Pour des prunes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pour des prunes

Message  Invité le Ven 06 Oct 2006, 8:30 am

Bonjour,
Rassurez vous, je ne suis pas en train de poster une blague a 2 balles dans le mauvais forum. C'est tres serieux, lisez plus bas

"La contribution du pruneau à la victoire alliée contre l’Allemagne Nazie a été jusqu'ici passée sous silence par les historiens, mais cela va changer.

Une collection de matériel destine a aider les prisonniers de guerre en Europe occupée doit aller sous le marteau plus tard ce mois-ci.
Elle inclut deux pruneaux venant des milliers originaux employés par le SOE pour faire passer des documents miniatures dans des camps de prisonnier de guerre.

Les documents ont inclus les cartes completes des réseaux ferroviaires continentaux, permettant aux prisonniers de preparer leur évasion.
Les pruneaux font partie d'une collection appartenant autrefois à Madame Doreen Mulot, un agent du SOE, mise en vente par son grand-neveu (Note de Daniel : Petit c*&^).

"Je me souviens qu’elle ma raconte que elle et sa collègue remplissaient la baignoire de pruneaux et d’eau. Au fur et a mesure que les pruneaux gonflaient, elles retiraient les noyaux et les remplacaient par du papier ciré. Les pruneaux etaient alors séchés a nouveau et envoyés aux prisonniers dans des colis de la Croix Rouge.

Les cartes contenaient tous les détails des lignes ferroviaires de sorte que si quiconque s'évadait, il savait quelles lignes il fallait prendre pour tenter de retourner en Grande-Bretagne."

Mme Mulot, qui a habité en France avant la guerre, ayant épousé un Français, l’a quitte en 1940 quand il a pris une maitresse (Note de Daniel : Ah ! ces saletes de Froggys) mais elle a continué à travailler avec les français libres à Londres et a rejoint le SOE. Sa collection comprends des livrets de sabotage déguisés comme journaux intimes, dictionnaires de poche ou recettes.

Il y a également des contrefaçons précises des timbres en caoutchouc allemands officiels et des plaques speciales utilisées pour contrefaire la « monnaie de camp » utilisees par des officiers prisonniers pour acheter une gamme limitée des marchandises, mais sans valeur a l'extérieur du camp.

Seulement deux pruneaux, inutilisés, ont survécu dans la collection.
Caroline Weiner, un expert chez Spink, le commissaire-priseur où la collection sera vendue avec une mise a prix de £1.200 (Note de Daniel : Environ 1700 Euros), a dit : "ils sont très, très sec, mais ils ont survécu. Nous avons été extrêmement étonnés."

Source: The Telegraph

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour des prunes

Message  Ivy mike le Sam 21 Oct 2006, 12:18 am

Fantastique come truc, vraiment impressionnant
Il ne savaient plus quoi inventer au SOE !! ;)

Ivy

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
avatar
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum