Hum, sinon, la photo sensée représenter un Ju 287 figure en réalité le EF-131, qui sera construit... Par les Soviétiques, sous le nom de "151" (et dont le lointain descendant n'est autre que le Baade 152, l'avion de ligne construit par l'ex-RDA).

_________________
http://www.youtube.com/watch?v=wgmxc-X3XZ4&feature=related

panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4072
Age : 27
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les avions de la socièté Junkers

Message  dracir le Dim 20 Juin 2010, 8:03 pm



On peut dire que Junker a fait de sacré avions qui ont marqué leur époque


dracir
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1238
Age : 53
Localisation : Lévignac 31
Date d'inscription : 30/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les avions de la socièté Junkers

Message  kanemoto le Sam 14 Aoû 2010, 12:14 am

un de mes oncles (côté allemand) était pilote de JU 88 pendant la guerre, il a principalement participé à des raids sur la Grande Bretagne

kanemoto
Sergent-chef
Sergent-chef

Nombre de messages : 59
Age : 65
Localisation : côte d'azur
Date d'inscription : 07/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les avions de la socièté Junkers

Message  spartanian le Sam 14 Aoû 2010, 12:33 pm

pas mal les avions

spartanian
Adjudant-chef
Adjudant-chef

Nombre de messages : 108
Age : 19
Localisation : esonne
Date d'inscription : 09/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les avions de la socièté Junkers

Message  dracir le Sam 14 Aoû 2010, 3:36 pm


Le Ju 390 est magnifique , j'aimerai bien le faire en maquette celui-là


dracir
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1238
Age : 53
Localisation : Lévignac 31
Date d'inscription : 30/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les avions de la socièté Junkers

Message  KLOSTER0 le Ven 28 Jan 2011, 10:11 am

C'est phénoménal , ils avaient une longueur d'avance à chaque guerre...

KLOSTER0
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 350
Age : 52
Localisation : cannes
Date d'inscription : 30/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les avions de la socièté Junkers

Message  panzerblitz le Sam 29 Jan 2011, 12:21 pm

Heu, et la photo du Ju 288 est en fait celle d'un 388...

_________________
http://www.youtube.com/watch?v=wgmxc-X3XZ4&feature=related

panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4072
Age : 27
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les avions de la socièté Junkers

Message  pierro59 le Sam 29 Jan 2011, 1:39 pm

pour la 1ère GM, on peut ajouter le Junkers J.I (avion d'attaque au sol metallique) et le Junkers D.I (chasseur)

sinon beau avions, surtout le ju 388 pouce

pierro59
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 365
Age : 29
Localisation : Roubaix
Date d'inscription : 04/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les avions de la socièté Junkers

Message  KLOSTER0 le Sam 29 Jan 2011, 4:14 pm

Il me semble qu'il manque le Ju352 , il est vrai que je ne l'ai vu que en dessin sur la boite d'une maquette mach2.
C'était un avion très proche du 252 mais avec une large porte arrière , type Transall ou Hercules , qui une fois ouverte
soulevait toute la queue de l'avion. L'idée était , comme toujours chez Junkers très innovante.Le seul exemplaire
construit aurait été détruit au cours d'un raid de chasseurs russes sur l'aérodrome de Berlin en 45.

KLOSTER0
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 350
Age : 52
Localisation : cannes
Date d'inscription : 30/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les avions de la socièté Junkers

Message  panzerblitz le Sam 29 Jan 2011, 6:47 pm

Le seul exemplaire construit aurait été détruit au cours d'un raid de chasseurs russes sur l'aérodrome de Berlin en 45.

Heu, pas du tout. Une trentaine de '352 fut construite, et une bonne douzaine ont volés en Tchécoslovaquie, URSS et Angleterre. C'est le KG 200 qui a le plus utilisé ce zinc durant la dernière année de guerre.

Paradoxe : Peu de perte au combat. Il faut dire que ce zinc volait peu.

_________________
http://www.youtube.com/watch?v=wgmxc-X3XZ4&feature=related

panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4072
Age : 27
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les avions de la socièté Junkers

Message  KLOSTER0 le Dim 30 Jan 2011, 9:47 am

Notons au passage que la re-motorisation avec le Bramo de 1100 ch à la place de moteur Jumo 211 de junkers (1300 ch)
lui a fait perdre en vitesse et en rayon d'action par rapport au ju 252.C'est typiquement le genre d'avion qui comme le
Savoia Marchetti aurait du être un bi-moteur si il y avait eu des propulseurs assez puissants disponibles , il y aurait gagné
en aerodynamisme et en visibilité depuis le poste de pilotage.(D'ailleurs la 1ere version du Savoia , civile , était bi-moteur)

KLOSTER0
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 350
Age : 52
Localisation : cannes
Date d'inscription : 30/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les avions de la socièté Junkers

Message  KLOSTER0 le Dim 30 Jan 2011, 12:24 pm



[quote]Heu, pas du tout. Une trentaine de '352 fut construite, et une bonne douzaine ont volés en Tchécoslovaquie, URSS et Angleterre. C'est le KG 200 qui a le plus utilisé ce zinc durant la dernière année de guerre. [/quote]

Ca m'apprendra , à lire les textes sur les boites de maquettes et à m'y fier !!!
maleureu gri

KLOSTER0
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 350
Age : 52
Localisation : cannes
Date d'inscription : 30/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les avions de la socièté Junkers

Message  Sturmgeschutz le Ven 08 Juil 2011, 10:00 pm

Le Ju 52 est magnifique et surtout très pratique pour atterrir sur des pistes de mauvaise qualité

Sturmgeschutz
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 6
Age : 21
Localisation : France
Date d'inscription : 08/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les avions de la socièté Junkers

Message  Invité le Sam 09 Juil 2011, 6:43 pm

J'ai découvert en zappant, ces échanges très intéressants sur les modèles de la longue série des JU.
Bien que tardivement, j'apporte un complément qui concerne une version du JU 188 mis en construction en avril 1944 aux usines Latécoère à Toulouse... avion qui représente pour moi, toute une histoire!

Il s'agissait d'un avion à pilotage automatique, le plus moderne de la série.
Avant mon départ précipité au maquis, en mai 1944, j'ai effectué sur cet avion des poses de faisceaux électriques, lesquels étaient sabotés. Je n'ai connu les détails de ces sabotages qu'en 1949, après mon retour d'Indochine!...

Dans ses mémoires "l'Esprit de la Résistance" Serge Ravanel avait écrit sur le sujet :

"À Toulouse, par exemple, de nombreux sabotages furent réalisés contre les usines d'aviation, en particulier à l'usine Latécoère où les Allemands étudiaient la mise au point d'un bombardier sans pilote, Météor, destiné à atteindre les États-Unis"

Comme je l'ai écrit plus haut, c'était un avion à pilotage automatique et non un avion sans pilote....

C'est moi-même, fin avril 1944, qui ai remis les plans du chantier dans le bâtiment et du bâtiment concerné, à un membre en liaison avec le groupe "Matabiau" réseau important de la résistance, des cheminots de Toulouse.
Ma remise de ces plans n'a servi à rien!. Il n'y a pas eu de sabotage par explosif. Les épreuves d'essais furent souvent retardées, très probablement en raison du sabotage des faisceaux électriques.

Ce modèle d'avion là ne reçut jamais un pilote allemand dans sa cabine. Il n'a pas eu le temps d'être utilisé par la Luftwaffe et fût récupéré en 1945.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les avions de la socièté Junkers

Message  panzerblitz le Sam 09 Juil 2011, 7:19 pm

Merci pour ton témoignage très intéressant.

Cependant, il faut savoir que des centaines de Ju 188 furent livrés aux Allemands, qui les utiliseront quasiment jusqu'au dernier jour de guerre. Notamment le KG200 qui en était très friand.

Non, le Junkers qui fut aussi moderne qu'impacté par la résistance fut le Ju 488, effectivement construit à Toulouse.

_________________
http://www.youtube.com/watch?v=wgmxc-X3XZ4&feature=related

panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4072
Age : 27
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les avions de la socièté Junkers

Message  Invité le Sam 09 Juil 2011, 9:51 pm

@panzerblitz

Je reprends votre citation :
"Non, le Junkers qui fut aussi moderne qu'impacté par la résistance fut le Ju 488, effectivement construit à Toulouse"

Désolé de vous décevoir... et en celà j'assoscie à mon commentaire ce qui apparaît dans
Wikipédia sous la rubrique Junkers Ju 488
(bombardier lourd quadrimoteur dérivé du Junkers Ju 188)

"Deux prototypes du Junkers étaient fin prêts à l´usine de Toulouse lorsqu´un raid aérien allié les détruisit. Quatre autres étaient en cours de finition chez Latécoère mais ne furent plus complétés car l´armée n´avait plus besoin de bombardier stratégique"

L'usine de Toulouse qui fut bombardée dans la nuit du 7 avril 1944 était l'usine Bréguet, située dans le quartier de Montaudran...
Les seuls modèles d'avions allemands présents sur les bancs de construction dans cette usine étaient des Junker 88. En tant qu'ouvrier câbleur, j'ai aussi opéré à la lumière d'une baladeuse dans les carlingues de ces avions.
Je puis vous assurer que j'ai pû constater de visu, qu'à la suite de ce bombardement, pas un seul JU 88 n'est resté en état...
Il n'y avait pas de JU 188 ni de JU 488 dans cette usine...

Quant à l'usine Latécoère, ce n'est pas quatre mais deux avions qui étaient en cours de montage dès la fin du mois d'avril 1944... et il s'agissait de modèles JU 188, bimoteurs, prototypes de la version spéciale à pilotage automatique.
Je précise que dans les bâtiments de l'usine, préalablement à la mise en équipement électrique de ces deux JU 188, avait été construit et terniné dès la première quinzaine d'avril1944, l'hydravion à six moteurs, Latécoère 631 (Lionel de Marmier). J'ai également travaillé sur cet avion après le 7 avril 1944.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les avions de la socièté Junkers

Message  panzerblitz le Sam 09 Juil 2011, 10:47 pm

Ce qui prouve donc que Wikipedia est une foire aux idioties.

Le Ju 488 est un bombardier quadrimoteur, conçut en Allemagne à partir de juillet 1943, sur le site d'Orianenbaum. La réalisation et le peaufinage des derniers détails fut confié à l'usine Latécoère de Toulouse, et ce au début de l'année 1944. La destructions des deux protos - les V401 et V406, eu lieu dans la nuit du 17 juillet 1944, du fait d'un commando de la résistance française.

Tant qu'aux constructions de Junkers 188, ce sont les suivantes :

- 752 Junkers 188 A et D
- 485 Junkers 188 E et F
- 5 Junkers 188 G, H et T


Mes sources :

  • GRIEHL Manfred Junkers Flugzeuge seit 1915, éditions Motorbuch Verlag (Stuttgart), 2010


  • NOWARRA Heinz, “Die deutsche Luftrüstung 1933-1945”, Editions Bernard & Graefe, Bonn, 1983


Et je tiens à préciser que les deux auteurs cités ci-dessus furent ingénieurs aéro durant le second conflit mondial, Manfred Griehl ayant d'ailleurs œuvré chez Junkers.


Un autre lien pas trop mal - puisqu'il est très largement inspiré du deuxième livre que je cite - peut vous en dire un peu plus sur ce gros insecte, assez moderne il est vrai ;

http://www.luft46.com/junkers/ju488.html



_________________
http://www.youtube.com/watch?v=wgmxc-X3XZ4&feature=related

panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4072
Age : 27
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les avions de la socièté Junkers

Message  Invité le Dim 10 Juil 2011, 12:52 am

<< Le Ju 488 est un bombardier quadrimoteur, conçut en Allemagne à partir de juillet 1943, sur le site d'Orianenbaum. La réalisation et le peaufinage des derniers détails fut confié à l'usine Latécoère de Toulouse, et ce au début de l'année 1944. La destructions des deux protos - les V401 et V406, eu lieu dans la nuit du 17 juillet 1944, du fait d'un commando de la résistance française. >>

J'ai consulté le lien que vous m'indiquez...

Tout celà est d'autant plus intéressant que j'ai un brin de souvenir que le chef mécanicien Elissalde était bien chez Latécoère rue de Périole à Toulouse.
Qu'il ait procédé lui-même à un sabotage, bien que je n'en ai pas eu connaissance, c'est tout à fait possible... par contre je n'ai pas entendu parler d'une opération commando. Je précise quand même que dans la nuit du 16 au 17 juillet 1944, puisque c'est cette date qui est citée, j'étais entre les mains de la milice de Castres (81) qui nous avaient capturés, huit de mes copains et moi-même, le 7 juillet à Lacapelle (commune de Damiatte) dans le Tarn.
Comme je l'ai écrit dans mon premier message sur ce fil, j'ai appris en 1949, seulement, les détails des sabotages sur les faisceaux électriques.
Comment?... tout simplement parceque j'ai rencontré des anciens collègues des usines Bréguet et Latécoère. Aucun ne m'a parlé d'une opération commando... par contre j'ai eu droit à quelques explications sur les retards aux contôles d'essais des équipements électriques et autres, et des soupcons qu'ils ont éveillé chez les contrôleurs allemands... mais heureusement, le 19 août 1944 arriva à temps!.
Enfin je n'ai pas entendu parler d'un quadrimoteur allemand, fusse t'il un JU 488, en construction chez Latécoère à Toulouse... Latécoère... à part l'usine de la rue de Périole... je vois pas...
Je confirme que l'avion à pilotage automatique présent en avril-mai 1944, pas avant cette période, était un bimoteur, version du JU 188.

Je ne vois donc pas ce que je pourrais ajouter...
Bonne nuit!.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les avions de la socièté Junkers

Message  panzerblitz le Dim 10 Juil 2011, 1:21 am

Je vais de ce pas vérifier quelques détails moi même. Il se peut que votre avion soit effectivement un Junkers Ju 188, sans doute un proto d'une version de reco à haute altitude.

Il se peut aussi qu'il s'agisse d'un Junkers Ju 388, dérivé du Ju 188, qui était à la fois bimoteur, équipé de systèmes de pilotages auto et aussi pressurisé. Seulement, il me semble que ces appareils étaient réalisés en Allemagne, et ils n'étaient pas à proprement parler destinés à devenir des bombardiers stratégiques.

Moi perso, je pense que ces deux Junkers mystérieux étaient les deux fameux Ju 488. Il vous faut savoir que cet avion comprenait de nombreux sous ensembles du Junkers Ju 188, ce qui peut effectivement entrainer des confusions. En tout cas, c'est le seul bombardier à long rayon d'action réalisé à ce moment par Junkers, car à ce moment le Ju 288 est enterré depuis bien longtemps. Tant qu'au site de production, il s'agissait bien du plan de la rue Périole.

Vous avez une petite allusion à cet avion dans ce lieu dans le lien suivant ;

http://fandavion.free.fr/latecoere_constructeur.htm

Votre témoignage est vraiment très intéressant, car finalement assez peu de choses ont été écrites sur le sujet. Merci beaucoup, vraiment et sincèrement.

_________________
http://www.youtube.com/watch?v=wgmxc-X3XZ4&feature=related

panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4072
Age : 27
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les avions de la socièté Junkers

Message  marc_91 le Dim 10 Juil 2011, 6:33 am

avion Bonjour Pierre "PanzerBlitz", Bonjour Monsieur "Norodom",

Tout d'abord permettez de vous remercier, Monsieur, de l'intérêt que vous portez à ce forum, et pour ce que vous avez fait à l'époque.

L'usine Latécoère de Montaudran (SIDAL) étant très petite, je pense également qu'il s'agissait des 2 prototypes du Junkers 488, qui était signalé à l'époque comme un dérivé du Ju-188. L'usine employant en 1944 environ 250 ouvriers, et 166 travaillant sur le "projet" Ju-488, il est peu probable qu'il y eut là d'autres travaux de recherche importants ...

Le Ju-488 était un assemblage de pièces de bimoteurs, puisqu'il se composait de :
- le poste de pilotage et les ailes externes du Ju-388K,
- la soute à bombe des Ju-888A-15 & Ju-388K,
- l'arrière du fuselage du Ju-188E,
- les empennages du Ju-288C,
- un panneau central de voilure spécifique, dessiné & constuit par Latécoère,
- les panneaux externes de voilure du Ju-388K,
- les nacelles et les groupes moto-propulseurs du Ju-388K ...

Voilà 2 photos du hangar de Montaudran, avant et après le sabotage à l'explosif par Mr Elissalde et 3 ou 4 autres résistants de la section spéciale dite "du Blayais" dans la nuit du 16 au 17 Juillet 1944, publiées dans le Fana de l'Aviation N°318 :



Vous trouverez dans votre messagerie les 6 pages de cet article, de MM. Pierre Gaillard & Philippe Ricco.

Je pense que ces photos montrent clairement qu'il était difficile, alors, de se rendre compte que l'avion devait être un quadrimoteur, et non un bimoteur ...

Bien cordialement ... Marc Taffoureau

P.S. : Par hazard, vous n'auriez pas une idée pour cette recherche :
http://forum.aviation-ancienne.fr/t6667-toulouse-entre-septembre-et-novembre-1944


marc_91
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 809
Age : 55
Localisation : un village près d'Etrechy (91)
Date d'inscription : 08/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les avions de la socièté Junkers

Message  Invité le Dim 10 Juil 2011, 5:08 pm

@panzerblitz
Vous admettrez qu'un ouvrier câbleur opère sur un avion avec un plan de câblage présenté en bon français et identifié par le type d'appareil et plusieurs références techniques. Bien évidemment ces dernières, au cours de 66 années, ont totalement disparu de ma mémoire... mais le type Junker 188 est toujours présent...

Sur le lien "Pierre Latécoère"
"Pierre Georges Latécoère s'éteint en août 1943, alors que ses usines de Toulouse font l'objet de tractations entre les firmes allemandes Heinkel et Junkers :
la première, souhaitant qu'elle produise des éléments du Heinkel 177, alors que la seconde lui confierait la construction du prototype du quadrimoteur de bombardement Junkers 488. Cette dernière solution est admise par la direction comme un pis-aller lui permettant de conserver son bureau d'études et sa maind'oeuvre.
Le travail est mené au ralenti, conjointement à la production de parties du Laté-631 hexamoteur, qui sont cachées au fur et à mesure qu'elles sont achevées. Virtuellement terminé, le fuselage du prototype du Ju-488 est détruit par la Résistance quelques semaines avant la Libération, lors de son transfert à Toulouse."


J'ai souligné le passage qui prête à reflexion :
lors de son transfert à Toulouse ce qui signifierait que ce fuselage venait d'autre part?
Les travaux sur les Laté 631 et JU 188 (je maintiens) n'ont pas été réalisés conjointement, mais l'un après l'autre... finition du Laté 631 (vers la 3éme semaine d'avril 1944) puis début des travaux sur le prototype allemand... entre temps j'ai eu droit à une formation sommaire en raison de la transition.
Je rapelle, qu'à ma connaissance il n'y a pas eu d'opération commando à l'intérieur de l'usine Latécoère située rue de Périole à Toulouse... d'ailleurs, au cours de cette période de juillet 1944 où l'occupant était particulièrement vigilant, j'imagine mal comment pareille opération aurait pû être menée avec succès... mais la relation d'un tel fait ne me surprend pas, tant il y eut des récits magnifiants concernant cette période

"Pendant ce temps, le second exemplaire du grand hydravion, presque achevé en mars 1943 dans l'usine de Toulouse-Périole, est habilement soustrait aux autorités allemandes avant l'assemblage final; ses différentes sections sont cachées, en avril 1944, dans plusieurs dépôts soigneusement camouflés."

Cet hydravion, Laté 631 "Lionel de" Marmier" a été achevé en avril 1944 aux usines Laécoère, rue de Périole à Toulouse... il a fait l'objet d'essais sur l'étang de Biscarosses, puis sa destinée fut compromise suite à une avarie à Montévidéo (récit à consulter)
Je rapelle que j'ai travaillé sur cet appareil.

@marc_91
Tiens Marc, heureux de vous retrouver ici...
Rangez dons le Monsieur "Norodom" dans un tiroir et nommez-moi, tout simplement Roger... vous voulez bien?
J'ose espérer que les craintes sur mon éloignement du monde réel, que vous avez exprimées par ailleurs sont dissipées?

Restons dans le présent... et tout d'abord un commentaire sur deux parties du texte que vous me proposez

"L'usine Latécoère de Montaudran (SIDAL) étant très petite, je pense également qu'il s'agissait des 2 prototypes du Junkers 488, qui était signalé à l'époque comme un dérivé du Ju-188. L'usine employant en 1944 environ 250 ouvriers, et 166 travaillant sur le "projet" Ju-488, il est peu probable qu'il y eut là d'autres travaux de recherche importants ...
.................................
Voilà 2 photos du hangar de Montaudran, avant et après le sabotage à l'explosif par Mr Elissalde et 3 ou 4 autres résistants de la section spéciale dite "du Blayais" dans la nuit du 16 au 17 Juillet 1944, publiées dans le Fana de l'Aviation N°318"


L'usine de Montaudran (Bréguet et non Latécoère) était assez vaste... les chaines de montage des Junker 88 étaient importantes... elles furent totalement détruites lors du bombardement nocturne du 7 avril 1944 par la RAF... pas de modèles allemands autres que les JU 88 dans cette usine.
Par contre l'usine Latécoère située rue de Périole, était de superficie réduite.
Autant vous préciser que sur ces photos, je ne retrouve pas la configuration des lieux, rue de Périole... le désastre de la deuxième photo m'apparaît plus conforme à ce que j'ai constaté de visu, au surlendemain du bombardement de l'usine Bréguet à Montaudran.

En conclusion, je pense qu'il existe quelque part un aiguillage qui conduit vers une vision fausse, diférente de ce que sont mes certitudes... je vais fouiller dans toutes les docs sur le sujet.
Je reviendrai aussi sur le dernier lien cité par Marc, lequel à priori s'avère intéressant, mais ne m'inspire pas de réponse précise, pour l'instant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les avions de la socièté Junkers

Message  panzerblitz le Dim 10 Juil 2011, 5:44 pm

Ben écoutez, tout ce que je peux vous dire, c'est que sur les images des différents articles qui vous ont été soumis, les locaux de l'usine semblent intact après la destruction du proto. Autrement dit, aucune chance pour un éventuel bombardement, car j'imagine mal une bombe aéro de 250 kg mettre un avion dans cet état tout en épargnant des fenêtres situés à 5-6m de là.

Et ensuite, la résistance - en France, en Tchécoslovaquie, en Pologne - est allée jusqu'à mettre en pièce de colonnes de panzer, voir même en engager, comme ce fut le cas à Varsovie en 1944, où à Prague en 1945.

En ce qui concerne la France, on a certes affaire à la résistance dite "d'août 1944", mais son importance était suffisamment massive pour déborder ponctuellement les Allemands. D'ailleurs je vous fait remarquer qu'en juillet 44, au moment de la destruction du 488, la plupart des soldats allemands en état de servir dans le secteur, sont envoyés au front de Normandie.

_________________
http://www.youtube.com/watch?v=wgmxc-X3XZ4&feature=related

panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4072
Age : 27
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les avions de la socièté Junkers

Message  Invité le Dim 10 Juil 2011, 6:41 pm

@panzerblitz
Nous nous éloignons un peu du sujet, juste quelques mots pour vous signifier que je ne partage pas votre constat sur le fait que les locaux de l'usine semblent intacts...
vous voyez les fenêtres épargnées, moi je vois des ossatures métalliques soufflées..
Il faut avoir à l'esprit que dans ce type de bombardement, les bombes ne tombent pas en pluie... les cratères sont parfois éloignés les uns des autres... seulement l'effet de souffle cause des dégats terrifiants!... j'ai vu des vitres brisées sur plusieurs kilomètres!.
Ce n'est pas non plus le sujet mais je serais curieux de connaître dans quelles circonstances en France, la résistance a anéanti des colonnes de panzers... allez, seulement un exemple?
Enfin, toujours du fait des seuls éléments de la résistance, comment voyez vous les débordements ponctuels sur les allemands?
Dernier point sur les effectifs allemands qui ont quitté Toulouse dans la soirée du 19 août 1944, j'ai un souvenir personnel de cet exode et je puis vous affirmer qu'il y avait du monde, beaucoup de monde et beaucoup de matériel.
Tous les soldats allemands n'étaient pas sur le front de normandie, il s'en trouvait pas mal dans la région d'Autun et aussi de septembre à octobre 1944, pour ne citer que la période où j'y étais présent, dans l'axe Vesoul, Lure, Gérardmer... ma participation à ces évènements s'est terminée au Tillot, le 20 octobre 1944... c'est dans votre direction?
Je le répète, ce n'est pas le sujet ici, mais s'il vous plaît d'en discuter, je suis tout à fait disposé à m'en entretenir avec vous sur un fil adéquat.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les avions de la socièté Junkers

Message  panzerblitz le Dim 10 Juil 2011, 7:33 pm

Ce n'est pas non plus le sujet mais je serais curieux de connaître dans quelles circonstances en France, la résistance a anéanti des colonnes de panzers... allez, seulement un exemple?

Monsieur, je vous prie de garder un ton plus modéré. Je parlais des mouvements de résistance en général, et oui, le 9 mai 1945, le bataillon blindé tchécoslovaque - doté de Panzerjäger Hetzer - s'est payé une très longue colonne blindée allemande. La SG 2, l'unité de Rudel, avait d'ailleurs ses rampants dans le tas.

Et puisque vous êtes si insistants, je vous amène à vous intéresser au Schlachtgeschwader Bongart. Une unité d'attaque au sol allemande, doté de matériel italien de prise, qui disposais d'une quarantaine d'avions pour lutter contre le maquis français. Comme vous le constatez, la résistance française était si négligeable qu'elle nécessitait la création d'unités spécialisées, consommatrices de carburant, alors que l'Allemagne était déjà bien exsangue.

Le détail ici, désolé c'est pas du Wikipédia clin doeil gri :

http://histaviation.com/Reggiane_Re_2002_Ariete_II.html


_________________
http://www.youtube.com/watch?v=wgmxc-X3XZ4&feature=related

panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4072
Age : 27
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les avions de la socièté Junkers

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:47 am


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum