Les africains dans la Resistance Française

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les africains dans la Resistance Française

Message  Apprenti le Jeu 12 Mai 2011, 11:05 pm

Voici un bref article historique sur un sujet peu connu :

Les africains dans la Resistance Française durant la seconde guerre mondiale .


Environ 5 000 tirailleurs africains et malgaches, déserteurs ou évadés des camps de prisonniers, gagnent les rangs des FFI

(Forces françaises de l’intérieur).

On en trouve au combat dans les maquis de 38 départements métropolitains.


De même, on dénombre 52 tirailleurs sénégalais dans les maquis du Vercors, qui sont de tous les combats et participent à la libération de Romans-sur-Isère le 22 août 1944, puis du quartier de la Part-Dieu, à Lyon, le 3 septembre 1944.


On comptera 14 Africains parmi les 1030 compagnons de l'Ordre de la Libération, la plus prestigieuse des décorations de la France libre.


De même, des militants nord-africains de la cause indépendantiste se battent pour la liberté universelle aux côtés des Français durant l’Occupation.

Sahli-Mohand Chérif, par exemple, militant du Parti du peuple algérien de Messali Hadj en 1937, édite en métropole durant la guerre El Hayat, une feuille clandestine de résistance à l’occupant de la France, avant de reprendre son combat pour l’indépendance algérienne après 1945.


Il faut citer également le martyr du militant communiste algérien Mohamed Lakhdar, ouvrier métallurgiste, engagé dans les FTP en
1942, arrêté en 1943 par la police française et exécuté, mort pour que vive la France et la liberté de l’homme.



"Zézé" un senegalais ayant servit dans le bataillon Néracais :



Source :

http://maquisardsdefrance.jeun.fr/documents-papiers-tracts-f20/bataillon-de-marche-neracais-t2680.htm


Il n'est pas facile de trouver des informations sur les Africains dans la Resistance .

Voici un lien :

http://www.africultures.com/index.asp?no=3909&menu=revue_affiche_article .

Le tirailleur Addi Bâ



Né en 1923 à Conakry (Guinée), Addi Ba arrive jeune en France, à Langeais (Indre-et-Loire).

Il s'engage dès le début de la guerre dans le 12e Régiment de tirailleurs sénégalais, avant d'être capturé, en juin 1940, avec presque toute sa compagnie.

Il est conduit à Neufchâteau, dans les Vosges, d'où il s'évade avec quelques camarades africains. Dès octobre 1940, il entre en contact avec le réseau “Ceux de la Résistance”.

En mars 1943, il participe à l'établissement du premier maquis des Vosges, baptisé “Camp de la Délivrance”, qui abrite quatre-vingts réfractaires français au STO (Service du travail obligatoire), dix-huit Russes et deux Allemands, tous déserteurs de la Wehrmacht.

Le maquis est attaqué en juillet : traqué par la police allemande, aisément reconnaissable, Addi Ba est arrêté le 15 juillet et conduit à Épinal.

Là, il est atrocement torturé mais ne parle pas alors qu'il n'ignore rien des réseaux de la Résistance dans les Vosges. Il est fusillé le 18 décembre 1943 sur le plateau de la Vierge, à Épinal.

Une rue de Langeais porte son nom depuis 1991.




Defilé de Resistants du Vercors :


Environs 52 tirailleurs sénégalais servent dans les maquis du Vercors, qui sont de tous les combats et participent à la libération de Romans-sur-Isère le 22 août 1944, puis du quartier de la Part-Dieu, à Lyon, le 3 septembre 1944.



Et voici l'histoire de Georges Dukson , les membres de forty four reconnaitrons l'article .

Georges Dukson le :" lion du 17ème"



Georges Dukson était un africain âgé de 22 ans en 1944 .

Son père, ancien combattant de la Grande Guerre, est instituteur au Gabon. Georges s'est engagé dans l'Armée française en 1939; nommé sergent, il rejoint la France et participe à la campagne de 1940 .

Il est fait prisonnier et est envoyé en Allemagne .

Il parvient à s’évader en 1943 avec un camarade et rejoint Paris .

Son camarade lui propose un poste de chauffeur-livreur dans son établissement .

Cependant pour plaire à une jeune fille il commet quelques délits et est renvoyé .

L’homme s’installe dans un hôtel du quartier des Batignolles et vie de quelques trafics .


Le 19 août 1944, les F.F.I du 17ème arrondissement s'emparent de la mairie. L'insurrection parisienne a débuté.

Georges Dukson propose immédiatement ses services et ses connaissances d'ancien sergent de l'Armée française.

Blessé au bras par une balle de fusil, il ne peut plus utiliser son revolver ... Il continuera le combat à la grenade .


Sa chemise blanche largement échancrée sur la poitrine, le pantalon retroussé et les pieds nus lui vaudront le surnom de "Lion du 17ème".

C'est vrai qu'il se bat comme un vrai lion dans les rues de Paris.

Georges Duskon aura à son tableau de chasse :

- plusieurs camions récupérés

- de nombreux allemands tués .

Il est nommé adjudant puis sous lieutenant des FFI .

Georges fait un pari avec quelques camarades .

Etre du défilé de la victoire et être photographié .


Il y parviendra .

Le voici filmé dans sa tenue de Lion du 17ème au départ du cortège du général de Gaulle qui démarre, place de l'Etoile, sa descente triomphale des Champs Elysées le 26 août.















Il semble même faire le service d'ordre ...


Il est à quelques mètres du général de Gaulle, des généraux Koenig et Leclerc, d'Alexandre Parodi ou de Georges Bidault... Georges Dukson a réussi son pari fou

Il devient à tel point célèbre qu'on lui demande des autographes....


Profitant du désordre du à la Libération qui règne dans les rues de la Capitale, le Lion du 17ème, qui a gardé son groupe de combattants, s'empare d'un ancien garage allemand, rue de Constantinople, et se met à en revendre tout le stock au marché noir.


Dans un Paris qui manque de tout les affaires sont bonnes.


Le stock épuisé, l'équipe de Georges se lance dans des perquisitions illégales, vols et autres abus de confiance.


Plus tard tient Georges tient "table ouverte" dans un bar de la rue de Chéroy.

Mais les autorités F.F.I sont alertées et décident de mettre un terme aux activités de la "bande".

Georges est arrêté et conduit au Mont Valérien pour y être incarcéré.

Profitant d'un ralentissement sur la route, il tente de s'enfuir mais est stoppé net par une rafale de mitraillette qui lui brise la jambe.


Georges Dukson décèdera pendant l'opération chirurgicale qu'il subit à l'hôpital Marmottan.



Source : http://www.liberation-de-paris.gilles-primout.fr/edukson.htm


Reconstitution : Resistant Africain

Encore un article ayant pour but d'évoquer les Africains dans la Resistance au travers de quelques photos de reconstitution :





Descriptif de la tenue :

Béret

Une vareuse militaire d'époque

Pantalon modèle 1938, de l'armée Française dit "pantalon de golf".

Pull en laine

Grosses chaussettes en laine

Brodequins britanniques parachutés dans certaines zones de Maquis .

Ceinturon français modèle 1935 , holster pour pistolet walter P38 Ou Luger P-08 allemand .

Cartouchières allemandes .

Musette pour masque à gaz français ANP31 .

Réplique de Fusil britannique Lee Enfield .

Réplique de pistolet allemand walter P-38 .

Excepté le béret , le pull en laine , les armes factives la tenue offre un ensemble authentique d'époque y compris les brodequins britanniques.

J'ai opté pour une tenue somme toute assez sobre , pas de brassard , ni d'arme en quantité .

Cette tenue pourrait très bien évoquer un Tirailleurs issu d'une unité coloniale fait prisonnier en 1940 et ayant rejoint un maquis du Limousin , région ou bon nombre d'africains ont rejoins les maquis .


Je savais que dans le Limousin il y avait bon nombre d'Africains ayant été passé au Maquis
quand on lis l'histoire de la division SS das reich division dont le régiment der fuhrer a massacré la population d'Oradour sur glane , elle s'est faite plusieurs fois attaquée par des Maquis avec des nords africains dans leur rang ..


D'ailleurs celà s'explique facilement dans la mesure ou les volontaires pour la :" phalange africaine" opérant dans le limousin ( une sorte de milice de volontaires africains pour combattre dans l'armée allemande qui croyaient pouvoir gagner l'independance de l'Afrique de cette manière ) ont desertés et rejoins les Maquis locaux , j'ai lu un livre d'un resistant du Limousin qui évoque un de ces africains , qui ne parlait pas bien le Français mais qui avait decidé de rejoindre la Resistance .




Tirailleur Senegalais , Resistant du vercors 1944






En rapport avec r les Africains engagés dans la Resistance Française durant la seconde guerre mondiale , voici quelques photos de Reconstitution provenant de la superbe manifestation :" Resistances " à laquelle j'ai participé du 17 au 21 juillet 2009 .

En immersion totale dans le Maquis !

Pour l'occasion , j'ai rendu hommage aux tirailleurs senegalais :" montés" au Vercors .

Ces tirailleurs effectuaient divers travaux pour les Allemands à Lyon jusqu'à ce que 3 camions de maquisards du Vercors ne vienne les libérer .

Ils sont de tous les combats et participent à la libération de Romans-sur-Isère le 22 août 1944, puis du quartier de la Part-Dieu, à Lyon, le 3 septembre 1944.

L'uniforme était le même que celui de 1940 .

J'étais rattaché à la section :" Jacquelin" tout au long de la manifestation.

Une manifestation très émouvante , surtout au moment ou nous avons rencontré Joseph la Picirella en personne à Vassieux en Vercors fondateur du Musée de la Résistance VASSIEUX en VERCORS , Résistant de renom et auteur de nombreux ouvrages sur la Resistance .







La tenue est la même que celle de 1940 excepté le fusil lee enfield britannique parachuté au maquis , la bandoulière et le brassard de la Resistance .







Aux côtés de Joseph la Picirella grand Resistant du Vercors .
Le mannequin portant la chechia représente l'homme quand il était au Maquis .

Inutile de préciser que ce fut un moment fort émouvant .

Son site internet: lapicirella.chez-alice.fr/



Au final une manifestation de qualité avec des participants de qualité et une très bonne ambiance .

Vous pouvez voir d'autres photos ici :

http://lauwill.free.fr/didj/res/photosres/?detectflash=false&

sur le site et le forum de l'association dissidence 44 :

http://dissidence44d2m.forum-actif.net/

www.dissidence44.com/

http://histoireconstitution44.cowblog.fr/6.html





avatar
Apprenti
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 636
Age : 27
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 17/03/2007

http://histoireconstitution44.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les africains dans la Resistance Française

Message  Apprenti le Mer 01 Juin 2011, 10:54 am

Bien déçu que celà n'interesse personne... maleureu gri
avatar
Apprenti
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 636
Age : 27
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 17/03/2007

http://histoireconstitution44.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les africains dans la Resistance Française

Message  Prosper Vandenbroucke le Mer 01 Juin 2011, 4:07 pm

Désolé Mahfoud, je n'avais pas vu cette contribution.
Très bons récits, très beau clichés.
Je ne connaissais pas l'histoire de Georges Dukson.
Grâce à toi c'est fait.
J'imagine que la rencontre avec Joseph la Picirella a du être, non seulement émouvante, mais également très constructive.
Bravo pour ton "Devoir de Mémoire"
Prosper clin doeil gri
avatar
Prosper Vandenbroucke
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 755
Age : 67
Localisation : Braine le Comte (Belgique)
Date d'inscription : 24/09/2008

http://www.freebelgians.be/news/news.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les africains dans la Resistance Française

Message  Apprenti le Mer 01 Juin 2011, 9:06 pm

Merci Prosper .

Des qu'on s'écarte un peu de l'US ou des troupes conventionnelles j'ai remarqué que l'on a moins de succès..;celà me décourage un peu
avatar
Apprenti
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 636
Age : 27
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 17/03/2007

http://histoireconstitution44.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les africains dans la Resistance Française

Message  pierro59 le Mer 01 Juin 2011, 9:37 pm

merci pour l'article, je viens de le lire et j'ignorais que des africains aviaent servi chez les FFI. pouce gri
avatar
pierro59
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 365
Age : 29
Localisation : Roubaix
Date d'inscription : 04/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les africains dans la Resistance Française

Message  Ming le Mer 01 Juin 2011, 9:46 pm

Belle contribution et excellentes photos, encore plus heureux de voir Joseph La Picirella figurer à tes côtés -un grand monsieur qui a beaucoup fait pour conserver la mémoire des résistants du Vercors et qui a toujours été disponible pour chaque sollicitation-.

En ce qui te concerne, ce que tu fais est digne d'éloges, même si je ne suis fana de la reconstitution, je trouve ton idée excellente -surtout ce petit laïus sur les Africains dans la résistance française, qui n'ont jamais été mis en avant.

Continue et ne te décourage pas. Il est important que tu représentes les résistants d'Afrique au sein des reconstitutions.


_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les africains dans la Resistance Française

Message  znaybr le Mer 20 Juil 2011, 8:57 pm

Et voilà qui, peut être, t'encouragera pour une fois.

J'aime bien flâner sur les forums divers et variés, pour m'instruire et récolter des infos en tout genre, mais alors jamais, au grand jamais je ne m'inscris sur ces derniers. C'est un peu idiot mais c'est presque un principe.

Alors voilà, là ou c'est censé t'encourager c'est qu'à la suite de ton post, fort en émotions et en renseignements nouveaux pour moi, je me suis dis : "Vraiment là, ça en vaux la peine". Et me voilà à t'écrire ces quelques lignes.

Toutes mes félicitations pour tes recherches, tenues et ta motivation pour reconstituer une tenue assez rare je pense et une "histoire" bien mal connue. Ne baisses jamais les bras sur ce sujet s'il te tiens à coeur ; comme tu le vois personne ou peu savent ce que tu connais, alors continu de faire perdurer ce souvenir.

Bien entendu je me joins désormais à toi pour faire savoir ce petit bout d'histoire.


znaybr
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 4
Age : 32
Localisation : Paris / Aix les bains
Date d'inscription : 20/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les africains dans la Resistance Française

Message  Phil642 le Mer 20 Juil 2011, 11:29 pm

Perso, je pense que c'est surtout le jeune âge qui pousse vers un enthousiasme brillant dans les recherches et le précisions de la belle démonstration présente.

Ce que je regrette, c'est le faible nombre de nos amis Africains ici alors que leurs aînés en ont chié parfois beaucoup plus que d'autres pour la défense d'une idée de la démocratie.

C'est en effet pas le nombre de témoignages qui manque sur ce forum, maais bien le nombre de participant de l'une où l'autre communauté qui fait défaut.

En ce qui me concerne, je suis 100% pour voir des jeunes originaires des "colonies" et surtout immigrés ou descendants de, venir ici et intervenir en souvenir de leur papy.

Hélas, la jeunesse ne général préfère afficher une certaine forme de statut "bling bling" en futilités matérielles avec des voitures qui font "boum boum", en sorties en boîtes de nuit, et autres besoins matérialistes d'autosatisfaction ...

Il n'appartient pas aux membres en général du fofo de recruter, de convaincre, de faire concevoir, etc ... du bien fondé du devoir de mémoire.

Le travail se passe en chacun d'entre nous et chacun a plus ou moins la capcité de le faire en fonction de sa motivation ou de ses moyens.

En ce qui concerne les minorités combattantes et/ou soufrantes, chacun n'en faisant pas parte apporte sa volonté et ses capacité à en parler et à partager en fonction, encore, de ses moyens, de son énergie.

Alors, très cher jeune soldat du souvenir de tes Aïnés Africains, et je te félicite pour ton travail, autant que j'en fait de même pour les humains en général et des particuliers (très nombreux et très différents) je n'attend rien des autres membres sur ce fofo, par contre je suis assez fier d'y amener du monde qui partage mes passions.

Ne demande pas plus de l'ensemble mais exige plus de toi-même et alors, dans une lutte motivée et dure, tu trouveras d'abord déceptions et ensuite, si tu as le courage de continuer, tu vas trouver un peu de satisfactions grâce uniquement à tes efforts.

Ceci est valable pour tous sur ce fofo, Cathos, Juifs, Noirs, Arabes, Ricains, Rosbifs, Niaks (excusez les termes - pas envie de parphraser davantage ^^) ... et autres.

Ceci étant dit et pour résumer, je t'encourage du plus profond de mon coeur à contunier mais surtout à être contagieux et ainsi à créer ton groupe (virtuel ou pas) qui sera de toute façon le bienvenu ici comme tu l'as été mais surtout ne réclame pas de l'ensemble des membres du forum de se distraire de la diversité de ses sujets pour le tien uniquement.

Merci.
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7673
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les africains dans la Resistance Française

Message  Briselance le Jeu 21 Juil 2011, 11:00 am

Apprenti a écrit:Bien déçu que celà n'interesse personne... maleureu gri
Personne ? Personne ? Meuh non, gars ! Ne soit donc pas si défaitiste.
En tout cas, merci d'avoir pris autant de ton temps pour traiter d'un sujet fort peu connu, il est vrai.

Le sujet des tirailleurs africains dans la résistance est d'ailleurs également évoqué dans le livre "Les victoires de la Résistance Française", ou quelque chose comme ça, par Dominique Lormier.
L'as-tu lu ?
avatar
Briselance
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1430
Age : 30
Localisation : France (59)
Date d'inscription : 05/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les africains dans la Resistance Française

Message  Apprenti le Jeu 28 Juil 2011, 2:27 pm

Merci à tous pour votre soutient , je persévère pouce non je n'ai pas encore lu le livre de l'excellentissime Dominique Lornier dont je suis un grand admirateur et lecteur .

Merci encore pouce gri
avatar
Apprenti
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 636
Age : 27
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 17/03/2007

http://histoireconstitution44.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les africains dans la Resistance Française

Message  Briselance le Jeu 28 Juil 2011, 4:42 pm

Apprenti a écrit:Merci à tous pour votre soutient , je persévère pouce non je n'ai pas encore lu le livre de l'excellentissime Dominique Lornier dont je suis un grand admirateur et lecteur .

Merci encore pouce gri

Mais de rien. clin doeil gri
avatar
Briselance
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1430
Age : 30
Localisation : France (59)
Date d'inscription : 05/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les africains dans la Resistance Française

Message  naio le Ven 29 Juil 2011, 4:28 am

Je m'interrogeais justement sur l'engagement des Africains pour notre liberté, et je te remercie pour ces informations.

Ce devoir de mémoire est très important seulement faut-il en prendre conscience...
Je trouve dommage de voir que l'on ajoute dans les programmes d'histoire dans nos écoles, des sujets sur les mayas ou autre (bien que cela soit très intéressant aussi) alors que finalement l'engagement des soldats Africains à nos cotés mériterait une plus grande place dans nos livres.
Je pense que ça vaudra toutes les médailles du monde ...

naio
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 1
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 29/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les africains dans la Resistance Française

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum