Christian WIRTH : une tentative de curriculum...

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Christian WIRTH : une tentative de curriculum...

Message  eddy marz le Dim 29 Aoû 2010, 2:44 pm

Bonjour à tous ;
Comme convenu pendant ces vacances d’été 2010, voici le curriculum de Christian Wirth tel qu’il est établi par Michael Tregenza. Chercheur britannique, Tregenza est installé en Pologne (Lublin) depuis plus de vingt ans, et ses travaux ne sont, malheureusement, disponibles que sur place, et en Polonais – aucunes traductions ou éditions anglaises n’ayant, à ce jour, été réalisées… Michael Tregenza est connu pour ses intenses recherches sur Christian Wirth (au sujet duquel il est probablement l’expert mondial), et sur le camp d’extermination expérimental de Belzec. Concernant ce dernier, ses conclusions (sans doute parfois contestables) sont vivement attaquées par les milieux négationnistes…

Christian WIRTH

- Né en Allemagne, le 24 novembre 1885 à Oberbalzheim, Laupheim ; district du Wurttenberg.

- Il semblerait que Wirth ait eu peu de rapports avec ses parents. Sa mère était déjà enceinte de lui lorsqu’elle épousa son père, et peut-être fut-il un enfant non désiré, ou mal-aimé.

- Quoique physiquement imposant, Wirth souffrira toute sa vie d’asthme chronique.

- Éducation : Volkschule d’Oberbalzheim (1891-1899) ; Fortbildungsschule : stage et formation de charpentier (1899-1901).

- Emploi : Apprentis charpentier dans la firme de bois de construction Buhler d’Oberbalzheim.

- Service Militaire : Grenadier Regiment 125 « König Karl » à Ulm (1905-1907) ; puis se réengage dans le même régiment en qualité d’instructeur (1908-1910).

- Mariage : Épouse Maria Bantel (date non disponible).

- Enfants : Deux fils : Eugen et Kurt. Wirth coupe les ponts avec Eugen, l'aîné, et affiche une nette affection pour Kurt, qu'il fera déplacer du front de l'Est en 1942 afin de le protéger.

- Service Policier : Schutzpolizei en 1910 : Schutzmann der Schutzpolizei, Kriminalpolizei.

1ère Guerre Mondiale :
Caporal dans le Régiment d’Infanterie de Réserve 246 à Ulm. Wirth se bat sur le front de l’ouest dans les Flandres, la Somme, et la Champagne. Il est blessé à l’avant-bras. Il rejoint le Régiment d’Infanterie de Police Militaire de Réserve 119, préposé à la garde d’un dépôt de munitions militaires à Stuttgart.

- Promotions : Sergent 1915, Officier subalterne 1917.

- Décorations : Croix de Fer 1ère & 2ème Classe, Croix d’Or (une distinction rare), Médaille du Front, Médaille Noire des Blessés, Médailles des Services Militaires.

Service Policier II :
Stellvertetender Kriminalwachtmeister à la Dienstelle 11 de Stuttgart :

• 1920 : Kriminalinspektor
• 1923 : Kriminalkommissar puis Kriminaloberkommissar
• 1932 : Kriminalinspektor
• 1938 : Chef du Kommissariat 5 (spécialisation de Police Criminelle)

Chef ou Secrétaire d’organisations de Police :

• Reichsverband der Kriminal Beamte Deutschland 1921-1933
• Landwart des Kameradschaftsbund Deutscher Polizei Beamte 1933-1939
• Landwart des Landesbund Wurrtemberg
• Stellvertretender Gausachsarbeiter des Amtes fur Beamte der Fachschaft 9 Polizei
• Hauptvertrauenensmann des Amtes fur Beamte Kreis Stuttgart

Membre d’organisations Politiques :

• NSDAP 1921-1925 – 1ère cellule nazie formée hors de Bavière
• DVNP 1925
• NSDAP 1931-1944
• SA 1933-1938 – Sturmführer et membre du staff de la SA-Sturm 119 de Stuttgart
• Orstgruppenleiter des Kameradschaftsbundes der Ortsgruppe Stuttgart
• Vertrauensmann fur die Kreisleitung des NSDAP Stuttgart

Service SS & SD :

• SD – SD Hauptstelle Stuttgart 1.12. 1937
• SS – Untersturmführer 10-8-1939 promu Obersturmführer-SS 1.10.1939
• Chef de la Cour Disciplinaire de Police 28.2.1939
• Mission Secrète/Gestapo ; Vienne 14.3.1939
• Mission Secrète/attaché au staff du Chef du SD et de la SIPO à Prague
• RSHA Berlin 27.9.1939

Service Action T4 (Euthanasie des Incurables) :


Wirth dans les années 1939-40

Octobre 1939 : Christian Wirth collabore avec Viktor Brack et Werner Blankenburg du Hauptamt II du KdF pour l’implémentation du programme d’euthanasie des incurables, l’opération T4 (voir : http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/crimes-de-guerre-et-contre-l-humanite-f18/euthanasie-route-vers-le-genocide-t5874.htm). Il sévit ensuite dans différents centres d’assassinat médicalisé :

• Brandenburg, du 10.1.1940 au 3.2.1940 où il participe activement à la mise au point d’une technique de gazage au CO2. Il conduit des expériences de gazage en présence de Viktor Brack et Werner Blankenburg. Ces techniques seront ensuite améliorées et « exportées » vers les camps d’extermination d’Aktion Reinhard.

• Château de Grafeneck : Chef du Sonderstandesamt und Sicherheits 4.2.1940 – Mai 1940

• Château d’Hartheim : Chef du Sonderstandesamt und Sicherheits Mai 1940-27 Juin 1940

• Réussit l’examen de Police à la Fuhrungsschule der SIPO und SD de Berlin et gagne sa promotion de Krimminalkommissar.

• Nommé Lauterungsinspektor des centres d’euthanasie T4 pour l’ensemble du Reich.

• Décembre 1941 : peut-être à Lublin et à Chelmno. Aucune confirmation possible de ses déplacements.


Christian Wirth à Hartheim en 1940 (peut-être à l'occasion d'un mariage ou d'un baptême); l'homme au képi près de lui pourrait être Josef Oberhauser, son second à Belzec pendant Aktion Reinhard


Début Aktion Reinhard :

• Arrive à Belzec – Supervise la construction du camp d’extermination 22.12.1941. Licencie la plupart des membres locaux des équipes de constructions.

• Accompagne Adolf Eichmann et Hermann Höfle lors d’une tournée d’inspection des constructions, puis retourne à Bernburg pour sélectionner la 1ère équipe de membres T4 à travailler à Belzec.

• Début janvier 1942 revient à Belzec avec la 1ère équipe T4.


Tous les tueurs sont rassemblés... de gauche à droite : Inconnu, Odilo Globocnik (de face), Christian Wirth (de trois-quart dos), Josef Oberhauser, Georg Michalsen, Inconnu. La photo a peut-être été prise lors d'un repérage à Belzec lors de la construction du camp. D'autres sources prétendent qu'il pourrait s'agir de l'Italie du Nord, lors de l'Opération OZAK.

Aktion Reinhard :

• Commandant du camp d’extermination de Belzec 1.1.1942 – 31.8.1942

• Essais avec gaz divers et adoption CO2 – Février 1942
• Supervise arrivée du 1er grand transport de Juifs de Lublin

• Nommé Inspektor du SS–Sonderkommando Aktion Reinhard – initialement basé à la Julius Schreck Kaserne de Lublin 1.8.1942

• Réorganise le camp d’extermination de Treblinka. – Fin août-septembre 1942 (voir : http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/crimes-de-guerre-et-contre-l-humanite-f18/treblinka-une-introduction-t7482.htm).

• Etablit l’Inspectorat du SS-Sonderkommando Aktion Reinhard sur l’aérodrome désaffecté de Lublin Decembre 1942

• Promu SS-Sturmbannführer 20 Janvier 1943

• Joue un rôle crucial dans l’ "Aktion Erntefest" – Le massacre des travailleurs Juifs de la région de Lublin, le 3 Novembre 1943 (voir : http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/crimes-de-guerre-et-contre-l-humanite-f18/operation-erntefest-t9990.htm).


Wirth en 1943 (lieu non identifié) avec rang de Sturmbannführer-SS

OZAK & Einzats R – Italie :

Chef du SS und Polizei Sonderkommando Einsatz R basé à San Sabba, Trieste, à partir de Septembre 1943 ; revient brièvement à Lublin pour « Aktion Erntefest ».


Wirth (à gauche) et Gotlieb Hering, son acolyte et 2e Commandant de Belzec, à Trieste.

Mort :

- Christian Wirth meurt lors d’une ambuscade tendue à Kozina, en Istrie, par des Partisans Yougoslaves, le 26 Mai 1944.

- Il est enterré avec tous les honneurs militaires dans le cimetière militaire allemand d’Opcina, près de Trieste.

- Sa dépouille est exhumée en 1959 et remise en terre dans le cimetière militaire allemand de Costermano, sur la rive sud-est du Lac de Garde, près de Vérone.


Certificat SS de décès de Christian Wirth. À noter que l'administration SS n'a pas pris connaissance de sa promotion au grade de Sturmbannführer (1943)


Tombe de Wirth à Costermano

Sources: 



- Tregenza, Michael : « Christian Wirth a pierwsze fasza Akcji Reinhardt » dans « Zeszyty Majdanka » Vol. 14 – Pantwowe Muzeum na Majdanka, Lublin 1992.

- Tregenza, Michael : « Christian Wirth: Inspekteur der SS-Sonderkommandos Aktion Reinhardt » dans « Zeszyty Majdanka » Vol. 15 - Pantwowe Muzeum na Majdanka, Lublin 1993.

- Tregenza, Michael : Rapport non publié/Holocaust Historical Archive – Private papers/Copyright. Michael Tregenza & C. Webb 2007
- Communication de Michael Tregenza à Eddy Marz (2005)
- Arad, Yitzhak. Belzec, Sobibor, Treblinka ; The Operation Reinhard Death Camps – Indiana University Press, 1987.
- Buxton, Angela. Into that Darkness – 30 years on: The Psychology of Extermination Inner Circle Seminar (Gitta Sereny, Michael Tregenza, Anthony Stadlen) ; commentaire. 10 octobre 2004
- O’Neil, Robin. Belzec : Prototype for the Final Solution ; Hitler's answer to the Jewish Question – E-book : www.jewishgen.org/belzec1/belzec.html

- Tregenza, Michael. The’Disappearance of SS-Hauptscharfuhrer Lorenz Hackenholt ; A Report on the-1959-63 West German Police Search for Lorenz Hackenholt, the Gas Chamber Expert of the Aktion Reinhard Extermination Camps

- Poprzeczny, Joseph. Odilo Globocnik ; Hitler’s man in the East – Mc Farland & Co., 2004
- USHMM
- NARA
- Ghetto Fighter's House


Merci de votre attention
Eddy
clin doeil gri


Dernière édition par eddy marz le Sam 16 Mar 2013, 11:39 am, édité 8 fois
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 62
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian WIRTH : une tentative de curriculum...

Message  Phil642 le Dim 29 Aoû 2010, 3:01 pm

De rien ; )

eddy marz a écrit:


Tous les tueurs sont rassemblés... de gauche à droite : Inconnu, Odilo Globocnik (de face), Christian Wirth (de trois-quart dos), Josef Oberhauser, Georg Michalsen, Inconnu. La photo a peut-être été prise lors d'un repérage à Belzec lors de la construction du camp. D'autres sources prétendent qu'il pourrait s'agir de l'Italie du Nord, lors de l'Opération OZAK.

Pour cette photo en particulier la datation peut être précisée en observant l'environnement.
- Soit c'est à Belzec
- Soit c'est en Italie
- Soit ...

Je suis sûr qu'en tourvant un spécialiste de l'histoire de l'architecture rurale européenne, celui-ci pourra dire que le type de charpente de la constrruction en arrière plan est d'un style typique polonais, italien ou autre, en ce qui concerne la date on sait que c'est en hivers ...

Ûn réponse pourra peut-être venir de Ghjattuvolpa* qui est quand même dans le milieux des vieilles pierres ... ; )
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian WIRTH : une tentative de curriculum...

Message  Jules le Dim 29 Aoû 2010, 7:41 pm

La dernière phrase du certificat de décès signifie qu'il ont retrouvé son anneau SS Totenkopf mais aussi un "pin's" SS civil ? Est-ce exact ?
avatar
Jules
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2062
Age : 37
Localisation : ici
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian WIRTH : une tentative de curriculum...

Message  Phil642 le Dim 29 Aoû 2010, 7:59 pm

En effet et non un "pins" mais une épinglette ; ) qui devait à mon avis se porter à la boutonnière, le respect du réglement pouvant avoir des limites.

En ce qui concerne l'individu, a-t-on un profil psychologique?
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian WIRTH : une tentative de curriculum...

Message  navigant le Dim 29 Aoû 2010, 8:15 pm

Au niveau de sa carrière il y avait une grande perméabilité entre le SD et la gestapo, sans compter qu'il faisait aussi parti de la police régulière, sur son uniforme SS il ne porte pas l'insigne du SD il ne devait plus en faire parti dans les années 40.
Il me semble que Eichmann et Klaus Barbie sont aussi passés du SD à la Gestapo.

navigant
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 674
Date d'inscription : 17/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian WIRTH : une tentative de curriculum...

Message  eddy marz le Dim 29 Aoû 2010, 8:43 pm

Phil642 a écrit:
En ce qui concerne l'individu, a-t-on un profil psychologique?

Pas réellement, non. Toutefois, sa terrifiante carrière, les témoignages hallucinants (et hallucinés) de ses collaborateurs et subalternes sont, me semble-t-il, parfaitement éloquents... Un homme extrêmement violent, dévoré par une haine et un mépris sans borne, y compris pour lui-même (son enfance ?), par un antisémitisme sans frein, par un fanatisme pour le National-Socialisme hors normes, et par une complète insensibilité à la mort, même dans ses expressions les plus abjectes... Pourtant, il fera des pieds et des mains pour sauver son fils préféré du Front.

Le reste...
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 62
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian WIRTH : une tentative de curriculum...

Message  eddy marz le Dim 29 Aoû 2010, 8:51 pm

navigant a écrit:Au niveau de sa carrière il y avait une grande perméabilité entre le SD et la gestapo, sans compter qu'il faisait aussi parti de la police régulière, sur son uniforme SS il ne porte pas l'insigne du SD il ne devait plus en faire parti dans les années 40.
Il me semble que Eichmann et Klaus Barbie sont aussi passés du SD à la Gestapo.

En Avril 1939, le dossier SS de Christian Wirth est annoté « z. V. Führer » (« à la disposition du Führer »). En clair, Wirth est sélectionné pour d’éventuelles "tâches spéciales" pour le Führer. À partir de cet instant, il revêt l'uniforme de Police ou l'uniforme SS à sa guise ou selon ses diverses obligations. Il appartient aux deux services, a un rapport privilégié avec le KdF, et sort du circuit officiel.
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 62
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian WIRTH : une tentative de curriculum...

Message  Phil642 le Dim 29 Aoû 2010, 8:55 pm

Je suis toujours fasciné d'apprendre les organigrammes et méthodes des organisations maffieuses!

Ca en dit long sur beaucoup de choses ...
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian WIRTH : une tentative de curriculum...

Message  ghjattuvolpa* le Dim 29 Aoû 2010, 11:28 pm

Deux remarques :
1. Sur la photo on remarque un toit en tuile avec une forte pente (montagne ou région à fort enneigement). Pour dire plus, c'est difficile.
2. Comment expliquer qu'il passe de commissaire principal en 1923 à inspecteur en 1933 (rétrogradation), sinon par sanction contre une action nazie, peut être en 1923?
avatar
ghjattuvolpa*
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 1283
Date d'inscription : 18/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian WIRTH : une tentative de curriculum...

Message  ghjattuvolpa* le Dim 29 Aoû 2010, 11:33 pm

J'ai vu des photos de Varsovie : les toits sont en tuiles à forte pente. Cependant à vue de nez on dirait des tuiles romaines sur la photos.
PS : Non je ne suis pas dans les vieilles pierres et je n'ai pas fait une thèse d'architecture ou d'ethnologie sur l'habitat rural. maleureu gri
avatar
ghjattuvolpa*
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 1283
Date d'inscription : 18/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian WIRTH : une tentative de curriculum...

Message  Phil642 le Lun 30 Aoû 2010, 9:09 am

Je pensais que tu t'intéressais aux vieilles pierres de ta région et que de ce fait tu connaissais éventuellement un spécialiste, je suis sur que c'est une piste à suivre pour localiser assez précisément.

La cheminée par exemple doit être typique.

Mea culpa spamafote
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian WIRTH : une tentative de curriculum...

Message  ghjattuvolpa* le Lun 30 Aoû 2010, 9:12 am

Quelques connaissances plutôt archéologiques, mais aussi ethnologique. Mais il est très difficile de bien connaître un pays aussi grand que la Pologne. Le mieux serait d'avoir des photos actuelles de bâtiment dans la même région pour voir si ça peut être ça.
avatar
ghjattuvolpa*
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 1283
Date d'inscription : 18/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian WIRTH : une tentative de curriculum...

Message  Phil642 le Lun 30 Aoû 2010, 10:43 am

J'ai envoyé une demande à un fan club de la région de Trieste et environs : http://istrianet.org/istria/index.html

On verra.
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian WIRTH : une tentative de curriculum...

Message  vilak le Mar 31 Aoû 2010, 9:54 am

Merci Eddy pour ce profil que j'attendais avec impatience.

Wirth n'a en effet rien d'un drôle.
avatar
vilak
Capitaine
Capitaine

Nombre de messages : 241
Age : 43
Localisation : Nîmes, France
Date d'inscription : 26/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian WIRTH : une tentative de curriculum...

Message  sergent rousselot le Jeu 09 Sep 2010, 5:07 pm

fralibre re
en 1940 Oberhauser appartenait à la division ss leibstandarte A.H et participait à la campagne de France .
de plus l'homme derriére Wirth porte une casquette de la police allemande .
cordialementco

sergent rousselot
Caporal
Caporal

Nombre de messages : 14
Age : 70
Localisation : 77
Date d'inscription : 18/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian WIRTH : une tentative de curriculum...

Message  eddy marz le Jeu 09 Sep 2010, 6:41 pm

sergent rousselot a écrit: fralibre re
en 1940 Oberhauser appartenait à la division ss leibstandarte A.H et participait à la campagne de France .
de plus l'homme derriére Wirth porte une casquette de la police allemande .
cordialementco

Salut Sergent;
Ce n'est pas exactement ce que j'ai dans mes tablettes :

Né à Munich le 20 septembre 1915, Oberhauser suit les cours élémentaires pendant seulement 10 ans puis travaille chez son oncle dans une exploitation agricole Souabe. Il s'engage ensuite à la Reichswehr (1934), puis à la SS-VT en 1935 (à Brandenburg) ainsi que (tardivement) au NSDAP. Il rejoint la SS-Leibstandarte Adolf Hitler en Pologne lors de l'invasion, durant laquelle il est promu Oberscharführer-SS. En novembre 1939, il est transféré dans l'opération T4 ("Euthanasie des Incurables").

Pour des raisons de « confidentialité », et aussi pour donner une impression de « légalité » et de « sécurité », les SS ou civils travaillant avec Wirth (qui appartient à la Polizei et à la SS) sont amenés à revêtir des uniformes de police… Oberhauser "travaille" dans les centres d'euthanasie de Brandenburg, Grafeneck, et Bernburg jusqu'en 1941, lorsqu'il est muté auprès du SSPF Lublin (Odilo Globocnik) et, à partir de la fin décembre 1941, nommé officier de liaison entre Globocnik et Christian Wirth (il revêt alors, bien sûr, son uniforme SS). Le 1er août 1942 il rejoint le staff de Wirth, participe à la construction du camp d'extermination expérimental de Belzec. Il devient ensuite adjoint de Wirth de façon permanente et l'accompagne lors des tournées d'inspection des installations AR...

Eddy
clin doeil gri
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 62
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian WIRTH : une tentative de curriculum...

Message  sergent rousselot le Ven 10 Sep 2010, 9:23 am

fralibre bonjour eddy marz
je sais que wirth a ouvert belzec en tenue de hauptman de police , il a revêtu l'uniforme des waffen ss en été 42 .oberhauser était avec wirth lorsque belzec a été opérationnel en mars 42 et non en août me semble-t'il .
cordialement

sergent rousselot
Caporal
Caporal

Nombre de messages : 14
Age : 70
Localisation : 77
Date d'inscription : 18/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian WIRTH : une tentative de curriculum...

Message  eddy marz le Ven 10 Sep 2010, 9:39 am

sergent rousselot a écrit: fralibre bonjour eddy marz
je sais que wirth a ouvert belzec en tenue de hauptman de police , il a revêtu l'uniforme des waffen ss en été 42 .oberhauser était avec wirth lorsque belzec a été opérationnel en mars 42 et non en août me semble-t'il .
cordialement

Les descriptions de Wirth en uniforme de Polizeihauptmann proviennent respectivement du témoignage d'Eichmann, du rapport Gerstein, et d'autres membres d'AR, mais d'autres témoignages (témoins polonais, SS) le décrivent également en uniforme SS... Il semble que Wirth, qui était membre du SD depuis 1937, et de la SS depuis le 10. 8. 1939, portait l'uniforme de Polizei ou de la SS à sa guise, ou selon les circonstances officielles. Ce n'est que lors du démarrage à proprement parler des exterminations de façon massive et accélérée (juillet-août 1942) que Himmler donne l'ordre à tous les membres policiers et civils (T4) participant à AR de revêtir l'uniforme SS. Oberhauser fit quelques déplacements avec Wirth et le Dr. Kellmeyer, aux environs mars 1942, pour procéder à des essais de gazages. Le camp sera transformé (y compris les chambres à gaz - agrandies, et en brique et béton au lieu de bois) pendant la période juin-juillet 1942.

Eddy
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 62
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian WIRTH : une tentative de curriculum...

Message  sergent rousselot le Sam 11 Sep 2010, 9:53 am

fralibre bonjour eddy marz
j'ai trouvé pas mal de renseignements sur le site " deathcamp belzec " .
je cherche trois livres ( sans succès ) belzec de r. reder ; " die truppen des weltanschauungkrieges etc... " de krausnick und wilhelm et le livre écrit par un anglais ( dont le nom m'échappe ) qui a organisé des fouilles à belzec . pouvez -vous m'aider ?
cordialement .
ps. j'apprécie beaucoup vos articles .

sergent rousselot
Caporal
Caporal

Nombre de messages : 14
Age : 70
Localisation : 77
Date d'inscription : 18/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian WIRTH : une tentative de curriculum...

Message  eddy marz le Sam 11 Sep 2010, 11:13 am

Salut Sergent;

Pour le livre de Rudolf REDER :
http://www.amazon.com/Belzec-Polish-Rudolf-Reder/dp/8390771535/ref=ntt_at_ep_dpt_1/187-7566593-5262826. A priori, il n’est disponible qu’en Polonais


Concernant les fouilles archéologiques conduites à Belzec à partir de 2000, l’interlocuteur principal et organisateur est l’Université de Torun. L’auteur dont tu parles, est certainement Michael Tregenza, qui participa aux fouilles en qualité de conseiller historique et qui étudia Wirth et Belzec pendant une vingtaine d’années. Ses études ne sont ni publiées ni traduites, et ne sont donc, en ce qui concerne Wirth et le camp de Belzec, disponibles qu’en polonais, sur place à Lublin :

- Christian Wirth a pierwsze fasza Akcji Reinhardt dans « Zeszyty Majdanka » Vol. 14 – Pantwowe Muzeum na Majdanka, Lublin 1992.

- Christian Wirth: Inspekteur der SS-Sonderkommandos Aktion Reinhardt dans « Zeszyty Majdanka » Vol. 15 - Pantwowe Muzeum na Majdanka, Lublin 1993.

Tregenza, qui estime le témoignage de R. Reder peu fiable, a également écrit une courte étude sur le camp :

- Belzec Death Camp (non publiée), disponible, probablement sur demande et moyennant finance à la Wiener Library : http://www.wienerlibrary.co.uk/

Pour un compte rendu sérieux et plutôt pointu sur Belzec, tu peux lire l’étude de Robin O’Neil (collègue de Tregenza) :
http://www.jewishgen.org/yizkor/belzec1/belzec1.html

Eddy
clin doeil gri
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 62
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian WIRTH : une tentative de curriculum...

Message  sergent rousselot le Sam 11 Sep 2010, 11:45 am

fralibre re
merci , et pour o'neil je connais .
sur google earth , on voit l'emplacement de belzec parfaitement .
à bientôt
ps:
on pourrait parler du cameroun des années 50 , j'y ai vu et entendu des choses abominables . mais c'est une autre HISTOIRE dont ne parle jamais.

sergent rousselot
Caporal
Caporal

Nombre de messages : 14
Age : 70
Localisation : 77
Date d'inscription : 18/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian WIRTH : une tentative de curriculum...

Message  Karbychev le Mer 29 Déc 2010, 12:13 am

Phil642 a écrit:De rien ; )

eddy marz a écrit:


Tous les tueurs sont rassemblés... de gauche à droite : Inconnu, Odilo Globocnik (de face), Christian Wirth (de trois-quart dos), Josef Oberhauser, Georg Michalsen, Inconnu. La photo a peut-être été prise lors d'un repérage à Belzec lors de la construction du camp. D'autres sources prétendent qu'il pourrait s'agir de l'Italie du Nord, lors de l'Opération OZAK.

Pour cette photo en particulier la datation peut être précisée en observant l'environnement.
- Soit c'est à Belzec
- Soit c'est en Italie
- Soit ...

Je suis sûr qu'en tourvant un spécialiste de l'histoire de l'architecture rurale européenne, celui-ci pourra dire que le type de charpente de la constrruction en arrière plan est d'un style typique polonais, italien ou autre, en ce qui concerne la date on sait que c'est en hivers ...

Ûn réponse pourra peut-être venir de Ghjattuvolpa* qui est quand même dans le milieux des vieilles pierres ... ; )
Le personnage à gauche de l'image devrait être Gottlieb Hering ; nous retrouvons sur cette photo des cadres éminents de l'AR transférés en Italie pour l'Opération OZAK ; photo prise en 1944 quelque part entre Udine et Trieste.

Karbychev
Caporal-chef
Caporal-chef

Nombre de messages : 28
Age : 55
Localisation : 3e sous-sol en plein soleil
Date d'inscription : 26/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian WIRTH : une tentative de curriculum...

Message  Phil642 le Mer 29 Déc 2010, 2:21 am

Cher Karbychev

Tu me vois comblé d'autant de précisions et très heureux de ta réponse.

J'ai posé des questions à gauche et à droite concernant cette image bien précise à propos de l'architecture du bâtiment à l'arrière plan à des sociétés de préservation du patrimoine local dont je n'ai eu aucune réponse, même pas négative.

Merci donc, et puis je demander ce qui peut affirmer la présence dans la région de Trieste? Puisque c'est justement le sujet du sujet?

Finalement cette photo est-elle datée?
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian WIRTH : une tentative de curriculum...

Message  eddy marz le Mer 29 Déc 2010, 9:00 am

Karbychev a écrit:
Le personnage à gauche de l'image devrait être Gottlieb Hering ; nous retrouvons sur cette photo des cadres éminents de l'AR transférés en Italie pour l'Opération OZAK ; photo prise en 1944 quelque part entre Udine et Trieste.

J'ai fait des recherches plus poussées depuis mon premier post. Selon Joseph Poprzeczny, biographe de Globocnik, les personnages sur la photo sont, de gauche à droite : Georg Michalsen, Globocnik, Wirth, Oberhauser, et Gottlieb Hering (le personnage de dos en avant plan reste non identifié). Poprzeczny maintient également que la photo fut prise aux environs de Lublin.
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 62
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian WIRTH : une tentative de curriculum...

Message  navigant le Mer 29 Déc 2010, 2:34 pm

L'uniforme du soldat qui est de dos à droite avec un pantalon sans les bottes hautes, et les casquettes qui ressemblent à celles des chasseurs alpins allemands sur lui et des officiers font penser à une photo prise fin 1943 ou 1944.

navigant
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 674
Date d'inscription : 17/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian WIRTH : une tentative de curriculum...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum