L'original du statut des juifs accable le Maréchal Pétain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'original du statut des juifs accable le Maréchal Pétain

Message  Jules le Dim 03 Oct 2010, 4:19 pm

Le document d'octobre 1940 a été récemment découvert et authentifié, annonce Serge Klarsfeld. Les corrections du chef du régime du Vichy élargissent le nombre de juifs concernés et renforcent les interdictions les touchant.

source : lefigaro.fr


http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/10/03/01016-20101003ARTFIG00082-l-original-du-statut-des-juifs-accable-le-marechal-petain.php
avatar
Jules
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2062
Age : 37
Localisation : ici
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'original du statut des juifs accable le Maréchal Pétain

Message  le ronin le Dim 03 Oct 2010, 8:43 pm

Bonsoir, je viens de rentrer, et pour compléter l'article du Figaro, voici celui du journal de notre région "Le Progrès" du 3/ 10/ 2010. C'est la même nouvelle, écrite différemment :
Accueil > A la une
FRANCE - HISTOIRE


Statut des Juifs de 1940 : le document qui accable le maréchal Pétain
publié le 03.10.2010 13h09
imprimer
envoyer
recommander
commenter




Le document original de l'Etat français de Vichy établissant un statut des Juifs en octobre 1940, annoté de la main du maréchal Philippe Pétain qui en durcit le caractère antisémite, a été récemment découvert et authentifié.



Le document a été remis au Mémorial de la Shoah à Paris par un donateur anonyme. Son acquisition étant nouvelle, le Mémorial n'a pas encore décidé dans quelles conditions il serait exposé.

Ce "projet de loi" sur le "statut des Juifs" porte les annotations de Philippe Pétain, faites au crayon, qui en "remanient profondément" la nature, selon l'avocat Serge Klarsfeld, célèbre chasseur d'anciens nazis, fondateur de l'Association des Fils et Filles des Déportés juifs de France. Déjà "extrêmement antisémite", le texte, une fois réécrit par Pétain, le devient encore davantage, assure-t-il.

Selon l'avocat et son fils Arno, qui a comparé leur graphie avec celle d'autres textes manuscrits de Pétain, il ne fait "aucun doute" que les annotations sont bien du chef de l'Etat français.

"La découverte de ce projet est fondamentale. Il s'agit d'un document établissant le rôle déterminant de Pétain dans la rédaction de ce statut et dans le sens le plus agressif, révélant ainsi le profond antisémitisme" de Pétain, explique Me Klarsfeld.

Ce sont désormais tous les Juifs qui sont visés, qu'ils soient étrangers ou français. Alors que le projet initial prévoyait d'épargner "les descendants de Juifs nés français ou naturalisés avant 1860", Pétain décide en effet de rayer cette mention.

Le champ d'exclusion des Juifs est également considérablement élargi. La justice et l'enseignement leur sont désormais totalement fermés. De plus, ils ne peuvent plus être élus.

"Le principal argument des défenseurs de Pétain était de dire qu'il avait protégé les Juifs français. Cet argument tombe", affirme Me Klarsfeld.

Jusqu'ici, les historiens ne pouvaient se référer qu'à un seul témoignage, en ce qui concerne Pétain et le statut des Juifs, celui de l'ancien ministre des Affaires étrangères de Vichy, Paul Baudouin.

Dans un livre publié en 1946, ce dernier écrivait que lors du conseil des ministres du 1er octobre 1940, le gouvernement avait étudié "pendant deux heures le statut des Israélites. C'est le maréchal qui se montre le plus sévère. Il insiste en particulier pour que la justice et l'enseignement ne contiennent aucun Juif".

"Le témoignage de Baudouin était formel, mais on pouvait le mettre en doute. Maintenant, on a la preuve définitive que le statut des Juifs relève de la volonté personnelle du maréchal Pétain", souligne Me Klarsfeld.

Selon l'avocat, l'ancien héros de Verdun voulait "montrer que la France méritait d'être inscrite parmi les premières nations dans le nouvel ordre européen. Il y avait également la volonté de faire des Juifs les boucs émissaires de la défaite".

"Le statut des Juifs est une mesure spécifiquement française, spontanée. Les Allemands n'avaient pas demandé à la France de Vichy de prendre ce statut. Mais il y a eu une concurrence entre l'antisémitisme français et l'antisémitisme allemand", affirme-t-il.

De tous les pays occupés, la France sera pourtant celui "où la communauté juive a subi les dégâts les moins tragiques", remarque l'avocat. Les trois-quarts des Juifs de France survivront (quelque 240.000 sur 320.000 présents sur le territoire en 1940).

"On ne le doit pas à la France mais aux Français, à tous les braves gens qui ont aidé un peu partout les Juifs" à échapper aux griffes des assassins, conclut-il.

Amicalement .


Le ronin.



_________________
....La véritable personnalité d'un homme ne se dévoile qu'au feu, tout le reste n'est que littérature.....


Semper fidelis .
avatar
le ronin
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 3425
Age : 65
Localisation : Dans l'Hérault, cong!
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum