Le procès de Leipzig,1933, premier pacte germano-soviétique?

Aller en bas

Le procès de Leipzig,1933, premier pacte germano-soviétique? Empty Le procès de Leipzig,1933, premier pacte germano-soviétique?

Message  tietie007 le Mar 19 Oct 2010, 19:17

Le 23 décembre 1933, après près de 3 mois de procès, à Leipzig, Marinus van der Lubbe, militant de l'ultra-gauche néerlandaise,

Le procès de Leipzig,1933, premier pacte germano-soviétique? Marinus-van-der-lubbe

celui qui est accusé d'avoir mis le feu au Reichstag, dans la nuit du 27 au 28 février 1933, est condamné à mort, mais Georgi Dimitrov, Vasili Tanev, Blogoj Popov et Ernst Trogler, 4 communistes, accusés d'avoir commandité l'incendie, sont acquittés, un vrai coup de tonnerre dans un ciel d'azur ! Comment, dans un état hitlérien, où la justice est au service de l'idéologie, où la Gestapo peut forger des faux sur commande ou faire avouer n'importe quoi sous l'effet de la torture, comment Hitler a-t-il pu faire acquitter 4 militants bolcheviques, ennemis radicaux du régime nazi, dont Georgi Dimitrov, dignitaire de l'Internationale Communiste et futur dirigeant du Komintern ?
Thierry Wolton, dans son livre "Rouge-Brun, le mal du siècle", Jean-Claude Lattès, 1999, p.104-113, semble nous donner les dessous de ce curieux acquittement, véritable camouflet pour le Führer.
Des témoignages de nombreux anciens communistes, comme Jan Valtin, qui, le premier, a parlé de la supercherie de Leipzig, en 1940,

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jan_Valtin

ou Ruth Fischer, ancienne dirigeant du KPD, exclue du Parti, en 1926, pour déviation trotskyste,

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ruth_Fischer

et surtout Blogoj Popov, un des co-accusés de Leipzig, adjoint de Dimitrov, qui au soir de sa vie, dans ses Mémoires, a avoué l'accord secret entre allemand et soviétique, à Copenhague, pour échanger les trois bulgares contre une vingtaine de techniciens allemands, arrêtés en URSS, alors qu'ils travaillaient en URSS dans le cadre de l'accord de Rapallo (1922).

http://fr.wikipedia.org/wiki/Trait%C3%A9_de_Rapallo_(1922)

Mais personne ne croira un instant qu'Hitler ait décidé au prix d'un acquittement, lors d'un procès public, de sauver 20 techniciens allemands ...
Wolton propose une autre hypothèse. A cette époque, Hitler, qui vient d'arriver au pouvoir, a besoin du soutien de l'armée. Or, les officiers de la Reichswehr craignent par dessus-tout un certain Röhm, lansquenet nazi, chef de la SA, milice du parti qui veut continuer la révolution brune, en annexant l'armée allemande. Les militaires allemands, pour discréditer Röhm, vont, avec l'aide des soviétiques et notamment de Karl Radek, fin connaisseur des affaires germaniques, mettre sur le dos de la SA l'incendie du Reichstag, Van der Lubbe n'étant que la main, manipulée par Röhm et ses réîtres.
Car Staline craignait les hordes SA, fanatiques nazis qui risquaient d'investir l'institution militaire, promesse d'une guerre inévitable !
Wolton se base sur un message de Radek envoyé à Vinogradov, représentant soviétique à Berlin, en avril 1933, le prévenant qu'un dossier prouvant les liens entre la SA et Van der Lubbe allait être monté de toute pièce.
Hitler, obnubilé par la menace Röhm, aurait alors accepté le deal avec les soviétiques de libérer Dimitrov, deal approuvé par l'armée allemande, qui voulait, à tout prix, la peau de la SA.

Je dois dire que je suis moyennement convaincu par la thèse de Wolton, même si cet acquittement de Dimitrov, par la justice nazie, me semble plus que curieuse. Pour le moment, c'est, malgré tout, la seule réponse à cet acquittement incroyable !
tietie007
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1930
Age : 53
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le procès de Leipzig,1933, premier pacte germano-soviétique? Empty Re: Le procès de Leipzig,1933, premier pacte germano-soviétique?

Message  tietie007 le Jeu 21 Oct 2010, 06:41

Juste après l'incendie du Reichstag, dans la nuit u 27 au 28 février 1933, des dirigeants communistes allemands furent arrêtés, dont Ernst Thaelmann et Alfred Torgler, ce dernier étant un des co-accusés dans le procès de Leipzig. Dès son arrestation, début mars, le PCF monte un "Comité Thaelmann", qui dénoncera les arrestations arbitraires ayant frappé ces militants, et appellera à la libération, par les autorités allemandes de Thaelmann et de Dimitrov, car, évidemment, le procès de Leipzig est la grande affaire du moment.
A la nouvelle de l'acquittement des 4 communistes, la Une de L'Humanité, le 23 décembre 1933, associera Dimitrov à Thaelmann. Si Dimitrov sauva sa peau, ce ne fut pas le cas de Thaelmann, qui resta en prison, puis fut transféré à Buchenwald, en août 1944, où il y sera exécuté.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ernst_Th%C3%A4lmann

Apparemment, Staline préféra sauver Dimitrov que le communiste allemand.

A noter qu'Ersnt Torgler, député communiste au Reichstag, en 1933, accusé d'avoir commandité l'incendie du prestigieux bâtiment, eut un destin des plus curieux. En effet, après 1940, il se mettra au service du régime nazi et travaillera dans les services de la propagande de Joseph Goebbels avant de rentrer dans le staff de Reinhardt Heydrich !
Après la guerre, il essaiera de rejoindre, à nouveau, le parti communiste, mais ne sera pas accepté.

http://en.wikipedia.org/wiki/Ernst_Torgler
tietie007
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1930
Age : 53
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le procès de Leipzig,1933, premier pacte germano-soviétique? Empty Re: Le procès de Leipzig,1933, premier pacte germano-soviétique?

Message  supertomate le Jeu 21 Oct 2010, 19:22

Pour que ton hypothèse tienne, il faut entre autres que Staline souhaite sauver Dimitrov et les autres. Or, n'en avait-il pas rien à foutre de 4 gugusses? Staline peut-il vouloir sauver la mise de certains kamarades au prix de négociations internationales pendant que d'autres la perdent à cause de lui? Ca nettoyait sec à l'époque, non?
supertomate
supertomate
Capitaine
Capitaine

Nombre de messages : 264
Age : 49
Localisation : sous les oliviers
Date d'inscription : 01/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le procès de Leipzig,1933, premier pacte germano-soviétique? Empty Re: Le procès de Leipzig,1933, premier pacte germano-soviétique?

Message  tietie007 le Jeu 21 Oct 2010, 20:42

supertomate a écrit:Pour que ton hypothèse tienne, il faut entre autres que Staline souhaite sauver Dimitrov et les autres. Or, n'en avait-il pas rien à foutre de 4 gugusses? Staline peut-il vouloir sauver la mise de certains kamarades au prix de négociations internationales pendant que d'autres la perdent à cause de lui? Ca nettoyait sec à l'époque, non?

Oui mais pourquoi Hitler a-t-il accepté le camouflet de Leipzig ?
Quant à Dimitrov, l'année suivante, il devint le boss du Komintern ...donc, apparemment, Staline y tenait ...autrement il aurait pu les laisser à leur triste sort en Allemagne.
tietie007
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1930
Age : 53
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le procès de Leipzig,1933, premier pacte germano-soviétique? Empty Re: Le procès de Leipzig,1933, premier pacte germano-soviétique?

Message  Iturraspe le Mer 21 Aoû 2019, 00:44

tietie007 a écrit:
supertomate a écrit:Pour que ton hypothèse tienne, il faut entre autres que Staline souhaite sauver Dimitrov et les autres. Or, n'en avait-il pas rien à foutre de 4 gugusses? Staline peut-il vouloir sauver la mise de certains kamarades au prix de négociations internationales pendant que d'autres la perdent à cause de lui? Ca nettoyait sec à l'époque, non?

Oui mais pourquoi Hitler a-t-il accepté le camouflet de Leipzig ?


Au moment du verdict, le tribunal ne s'est pas préoccupé de savoir quels seraient les états d'âme des chefs nazis.
Ce fut incontestablement un camouflet pour Hitler, et a fortiori pour Gœring qui a pris la parole lors du procès.

Iturraspe
Caporal-chef
Caporal-chef

Nombre de messages : 31
Age : 49
Localisation : Île-de-France
Date d'inscription : 05/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Le procès de Leipzig,1933, premier pacte germano-soviétique? Empty Le procès de Leipzig premier pacte germano-soviétique?

Message  MEIERS le Ven 30 Aoû 2019, 21:40

Il faut voir que la thèse de Wolton, ne cadre pas exactement avec le contexte de 1933. Déjà il ne faut pas oublier que si Hitler avait pris le pouvoir, il ne disposait pas encore du contrôle totalitaire des institutions qu'il devait acquérir quelques années plus tard. Notamment la justice était encore fermement dans les mains de conservateurs monarchistes, anticommunistes incontestablement, mais non disposés à sacrifier l'institution judiciaire et les principes de droit aux désidératas du pouvoir national-socialiste. Les Nazis avaient par ailleurs expréssement voulus un procès spectacle, avec des observateurs internationaux, mais avec tous les risques que celà comportait de "perdre la face". La défense de Dimitrov, maîtrisant parfaitement l'Allemand a par ailleurs fait apparaître clairement les manipulations nazies du procès, l'usage de faux-témoins contre les trois accusés bulgares. Sans oublier le comportement de Nazis de haut rang au Procès comme Goering qui s'étant fait remarquer par Dimitrov que "S'il criait c'est qu'il avait peur" s'était laissé aller à menacer publiquement le délégué de l'internationale communiste de lui faire la peau dès qu'il serait sorti de l'enceinte du Tribunal. Dans ces conditions les Juges de Leipzig ne voulaient évidemment pas s'associer au fiasco nazi dans la mise en cause des accusés bulgares et de Ernst Torgler, qui furent acquittés au contraire de Van der Lubbe, qui retrouvé sur les lieux, servi de bouc émissaire. Et pour les Nazis, faire tuer après coup des inculpés innocentés par la justice allemande aurait représenté un déni public de justice, qu'ils ne pouvaient pas encore se permettre dans le contexte international de 1933!

MEIERS
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 159
Age : 58
Localisation : suisse
Date d'inscription : 10/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le procès de Leipzig,1933, premier pacte germano-soviétique? Empty Le procès de Leipzig premier pacte germano-soviétique?

Message  MEIERS le Sam 31 Aoû 2019, 11:37

Pour comprendre l'embarras des Juges au Procès de Leipzig face au pouvoir nazi, il est bon d'analyser le montage fait pour obtenir la condamnation des accusés à partir d'exemples. Ainsi à l'audience du 25 octobre 1933 un député nazi Frey affirmait avoir vu et entendu le Bulgare Popoff et le député communiste Torgler dans l'antichambre des bureaux du groupe communiste au Reichstag parler d'"incendie". Dimitroff interrogea alors Frey quant à savoir en quelle langue ils les avait entendus parler? En effet Frey ne parlait que l'Allemand, Popoff le Bulgare et Torgler l'Allemand! Il est clair que pour le Tribunal fonder une condamnation sur de tels faux témoignages, sous les yeux de la presse internationale exposait la justice allemande à la risée. Ce a quoi les Juges allemands,au moins en 1933, n'étaient pas disposés!

MEIERS
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 159
Age : 58
Localisation : suisse
Date d'inscription : 10/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le procès de Leipzig,1933, premier pacte germano-soviétique? Empty Re: Le procès de Leipzig,1933, premier pacte germano-soviétique?

Message  Iturraspe le Dim 01 Sep 2019, 18:18

MEIERS a écrit:Déjà il ne faut pas oublier que si Hitler avait pris le pouvoir, il ne disposait pas encore du contrôle totalitaire des institutions qu'il devait acquérir quelques années plus tard. Notamment la justice était encore fermement dans les mains de conservateurs monarchistes, anticommunistes incontestablement, mais non disposés à sacrifier l'institution judiciaire et les principes de droit aux désidératas du pouvoir national-socialiste. Les Nazis avaient par ailleurs expressément voulu un procès spectacle, avec des observateurs internationaux, mais avec tous les risques que cela comportait de "perdre la face".
Pourquoi Hitler a-t-il accepté un tel risque ?



MEIERS a écrit:Déjà il ne faut pas oublier que si Hitler avait pris le pouvoir, il ne disposait pas encore du contrôle totalitaire des institutions qu'il devait acquérir quelques années plus tard.
Cela confirme que Marinus van der Lubbe était probablement un incendiaire qui a réussi à entrer dans le Reichstag le 27 février 1933.
Si cet homme n'avait rien à se reprocher, pourquoi a-t-il été reconnu coupable par le tribunal ? Et pourquoi n'a-t-il pas profité du procès pour clamer son innocence ?



MEIERS a écrit:Ainsi à l'audience du 25 octobre 1933 un député nazi Frey affirmait avoir vu et entendu le Bulgare Popoff et le député communiste Torgler dans l'antichambre des bureaux du groupe communiste au Reichstag parler d' "incendie". Dimitroff interrogea alors Frey quant à savoir en quelle langue ils les avait entendus parler? En effet Frey ne parlait que l'Allemand, Popoff le Bulgare et Torgler l'Allemand! Il est clair que pour le Tribunal fonder une condamnation sur de tels faux témoignages, sous les yeux de la presse internationale exposait la justice allemande à la risée. Ce a quoi les Juges allemands, au moins en 1933, n'étaient pas disposés!
En supposant que Dimitrov et Torgler soient impliqués dans l'incendie, le tribunal fut mal avisé de leur accorder l'acquittement (même si l'accusation a eu recours à des faux-témoignages).
Qu'un témoignage contre un prévenu soit faux ne prouve pas l'innocence du prévenu. Cela prouve seulement que l'accusation fait du zèle.
En supposant que Dimitrov et Torgler soient innocents – ce dont je ne doute pas – il est préférable pour le tribunal d'accorder l'acquittement. Et c'est ce qui a été fait.
Si le tribunal de Leipzig avait eu la conviction de la culpabilité de Dimitrov et Torgler, le verdict aurait été sévère : une lourde peine de prison ou bien la peine de mort.

Iturraspe
Caporal-chef
Caporal-chef

Nombre de messages : 31
Age : 49
Localisation : Île-de-France
Date d'inscription : 05/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Le procès de Leipzig,1933, premier pacte germano-soviétique? Empty Le Procès de Leipzig premier pacte germano-soviétique?

Message  MEIERS le Dim 01 Sep 2019, 20:18

Pour répondre simplement à vos questions d'abord quant à savoir pourquoi Hitler avait-il pris un tel risque? d'organiser le procès il faut savoir que parmi les accusés deux, les Bulgares Popoff et Taneff n'avaient aucune connaissance de la langue allemande, dans laquelle se déroulait le procès, un troisième Van der Lubbe, qu'une connaissance fragmentaire et de plus tous les observateurs du Procès étaient frappés de son apathie; il était incapable de se tenir sur sa chaise ce qui a laissé supposer qu'il avait été drogué. De plus toutes les requêtes d'avocats internationaux tels le Ténor du barreau Français Vincent de Moro-Gaffieri, d'origine corse, défenseur de Joseph Caillaux, de Landru, de Szesnec, de la bande à Bonnot, de défendre les accusés furent rejetées. Les accusés de Leipzig n'eurent droit qu'à des avocats allemands commis d'office et abonnés par prudence aux rôles muets. Dans ces conditions le risque d'un procès apparaissait minime au pouvoir nazi. Le seul facteur de surprise fut Dimitroff, militant chevronné de la IIIème internationale, roué et rompu aux intrigues de l'appareil communiste qui maîtrisait l'Allemand, le Bulgare et le Russe. Bien que la plupart des éléments du dossier à charge lui furent dissimulées, son bon sens, sa rhétorique, son esprit de répartie mirent en déroute l'accusation. Même dans le meilleurs procès politique on ne saurait tout prévoir!

Pour ce qui concerne Van der Lubbe, concernant son mutisme je renvoie à ce que j'ai écrit plus haut. De plus il avait été retrouvé sur les lieux détenteur de moyens incendiaires, certes dérisoires (des allumes-feu de poêle), mais le Tribunal n'a évidemment ordonné aucune investigation susceptible de démontrer qu'il avait été placés par les Nazis auteurs de l'incendie sur place. De fait il fut comme seul bouc émissaire condamné!

Par ailleurs lorsque vous écrivez "qu'un témoignage contre un prévenu soit faux ne prouve pas l'innocence du prévenu" (le cas de Popoff et Torgler), je rappelle que dans un état de droit, le cadre dans lequel évoluaient encore les Juges de Leipzig, malgré la prise de pouvoir des Nazis ce n'est pas au prévenu de prouver son innocence, mais au ministère public d'établir sa culpabilité ce dont il était incapable. On n'en était pas encore au sinistre "Volksgerichtshof" (Tribunal du peuple) du Nazi Roland Freisler, de la fin du régime nazi, condamnant à mort les membres de la "Rose blanche" et les complices de l'attentat de Stauffenberg sous les quolibets et les injures!

MEIERS
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 159
Age : 58
Localisation : suisse
Date d'inscription : 10/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le procès de Leipzig,1933, premier pacte germano-soviétique? Empty Re: Le procès de Leipzig,1933, premier pacte germano-soviétique?

Message  Iturraspe le Lun 02 Sep 2019, 00:37

MEIERS a écrit:Van der Lubbe avait été retrouvé sur les lieux détenteur de moyens incendiaires, certes dérisoires (des allumes-feu de poêle), mais le Tribunal n'a évidemment ordonné aucune investigation susceptible de démontrer qu'il avait été placés par les Nazis auteurs de l'incendie sur place. De fait il fut comme seul bouc émissaire condamné!
Comment le tribunal aurait-il pu accorder l'acquittement à Lubbe qui a déclaré aux policiers qu'il était le seul incendiaire du Reichstag ?
Par ailleurs,  l'hypothèse d'une action orchestrée par les SA ne change rien au fait que ce jeune homme  était présent dans le Reichstag le 27 février. Il aurait mieux valu pour lui qu'il soit entré dans le Reichstag les mains vides. Il aurait mieux valu pour lui que le Reichstag ne subisse aucun incendie ce jour là.
Quant on observe objectivement les circonstances, on ne voit pas comment ce jeune homme aurait pu obtenir l'acquittement.
S'il était mort quelques jours avant le début du procés (un suicide n'était pas impossible), il aurait probablement été jugé coupable par contumace. Un acquittement était peu probable.
Dire que Lubbe était un bouc-émissaire, c'est abusé quand même. Lorsque le procés commence le 21 septembre, cela fait déjà sept mois qu'il est entre les mains des nazis. Pendant cette longue période de temps, il n'a jamais nié qu'il a mis le feu au Reichstag et n'a jamais nié qu'il avait agi seul.



MEIERS a écrit:le Tribunal n'a évidemment ordonné aucune investigation susceptible de démontrer qu'il avait été placés par les Nazis auteurs de l'incendie sur place.
Le Tribunal aurait-il obtenu des preuves contre les SA et le NSDAP si une investigation avait été ordonnée ? Ce n'est pas évident. On ne saura jamais si les nazis étaient impliqués dans l'incendie du Reichstag. Cela fait presque un siècle que le Reichstag a brûlé et nous n'avons aucune certitude sur l'implication des nazis.



MEIERS a écrit:Par ailleurs lorsque vous écrivez "qu'un témoignage contre un prévenu soit faux ne prouve pas l'innocence du prévenu" (le cas de Popoff et Torgler), je rappelle que dans un état de droit, le cadre dans lequel évoluaient encore les Juges de Leipzig, malgré la prise de pouvoir des Nazis ce n'est pas au prévenu de prouver son innocence, mais au ministère public d'établir sa culpabilité ce dont il était incapable.
Je me suis mal exprimé. Laissez-moi reformuler. Les lecteurs du forum n'ont aucune obligation de croire que Popoff et Torgler étaient innocents uniquement parce que l'accusation a eu l'audace de s'appuyer sur un faux témoignage. Si un lecteur du forum pense (à tort ou à raison) que Popoff et Torgler étaient innocents, ce n'est pas uniquement parce que l'accusation s'est appuyé sur un faux témoignage.
En ce qui concerne l'existence d'un faux témoignage, je persiste à penser qu'elle ne prouve rien à mes yeux. Elle ne prouve rien hormis le zèle des nazis.

Iturraspe
Caporal-chef
Caporal-chef

Nombre de messages : 31
Age : 49
Localisation : Île-de-France
Date d'inscription : 05/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Le procès de Leipzig,1933, premier pacte germano-soviétique? Empty Le procès de Leipzig premier pacte germano-soviétique?

Message  MEIERS le Lun 02 Sep 2019, 17:30

Si l'on avait voulu condamner Dimitroff, Popoff, Taneff et Torgler pour avoir été les commanditaires ou les complices de l'incendie du Reichstag, il aurait fallu apporter au minimum la preuve qu'ils avaient été en contact avec Marinus van der Lubbe ou qu'ils se seraient concertés, par fourniture de moyens, instructions, directives etc, preuves qui auraient requis des témoignages solides, des preuves matérielles comme des empreintes digitales, des photographies etc. Le fait que les seules tentatives des Nazis dans ce but étaient des faux témoignages, démontre tout de même assez que le dossier était vide de ce point de vue. Il ne faut pas oublier que les Juges de Leipzig raisonnaient encore dans le contexte juridique d'un état de droit issu du siècle des Lumières requérant des preuves. La mentalité nazie par contre était différente et pouvait plus se comparer avec celle d'un procès en sorcellerie du Moyen-Âge où l'on brulait des sorcières accusées d'avoir causé la grêle, ou des épidémies, ou des sécheresses par leurs envoûtements et leur "mauvais oeil". Les Nazis aussi pensaient qu'une connivence idéologique supposée entre Van der Lubbe et les accusés de la IIIème internationale suffisait. Les Juges conservateurs de Leipzig ne l'entendaient pas de cette oreille. Ils voyaient bien que les accusés bulgares n'avaient pas donnés des instructions à Van der Lubbe par télépathie!

MEIERS
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 159
Age : 58
Localisation : suisse
Date d'inscription : 10/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le procès de Leipzig,1933, premier pacte germano-soviétique? Empty Re: Le procès de Leipzig,1933, premier pacte germano-soviétique?

Message  Narduccio le Sam 07 Sep 2019, 12:29

Iturraspe a écrit:
Dire que Lubbe était un bouc-émissaire, c'est abusé quand même. Lorsque le procés commence le 21 septembre, cela fait déjà sept mois qu'il est entre les mains des nazis. Pendant cette longue période de temps, il n'a jamais nié qu'il a mis le feu au Reichstag et n'a jamais nié qu'il avait agi seul.


On dirait, après chacunes de vos interventions, que l'on en revienne toujours au départ. Vous arrive-t-il de lire, ou de comprendre ce que disent les autres ? Pensez-vous qu'à répéter sans cesse les mêmes ... désolé, je ne trouve pas d'autres termes, bêtises, cela les rend-il plus réelles ?

La justice allemande actuelle a décrété qu'il était impossible de dire si oui ou non Lubbe était coupable ou pas était impossible au vu du dossier d'accusation et de ce qu'il y a dans le dossier judiciaire. Il y a effectivement ses déclarations ... Puis, il y a les faits. N'importe quel élève d'une école de droit ou de police vous dirait que s'il fallait croire toutes les personnes qui s'accusent de la réalisation d'un crime ou d'un délit, le nombre d'erreurs judiciaires exploserait. Mais, apparemment, cet argument n'arrive pas à rentrer dans votre entendement.

Mais, même si van der Lubbe a vraiment fait ce qu'il a prétendu avoir fait, il y a de fortes chances qu'ils ne soit qu'un pantin manipulé par les services de Goering. Donc, lui aurait allumé quelques feux qui auraient été facilement maitrisables, tandis que d'autres répandaient de grosses quantités de combustibles. Dans ce cas, ce qui serait abusé, c'est de s'obstiner à ne pas prendre en compte l'intégralité du dossier. Ce qui serait abusé, c'est de se mettre dans la peau du troll de celui qui tente à tout prix à blanchir les officines nazies en ne retenant que les éléments à charges contre Marinus van der Lubbe. C'est un incendiaire, on le  sait. A Berlin, il a été arrêté à de nombreux reprises pour avoir tenté d'allumer des incendies dans divers bâtiments. Tous rapidement maîtrisés. Et au Reichstag, avec ces modestes moyens, il arrive à tout de suite faire exploser la coupole en verre ... Pourtant, il faut une sacrée énergie pour réussir cet exploit

Marinus van der Lubbe a peut-être réalisé cet exploit ... Mais ces chances de réussites sont faibles. Très faibles. Sauf s'il a été aidé par un certain nombre de personnes qui auraient introduit dans ce bâtiment une quantité assez importante de carburant... Il y a la possibilité que quelques communistes aient aidé van des Lubbe. Mais ceux qui avaient le plus d'intérêt à cela, ne seraient pas ceux qui ont profité de l'incendie du Reichstag pour mettre hors la loi les communistes et commencer leur prise en main (et au pas) du régime... L'incendie du Reictag a fortement profité au NSDAP. Il est arrivé au bon moment, au moment ou les votes en se faveur tendaient à diminuer. Au moment où il risquait de perdre le pouvoir....

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4770
Age : 60
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le procès de Leipzig,1933, premier pacte germano-soviétique? Empty Re: Le procès de Leipzig,1933, premier pacte germano-soviétique?

Message  tietie007 le Lun 30 Sep 2019, 17:54

Il est vrai que je vois mal, Van der Lubbe, tout seul, foutre le feu à un bâtiment comme le Reichstag, surtout que le bâtiment devait être difficilement "flammable" avec tout ce béton. Surtout que le matériel incendiaire trouvé sur place, aurait nécessité un camion pour le transporter !!  De plus, ce bâtiment officiel devait être gardé, surveillé, et je vois mal un inconnu, portant des bidons d'essence, rentrer dans le Reichstag incognito. Wikipédia résume bien la controverse sur cet événement :



https://fr.wikipedia.org/wiki/Incendie_du_Reichstag#Controverses



Moi, ce qui m'étonne plutôt, c'est l'acquittement de Dimitrov et de ses acolytes ...
tietie007
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1930
Age : 53
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le procès de Leipzig,1933, premier pacte germano-soviétique? Empty Re: Le procès de Leipzig,1933, premier pacte germano-soviétique?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum