Hommage en ce 18 Juin 2010, ouverture des archives de ma fam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hommage en ce 18 Juin 2010, ouverture des archives de ma fam

Message  Bill Getz le Ven 18 Juin 2010, 10:36 pm

Il y a des dates qui marquent,avec parfois des coïncidences troublantes, je me demande encore pourquoi aujourd'hui ?

Je collectionne intensément le militaria depuis 5 ans et j'essaie de sauver le souvenir et l'histoire de ma famille. Petit à petit, on découvre des choses, il faut savoir être à l'écoute en permanence, ne jamais relâcher la pression sans pour autant insister. Au final, voici le résultat : Près d'un siècle d'histoire militaire familiale soit 4 guerre dont deux mondiales, livré ce 18 juin 2010 à ceux qui voudront bien la découvrir.

Ma famille vie en Alsace depuis des générations plus précisément dans le Sundgau et une partie de mes racines sont dans le Jura, tant Suisse que Français. Les branches de cet arbre généalogique sont disséminées un peu partout, secoué par les guerres, l'Allemagne, le Royaume-Uni et les États-Unis sont devenus les terrains d'accueils des morceaux d'une famille qui a volée en éclat suite à la première guerre mondiale.

Voici les photos de ma famille, j'espère pouvoir apporter plus de détails et de textes peut être avec votre aide :

L'arrière grand père Alphonse, né en 1898 :



En haut au centre, on peut découvrir son livret de soldat, y est accolé sa montre reçu lors de sa première communion, les photos de gauche sont celle prisent durant son service durant la première guerre mondiale. Celles de droite sont de sa vie civile après 1918 dans une Alsace redevenue Française, la carte du milieu est sa carté d'identité de 1945.

En détails :






Son frère Ernest né en 1899, c'est pour lui qu'aujourd'hui j'ai une pensée particulière, je souhaite lui rendre hommage pour son dévouement et lutter contre l'oubli :

Je vous laisse découvrir les images sans autres commentaires.



























J'ai découvert ces photos aujourd'hui, depuis 10 ans, ma grand-mère m'avait rapporté l'histoire d'un arrière grand oncle parachuté, que sont frère ne voulait pas voir dans la maison familiale de peur des représailles, les valises de la famille étaient déjà prêtes en prévision d'un départ redouté.
A force et avec le temps, je n'y croyais plus, je me demandais même si ce n'était pas une histoire pour me faire plaisir et là aujourd'hui j'ai découvert ces photos d'en un tiroir que j'ai côtoyé depuis toujours sans me douter de l'importance des papiers qu'il contenait.



Si quelqu'un sait comment retrouver les traces des actions militaire de mon arrière grand oncle, je serais très reconnaissant de m'en tenir informé.


Je n'ai donc aucunes informations sur son action militaire, sauf son grade et qu'il était radio. L'histoire que l'on m'avait raconté, est qu'il renseignait la TSF aux maquisards du sud de la France, il se déplaçait sous couvert d'un instituteur allemand ( il était probablement trilingue).
Il aurait rencontré sa femme, Nichols, dans un hôpital à Londre après être blessé par un V2.


Je lance aussi un appel (sans mauvais jeu de mots), pour retrouver afin de fleurir voir de sauver sa tombe et celle de sa femme, d'après ce que je sais, il serait enterré à Fonsorbes (Haute-Garonne).

Les deux photos suivantes sont celles d'un frère de ma grand-mère, Alphonse et d'une personne que nous n'avons pu identifier.



La dernière série de photos de la branche paternelle concerne mon grand-père.

En 1944, il avait 16 ans, peu avant sa mort il m'a raconté ces mésaventures et la façon dont il a pu éviter son incorporation dans l'armée allemande. Malheureusement, dans ma bêtise, je n'ai pas écris cette histoire. Il ne m'en reste que des souvenirs que je dois recoller avec l'aide de ma grand-mère. Mais il semble que je suis le seul à qui il a raconté cette histoire.



La photo ci-dessous, montre celle prise à sa naissance puis à sa communion en 1942, il a 14 ans.



Ci-dessous, sa carte d'identité de 1945 :



Celles du coté droit, le montre lors de la guerre d'Algérie et lors d'une cérémonie au monument aux morts :



Son livret de soldat à 16 ans :






La lettre lui annonçant sa mobilisation :







Je vous invite à constater les dates, le 22 novembre Carspach était libérée, ville où il était soigné pour une prétendue appendicite qu'il n'avait pas. (Reste à confirmer avec plus de détails).
Il m'a raconté que la veille de la libération, il est parti à la nuit tombante vers les lignes françaises pour rentrer au contact d'une sentinelle (il a eu très peur de se faire tirer dessus). Il en est revenu avec des cigarettes américaines qu'il a osé fumer devant la mère-supérieure de l'hôpital (elle était pro-nazi), voyant ces cigarettes (rare à l'époque), elle ne l'a pas l'emmené avec dans les camions lors de l'évacuation, pensant qu'il était dans la résistance.
Il m'a dit aussi qu'il ne pouvait fuir/déserter, le reste de la famille étant encore derrière les lignes allemandes, la peur d'une déportation était trop importante, c'est pour ça qu'il a osé ce coup de bluff qui lui a sauvé la vie.

Avant cela, il était dans la hitlerjugend, comme tout les enfants d'alsace.
Je crois que les lettres suivantes sont des convocations en ce sens.
Je me souviens aussi d'une autre anecdote qu'il m'avait raconté, à Mulhouse, avec des amis et en uniformes de la hitlerjugend, il crevait les pneus des voitures allemandes à l'aide de sa dague. Un soir, un soldat/officier est sorti au moment où il a crevé les pneus de la voiture, ils se sont caché derrière ou sous la voiture, c'est juste à ce moment où ce "nhutablucle" de pneu c'est mis à siffler, révélant la crevaison à l'allemand. Je ne sais plus si ils ont prit la fuite avec l'aide de l'obscurité ou si ils sont restés sous la voiture tétanisé de peur en attendant le départ du soldat.
Je n'ai pas un objet de lui en hitlerjugend.


A noter la façon dont est orthographié le nom de famille, les lettres se suivent en ordre chronologique, fortement germanisé au début, le nom est écrit sans le "o" puis de nouveau à la Française.
La raison ? L'arrière grand père a su prouver l'origine suisse de la famille et donc imposer à l'occupant le nom à la Française.
Un autre villageois a fait de même, mais en invoquant le respect de ces décorations allemandes de la première guerre. Le nom a été changé, puis quelques mois après les nazis l'on déporté.



Pour sortir ces photos plus de 4h de recherche on été nécessaire, il y en a d'autres non militaires, une partie sont visibles ci-dessous dans une pleine pochette :




----------------------------------

La même chose du coté maternel :

Malheureusement, la famille s'oppose, pour l'instant à la diffusion du récit, des photos et du journal de déportation écrit après guerre.





La triste carte postale d'hitler devant la tour Eiffel était vendu de force dans la librairie (photo juste à gauche) que tenait mon arrière grand mère. Les allemands stationné dans le village, ont littéralement pillé sa librairie, profitant d'un change très en leur faveur.



Le père de mon grand-père ne voulant pas son incorporation de force dans l'armée allemande (ayant connu la première guerre, la croix de fer est la sienne), il l'a obligé à fuir en Suisse, s'en est suivit de tristes événements avec la déportation ainsi que la confiscations des biens et de l'entreprise.
Le grand-père est revenu en tête des libérateurs du village, il s'était engagé dans le GMA (Groupe Mobile d’Alsace).

J'espère pouvoir en dire plus à l'avenir.


Dans mon introduction je vous avais parlé d'une branche aux États-Unis, pour l'instant je n'ai que peu de photos et quelques correspondances, à savoir qu'un de ces membres s'est engagé dans l'US AIR FORCE. En tant que météo, il a vu, dans un avion accompagnateur, le largage de la bombe atomique sur Nagasaki. J'espère pouvoir en dire plus à l'avenir.


-------------------------


Voilà qui conclu, cette ouverture des archives familiales, j'aimerai vraiment faire remarque que l'histoire de ma famille n'a rien d'exceptionnel en Alsace-Lorraine, terre tourmenté par les guerres, tous mes amis ont dans leurs familles d'autres exemples, comme des Alsaciens incorporé dans les U-Boats ou dans les waffens-ss et si ces familles ont osés s'opposer à cela , c'est la mort en déportation qui les attendait. J'ai des exemples de malheureux capturé lors de leurs tentatives de passage en Suisse, les conséquences étaient terribles pour eux et leurs familles. Et que dire des familles juives en Alsace, où leurs souffrances ont été, elles aussi terribles et dramatiques.
Vous pouvez donc comprendre à quel point le sujet est difficile, il existait un silence d'un commun accord entre tout les Alsaciens. D'autres drames comme le jugement du massacre d'Oradour sur Glane a secoué, puis mieux fermer les bouches de tous et ce n'est qu'a la veille de la mort que les langues se sont déliées.
Mais pour raconter l'Histoire à qui ?

Combien de documents, d'objets et de journaux ont été détruits pour faciliter l'oubli des horreurs de la guerre et le retour à la vie normale ?
C'est pour ça, qu'il faut se battre pour diffuser ce que l'on a pu sauver. C'est pour ça qu'aujourd'hui, j'ai écris ce message. Vous pouvez sauvegarder ces images chez vous, pour quelles ne tombent jamais dans l'oubli.

J'espère aussi pouvoir mettre en livre cette histoire et peut être d'autres, avant qu'il ne soit vraiment trop tard.
avatar
Bill Getz
Major
Major

Nombre de messages : 136
Age : 32
Localisation : Sundgau
Date d'inscription : 19/05/2007

http://www.france-airsoft.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hommage en ce 18 Juin 2010, ouverture des archives de ma fam

Message  LeSieur le Ven 18 Juin 2010, 11:17 pm

un travail magnifique ... juste avec cet article , la memoirede ta famille ne sera pas oublier ... vraiment ... wow... beau boulot ...
avatar
LeSieur
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2598
Age : 23
Localisation : Trois-Rivieres, Canada
Date d'inscription : 13/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hommage en ce 18 Juin 2010, ouverture des archives de ma fam

Message  major421 le Sam 19 Juin 2010, 1:05 am

Il n'y a rien a ajouter, du très bon travail
avatar
major421
Capitaine
Capitaine

Nombre de messages : 260
Age : 25
Localisation : france
Date d'inscription : 11/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hommage en ce 18 Juin 2010, ouverture des archives de ma fam

Message  Bill Getz le Sam 19 Juin 2010, 2:22 am

Première découverte,

http://www.hemicollections.org/article_trimestre/article_trimestre/article_du_trimestre.php

L’ASSOCIATION ALSACE et LORRAINE LIBRES
Cette association verra le jour à Londres au cours de l’été 1941. 18 mois plus tard, le nombre des adhérents atteindra 1200 membres.
Les sujets choisis dans le bulletin de l’association sont ceux habituellement traités par toute population émigrée : nouvelles du pays et de son industrie, la vie de l’association, les prises de position face aux évènements mondiaux et particulièrement ceux subis par les Alsaciens - Lorrains restés au pays, la langue et la culture régionale, poèmes, théâtre, littérature…
Les manifestations évènementielles telles que commémorations, kermesses, présence de kiosques « Alsace et Lorraine Libres » dans d’autres manifestations, vente d’insignes, auront pour but de faire connaître la France Libre mais aussi de récupérer des fonds et de fournir des hommes disponibles pour les combats à venir.
-L’association créera un insigne numéroté, repris en première de couverture du bulletin, qui sera, d’après Bernard le Marec dans son livre « Les Français Libres et leurs emblèmes », offert gratuitement aux soldats, et vendus aux civils 2 shillings 6 pence.



avatar
Bill Getz
Major
Major

Nombre de messages : 136
Age : 32
Localisation : Sundgau
Date d'inscription : 19/05/2007

http://www.france-airsoft.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hommage en ce 18 Juin 2010, ouverture des archives de ma fam

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum