La "Guerre éclair" : de quand à quand ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La "Guerre éclair" : de quand à quand ?

Message  treeoflife le Jeu 02 Juin 2011, 3:59 pm

Bonjour,

J'étudie actuellement la Deuxième GM mais tous les livres que je lis se contredisent. Y'a-t-il des dates précises quant à ce qu'on appelle "la Guerre éclair" ? Si j'ai bien compris on utilise ce terme que pour les premiers mois des opérations allemandes, soit en gros jusqu'au mois de juin 1940, non ? Ou alors jusqu'à l'attaque de l'URSS par les Allemands ?

Certains livres utilisent aussi ce terme pour l'ensemble de la guerre ! Alors je souhaiterais en savoir un peu plus... !? Quelles périodes sont concernées ?

Merci !

treeoflife
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 3
Age : 27
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La "Guerre éclair" : de quand à quand ?

Message  abatjour le Jeu 02 Juin 2011, 6:50 pm

moi je dirais 10 mai 1940 a 22 juin 1940.

abatjour
Major
Major

Nombre de messages : 122
Age : 66
Localisation : france
Date d'inscription : 04/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La "Guerre éclair" : de quand à quand ?

Message  Schwarzwolf le Jeu 02 Juin 2011, 7:18 pm

treeoflife a écrit:Bonjour,

J'étudie actuellement la Deuxième GM mais tous les livres que je lis se contredisent. Y'a-t-il des dates précises quant à ce qu'on appelle "la Guerre éclair" ? Si j'ai bien compris on utilise ce terme que pour les premiers mois des opérations allemandes, soit en gros jusqu'au mois de juin 1940, non ? Ou alors jusqu'à l'attaque de l'URSS par les Allemands ?

Certains livres utilisent aussi ce terme pour l'ensemble de la guerre ! Alors je souhaiterais en savoir un peu plus... !? Quelles périodes sont concernées ?

Merci !

Le terme de "Guerre éclair" (Blitzkrieg) est apparu avant le début du second conflit mondial. Ce terme apparaît en 1935 dans un article de Deutsche Wehr, une revue militaire allemande. Karl-Heinz Frieser, dans son ouvrage Le mythe de la guerre-éclair (2003 pour la version française) donne cette définition : "On entend par "Blitzkrieg" l'engagement concentré de l'arme blindée et des forces aériennes ; le but est de déconcerter l'ennemi par la surprise et la rapidité, puis de l'encercler après la percée qui s'ensuit, en livrant des attaques à grande échelle. L'objectif est l'écrasement rapide de l'ennemi par une opération qui se veut décisive".
En conséquence, on peut dire que la campagne de Pologne, la bataille de France et l'opération Barbarossa contre l'Union soviétique s'inscrivent dans ce schéma.
avatar
Schwarzwolf
Caporal-chef
Caporal-chef

Nombre de messages : 31
Age : 45
Localisation : BONSECOURS
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La "Guerre éclair" : de quand à quand ?

Message  Psychopompos le Jeu 02 Juin 2011, 7:36 pm

Est-ce que l'ouverture de la Bataille des Ardennes est une tentative de relancer la Blitzkrieg ?
avatar
Psychopompos
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 1373
Age : 31
Localisation : En Asie
Date d'inscription : 28/04/2009

http://psychopompos.byethost6.com/drupal/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: La "Guerre éclair" : de quand à quand ?

Message  treeoflife le Ven 03 Juin 2011, 12:31 am

Je vous remercie !

Donc plus qu'une "période" précise de la guerre, c'est avant tout la stratégie adoptée par l'Allemagne... Logiquement surtout au début de la guerre, lorsque c'est elle qui attaquait !

treeoflife
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 3
Age : 27
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La "Guerre éclair" : de quand à quand ?

Message  Narduccio le Ven 03 Juin 2011, 6:42 am

treeoflife a écrit:Je vous remercie !

Donc plus qu'une "période" précise de la guerre, c'est avant tout la stratégie adoptée par l'Allemagne... Logiquement surtout au début de la guerre, lorsque c'est elle qui attaquait !

Mais d'autres ont utilisé ce concept et l'ont fait évoluer.

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4669
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La "Guerre éclair" : de quand à quand ?

Message  Davout maréchal de fer le Ven 03 Juin 2011, 10:50 am

Les Russes l'ont reprit à leurs compte durant l'opération Bagration.
avatar
Davout maréchal de fer
Sergent-chef
Sergent-chef

Nombre de messages : 63
Age : 31
Localisation : Lens
Date d'inscription : 11/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La "Guerre éclair" : de quand à quand ?

Message  spokito le Jeu 16 Juin 2011, 7:02 pm

question tres interessante effectivement.
je pense qu'on peut "qualifié de blitzkrieg" la pluspart des opérations militaires réussies au moins jusqu' à la fin 42.
tant que l'armée allemande est en "mode" offensif, elle utilise cette methode de guerre eclair alliant une grande puissance de feu, une grande rapidité de mouvement et une coordination entre les moyens mobiles terrestres et les moyens aerien (en gros, c'est l'alliance du panzer et du stuka).
toute l'armée allemande a été conçue dans cette esprit . les chars, les avions, la preparation des hommes
une des raisons de l'echec de l'armée allemande (y'en a beaucoup bien sur !) c'est qu'elle s'est retrouvée obligée de passer en mode "defense" avec des outils inaptés à leurs nouveaux besoins . les grands stratèges n'avaient pas prévu l'echec en russie et en particulier le sacrifice d'un million de russes à stalingrad !
avatar
spokito
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 4
Age : 54
Localisation : valence
Date d'inscription : 14/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La "Guerre éclair" : de quand à quand ?

Message  Nicolas50 le Mar 28 Juin 2011, 9:14 pm

Psychopompos a écrit:Est-ce que l'ouverture de la Bataille des Ardennes est une tentative de relancer la Blitzkrieg ?

Justement pas, en raison de l'état de la Luftwaffe fin 1944, devenue totalement incapable d'assurer d'autres missions que la défense de l'espace aérien allemand.

C'est d'ailleurs l'une des raisons, et non des moindres, du choix du plein hiver pour lancer l'offensive, dans la mesure ou le ciel bas pouvait empêcher l'aviation alliée de contrecarrer les opérations au sol.

Nicolas50
Caporal
Caporal

Nombre de messages : 10
Age : 51
Localisation : Nord
Date d'inscription : 22/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La "Guerre éclair" : de quand à quand ?

Message  Phil642 le Mar 28 Juin 2011, 9:47 pm

Etant actuellement en train de vivre un magnifique orage, je peux dire qu'un éclair ne dure pas vraiment longtemps.

C'est même très bref.

Plutôt que de recourir au terme nazi de "guerre éclair" je préfèrerais le terme "coup de poing".

La tactique est de miser sur le cours terme, en essayant d'assommer, ou étourdir et puis d'occuper, car dolf et son état-major savaaient qu'une guerre à long terme était insurmontable économiquement.

C'était sans compter sur la reprise des esprits des populations groggies, qui dès l'effet de surprise passé, entrèrent dans la logique de la longue guerre et ses méthodes médiévales destinées à affamer l'ennemi par l'encerclement et le blocus.

La blitzkrieg est une connerie qui ne marche qu'un instant aussi bref qu'un éclair.
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La "Guerre éclair" : de quand à quand ?

Message  Sturmovik le Mer 29 Juin 2011, 4:04 pm

J'espère que Narduccio (et tout le monde bien sur) va pouvoir réagir a ce que je vais écrire.

Ce n'est pas le propre d'une guerre d'etre la plus rapide possible ? Quel stratège ou quelle armée a eu besoin un jour de faire trainer les choses ? Les grecs antiques cherchaient le contact avec l'ennemi le plus tôt possible. S'éclataient dans la bataille et le soir tout était fini. Les chevaliers du Moyen Age ne cherchaient pas de faire autrement, mais a cause des fortifications plus puissantes de siècles en siècles, le rythme de la guerre s'est ralentit. Mais si le chevalier avait le choix, il réglerait la guerre en 2 heures sur le champ de bataille ou il passerait 1 ans a faire un siège ? Je pense que 2 heures de combat sont moins couteuses qu'un an de siège. Car on arrive au nerf de la guerre: l'argent ! Plus la guerre dure, plus elle coute, donc qui aurait interet de faire durer un conflit ? Ainsi on arrive a ma conclusion: la "guerre éclair" est un principe appliqué depuis toujours, dans la mesure du possible et suivant les possibilités techniques de l'époque. Les allemands n'ont rien inventé en 1939/40, ils ont juste utilisé des moyens modernes et de vieilles recettes stratégiques (surprise, supériorité numérique en un point donné...)
avatar
Sturmovik
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 1314
Age : 36
Localisation : A coté de mon ombre
Date d'inscription : 14/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La "Guerre éclair" : de quand à quand ?

Message  elgor le Mer 29 Juin 2011, 6:12 pm

Vous avez certes raison ! Mais pour l'Allemagne, le concept de "guerre éclair" était plus vital que pour les autres. Pourquoi ? parce que l'Allemagne manquait désespérément de produits stratégiques. Les autres pays pouvaient en manquer, mais pouvaient en importer ! Pour l'Allemagne c'était beaucoup plus difficile, en particulier pour le pétrole. La première Guerre mondiale, où le Charbon, restait encore roi avait été très difficile sur le plans matériaux stratégiques. Or en 1939, l'Allemagne ne pouvait pas se permettre une guerre longue, elle a donc opté pour une stratégie osée mais qui a apporté des victoires à peu de frais. En plus pour la campagne à l'ouest, elle a été aidée par les livraisons effectuées par l'URSS. Et le pillage des pays occupés et le pétrole roumain et l'essence synthétique lui ont permis de se battre après Barbarossa
avatar
elgor
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1108
Age : 69
Localisation : Myrelingues la brumeuse
Date d'inscription : 10/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La "Guerre éclair" : de quand à quand ?

Message  abatjour le Jeu 30 Juin 2011, 6:53 am

apres reflexion, je me demande si "guerre eclair" n'est pas plutot un constat des faits de mai 1940 plutot qu'une tactique de combat voulue, je ne pense pas que ce genre de chose puisse se prévoir même si on le souhaite.

La nouveauté dans la tactique me semble être l'utilisation coordonnée de l'aviation et des blindés en masse de façon coordonnée.

abatjour
Major
Major

Nombre de messages : 122
Age : 66
Localisation : france
Date d'inscription : 04/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La "Guerre éclair" : de quand à quand ?

Message  Narduccio le Jeu 30 Juin 2011, 7:31 am

abatjour a écrit:La nouveauté dans la tactique me semble être l'utilisation coordonnée de l'aviation et des blindés en masse de façon coordonnée.

Il n'y a pas que cela. En fait, il y a aussi et surtout un gros problème de logistique. Il faut soutenir un effort puissant et continu. Si on a assez amassé de réserve, il est facile de taper fort. Mais, si on n'est pas capable de tenir dans la durée, l'adversaire peut inverser la situation.

En fait Sturmovik a raison. C'est le vieux combat du canon contre la cuirasse. Ou plutôt de l'arme offensive contre l'arme défensive. En fonction des diverses découvertes techniques, une avancée dans l'un des 2 camps s'est toujours traduite par un nouvel équilibre qui a été rompu lors de la découverte suivante.
La guerre de sécession montre que le feu devient si intense que les combattants ne peuvent plus attaquer. La parade mise en place durant la PGM, ce sont les fortifications et les tranchées. On met les combattants à l'abri du feu. Mais, du coup, on a des guerres d’usures très consommatrices en hommes. La réponse c'est le char et l'avion. Mais, sur d'autres terrains, ce seront les jeeps et les fantassins avec des armes antichars. Puis, ce seront les hélicoptères qui seront comme des plateformes de combat permettant de déposer des combattants en masse où l'on désire. Mais, l’hélicoptère, couplé aux chars est capable de contrer les fantassins déposés par hélicoptères ...

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4669
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La "Guerre éclair" : de quand à quand ?

Message  Luhkah le Jeu 30 Juin 2011, 10:13 pm

Je voudrais rajouter que la dernière tentative des allemands pour obtenir une blitzkrieg ressemble pour moi a Koursk : pendant la bataille, ils rassemblent de fort moyen, aérien, blindé et d'infanterie.

J'insiste sur le terme de "tentative" : la blitzkrieg sera annulée par une défenses en profondeurs opiniatres et des attaques de flancs qui useront ses moyens.
avatar
Luhkah
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 439
Age : 38
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 31/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La "Guerre éclair" : de quand à quand ?

Message  Sturmovik le Ven 01 Juil 2011, 10:43 am

Luhkah a écrit:Je voudrais rajouter que la dernière tentative des allemands pour obtenir une blitzkrieg ressemble pour moi a Koursk : pendant la bataille, ils rassemblent de fort moyen, aérien, blindé et d'infanterie.

J'insiste sur le terme de "tentative" : la blitzkrieg sera annulée par une défenses en profondeurs opiniatres et des attaques de flancs qui useront ses moyens.
Pour moi, au contraire, l'opération Zitadelle est un beau contre exemple de blitzkrieg:plusieurs recettes de base sont absentes: la surprise, cela fait plusieurs mois de la STAVKA sait ou l'allemand va frapper, la concentration des moyens, la recherche du point faible pour percer le front (les allemands s'attaquent a la plus grosse concentration de fortifications a l'est)...

Par contre, les chevauchées de Rommel ne sont-elles pas de la pure blitzkrieg ?
avatar
Sturmovik
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 1314
Age : 36
Localisation : A coté de mon ombre
Date d'inscription : 14/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La "Guerre éclair" : de quand à quand ?

Message  elgor le Ven 01 Juil 2011, 11:00 am

Koursk est certes, une importante bataille, mais de style classique. Une armée qui essaie d'en tourner une autre fusse par deux branches, ce n'est plus de la blitzkrieg, mais du combat bien classique. Rien à voir avec les chevauchées de 39 - 40 et 41.

Tout ce qui est allemand n'est pas forcément blitzkrieg et inversement tout ce qui est Blitzkrieg n'est pas forcément allemand (voir Patton et la guerre du golfe ou la guerre des six jours) pouce
avatar
elgor
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1108
Age : 69
Localisation : Myrelingues la brumeuse
Date d'inscription : 10/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La "Guerre éclair" : de quand à quand ?

Message  Sturmovik le Ven 01 Juil 2011, 11:24 am

elgor a écrit:Tout ce qui est allemand n'est pas forcément blitzkrieg et inversement tout ce qui est Blitzkrieg n'est pas forcément allemand (voir Patton et la guerre du golfe ou la guerre des six jours) pouce
C'est bien de le rappeller Elgor pouce clin doeil gri
avatar
Sturmovik
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 1314
Age : 36
Localisation : A coté de mon ombre
Date d'inscription : 14/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La "Guerre éclair" : de quand à quand ?

Message  KLOSTER0 le Ven 01 Juil 2011, 1:17 pm

Plusieurs généraux allemands , dont Rommel ont revendiqué la paternité du concept de "blitzkrieg" , même si en pratique
il ne s'agit pas réellement d'une stratégie , plutôt d'une tactique d'emploi des chars et de l'infanterie en coordination avec
l'aviation qui permettait de tirer au mieux profit de la mobilité nouvelle que les véhicules à moteurs conféraient aux armées
modernes.
A ce tarif , on peut donc considérer que la contre attaque de Wavell contre Rommel et les italiens en Cyrenaique était aussi
une forme de blitz krieg puisque reposant sur la mobilité des divisions d'infanterie motorisées , précédées par des divisions blindées
destinées à percer le front adverse avec un appui massif de la RAF.

D'une manière générale c'est sur le front nord africain , avec ses vastes étendues plates , que la guerre a été (d'après Rommel)
la plus moderne , permettant des mouvements de débordement très rapides.Il explique la relative inefficacité des division italiennes
par le manque de véhicules et donc de mobilité de celles -ci.

Je pense que Rommel , même si l n'a pas été "l'inventeur" (le théoricien) du concept de la guerre éclair , en a tout de même été un de ses meilleurs partisans et utilisateur.
avatar
KLOSTER0
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 350
Age : 53
Localisation : cannes
Date d'inscription : 30/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La "Guerre éclair" : de quand à quand ?

Message  KLOSTER0 le Ven 01 Juil 2011, 1:34 pm

[quote]
elgor a écrit:Vous avez certes raison ! Mais pour l'Allemagne, le concept de "guerre éclair" était plus vital que pour les autres. Pourquoi ? parce que l'Allemagne manquait désespérément de produits stratégiques. Les autres pays pouvaient en manquer, mais pouvaient en importer ! Pour l'Allemagne c'était beaucoup plus difficile, en particulier pour le pétrole.

C'est tout à fait exact et cela est confirmé par les entretiens que généraux français et anglais ont eu peu avant l'invasion de la Pologne
quand il a fallu coordonner les efforts de guerre des 2 pays.A ce sujet je vous conseille l'excellent site anglais:

http://www.ibiblio.org/hyperwar/UN/UK/UK-Med-I/UK-Med-I-Contents.html[/url]

En résumé , France et Angleterre parient sur une guerre longue car elles savent qu'elles vont pouvoir augmenter massivement leur
production militaro-industrielle tout au long du conflit (atelier USA disponible + potentiel colonial et conversion des industries nationales
au mode de production du temps de guerre etc...) pour peu qu'elles puissent protéger leur integrité territoriale , ce qui n'est pas le cas
de l'Allemagne , les stratèges franco-anglais s'attendaient bel et bien à une guerre "coup de poing "menée par l'Allemagne ayant
pour but une victoire rapide par KO.

Cela a certes poussé les allemands à développer une telle stratégie , mais la raison d'être principale du blitzkrieg , c'est tout de même
le progrès fulgurant accompli dans la motorisation des véhicules (de tous les véhicules : air-terre-mer) , dans les année trente , par
augmentation de la puissance et de la fiabilité des moteurs.En somme le matériel était là , il restait à apprendre à s'en servir
au mieux , et à ce jeu les allemands ont battu la France à plate couture...
avatar
KLOSTER0
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 350
Age : 53
Localisation : cannes
Date d'inscription : 30/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La "Guerre éclair" : de quand à quand ?

Message  le ronin le Ven 01 Juil 2011, 11:27 pm

Bonsoir .Il est sûr que confinés dans les "fortins" de la ligne Maginot, en matière de mobilité , nous étions à la bourre , d'autant que confortés par un commandement sentant encore la "naphtaline", et sûr de notre stratégie "défensive", un escargot serait passé pour quelques chose d'extrêmement mobile aux yeux du commandement de l'époque . Le plus important pour mener à bien une guerre "rapide" si l'on peut dire , est la maîtrise du ciel déjà, sans ce paramètre que serait-il advenu des panzers divisions ? Pendant la seconde guerre mondiale où la guerre "éclair" a pris vie ( Merci Mr Lidell Hart ) malheureusement mis en oeuvre par les allemands , ceux ci n'étant pas entièrement motorisés, surtout pour le transport des troupes à pieds, et l'intendance ( bouffes, essence, vêtements, pièces de rechanges etc...) ce qui fait que la piètaille mettait un certain temps pour rejoindre les motorisés, et l'intendance ne suivait pas aussi vite .Sur des espaces restreints (Pologne, Pays-Bas, Belgique là pas de problèmes, mais en France, pays un peu plus grand, où la conjoncture a joué un grand rôle ( écroulement rapide des forces ) les forces mécanisées allemandes étaient à bout de souffle au moment de l'Armistice, et il a fallut au minimum un mois pour recomplèter les effectifs, réparer les chars etc etc ... .La limite de cette tactique a eu lieue en Russie, les "hippomobiles" n'arrivant plus à suivre la cadence , les espaces immenses ajoutés aux atermoiements du père Adolf, ont montré les faiblesses de cette tactique , qui ne fonctionne qu'avec une coordination stricte des différentes unités dûment motorisées .
Mais le primordial, est la maîtrise de l'espace aérien cf plus près de nous, la guerre du Golf . Pour vaincre rapidement il était admis le 3/3 contre 1/3 en effectif , mais lorsque les moyens techniques , le matériel, l'aviation , sont largement dominant , en principe la victoire est au bout , la qualité de l'adversaire joue aussi bien entendu .Il est facile de vaincre un pays X ne disposant pratiquement pas de moyens aérien, des blindés inexistants, et reposant sur des piks up pour la mobilité, mais vaincre un pays disposant à profusion des diverses armes, et sachant s'en servir est une autre paire de manche .Je parle là de conflits "classiques" pas de guerre subversive et de guérillas .

Amicalement .


le ronin.

_________________
....La véritable personnalité d'un homme ne se dévoile qu'au feu, tout le reste n'est que littérature.....


Semper fidelis .
avatar
le ronin
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 3425
Age : 65
Localisation : Dans l'Hérault, cong!
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La "Guerre éclair" : de quand à quand ?

Message  Narduccio le Sam 02 Juil 2011, 6:47 am

elgor a écrit:Tout ce qui est allemand n'est pas forcément blitzkrieg et inversement tout ce qui est Blitzkrieg n'est pas forcément allemand (voir Patton ) pouce

Ben justement Patton. Si on parle de la percée du front dans le Cotentin, il semblerait que ce ne soit pas exactement du Blietzkrieg. La partie initiale de la percée a été le fait de troupes en jeeps qui fonçait à travers champs (ou plutôt à travers les routes de campagnes guidés par la résistance locale) et s’emparaient des carrefours. Comme les alliés avaient une supériorité aérienne totale, le couple char avion a été assez peu utilisé dans cette phase. Bref, pour les puristes, ça ne serait pas un exemple de blitzkrieg. Contrairement à d'autres campagnes de Patton.

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4669
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La "Guerre éclair" : de quand à quand ?

Message  KLOSTER0 le Sam 02 Juil 2011, 4:08 pm

Peut être que finalement le mot "blitz" allemand ne fait référence qu'au temps , sans impliquer nécessairement l'emploi
de telle ou telle arme , ce serait à l'origine du moins, toute campagne "éclair" conduisant à un anéantissement rapide
de l'ennemi.
C'est par la suite que les stratèges , et en particulier les généraux allemands qui se disputaient la paternité du concept
en ont fait une combinaison savante de chars ,d'infanterie motorisée et d'aviation. Mais au fond c'est plutôt une tactique
qu'une stratégie , c'est la manière d'utiliser ses chars , ses avions et son infanterie "portée" la plus efficace , la plus logique aussi
puisque finalement tous les belligérants de la DGM ont opéré de la sorte à la fin de la guerre ou dès 42 pour les anglais et 43 pour les
russes.
avatar
KLOSTER0
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 350
Age : 53
Localisation : cannes
Date d'inscription : 30/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La "Guerre éclair" : de quand à quand ?

Message  abatjour le Mer 06 Juil 2011, 9:41 am

+1 klostero, je pense qu'on parle de guerre de mouvement et que blitzkrieg ne vient que si l'ennemi se couche rapidement.

abatjour
Major
Major

Nombre de messages : 122
Age : 66
Localisation : france
Date d'inscription : 04/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La "Guerre éclair" : de quand à quand ?

Message  Narduccio le Mer 06 Juil 2011, 4:22 pm

abatjour a écrit:+1 klostero, je pense qu'on parle de guerre de mouvement et que blitzkrieg ne vient que si l'ennemi se couche rapidement.

Ben justement, c'est le but de la blietzkrieg. En fait, on peut dire qu'il y a actuellement 3 types de batailles:
- la bataille défensive;
- la bataille d'écrasement;
- la blietzkrieg.

La bataille défensive, on sait où l'ennemi va frapper et on va renforcer le front pour qu'il perde le maximum de forces. C'est typiquement la bataille de Koursk. Les russes savent, par diverses méthodes, que les allemands veulent réduire le saillant, toute leur stratégie va consister à laminer l'armée allemande en renforçant leurs défenses pour rendre le saillant inexpugnable.

La bataille d'écrasement. C'est une bataille sur un front large où l'on va essayer de laminer méthodiquement l'ennemi. C'est la bataille de Normandie, par exemple. Mais, c'est aussi du en partie au fait que les premières tentatives de percées vont échouer. Donc, on fixe une ligne de front. Celui qui gagne est celui qui va avoir la meilleure logistique sur le long terme.

La blietzkrieg, ou la bataille de percée. Le but est d'écraser un point du front pour réussir une percée et d'entrainer l'ennemi dans une course sur 200, 300, 400 km. Là, il faut une grosse réserve au départ. Parce que quand l'attaque est lancée il n'est pas question de réorganiser en permanence la logistique pour suivre les unités de têtes qui doivent être très mobiles et très rapides.

Bien entendu, il y a des batailles "intermédiaires" où l'on commence par un type et où l'on continue par un autre.

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4669
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La "Guerre éclair" : de quand à quand ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum