Arme secrete

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Arme secrete

Message  Davout maréchal de fer le Mer 08 Juin 2011, 10:31 pm

Le secret et l’issue de la guerre

Tout armement constitue un secret à un degré quelconque, au moins au début de sa vie . Il se peut que son existence soit connue du monde extérieur, mais que ses caractéristiques précises soient tenues soigneusement cachées jusqu’au jour de son emploi. Il se peut aussi le cas a été maintes fois observé dans l’histoire que l’arme repose sur un concept entièrement neuf, de sorte que le moindre indice sur son existence risquerait de mettre l’ennemi en éveil, de l’inciter à prendre des mesures préventives, et peut être à se lancer dans la réalisation d’un armement similaire, qui pourrait se révéler supérieur en fin de compte.
Les armements réalisés en Allemagne dans la période qui à précédé le déclenchement de la seconde guerre mondiale, et au cours de celle ci, ont appartenu à l’une ou l’autre de ces catégories. Leur révélation sur le champs de bataille entraînait chaque fois une courte période de supériorité tactique au profit des forces du Reich, jusqu’à ce que les chercheurs alliés réussissent à mettre au point soit une arme équivalente, soit une contre mesure efficace. Il y avait en outre, à la fin de la guerre, une quantité incroyable de programmes nouveaux, basés sur des concepts totalement inédits, qui eussent couté aux Alliés des efforts de neutralisation considérable en relation de l’avantage apporté aux forces Allemandes si le conflits’était prolongé.
Au cours de la seconde guerre mondiale, chaque belligérant posséda ses propres armes secrètes: les Américains mirent au point la bombe atomique, les Britanniques le radar, les Russes les «les orgues de Staline», lance roquettes multiple. Mais le simple énoncé des mots «armes secrètes» évoque généralement dans les esprits le qualificatif «allemandes». Pourquoi? parce que les Allemands en ont étudié plus que tous les autres et qu’ils ont pour cela fait appel à toutes les possibilités de la technologie de l’époque. Le vocable «armes secrètes» prit naissance lors d’un discours, passé presqu’inaperçu, qu’Adolph Hitler avait prononcé peu après le début de la guerre. Il y avait promis que la victoire du Reich serait assurée par l’emploi «d’armes nouvelles secrètes». Personne ne prit cette prédilection particulièrement au sérieux, car c’était une sorte de phrase de propagande qu’on pouvait attendre en la circonstance. Mais, peu après, les services de renseignement britanniques reçurent une lettre mystérieuse, par le canal du consul de Grande-Bretagne à Oslo. La lettre n’était pas signée. Elle contenait des détails sur toute une panoplie d’armements tout à fait inédits, des canons à longue portée, des roquettes, des avions, etc. L’auteur de la lettre affirmait que tous ces projets étaient déjà en cours de développement en Allemagne au début des hostilités.

La lettre d’Oslo
Ces informations parurent tellement incroyables que pendant une longue période elles furent taxées de tentative d’intoxication ayant pour but d’inciter la Grande-Bretagne à gaspiller son temps et son énergie dans des recherches inutiles, et classées sans suite à donner. Et puis, petit à petit, un ou deux armements nouveaux firent leur apparition, qui semblaient bien dans la ligne de certaines révélations de la «Lettre d’Oslo». Plus on avançait dans la guerre et plus on devait admettre que celui qui avait écrit cette lettre avait une circonstance approfondie des programmes des centres de recherches allemands. L’une après l’autre, ses prédictions se révélèrent exactes. Son identité, pour autant qu’elle soit établie, n’a jamais été rendue publique.
Après coup, bien entendu, les responsables du Renseignement au sein de la R.A.F. déclarèrent que chaque fois que quelque chose ne tournait pas rond dans leurs affaires, ils relisaient la Lettre d’Oslo pour se faire une idée de ce qui allait leur arriver.
Il fallut pourtant attendre la fin de la guerre et les interrogatoires des équipes spécialisées d’enquête en zones occupées, l’examen des stations de recherche et les déclarations des savants allemands pour réaliser dans toute son ampleur l’étendue des programmes d’armement du Reich. Ces révélations avaient de quoi faire peur de façon rétrospective.
La structure très particulière des organismes allemands de recherche et de développement explique en partie cette prolifération des programmes d’armes nouvelles, tant de celles qui parvinrent au stade opérationnel que de celles qui demeurèrent à l’état de projet. Schématiquement, cette structure était caractérisée par une décentralisation poussée à l’absurde. Au lieu d’avoir un corps central de recherche, auquel toutes les agences d’armement devraient s’adresser, capable de filtrer les idées pas trop saugrenues et de faire donner la priorité aux plus saines, chaque subdivision d’armes semble avoir jalousement voulu conserver ses propres services de recherche.
Le culte du secret était si profondément ancré que chaque organisme gardait pour lui ses propres travaux. Jamais personne ne put se faire une idée d’ensemble et il y eut fréquemment trois ou quatre établissements différents à travailler sur un même problème, à commettre les mêmes erreurs, à se disputer les surfaces industrielles, les matières premières et les chercheurs. Les alliés devraient en manifester quelque reconnaissances à leurs adversaires : si on avait su élaguer un peu de bois mort, travailler sur les projets les plus réalistes et supprimer toute forme d’encouragement aux autres, le nombre de ces projets à entrer en services opérationnel eut été bien plus grand.
Une liste exhaustive de tous ces programmes ne tiendrait pas dans le cadre de cette rétrospective. Aussi sommes-nous limités dans cet ouvrage à décrire les armes nouvelles qui avaient le plus de chances d’atteindre le stade opérationnels, celles qui faisait appel aux concepts des plus originaux, et celles qui ont quelques titre à être citées comme ancêtres des systèmes d’armes d’aujourd’hui. Mais aussi succincte soit-elle, cette rétrospective contribuera à expliquer pourquoi, aujourd’hui encore, on porte dans le monde entier autant d’intérêt à l’étude des projets d’armes secrètes allemandes de la dernière guerre.

Source:" Les armes secrete Allemandes" Collection: Les documents Hachette.
avatar
Davout maréchal de fer
Sergent-chef
Sergent-chef

Nombre de messages : 63
Age : 30
Localisation : Lens
Date d'inscription : 11/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arme secrete

Message  KLOSTER0 le Mar 05 Juil 2011, 1:24 pm

Les allemands ont sans doute été les plus prolifiques "inventeurs" de tous les pays belligérants : le V2 en est le symbole le plus connu mais il y a aussi le u-boat type XXI , bien sur le Messerschmitt 262 , des travaux sur la bombe atomique (mais sur une échelle assez limitée ce qui surprendra les américains quand ils découvriront le centre de recherche allemand) , sur les obus antichars etc , etc...

Mais il ne faut pas oublier que les anglais ne sont pas en reste , ils sont sans doute les plus imaginatifs dans le camp allié :
le radar (RAdio Detection And Range) est leur chef d'oeuvre , mais il y a aussi l'asdic qui veut dire : Anti Submarine Detection Investigation Committee (le nom du comié qui y travailla !) , tout une gamme d'armes liées à la marine qui est leur arme de prédilection ;
grenades anti-sous marines "Hérisson" , barges de débarquement , tanks amphibies , tanks démineurs (ces engins étant baptisés les
"funnys" en raison de leur drôle d'allure !) , des produits pétroliers pour enflammer la mer à l'approche des plages quand ils
redoutaient une invasion allemande , Churchill avait d'ailleurs créé un comité de scientifiques qui ne travaillaient que sur ces idées dont certaines étaient un peu farfelues.On lui doit tout une série de gadgets destinés aux agents anglais opérant en territoire occupé
par les allemands , depuis le stylo revolver jusqu'à la radio "miniaturisée" selon les critères de l'époque (elle faisait tout de même la
taille d'une petie valise !)

Enfin on sait moins que le réacteur de FRANCK WITTLE qui équipera le Gloster Meteor à la fin de la guerre est un projet que celui ci avait
initié bien avant les allemands , mais malheureusement l'état major de la RAF sera un peu plus long à se rendre compte de son intérêt
que la Luftwaffe en Allemagne qui développera le réacteur JUMO avant les anglais...
avatar
KLOSTER0
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 350
Age : 53
Localisation : cannes
Date d'inscription : 30/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arme secrete

Message  Narduccio le Mar 05 Juil 2011, 1:53 pm

Les armes secrètes allemandes ont eu aussi une grande publicité du fait de la propagande et du grand nombre de fois où Hitler a fait appel à elles dans ses discours. A partir du moment où les choses commencent à mal tourner, Hitler répète à plusieurs reprises qu'il faut garder confiance parce que les ingénieurs allemands sont en train d'inventer des armes secrètes qui vont retourner la tendance et permettre la victoire finale.

Or, rien de tel chez les alliés. Pourtant, on trouve pas mal de projets plus ou moins sérieux qui n'ont pas toujours été menés à termes. Comme les portes avions à base de béton ou de bois aggloméré. En temps de guerre, il y a une recherche tous azimuts dans le but de remporter la victoire finale. Certaines des idées vont se révéler géniales, comme par exemple, les ports artificiels pour la Normandie. D'autres seront abandonnées car elles apparaitront irréalistes ou difficilement exploitables.

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4650
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arme secrete

Message  Jules le Mar 05 Juil 2011, 2:27 pm

Peut-on considérer l'essence synthétique comme une invention géniale des allemands ?
avatar
Jules
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2062
Age : 37
Localisation : ici
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arme secrete

Message  KLOSTER0 le Mar 05 Juil 2011, 2:44 pm

Jules a écrit:Peut-on considérer l'essence synthétique comme une invention géniale des allemands ?

Je pense que oui , (bien que je connaisse très peu le sujet) , d'après ce que j'ai lu cette essence était basée sur le charbon
et nécessitait une variété de charbon très spéciale , un charbon "brun" plus riche, que l'on trouve en Allemagne et en Pologne d'ailleurs ,
elle n'était donc pas complètement "synthétique" .
Ce que j'aimerais savoir en revanche c'est si elle convenait aussi bien aux avions , qu'aux tanks ou aux voitures , et si oui
est ce que les véhicules allemands pouvaient aussi profiter du carburant allié quand ils capturaient des dépôts d'essence anglais ou US
car dans ce cas ces véhicules devaient avoir 2 systèmes de carburation différents pour être capables de zapper d'un type de carburant à un autre ?.....
avatar
KLOSTER0
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 350
Age : 53
Localisation : cannes
Date d'inscription : 30/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arme secrete

Message  Narduccio le Mar 05 Juil 2011, 2:53 pm

Jules a écrit:Peut-on considérer l'essence synthétique comme une invention géniale des allemands ?

Oui, mais ce n'est pas une des armes secrètes développées pendant la guerre. Le procédé Fischer-Tropsch est mis au point dans les années 20, avant l'arrivée des nazis au pouvoir.

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4650
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arme secrete

Message  KLOSTER0 le Mar 05 Juil 2011, 5:00 pm

Narduccio a écrit:
Jules a écrit:Peut-on considérer l'essence synthétique comme une invention géniale des allemands ?

Oui, mais ce n'est pas une des armes secrètes développées pendant la guerre. Le procédé Fischer-Tropsch est mis au point dans les années 20, avant l'arrivée des nazis au pouvoir.

Sais tu si les véhicules allemands qui marchaient au "synthétique" pouvaient également utiliser de l'essence "normale" ? Je crois avoir lu
que les avions allemands l'utilisaient ce qui m'a surpris car les moteurs avions avaient besoin d'une essence riche en octane...
avatar
KLOSTER0
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 350
Age : 53
Localisation : cannes
Date d'inscription : 30/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arme secrete

Message  Narduccio le Mer 06 Juil 2011, 4:10 pm

Sur wikipédia, on le compare au diesel ... Ce qui me laisse perplexe pour les avions.

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4650
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arme secrete

Message  KLOSTER0 le Mer 06 Juil 2011, 9:04 pm

Narduccio a écrit:Sur wikipédia, on le compare au diesel ... Ce qui me laisse perplexe pour les avions.

oui il y a de quoi en effet , surtout quand on sait ce qui arrive à une voiture à essence quand on fait le plein de diesel ! comandan

Ceci dit il existait une version du Ju-88 équipé de moteurs Bramo diesel qui étaient plus efficaces à haute altitude et donnaient une meilleure autonomie à l'avion en raison de leur consommation plus faible.Mais sur un chasseur monomoteur cela me semble impossible.
avatar
KLOSTER0
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 350
Age : 53
Localisation : cannes
Date d'inscription : 30/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arme secrete

Message  Jules le Jeu 07 Juil 2011, 9:21 am

Narduccio a écrit:

Oui, mais ce n'est pas une des armes secrètes développées pendant la guerre. Le procédé Fischer-Tropsch est mis au point dans les années 20, avant l'arrivée des nazis au pouvoir.

Merci pour ces infos, Narduccio.
Je crois qu'effectivement il était utilisé partout sauf peut-être sur les chasseurs.

Quelques infos trouvées ça et là sur le web :
- l'usine Oberschlesische Hydrierwerke AG à Blechlammer fabriquait de l'essence synthétique à partir du charbon pour l'approvisionnement des blindés de la Wehrmacht et les avions de la Luftwaffe - (Wikipedia)
- Le procédé Fischer-Tropsch a déjà été utilisé à grande échelle pour produire de l’essence synthétique à partir de charbon (les Allemands ont pu ainsi obtenir jusqu’à 120 000 barils/jour en 1944, soit 90 % de leurs besoins pour l’aviation) - (Stratégie, http://www.college.interarmees.defense.gouv.fr/IMG/pdf/DSI_54_LOCATELLI.pdf)
- Germany's annual synthetic fuel production reached more than 124,000 barrels per day from 25 plants ~ 6.5 million tons in 1944 - (wikipedia GB)
- 8 956 000 tonnes comme production maximale, essence synthétique comprise, en 1943. - (P E Schramm in "Die deutsche Industrie im Kriege 1939-1945")
- Le procédé Fischer-Tropsch a fourni plus de 90% du carburant de la Luftwaffe et la moitié du carburant total de l'armée allemande durant toute la guerre (25 usines et plus de 125 000 barils par jour au début 1944).
avatar
Jules
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2062
Age : 37
Localisation : ici
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arme secrete

Message  KLOSTER0 le Jeu 07 Juil 2011, 3:10 pm

merci pour ces chiffres particulièrement interessants Jules ; qui aurait imaginé le IIIeme reich en pays producteur de pétrole ?
Il est vrai que pour la chimie aussi ils étaient tellement en avance qu'ils étaient fournisseurs presque exclusifs de la France peu avant la guerre ! (IG farben notamment pour toutes sortes de produits chimiques indispensables pour fabriquer les poudres explosives et
les munitions )
On en apprend tous les jours , mais je pense que cette histoire d'essence synthétique est assez méconnue et meriterait à elle seule un topic ....
avatar
KLOSTER0
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 350
Age : 53
Localisation : cannes
Date d'inscription : 30/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arme secrete

Message  KLOSTER0 le Jeu 07 Juil 2011, 3:13 pm

Cependant ma question demeure sans réponse , puisque les panzers marchaient au synthétique pouvaient ils utiliser
l'essence pour blindés capturée aux anglo US ?
Dans je ne sais plus quel film (a propos des ardennes je crois) on voit un officier nazi endurci , commandant de chars attaquer
comme un forcené un dépot de carburant US , mais aurait il pu seulement s'en servir de tout ce coco ? LOL enérvé
avatar
KLOSTER0
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 350
Age : 53
Localisation : cannes
Date d'inscription : 30/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arme secrete

Message  marc_91 le Jeu 07 Juil 2011, 3:27 pm

KLOSTER0 a écrit:
Narduccio a écrit:Sur wikipédia, on le compare au diesel ... Ce qui me laisse perplexe pour les avions.

oui il y a de quoi en effet , surtout quand on sait ce qui arrive à une voiture à essence quand on fait le plein de diesel ! comandan

Ceci dit il existait une version du Ju-88 équipé de moteurs Bramo diesel qui étaient plus efficaces à haute altitude et donnaient une meilleure autonomie à l'avion en raison de leur consommation plus faible.Mais sur un chasseur monomoteur cela me semble impossible.
spamafote Wikipedia est très bien, mais tout dépend des intervenants au moment où on y fait référence !!!

Claude, il s'agit plutôt des moteurs Diesel Junkers JuMo 205 à 209, sur hydravions Blohm & Voss & Ju-86 civils, et de reconnaissance stratosphériques. La conversion s'explique parce qu'il est plus facile de réchauffer le carburant d'un Diesel pour qu'il s'enflamme dans les cylindres, que de suralimenter sans a-coups et au bon rapport un moteur à essence pour qu'il fonctionne à plus de 16.000 mètres ...

Pour en revenir aux carburants liquides obtenus par hydrogénisation du charbon, ils ont une qualité : ils contiennent moins de chaines carbonées complexes (ou composés aromatiques), de produits sulfurés et azotés. ces carburants sont donc plus purs, et n'ont pas besoin d'anti-détonants pour supporter un taux de compression élevé sans faire d'auto-allumage prématuré dans les cylindres d'un moteur à pistons.

Tout comme les allemands, les américains utilisaient un processus d'hydrogénisation de leur charbon, très pur, pour fabriquer des "essence aviation" à haut indice d'octane.

Les anglais, par contre, utilisaient des additifs, en particulier le tetra-méthyle de plomb.
La concentration des sulfures & nitrures de plomb (voir maladies, & Saturnisme) aux sorties des échappements du moteur Sabre du Tempest mk.V de notre as français Pierre H. Clostermann rendrait "vert de rage" un de nos écologistes actuels, ce qui explique que l'on ne voit pas de ces avions en meetings. Mais il ne faut pas oublier que ces gens avaient, d'abord, une guerre à gagner ...

Quand aux autres véhicules, il ne faut pas oublier qu'il s'agissait de moteurs militaires en temps de guerre, donc qu'ils n'étaient pas conçus pour durer longtemps et offrir des performances élevées, mais au contraire pour être faciles à produire et à réparer, en "avalant" tous types de carburants.
A titre d'exemple, un Jeep US "dans son jus" consomme 28 litres d'essence aux 100 km. En plein dans le "malus écologique", pourtant pour une petite voiture !!!

Donc, l'essence synthétique n'est pas une arme-miracle allemande.

C'est simplement pour ce pays, dépourvu de ressources pétrolières, de transformer ses ressources en charbon en essence, kérosène et gazole. Néanmoins, les carburants ainsi produits étaient nettement plus chers et difficiles à produire.

P.S. : Oui, les moteurs des chars allemands pouvaient utiliser l'essence des camions & jeep américains.
avatar
marc_91
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 809
Age : 55
Localisation : un village près d'Etrechy (91)
Date d'inscription : 08/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arme secrete

Message  Jules le Jeu 07 Juil 2011, 5:02 pm

marc_91 a écrit:A titre d'exemple, un Jeep US "dans son jus" consomme 28 litres d'essence aux 100 km. En plein dans le "malus écologique", pourtant pour une petite voiture !!!

J'ai également lu que le char Tiger II consommait entre 700 et 1000 litres d'essence aux 100 kms. mort de rir gri

KLOSTER0 a raison sur le fait que l'essence synthétique mériterait un thread.

KLOSTER0 a écrit:Cependant ma question demeure sans réponse , puisque les panzers marchaient au synthétique pouvaient ils utiliser
l'essence pour blindés capturée aux anglo US ?

Pourquoi pas ? Je pense que oui. Tu supposes qu'il y a eu au moins 2 moteurs différents ?
avatar
Jules
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2062
Age : 37
Localisation : ici
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arme secrete

Message  panzerblitz le Jeu 07 Juil 2011, 7:05 pm

La poussière de charbon pouvait aussi être utilisée à l'état brut, ce que les allemands ont d'ailleurs usés pour les tuyères Lorin. Un mode de propulsion qui ne sera jamais engagé opérationnellement, fin de guerre oblige !

_________________
http://www.youtube.com/watch?v=wgmxc-X3XZ4&feature=related
avatar
panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4073
Age : 28
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arme secrete

Message  Narduccio le Jeu 07 Juil 2011, 7:29 pm

panzerblitz a écrit:La poussière de charbon

Charbon pulvérisé pour être exact. C'est ce qui alimente la plupart des centrales thermiques à charbon. Il y a des gros broyeurs qui produisent le charbon pulvérisé en fonction des besoins. Certaines centrales EDF ont des stockages tampons, mais on les surveille de près, ça brûle encore mieux qu'un réservoir de fuel. Je me rappelle quand j'étais en formation à la centrale de Bouchain, il fallait aller tâter les nourrices plusieurs fois par jour pour voir si elles n'étaient pas chaudes. ...

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4650
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arme secrete

Message  Jules le Jeu 07 Juil 2011, 8:24 pm

Narduccio a écrit:il fallait aller tâter les nourrices plusieurs fois par jour pour voir si elles n'étaient pas chaudes. ...

Lesquelles ?
avatar
Jules
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2062
Age : 37
Localisation : ici
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arme secrete

Message  KLOSTER0 le Jeu 07 Juil 2011, 8:34 pm

Jules a écrit:
Narduccio a écrit:il fallait aller tâter les nourrices plusieurs fois par jour pour voir si elles n'étaient pas chaudes. ...

Lesquelles ?

C'est vrai que cette phrase est un peu "ambigue" si on la sort de son contexte... lol Bien vu !
avatar
KLOSTER0
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 350
Age : 53
Localisation : cannes
Date d'inscription : 30/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arme secrete

Message  KLOSTER0 le Jeu 07 Juil 2011, 8:39 pm



Pourquoi pas ? Je pense que oui. Tu supposes qu'il y a eu au moins 2 moteurs différents ?
[/quote]

En fait je pensais plutôt à un même moteur , mais qui aurait eu 2 modes de carburation différents...

Cela vient d'une anecdote au sujet d'un avion allemand , capturé par les anglais qui auraient eu du mal à expliquer
la présence de certains indicateurs et boutons et auraient fait appel à un pilote allemand capturé.Celui ci leur aurait expliqué
que l'avion pouvait fonctionner avec 2 types de carburants et donc avec des réglages différents nécessitant des témoins différents.

Mais je ne peux vraiment pas confirmer car c'est trop vague...
avatar
KLOSTER0
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 350
Age : 53
Localisation : cannes
Date d'inscription : 30/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arme secrete

Message  panzerblitz le Jeu 07 Juil 2011, 9:06 pm

A mon avis, l'histoire évoque une différence de degrés d'octane plutôt que de carburant à proprement parler. Il est vrai que ce taux variait beaucoup selon les fournisseurs.

_________________
http://www.youtube.com/watch?v=wgmxc-X3XZ4&feature=related
avatar
panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4073
Age : 28
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arme secrete

Message  KLOSTER0 le Jeu 07 Juil 2011, 9:14 pm

Marc merci pour les utiles précisions , tu es certain qu'il n'y a pas eu un Ju86 militaire ainsi motorisé ? (guerre d'Espagne ?)
Il y a eu tout de même le Ju52 mais il est vrai que c'est un transport , donc pas de moteur diesel avion à usage militaire ?
avatar
KLOSTER0
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 350
Age : 53
Localisation : cannes
Date d'inscription : 30/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arme secrete

Message  panzerblitz le Jeu 07 Juil 2011, 10:27 pm

Il y a eu tout de même le Ju52 mais il est vrai que c'est un transport , donc pas de moteur diesel avion à usage militaire

Transport durant la 2e GM, bombardier en Espagne, torpilleur à l'origine de sa carrière militaire, et même occasionnellement chasseur de mine !

_________________
http://www.youtube.com/watch?v=wgmxc-X3XZ4&feature=related
avatar
panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4073
Age : 28
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arme secrete

Message  marc_91 le Ven 08 Juil 2011, 12:41 am

KLOSTER0 a écrit:Marc merci pour les utiles précisions , tu es certain qu'il n'y a pas eu un Ju86 militaire ainsi motorisé ? (guerre d'Espagne ?)
Il y a eu tout de même le Ju52 mais il est vrai que c'est un transport , donc pas de moteur diesel avion à usage militaire ?
avion Si , si, il y eut 2 types de Ju-86 propulsés par des moteurs Diesel :
- Les tous premiers Ju-86A
- Les Ju-86 P et R stratospéhriques ; ci-dessous 2 photos d'un de ces moteurs, dans les Réserves du Bourget :


Par contre, pas de Ju-52 propulsé par Diesel, de mémoire ...
avatar
marc_91
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 809
Age : 55
Localisation : un village près d'Etrechy (91)
Date d'inscription : 08/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arme secrete

Message  Mithridate le Dim 07 Aoû 2011, 3:06 pm

Jules a écrit:
marc_91 a écrit:A titre d'exemple, un Jeep US "dans son jus" consomme 28 litres d'essence aux 100 km. En plein dans le "malus écologique", pourtant pour une petite voiture !!!

J'ai également lu que le char Tiger II consommait entre 700 et 1000 litres d'essence aux 100 kms. mort de rir gri

Ca revien cher d'avoir un Tigre II pour aller au boulot le matin mort de rir gri

Mithridate
Major
Major

Nombre de messages : 127
Age : 28
Localisation : Brie
Date d'inscription : 28/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Et la Japon ?

Message  MiAmDuChOcO le Mar 13 Sep 2011, 11:11 am

On oublie souvent le japon quand on parle d'arme nouvelle génération, Je pense au cuirasser de classe Yamato avec ses canon de 460 mm. Son armement est impressionnant, voyez plutôt : 9 canons de 460 mm (montés en trois tourelles triples)
12 canons de 155 mm (montés en quatre tourelles triples)
12 canons anti-aériens de 127 mm (6 tourelles doubles)
24 canons anti-aériens de 25 mm
8 canons anti-aériens de 13 mm.

Ou encore le sous marin porte avion i 400.

Désoler je ne peut pas mettre de liens mais pour le porte avion sous marin il y a un reporte sur daylimotion très intéressant.

MiAmDuChOcO
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 2
Age : 29
Localisation : Nnates
Date d'inscription : 13/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arme secrete

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum