Operation NORDWIND

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Operation NORDWIND

Message  sbooby35 le Lun 25 Avr 2011, 2:03 pm

Bonjour a tous!

Je me permets de lancer ce topic sur l'operation NORDWIND, car je n'ai rien trouvé a ce sujet sur le forum. L'operation Nordwind etait une des dernieres offensives lancés par les allemands sur le front de L' Ouest, dans le but de soulager l'attaques des forces allemandes dans les Ardennes en ouvrant un autre front.

L'operation Nordwind s'est vite deroulé mais l'Alsace n'a entierement eté liberé que vers fin mars 1945, bien apres la liberation de la Poche de Colmar. Les Allemands voulaient atteindre la banlieue de Strasbourg mais sont restés cantonneés au Nord de Haguenau, ce qui a donné lieu a de terribles combats dans certaines Villes, dont une bataille d'une dizaine de jours dans une petite ville du Nord de L'alsace: HATTEN!

Je lance ce sujet pour savoir si des personnes ont des renseignements sur cette opération (témoignages, photos....), ou des reactions sur cette periode pour la liberation de l'Alsace
avatar
sbooby35
Caporal
Caporal

Nombre de messages : 13
Age : 34
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 24/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Operation NORDWIND

Message  L axe le Mar 05 Juil 2011, 5:08 pm

Bonjour, si tu veux des informations complémentaires, je pourrais t'en donner d'ici septembre, car suite un un déménagement mes livres sont dans des cartons, mais parmis ceux-ci je te conseille les suivants :
Le Historica 39-45 sur l'opération Nordwind (très complet !)
Opération Nordwind :Dernière offensive sur la France aux éditions Pierron .

Mon grand-père a combattu dans la zone fin 1944, au sein des Commando parachutistes libres, je lui demanderais son témoignage, je le vois la semaine prochaine ...

Sinon voici un petit résumé de l'engagement de la 17 SS Götz von Berlichingen durant l'opération Nordwind écrit par mes soins :
Le 16 décembre 1944, alors que l'offensive dans les Ardennes débute que l'O.K.W demande à la heeresgruppe G de mettre au point une attaque de grande envergure dans la région entre la Sarre et le Rhin. Elle aura pour nom "Nordwind".

L'objectif est de réaliser une percée de la ligne maginot dans le secteur de la 44th I.D., dans le secteur compris entre Sarreguenimes et Rohrbach-les-bitche.
Après la réussite de cette percée, un groupe blindé formé de la 21 Panzer-Division et de la 25 Panzer-Grenadier-Division, jusque-là Heeresgruppen-Reserve, devra avec la Götz von Berlichingen, poursuivre l'attaque jusqu'a la dépression de Saverne.

La mission de la 17-SS-Panzer-Grenadier-Division est de percer à travers les postes avancés ennemis à l'ouest d'Erching, et de pousser immédiatement jusqu'à la ligne Maginot et de percer celle-ci en liason avec la 36-Volks-Grenadier-Division.
Ensuite, elle doit continuer à avancer avec un groupe blindé mis en place en direction de Diemeringen et doit gagner en un assault la région autour de Drulingen.
Avec le Panzer-Kampfgruppe Königstiger et en coopération avec la 559 Volks-Grenadier-Division qui attaquera du sud-est, le groupe d'ouvrage de la ligne maginot Rohrbach devra être enlevé et la route vers Diemerigen ouverte.
A partir du 31 décembre 1944 à 19 h, les détachements engagés à lîntérieur des zones d'actions des 36 Volks-Grenadier-Division et 17 SS-Panzer-Grenadier-Division se mettront en marche sous l'ordre des divisions et devront être employés pour nettoyer le terrain traversé sur les arrières de la troupe.

Ce même jour l'O.B. West (Von Rundstedt), adresse l'ordre du jour suivant aux unités qui doivent participer à l'opération Nordwind :

"Soldats du front de l'Ouest !

L'une des plus dures années de cette guerre se trouve derrière nous.
Nous avons surmonté ses crises et ses dangers.
Ce que nous ont légué nos camarades morts continuera à être pour nous une motivation et une obligation.
La nouvelle année nous verra comme jusqu'à présent des soldats du Führer, fidèles et aguerris.
Téméraires dans l'attaque, fermes dans la defensive, insurmontables dans le grand combat défensif, nous franchirons le seuil de l'année 1945, confiants et déterminés jusqu'à l'extrême.
Notre foi dans le Führer et en la force unie de notre peuple est inébranlable.
Nous augmenterons nos efforts, ne jamais abandonner, ne jamais céder jusqu'à ce que l'ennemi soit battu.
Vive le Führer !"


L'attaque commence le 31 décembre 1944 à 23h !

Voici un témoignage du SS-Untersharführer, de la SS-Panzer-Abteilung 17 (17 SS Götz von Berlichingen) suite aux combats pour la ferme Bellevue-Brandelfingerhof-le Scholossberg :
"Le 2 Janvier 1945, plusieurs blindés de la SS- Panzer-Abteilung 17 ont lancé une contre-attaque avec Régiment Kaiser.
Nous avons gagné 12 km de terrain et une localité.
Avec 3 autres blindés qui sont venus à nous peu avant 20h, j'ai continué à pousser en avant.
J'avais la mission d'occuper la route ouest à Achen.
Dans Achen même, j'arrivais comme dernier blindé.
Juste à l'entrée de la localité, arriva un camion avec une remorque d'infanterie portée qui sauta du camion et se réfugia dans une grange éloignée d'environ 30 m.
Avec deux obus explosifs, j'ai abattu la grange.
J'ai ensuite roulé à travers la localité.
De chez nous, je n'ai plus vu de blindés.
Je tirais encore dans quelques maisons où se trouvaient des Américains et je sortis de la localité à gauche.
Après l'avoir quittée, j'avançais à travers une autre qui était aussi occupée par l'Américain.
Je la traversais à toute vitesse.
Au moment où je m'en suis tiré, arriva vers moi un camion léger américain que je vis seulement à une distance de 80 m.
Je fis arrêter le blindé et, avec un obus explosif, le camion fut anéanti.
Je suis alors parti parce que j'étais coupé.
A l'arrière, tout était occupé par l'Américain et je traversais une localité qui était aussi occupé par l'Américain.
J'ai de nouveau forcé le passage et emprunté un virage et soudain, devant moi, il y avait 3 Sherman à 50-60 m.
Je fis un demi-tour, traversais un ruisseau et montais jusqu'en haut d'une colline.
Elle était occupée par l'Américain et pleine de positions.
Je continuais ma route et, comme j'avais atteint la hauteur, j'ai reconnu notre ancienne route de la veille au soir.
J'ai suivi alors les traces de blindés et été étonné de voir soudainement devant moi des positions américaines.
J'ai bousculé celles-ci et je suis ensuite tombé sur des positions allemandes"


Je posterais quelque chose de plus complet en septembre qu'en j'aurais accès à ma doc !

Sources :
Götz Von Berlichingen tome 2, Editions Heimdal, 2005
Opération Nordwind, Editions Heimdal, 1992



Amicalement Victor.
avatar
L axe
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 828
Age : 22
Localisation : Genève,Suisse
Date d'inscription : 14/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum