Liberté d'expression

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Liberté d'expression

Message  Narduccio le Jeu 14 Oct 2010, 10:47 pm

Voici un jugement rendu il y a peu et qui concerne le massacre d'Oradour et les Malgré-nous.

Plainte contre un livre sur Oradour-sur-Glane : les associations de Malgré-nous déboutées
Deux associations de Malgré-nous alsaciens ont été déboutées ce lundi à Strasbourg de leur plainte contre l´auteur d´un livre sur le massacre d´Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne) en juin 1944, selon qui ils auraient été volontaires lors de l´exécution des villageois.
La chambre civile du Tribunal de grande instance a débouté les Associations des évadés et incorporés de force (Adeif) du Bas-Rhin et du Haut-Rhin qui demandaient le retrait des librairies du livre «Oradour-sur-Glane, le drame heure par heure». Le tribunal a également alloué 2.000 euros de dommages et intérêts à l´auteur, Robert Hébras, l´un des rares survivants du massacre.
Le tribunal s´est basé sur l´article 10 de la Convention européenne des droits de l´Homme, qui protège la liberté d´expression. Cette liberté, rappelle le tribunal, ne peut subir que des limites strictement nécessaires à la défense de l´ordre ou à la prévention du crime notamment.
«Le retrait d´une publication constitue quant à lui une atteinte grave à cette liberté d´expression», indique le TGI dans ses attendus, soulignant que l´ouvrage de M. Hébras «ne se présente nullement comme une œuvre historique objective, mais comme un témoignage».
Ainsi, si des termes du livre «ont nécessairement choqué les associations demanderesses, ils ne dépassent pas le cadre d´un légitime débat démocratique et ne caractérisent pas (...) une intention de nuire aux associations demanderesses», ajoute le TGI.
Le village d´Oradour-sur-Glane avait été le théâtre le 10 juin 1944 d´un massacre par les Waffen SS, parmi lesquels figuraient des «Malgré-nous», des Alsaciens et Mosellans enrôlés de force dans les forces nazies.
Dans le livre, écrit en 1994, M. Hébras, un des six survivants du massacre de 642 villageois, écrivait notamment: «Parmi les hommes de main, il y avait quelques Alsaciens enrôlés soi-disant de force dans les unités SS».
Il avait accepté de nuancer ce propos dans les éditions suivantes, mais en 2009 un nouveau tirage a repris sa première version.

http://www.lalsace.fr/fr/permalien/article/3910379/Plainte-contre-un-livre-sur-Oradour-sur-Glane-les-associations-de-Malgre-nous-deboutees.html

Pour résumer Monsieur Hébras a écrit un livre de témoignage dans lequel il écrit que les Alsaciens qui ont participé au massacre étaient des volontaires. Les associations de Malgré-Nous avaient obtenu à l'amiable que cette phrase soit retirée du livre. Ce qui a été le cas lors de diverses ré-éditions. Or, dans la dernière édition, cette phrase, que tous les Malgré-nous trouvent insultante a été remise sans qu'on sache si c'est une volonté de l'auteur ou si c'est l'éditeur qui est en cause. Des associations de Malgré-Nous s'en étaient émues et avaient demandé que cette contre-vérité soit de nouveau retirée.

Elles ont perdu, au nom de la liberté d'expression, tout un chacun est donc libre de dire ce qu'il veut, même si c'est historiquement faux. A moins qu'il n'aille à l'encontre de l'une des lois mémorielles.


Dernière édition par Narduccio le Ven 15 Oct 2010, 12:36 am, édité 1 fois

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4661
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liberté d'expression

Message  Ming le Ven 15 Oct 2010, 12:31 am

Hummmm... C'est la vieille affaire qui rebondit, à l'époque cela avait été plus ou moins réglé avec le cadeau d'un monument par le maire de Strasbourg à la commune d'Oradour (lequel a été dégradé si ma mémoire est bonne), la nouvelle génération alsacienne qui était venue assister à la commémoration du massacre, tout semblait avoir été plus ou moins réglé jusqu'à ce que le livre soit publié. Cette histoire est lamentable, d'abord parce qu'aucun alsacien ou mosellan ne s'est volontairement engagé dans la ss et d'autre part, parce qu'à Oradour, des alsaciens civils sont morts aux côtés des habitants d'Oradour. 9 exactement, plusieurs d'un quartier de Strasbourg et d'autres de Colmar.

Voir ici :

http://www.ina.fr/video/ST00001299721/oradour-sur-glane-les-victimes-alsaciennes.fr.html


_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liberté d'expression

Message  malinwa le Ven 15 Oct 2010, 3:20 pm

aucun volontaire ??? tous des "malgrés nous" ! je pense que vous faites preuve d'angélisme sur ce coup la. La grande majorité ont été forcé mais de la à dire qu'aucun n'était volontaire cela me semble douteux.
Aucune volonté de ma part de vouloir faire une polémique, mais visiblement le problème des "malgrés nous" n'a pas encore été digéré en France. spamafote

malinwa
Major
Major

Nombre de messages : 147
Age : 39
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liberté d'expression

Message  Ming le Ven 15 Oct 2010, 4:17 pm

Ils s'appellent malgré-nous parce que justement ils n'ont jamais voulu être incorporés dans l'armée allemande. Dans le cas inverse, ça n'appelle plus des malgré nous mais des volontaires, comme la LVF par exemple...

Plus exactement, étant donné que l'Alsace-Lorraine sont devenues départements du Reich, tous les citoyens de ces deux départements ont donc été considérés comme incoporables (départements annexés en octobre 1940) à partir du 25 août 1942, sur ordre du Gauleiter Wagner, qui avait lui-même soumis l'idée à Hitler. Ceux qui refusaient se voyaient menacés de représailles vis-à-vis de leurs familles, qu'il s'agisse de leur femme, enfants ou parents. En conséquence de quoi, il n'y a pas eu de choix et encore moins de volontaires. Les Alsaciens et Lorrains ont été versés dans la Werhmacht et pour certains d'entre-eux dans la ss. Certains s'y sont opposés -et sont allés en camp de concentration- d'autres n'ont pas pu faire autrement.

Moyennant quoi, il n'y a jamais eu de "volontaires".

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liberté d'expression

Message  malinwa le Ven 15 Oct 2010, 7:35 pm

ou comment se voilé la face ! maleureu gri

malinwa
Major
Major

Nombre de messages : 147
Age : 39
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liberté d'expression

Message  Reine le Ven 15 Oct 2010, 8:07 pm

L'analyse juridique est juste. Même si je serais curieuse de connaître les moyens des parties.
De plus on dira ce qu'on voudra le sujet des "malgré nous" est sensible ^^

_________________
dura lex sed lex
avatar
Reine
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2582
Age : 31
Localisation : Nord
Date d'inscription : 16/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liberté d'expression

Message  Narduccio le Ven 15 Oct 2010, 8:43 pm

Ming a écrit:Plus exactement, étant donné que l'Alsace-Lorraine sont devenues départements du Reich, tous les citoyens de ces deux départements ont donc été considérés comme incoporables (départements annexés en octobre 1940) à partir du 25 août 1942, sur ordre du Gauleiter Wagner, qui avait lui-même soumis l'idée à Hitler. Ceux qui refusaient se voyaient menacés de représailles vis-à-vis de leurs familles, qu'il s'agisse de leur femme, enfants ou parents. En conséquence de quoi, il n'y a pas eu de choix et encore moins de volontaires. Les Alsaciens et Lorrains ont été versés dans la Werhmacht et pour certains d'entre-eux dans la ss. Certains s'y sont opposés -et sont allés en camp de concentration- d'autres n'ont pas pu faire autrement.

Moyennant quoi, il n'y a jamais eu de "volontaires".

Pour être exact, la moitié des classes 43 et 44 a été décrétée "volontaire" pour les waffen-SS par le gauleiter Wagner en Alsace. Moyennant quoi, certains prétendent que dans la waffen-SS, il n'y a que des "volontaires". Et c'est aussi ce qu'il y avait marqué sur leur livret militaire ....

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4661
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liberté d'expression

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum