Question sur les détenus des camps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Question sur les détenus des camps

Message  peatc le Jeu 02 Sep 2010, 1:37 am

Bonjour à vous!

En fait j'aurais une question à vous poser au sujet des camps de concentration.

J'ai rencontré un homme il y a peu de temps, orginaire des Pays-Bas, qui m'a raconté que
son père avait été détenu dans un camp de concentration durant la guerre.

N'étant pas Juif, venant d'une bonne famille, j'ai déduis que son père n'était donc pas Juif ou
encore témoin de Jéhovah, qu'il n'était pas un criminel, encore moins homosexuel, non plus un tzigane..
Je me suis demandée s'il était communiste.

À cela, l'homme m'a répondu: ''Oh, bien sûr que non. Les Allemands l'ont enfermé sans raison.
Ils avaient besoin de main-d'oeuvre, ils ramassaient qui ils voulaient,
un peu au hasard, pour les enfermer dans les camps.''

Peut-être suis-je simplement mal informée, mais je n'ai
jamais rien lu ni vu ni entendu à ce sujet.
Des prisonniers.. qui ne correspondraient à aucune catégorie? Choisis
sans réelle raison, sinon qu'un manque de main d'oeuvre?

Pourriez-vous éclairer ma lanterne? : )
avatar
peatc
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 6
Age : 24
Localisation : canada
Date d'inscription : 01/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les détenus des camps

Message  ghjattuvolpa* le Jeu 02 Sep 2010, 9:35 am

Peut être pris dans une rafle?
avatar
ghjattuvolpa*
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 1283
Date d'inscription : 18/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les détenus des camps

Message  sukhoi le Jeu 02 Sep 2010, 11:04 am

Peut être as t'il été soupçonnée de résistance, de marché noir, ou tout simplement était il au "mauvais endroit au mauvais moment".

sukhoi
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 671
Age : 26
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 18/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les détenus des camps

Message  kanemoto le Jeu 02 Sep 2010, 11:50 am

avant le début de la guerre des membres de ma famille allemande ont été internés dans des camps en raison de leurs idées opposées au régime

kanemoto
Sergent-chef
Sergent-chef

Nombre de messages : 59
Age : 66
Localisation : côte d'azur
Date d'inscription : 07/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les détenus des camps

Message  peatc le Jeu 02 Sep 2010, 9:45 pm

oui déjà là, ça me parrait plus crédible, que ce soit l'un ou l'autre de ces cas.. il me
semblait étrange que des SS débarquent à tout hasard dans une maison sans histoire
pour y prendre quelqu'un qui n'a rien fait. déjà juste se fier au
hasard et qu'il soit victime d'une rafle, ça me parrait plus plausible!
avatar
peatc
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 6
Age : 24
Localisation : canada
Date d'inscription : 01/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les détenus des camps

Message  babou le Ven 03 Sep 2010, 12:48 pm

Bonjour,
Est-ce que c'était vraiment un camp de concentration? D'après Wikipedia, il y a eu aux Pays-Bas un "service du travail", comme le STO en France. On réquisitionnait tous les jeunes hommes et on les envoyait travailler dans les usines allemandes.

babou
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les détenus des camps

Message  Ming le Ven 03 Sep 2010, 2:17 pm

babou a écrit:Bonjour,
Est-ce que c'était vraiment un camp de concentration? D'après Wikipedia, il y a eu aux Pays-Bas un "service du travail", comme le STO en France. On réquisitionnait tous les jeunes hommes et on les envoyait travailler dans les usines allemandes.

Dans tous les pays d'Europe occupée il y a eu des réquisitions de personnes pour les envoyer travailler en Allemagne. Ça a d'abord commencé avec les prisonniers, qui ont été mis au travail -seulement les hommes du rang et les sous-officiers étant donné que les officiers étaient protégés de ce côté par la convention de Genève-.
En France, la seule mesure spécifique a été celle de l'échange de prisonniers contre celui de travailleurs, à la différence des autres pays (il n'y a qu'en Norvège que les Allemands y sont allés mollo, car les Norvégiens étaient ouvertement opposés aux forces d'occupation). Seulement ça n'a pas fonctionné comme prévu -statistiquement peu d'ouvriers qualifiés sont allés volontairement en Allemagne- aussi il a fallu mettre en place le STO puis, devant le taux de "désertion" -quantité de personnes ont échappé au STO en se cachant ou en rejoignant le maquis- procéder à des rafles.

J'avais discuté de cela avec un vieux parisien qui était adolescent à l'époque et dont la mère était apeurée à l'idée que son fils soit embarqué en pleine rue dans un camion à destination d'une fabrique d'obus en Prusse Orientale. Ça se passait sans crier gare, les gens étaient arrêtés en pleine rue et grimpaient dans un camion sans autre forme de procès et direction l'Allemagne.

Au fil du temps les camps de travail qui ressemblaient au départ plus à des camps de prisonniers -avec un statut amélioré car les travailleurs pouvaient sortir tel et tel jour et aller manger gratuitement dans une sorte de resto U contre l'échange de tickets spécifiques ou bénéficier certains jours d'un plat gratuit sur présentation d'une carte d'identité- ont vu leurs conditions se détériorer, avec le débarquement, les bombardements incessants et le déferlement des soviétiques à l'Est. Et plus le temps passait, moins la nourriture était abondante et plus le traitement des travailleurs devenait dur. Les premiers ouvriers qualifiés qui sont allés travailler en Allemagne étaient très bien payés à la différence des STO, qui eux étaient considérés comme de la main d'œuvre ni plus ni moins, effectuant un service civil donc à peine payée. Cependant leur traitement a été dans la majeure partie des cas moins bestial que celui des Ost (la main d'œuvre de l'Est) qui elle était vraiment considérée comme du bétail et gardée en vie uniquement en raison de la nécessité de produire.

Pour en revenir au début, il est tout à fait vraisemblable que cette personne ait été arrêtée chez elle sur simple réquisition, surtout par des ss, lesquels n'avaient vraiment pas le soin de se formaliser de quoi que ce soit.


_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les détenus des camps

Message  peatc le Dim 05 Sep 2010, 5:33 pm

ohhhh alors là, ça le fait complètement! je n'y avais pas pensé, j'avais
à peine lu sur le sujet, je ne m'y connaissais pas donc je n'avais pas fait le lien.
mais voilà ça ne peut qu'être que ça, maintenant que je vois : ) merci !
avatar
peatc
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 6
Age : 24
Localisation : canada
Date d'inscription : 01/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les détenus des camps

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum