De l'argumentation historique

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: De l'argumentation historique

Message  Invité le Mar 21 Déc 2010, 11:53 am

On m'a reproché quatre formulations précises, j'ai le droit de demander comment j'aurais pu et dû m'exprimer, et de faire remarquer que cela ne vient pas vite.

Les juges se doivent, et doivent à la société, d'éclairer les délinquants !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'argumentation historique

Message  Kalendeer le Mar 21 Déc 2010, 12:20 pm

Je n'ai pas lu la discussion d'origine et, franchement, je ne la lirai pas, parce que :
1) Le sujet ne m'intéresse pas
2) Vous m'énervez aussi, donc ça ne me donne pas envie.
Je serai donc complètement incapable de reformuler ces citations qui, cependant, ne me font penser qu'à une chose : les commentaires d'un prof de prépa en pleine remises de copies qui trouve que "votre plan, c'est du flan, et puis votre intro est complètement conne, d'ailleurs vos exemples méritent qu'on vous fouette tellement ils sont cons aussi" (remarque certifiée authentique). Pour l'exemple, c'est peut être vrai que mon plan, c'est du flan, mais il y a des moyens un peu plus pédagogiques de le dire, vous en conviendrez. Or, "salade chronologique" et autres joyeusetés de ce style, avouez que ça joue dans la même cour.
Mais je m'en fiche parce que bon, moi, je suis experte en flan et autres flagellations, donc osef. Je suis aussi experte dans le remuage de couteau dans la plaie pour relancer ce genre de discussions.

Cela dit, moi je suis une grosse gamine alors que vous, vous êtes un historien professionnel qui vient pour exposer ses théories... Je pense donc qu'étant donné la noblesse de votre but, il serait constructif que vous évitiez de vous abaisser à mon niveau en vous efforçant de relancer une querelle qui ne vole pas bien haut, avec des répliques qui ne volent pas bien haut non plus. Autrement dit, on s'en fiche de savoir qui a commencé, le plus mature des deux est celui qui a l'intelligence de finir la querelle. De même, si vous êtes sûr de votre propos, vous n'avez pas besoin de vous abaisser à utiliser des expressions sardoniques/ironiques/humiliantes qui ne feront que braquer votre "adversaire" au point qu'il refusera d'écouter vos théories. C'est contre productif.
avatar
Kalendeer
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 742
Age : 27
Localisation : Isère
Date d'inscription : 06/08/2008

http://adler.jdrforum.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'argumentation historique

Message  Invité le Mar 21 Déc 2010, 1:01 pm

c'est à Jules que je m'adresse.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'argumentation historique

Message  Kalendeer le Mar 21 Déc 2010, 1:44 pm

... mais si vous ne voulez pas être lu de tous, passez par les mp. Que vous vous adressiez à lui n'empêchera pas les autres membres d'avoir un avis sur la question si vous le faites en publique.
avatar
Kalendeer
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 742
Age : 27
Localisation : Isère
Date d'inscription : 06/08/2008

http://adler.jdrforum.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'argumentation historique

Message  supertomate le Mar 21 Déc 2010, 1:51 pm

c'est à Jules que je m'adresse.
Voilà une formule que je ne trouve pas terrible.
La remplacer par quoi? Ben par rien par exemple.


avatar
supertomate
Capitaine
Capitaine

Nombre de messages : 264
Age : 46
Localisation : sous les oliviers
Date d'inscription : 01/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'argumentation historique

Message  Invité le Mar 21 Déc 2010, 2:57 pm

Ainsi, le grossier personnage qui prétend étalonner la hauteur des pets des autres n'a pas à s'en justifier et tout le monde (enfin, tous ceux qui interviennent) vole à son secours !

J'ai enfin compris, mais on aurait pu me le dire plus tôt.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'argumentation historique

Message  supertomate le Mar 21 Déc 2010, 4:04 pm

Voulez-vous dire que Kalendeer est ce grossier personnage?
Parce que moi, je viens juste de parler d'une remarque que vous avez faite à Kalendeer.
Faisant parti de "tous ceux qui interviennent", pouvez-vous me dire où j'ai volé au secours d'un grossier personnage?
avatar
supertomate
Capitaine
Capitaine

Nombre de messages : 264
Age : 46
Localisation : sous les oliviers
Date d'inscription : 01/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'argumentation historique

Message  Invité le Mar 04 Jan 2011, 5:21 am

Bonjour à tous

Ce fil ouvert pour en décharger un autre d'une impatience prise à tort pour une agressivité n'appelle plus à mon avis de grands commentaires.
Néanmoins je serais reconnaissant à celui qui m'a écrit pour que j'en fasse de comprendre que les pseudos, dans les courriers privés, sonnent bizarrement, et qu'on doit dans ce cas commencer par décliner son identité.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'argumentation historique

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum