CODE D'HONNEUR DES FPTF

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CODE D'HONNEUR DES FPTF

Message  fifi le Mer 12 Jan 2011, 9:45 pm

LE CODE D’HONNEUR du FRANC-TIREUR et PARTISAN FRANÇAIS
Dans notre France opprimée qui veut se débarrasser au plus vite de ses envahisseurs, le peuple tout entier se lèvera demain en une formidable insurrection nationale qui sera, sur le continent, la participation de notre Pays à la stratégie alliée.
Mais, l' insurrection nationale dont le Général de Gaulle a dit, avec raison, qu’elle ne peut pas se séparer de la libération nationale doit se préparer, et c’est l’honneur des Francs-Tireurs et Partisans Français de contribuer puissamment à cette prélude indispensable du soulèvement armé de la Nation contre l’envahisseur.
Francs-Tireurs et Partisans de France, vous constituez sur le sol de la Patrie l’avant-garde armée de la France combattante, vous êtes couverts de la même gloire qui couvre les héroïques marins de Toulon, les soldats de Bir-Hakeim et ceux de Tunisie, la gloire de ceux qui luttent pour la délivrance de la Patrie.
C’est vous Francs-Tireurs et Partisans, qui avez dans vos rangs de nombreux officiers, sous-officiers et soldats de l’armée d’armistice dissoute par les boches, qui formez le noyau de la future Armée Nationale de la Libération, vous êtes la fierté et l’honneur de la France, et en signant solennellement des engagements précis qui constituent le code d’honneur du Franc-tireur et Partisan français, vous contribuerez à rehausser encore davantage le prestige des F.T.P.F. et à resserrer les liens qui doivent unir les Patriotes qui montrent le chemin de la lutte armée et la masse du Peuple de France qui, tout entier, prendra les armes demain.

ENGAGEMENT D’HONNEUR DU FRANC-TIREUR ET PARTISAN FRANCAIS
Après avoir pris connaissance des conditions garanties par le Comité Militaire National des Francs-Tireurs et Partisans Français à chaque engagé dans leurs rangs, condition en vigueur dans les formations de la France Combattante et assurant notamment :
Article 1.- Les volontaires de tout grade participant à l’action militaire des F.T.P.F. contre l’ennemi sur tout le territoire ont droit, en cas d’arrestation, pour eux et leur famille à un dédommagement matériel périodique.
Article II.- En cas d’invalidité consécutive à une action dans les rangs des F.T.P.F. ou en cas de décès, les volontaires ou leurs ayant droit bénéficieront du régime des pensions militaires appliqué à tous les anciens combattants, leurs descendants directs seront de droit pupilles de la Nation.
Article III.- Tous les droits et avantages reconnus par la France libérée à tous ceux qui auront combattus les armes à la main contre l’envahisseur, sont acquis de plein droit aux volontaires engagés dans les F.T.P.F. et soldats de la France Combattante.
Je soussigné , déclare m’engager dans les rangs des F.T.P.F. pour servir avec honneur, en tous lieux et jusqu’à la libération totale du territoire Français.
Je jure de combattre avec fidélité et discipline dans les unités F.T.P.F. qui sont sur le sol de la Patrie l’avant-garde armée de la France Combattante.
J’ai conscience des devoirs que j’assume en appartenant aux forces de la libération nationale et de combattre aux côtés des soldats de l’armée du Général de Gaulle, illustrés à Bir-Hakeim et de l’armée du Général Giraud.
En souscrivant formellement aux prescriptions du Code d’Honneur des F.T.P.F., je m’engage :
1° A SERVIR la France en me consacrant de toutes mes forces à l’action contre les envahisseurs et les traîtres à leur solde, afin que la France libre de tout occupant retrouve son indépendance et sa souveraineté au milieu des nations libres.
2° A EXÉCUTER avec discipline et conscience tous les ordres, instructions qui me seront donnés par mes chefs, la discipline librement consentie : fermement appliquée étant indispensable à l’accomplissement de notre mission et à la sécurité générale de nos forces.
3° A GARDER le secret le plus absolu envers quiconque sur tout ce qui concerne les unités F.T.P.F. et tout ce qui s’y rapporte : Leur organisation, leur action, leurs chefs, ainsi que toutes les organisations de Patriotes quelles qu’elles soient.
4° A RÉSISTER au cas ou je serais fait prisonnier par l’ennemi ou la Police dite Française, à toutes les menaces comme aux tortures, mais à ne jamais donner aucune déclaration ou indication quelle qu’elle soit sur n’importe quelle organisation de F.T.P. ou autre, ou sur aucune personne, connue ou inconnue, ou sur telle ou telle opération passée ou à venir.
5° A VENGER tous les crimes commis par l’ennemi et ses policiers contre les Patriotes
6° A RECHERCHER tous les traîtres coupables de délation à l’égard d’un Patriote
ou d’une organisation et qui s’est par là même condamné au châtiment de la peine de mort qui doit lui être appliquée dans le plus court délai et sans recours possible, même après la libération du territoire. Tout individu s’opposant à l’application du châtiment à l’égard d’un délateur devant être considéré comme solidaire de sa trahison et puni en conséquence.
7° A OBSERVER scrupuleusement toutes les règles de l’action illégale et clandestines auxquelles sont soumis tous ceux qui combattent contre l’envahisseur dans les conditions de l’occupation du territoire (ces principales obligations et règles sont énumérées dans la note de service 210 A sur la sécurité, dont je déclare avoir pris connaissance)
8° A ACCOMPLIR toutes les missions qui me seront confiées avec célérité, esprit d’initiative et abnégation, à reconnaître pour chef au cas ou mon unité se trouverait privée de son commandement au cours de l’action, soit son suppléant, soit le meilleur et le plus expérimenté des combattants, afin de mener l’action jusqu’au bout.
9° A PRÊTER au maximum aide à tout Patriote en danger ou blessé et à faire le maximum d’effort pour l’aider à conserver ou à recouvrer sa liberté.
10° A PARTICIPER activement au recrutement de nouveaux combattants pour renforcer les unités de nouveaux F.T.P. , à accroître mon instruction militaire, à aider l’instruction de mes camarades afin d’accroître la qualification de mon unité par l’étude de l’art militaire, du maniement des armes et surtout par un effort constant pour accroître sa force offensive, ses moyens de combat et élever toujours plus le niveau de son action.
11° A CONSERVER toujours une conduite exemplaire afin que l’honneur des F.T.P. ne puisse être entaché par un acte indigne d’un soldat de la libération nationale et à faire respecter autour de moi la discipline, à faire régner la discrétion, tout bavardage étant considéré comme un manquement grave à la sécurité et à la discipline.
12° A OBSERVER à l’égard de tous les Patriotes appelés à m’aider ou à m’héberger une conduite exemplaire, à veiller à la ville ou à la campagne à l’observation vigilante de toutes les mesures propres à assurer leur sécurité, à savoir passer inaperçu, à restreindre au maximum mes entrées et sorties, à témoigner par ma conduite et ma tenue de ma gratitude à l’égard des Patriotes qui m’aident à accomplir ma mission, à renforcer par mon exemple leur foi dans la cause de la libération de la Patrie.
VIVE LA FRANCE LIBRE ET INDÉPENDANTE
Fait le ...................... Par le matricule...................
Grade ..................... Groupe de combat.................
Détachement................ Compagnie..................Spécialité militaire
Matricule écrit par l’engagé Totem signe particulier de la Compagnie
à acheminer par les C.P. jusqu’au Centre



Voici le document que j'ai trouvé sur le net, il est largement diffusé sur les sites de résistance de Bretagne. La première question qui m'est venue à l'idée est " Comment on a pu faire signer un tel document, c'est quand même une sacrée trace, si un "boche" tombait sur le fichier, à quoi signer un code d'honneur plutôt qu'un pacte verbal ?"

Je crois qu' à un moment Jean Moulin a essayé de recenser et de regrouper les résistants sur ordre du général. Que savez-vous sur ce document ? A qui était-il transmis ?

Je vous remercie d'avance de partager vos lumières même si vos réponses ou vos indications vous semblent non pertinentes. Il serait bien de savoir quel regard vous portez sur ce genre de document. Est-ce que c'est un document connu par exemple ?
avatar
fifi
Caporal
Caporal

Nombre de messages : 14
Age : 41
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 11/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum