Films de guerres récentes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Films de guerres récentes

Message  Phil642 le Ven 20 Aoû 2010, 11:57 am

Je propose ce sujet puisqu'il n'a pas été abordé encore.

Il ne s'agit pas de polémiquer sur le fond mais on peut critiquer la forme des films.

Je vais commencer par la révélation de cette année:

La prison de fer

Lion d'or lors du dernier Festival de Venise, Lebanon, de Samuel Maoz, met en scène quatre jeunes soldats israéliens découvrant les affres de la guerre. La candeur du récit, de même que l'extrême proximité de sa réalisation, nous ramène ainsi à l'essentiel de son discours. Un premier film de fiction parfaitement maîtrisé.

Date de sortie: 20 août 2010

Lion d'or lors du dernier Festival de Venise, Lebanon, de Samuel Maoz, met en scène quatre jeunes soldats israéliens découvrant les affres de la guerre.

Une trappe s'ouvre en grinçant. Des rayons de lune se frayent un chemin jusqu'à l'intérieur du tank et viennent se refléter dans les flaques d'huile, dévoilant ainsi un espace crasseux, invivable. Trois hommes (Itay Tiran, Oshri Cohen et Michael Yoshonov) aux traits tirés lèvent d'un seul mouvement leur regard en direction de la trappe, de cet extrait de ciel qu'on leur offre, trop brièvement. Puis, une silhouette se dessine, lentement. Shmulik (Yoav Donat), Israélien d'à peine 20 ans, se glisse à l'intérieur du monstre mécanique, refermant derrière lui ce seul accès au monde extérieur.

Dans cet espace clos, ces hommes - le commandant, le chauffeur, l'artilleur et Shmulik, le tireur - se dirigent, à la suite d'un corps de soldats, vers une ville hostile déjà attaquée par les forces aériennes. Leur objectif est de constater l'attaque et de s'assurer qu'il n'y a plus d'ennemis vivants au milieu des décombres. Une mission en apparence toute simple. Nous sommes en 1982, pendant la première guerre du Liban, à laquelle le réalisateur, Samuel Maoz, avoue avoir participé en tant que tireur dans un char d'assaut. Oui, l'histoire de Shmulik, c'est un peu, beaucoup la sienne.

Sitôt Shmulik rentré dans le tank, la mission se met en branle. La plongée est brusque. Rapidement, l'oxygène vient à manquer, la puanteur infernale, de l'huile partout. Le huis clos mis en scène par Maoz est total. Il devient rapidement évident que le char d'assaut, élément central de ce véritable drame de guerre psychologique, épousera la dégénérescence de l'état mental des soldats. D'ailleurs, c'est grâce aux extensions matérielles du tank que l'on peut voir l'extérieur. Mais toujours, c'est pour y découvrir des fragments d'horreur, qui ne feront qu'encourager le repli infernal des soldats sur eux-mêmes.

Les sens sont en éveil, les perceptions sont amplifiées, l'expérience, là encore, est totale. Le chaos du dehors résonne doublement entre les parois métalliques du char d'assaut. Jusqu'au bout de l'enfer, semble nous guider Maoz. Or, partout où l'on tue des hommes, semble-t-il nous narrer, nous nous trouvons déjà en enfer. La candeur du récit, de même que l'extrême proximité de sa réalisation, nous ramène ainsi à l'essentiel de son discours. Avec Lebanon, le réalisateur israélien accouche, dans la douleur, d'un premier film de fiction parfaitement maîtrisé.

Un nouveau Das Boot

À voir si vous aimez.


avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Films de guerres récentes

Message  Phil642 le Sam 21 Aoû 2010, 11:43 am

Un nouvel article concernant le film ci-dessus

"Lebanon", une balade
C'était, il y a vingt-quatre heures et je suis encore sous l'effet de cette "balade" en tank d'environ une interminable et éprouvante journée en zone ennemie.

Durant cette journée, j'ai été enfermé avec quatre jeunes soldats israéliens, enrôlés malgré eux dans le ventre de ce monstre métallique, surnommé "Rhino".

Durant cette journée, j'ai découvert de l'intérieur par le viseur, une ville en ruine, des cadavres qui jonchent les amas de pierre, le regard tout aussi menaçant que terrorisé des survivants, les règles du jeu d'un champ de bataille.

Durant cette journée, il y a eu quelques visiteurs mais jamais ils étaient le bienvenu. Il y avait aussi la radio mais rien de rassurant de ce côté non plus. On se sent seul et abandonné là-dedans.

Contrairement à "Valse avec Bashir" d'Ari Folman qui utilisait l'animation pour nous rendre un peu plus tolérable le drame de soldats israéliens en guerre, Samuel Maoz la joue de façon hyperréaliste. Si tous les interprètes rendent le tout tellement crédible, il faut plus particulièrement mentionner la performance des quatre interprètes de ces soldats enfermés dans le tank. Constamment en plans rapprochés, ils nous transmettent efficacement leur terreur, leur peur, leur incrédulité. Il est intéressant de savoir qu'ils ont été mis en condition en étant enfermés plusieurs heures dans un container dans la chaleur et la noirceur. On a de plus frappé la paroi avec des barres de fer, question "d'améliorer" leur préparation. Le résultat est convaincant.

Le réalisateur voulait que nous puissions sentir et goûter à la guerre. Pour moi, c'est "mission accomplie". Malgré la haute qualité de cette oeuvre, je mettrai en garde ceux qui seraient intéressés puisqu'il n'est pas question de passer du bon temps ni de relaxer tout au long de cette une heure trente. Il faut en être averti.

http://www.voir.ca/blogs/robertstamour/archive/2010/08/19/quot-lebanon-quot-une-balade.aspx


avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Films de guerres récentes

Message  spartanian le Sam 21 Aoû 2010, 2:55 pm

ce film est t'il en francais aussi ?,
avatar
spartanian
Adjudant-chef
Adjudant-chef

Nombre de messages : 108
Age : 19
Localisation : esonne
Date d'inscription : 09/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Films de guerres récentes

Message  Phil642 le Mar 31 Aoû 2010, 9:13 am

Je pense que oui puisqu'il va sortir dans les salles.

Voici encore une critique:

La guerre n'est pas un jeu
Samuel Maoz réussit un film percutant sur la guerre. Il nous emmène faire un tour de tank et nous vivrons cette intrusion aux premières loges. Nous sommes dans l'habitacle, on se sent oppressé, tassé, on respire mal, on sursaute au moindre cahos de la route, on voit surtout au devant de nous, à travers la lunette du tank et cette vision est très angoissante.

On est donc avec de jeunes hommes inexpérimentés et ahuris devant ce premier contact avec la dure réalité de la guerre. Ils sont candides et se rendent compte que ce n'est pas un jeu, qu'ils sont loin de l'entraînement, ici on ne joue plus, on vit la guerre. Ils ont peur, ce ne sont pas des assassins, ce sont de simples garçons obligés de faire avec les moyens du bord. Ils laissent donc toute la place à leurs émotions et c'est ce qui est magnifique dans ce film. On est loin des super héros, loin des Rambos, on est avec de vrais soldats aux prises avec des décisions que les hommes ordinaires n'auront jamais à prendre dans leur vie, tuer ou être tuer.

J'ai adoré ce film car il présente un point de vue inhabituel et pourtant si réaliste. Comment survivre au choc immense d'être plongé dans l'enfer de la guerre. Quoi faire? Comment réagir? Comment décider d'appuyer sur le bouton qui déclenche la salve de tirs et qui tuera les autres devant soi? J'ai beaucoup aussi aimé le huis clos, ce tank inhospitalier, étouffant et servant à la fois de protection et de tombe. Un film très intéressant et bouleversant.

http://www.voir.ca/blogs/normand_paquette/archive/2010/08/29/la-guerre-n-est-pas-un-jeu.aspx

Je ne serais pas surpris qu'il reçoive un prix aux Oscar ...
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Films de guerres récentes

Message  Invité le Mar 31 Aoû 2010, 9:17 am

Il est en effet pas mal du tout. Et ce n'est pas un film de propagande.
Les acteurs sont vraiment bons et je ne peux donc que conseiller de le voir en VO. De plus, les dialogues en hébreux apportent un je ne sais quoi au film.
C'est un peu La bête de guerre, mais de l'intérieur, si vous voyez ce que je veux dire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Films de guerres récentes

Message  Psychopompos le Jeu 25 Nov 2010, 3:39 pm

  • Réalisé par : Ari Folman
  • Titre original : ואלס עם באשיר (Vals im Bashir) - long-métrage israélo-franco-allemand
  • Titre international : Waltz with Bashir
  • Titre français : Valse avec Bachir
  • Genre : Animation, Documentaire, Guerre
  • Durée : 01h27min
  • Année de production : 2008





Une nuit, Ari est tiré du lit par un de ses amis, Boaz, qui lui explique que depuis deux ans il fait régulièrement le même rêve : il revoit les vingt-six chiens qu'il a abattu dans un village du Liban, servant dans l'armée israélienne pendant la guerre du Liban, en 1982. Ari se rend alors compte qu'il n'a aucun souvenir de son service au Liban durant le conflit. La nuit suivante, un souvenir surgit (Ari rêve qu'il se baigne de nuit dans la mer au large de Beyrouth, sous la lumière de fusées éclairantes ; il reconnait notamment dans ce rêve un autre de ses amis, Carmi). Ari décide d'en apprendre plus et va interroger d'anciens camarades de combat, pour voir si ces récits lui rappelleraient quelque chose. Il apparaît vite qu'Ari a fait partie des soldats mêlés à la tragédie de Sabra et Chatila*...

* Les 16 et 17 septembre 1982 à Beyrouth, une milice chrétienne alliée d'Israël ("phalanges libanaises") commet un massacre dans deux camps de réfugiés palestiniens, dans la zone sécurisée par les Israéliens, avec leur complicité plus ou moins inconsciente et presque sous leur regard.

L'image est plutôt jolie, tant les traits eux-mêmes que l'ambiance et les couleurs, mais l'animation m'a semblé quelque peu raide.

Ce film est à la fois un dessin animé et (partiellement) un documentaire. Les huit personnages principaux sont réels, mais deux d'entre eux ont refusé d'apparaître tels quels dans le film (Boaz et Carmi) ; ces deux-là apparaissent sous un faux nom et sont doublés par des comédiens, les six autres se doublent eux-mêmes. L'histoire est largement inspirée de la propre expérience du réalisateur, qui est le personnage principal de l'oeuvre.Le titre peut sembler étrange si l'on ne connait pas le film ; il s'agit d'une référence directe à une scène particulière.

Parmi les thèmes abordés, il y a la guerre (pas seulement celle du Liban, le récit renvoie aussi à la Guerre du Kippour et à la Seconde Guerre mondiale), la mémoire et le refoulement, la culpabilité. Les images finales (cinquante secondes d'images d'archives) rappellent que les vraies victimes de cette guerre ne sont pas les soldats israéliens mais les réfugiés palestiniens.

Le récit lui-même est assez étrange, tantôt surréaliste (les rêves, la scène à laquelle renvoie le titre, etc), tantôt absurde, tantôt grinçante et au second degré (un peu comme Apocalypse Now).



Source : mon site perso
avatar
Psychopompos
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 1373
Age : 31
Localisation : En Asie
Date d'inscription : 28/04/2009

http://psychopompos.byethost6.com/drupal/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Films de guerres récentes

Message  le ronin le Jeu 25 Nov 2010, 4:05 pm

Bonjour . Valse avec Bachir , j'en ai regardé de larges extraits croyant avoir à faire à un film d'animations ordinaire . Les scènes d'exactions étaient bien faites , c'est un film engagé , avec toujours le cliché de la culpabilité lié à des actions de guerre , vu par un seul bout de la lorgnette (dénonciation de la violence contre de "pauvres" innocents) allant dans le sens des idéaux actuels , ce n'est que mon point de vue .


Amicalement .




Le ronin.

_________________
....La véritable personnalité d'un homme ne se dévoile qu'au feu, tout le reste n'est que littérature.....


Semper fidelis .
avatar
le ronin
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 3425
Age : 65
Localisation : Dans l'Hérault, cong!
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Films de guerres récentes

Message  Yeoman 35 le Jeu 25 Nov 2010, 4:36 pm


Sûr, c'est vu disons... d'un certain point de vue. Mais l'idée de faire tourner le film autour de l'aspect du traumatisme autour n'est pas mal du tout.

Cordialement
avatar
Yeoman 35
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 1222
Age : 31
Localisation : Haute-Minglouffie
Date d'inscription : 09/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Films de guerres récentes

Message  Phil642 le Jeu 25 Nov 2010, 4:40 pm

Je râle car il est passé sur arte et je capte tellement mal cette chaine que c'était impossible à regarder.

Les deux films cités sont déjà titullaires de nombreux prix.
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Films de guerres récentes

Message  Roy le Jeu 25 Nov 2010, 5:31 pm

"Valse avec Bachir " est actuellement visible en intégralité et en bonne qualité sur Dailymotion , mais ça ne va pas durer .


http://www.dailymotion.com/video/xfqs5d#hp-v-v13
avatar
Roy
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 450
Age : 26
Localisation : Salon De Provence
Date d'inscription : 18/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Films de guerres récentes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum