Hommage à un résistant : Etienne Achavanne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hommage à un résistant : Etienne Achavanne

Message  Schwarzwolf le Lun 13 Juin 2011, 6:04 pm

Il se trouve une rue, à proximité de mon domicile, qui porte le nom d'un résistant, fusillé à Rouen en juillet 1940. Il s'agit d'Etienne Achavanne.

Né le 27 juin 1892 à La Framboisière (Eure-et-Loir), Etienne Achavanne est un ouvrier agricole célibataire. Fuyant l'invasion allemande de 1940, il se réfugie dans la région de Rouen.

Etienne Achavanne fera partie des équipes de travailleurs requis pour aménager le site du terrain d'aviation de Boos, occupé par les Allemands le 9 juin 1940.

Le 20 juin 1940, il sectionne les câbles du réseau électrique et les lignes téléphoniques de la base aérienne, rompant ainsi les communications téléphoniques entre le terrain d'aviation et la Kommandantur de Rouen. Ce sabotage facilite le bombardement de la base opéré par l’aviation anglaise le lendemain. 18 appareils de la Luftwaffe sont détruits au sol et 22 militaires allemands tués lors de ce raid.

L'enquête menée par l'occupant aboutit à l'arrestation d'Achavanne sur dénonciation, trois jours plus tard. Condamné à mort pour sabotage par un tribunal militaire allemand le 28 juin, il est fusillé le 4 juillet 1940 près de Rouen, au lieu-dit de La Maison hantée.

Étienne Achavanne est le premier martyr de l'Armée des ombres et, sans doute, le premier des héros de la Résistance.
avatar
Schwarzwolf
Caporal-chef
Caporal-chef

Nombre de messages : 31
Age : 45
Localisation : BONSECOURS
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hommage à un résistant : Etienne Achavanne

Message  SALIOU Pierre le Mar 14 Juin 2011, 3:56 am

Bonjour,

Wikipédia doit être copié-collé avec prudence, si les faits décrits sont réels, la conclusion est un peu hasardeuse:

"Étienne Achavanne est le premier martyr de l'Armée des ombres et, sans doute, le premier des héros de la Résistance."....

Il y a eu Auguste Gras, fusillé le 5 juin dans l'Aisne. Quand à "l'Armée des ombres", c'est un peu prématuré, en juillet 40 il n'y a aucune organisation de résistance en zone occupée.

A+,

Pierre

SALIOU Pierre
Capitaine
Capitaine

Nombre de messages : 240
Age : 63
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 21/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hommage à un résistant : Etienne Achavanne

Message  Major cowburn le Mar 14 Juin 2011, 7:32 pm

Le 4 juin 1940 lors de l'entrée des Allemands dans le périmètre des défenses de Dunkerque;à st Pol sur Mer ,un fermier,ancien de 1914 tua avec son fusil de chasse le premier officier allemand rencontré;son jeune fils qui était à ses côtés enfonça sa fourche dans la poitrine d'un autre allemand tous deux furent mis à mort sur le champ....

Major cowburn
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1139
Date d'inscription : 17/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hommage à un résistant : Etienne Achavanne

Message  Schwarzwolf le Mer 15 Juin 2011, 2:05 pm

Bonjour,

Il est vrai que la conclusion est un peu hasardeuse. Certes, à cette époque, il n'y avait pas de mouvements de Résistance à proprement parler. Ensuite, tout dépend par ce que l'on entend par résistance : distribution de tracts, graffitis, coupure de lignes téléphoniques, exécution.... Chaque région de France traversée par les forces allemandes en 1940 possède son premier martyre.

Le cas d'Etienne Achavanne est, me semble t-il, le premier en Seine-Inférieure (actuelle Seine-Maritime) a avoir fait l'objet d'un procès (?) et exécuté par les Allemands pour acte de sabotage.

Le but de cet article n'est pas de chercher à connaître le premier résistant tué par les Allemands, mais à perpétuer le souvenir d'une personne qui, pour une grande majorité, n'est qu'un simple inconnu. C'est aussi de montrer qu'il est parfois intéressant de s'interroger sur le nom de certaines rues de villes et villages de France.

Cordialement
avatar
Schwarzwolf
Caporal-chef
Caporal-chef

Nombre de messages : 31
Age : 45
Localisation : BONSECOURS
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hommage à un résistant : Etienne Achavanne

Message  SALIOU Pierre le Mer 15 Juin 2011, 5:56 pm

Bonjour,

Il est certain que la plupart des résistants sont pour nous d'illustres inconnus. Beaucoup ont d'ailleurs tout fait pour le rester, une fois les armes posées.

Si hommage il doit y avoir autant le faire en relatant l'histoire de cet homme avec le plus de précision possible.

J'ai fait, il y a peu de temps, une série de photo, que malheureusement je ne peux pas retrouver pour le moment, d'un mémorial proche de Rouen(...à St Etienne du Rouvray, il me semble!...ou peut-être Grand Quevilly??...) sur le bord de l'avenue des Canadiens. Je n'y mettrai pas ma main à couper mais le nom d'Etienne ACHAVANNE doit y être.

A+,

Pierre

J'édite pour plus de précision: il s'agit du "Stand des Fusillés" à Grand Quevilly, lieu de mémoire érigé à l'emplacement d'un lieu d'éxécution et portant les noms de 76 fusillés rouennais.


Dernière édition par SALIOU Pierre le Jeu 16 Juin 2011, 3:33 am, édité 1 fois

SALIOU Pierre
Capitaine
Capitaine

Nombre de messages : 240
Age : 63
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 21/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hommage à un résistant : Etienne Achavanne

Message  Schwarzwolf le Mer 15 Juin 2011, 10:05 pm

Merci Pierre pour cette info.
A +
avatar
Schwarzwolf
Caporal-chef
Caporal-chef

Nombre de messages : 31
Age : 45
Localisation : BONSECOURS
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hommage à un résistant : Etienne Achavanne

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum