Déserteurs allemands en Suisse (PDF)

Aller en bas

Déserteurs allemands en Suisse (PDF)

Message  Luhkah le Ven 15 Juil 2011, 13:00

Bonjour,

Je m'intéresse au phénomène des déserteurs dans la werhmacht, qui apparemment, ont été assez peu nombreux, et longtemps réprouvé même après la guerre. Histoire d'alimenter le débat, j'ai trouvé ceci :



http://www.fndirp.asso.fr/deserteurs%20de%20la%20Wehrmacht.pdf
avatar
Luhkah
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 438
Age : 39
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 31/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déserteurs allemands en Suisse (PDF)

Message  Phil68 le Sam 05 Avr 2014, 13:39

Bonjour Luhkah ,

Le lien vers votre PDF est brisé.
La TV allemand ARD a récemment consacré un reportage au sujet des déserteurs de la Wehrmacht.

J'ai pris quelques notes, je trouve en effet cette question intéressante sur le plan éthique.

Selon les dernières statistiques, entre 1939 et 1945 :

  • La Wehrmacht a mobilisé un total de 18 millions d'hommes, y compris les vieillards et les adolescents des derniers jours en 1945.
  • Il y eut un total de 300.000 militaires allemands "disparus". Chiffre qui inclu les déserteurs, mais aussi des militaires physiquement pulvérisés par des explosifs, ensevelis, noyés en mer (déjà pas moins de 30.000 sous-mariniers d'U-Boot), déportés et disparus dans des camps russes etc..
  • Il y eut un total de 1 millions de dossiers devant les cours militaires allemandes (tous délits confondus), avec un total de 20.000 militaires exécutés (tous délits confondus).
    Ce chiffre est à comparer avec ceux du camp allié : sur toute la guerre, les USA et l'Empire britannique (incl. Canada, etc..) n'ont exécuté "que" 300 militaires.
    En Russie, c'est une autre histoire. Certains affirment que pour chaque déserteur, les commissaires du NKVD abbataient froidement 10 camarades innocents...
  • Parmi le million de dossiers juridiques Wehrmacht, 48.000 sont des dossiers de désertion, ce qui a donné lieu à 30.000 condamnations à mort.
    Il y eut donc au moins 10.000 déserteurs de "graciés", qui furent envoyés en bataillons disciplinaires et/ou sur le front de l'est.

La question des déserteurs de la Wehrmacht est intéressante en raison des questions éthiques qu'elle soulève :

- Il y a encore des polémiques de nos jours en Allemagne, avec des survivants qui se sont vu privés de pension par la République Fédérale au lendemain de la guerre, pour avoir déserté la Wehrmacht

- Difficile de cautionner la désertion. Pourtant, dans le cas où un soldat déserte une armée de conscription et, à fortiori, l'armée nazie : que penser ? Donnée importante : les conscrits de la Wehrmacht étaient tenus de prêter serment au "führer" (donc à Hitler en personne), et non au peuple allemand ou à la patrie comme c'est l'usage dans une armée démocratique.

Si vous étiez citoyen allemand, vous feriez quoi d'un déserteur Wehrmacht ? Héros, lâche, peloton d'exécution, circonstance aténuantes ?... Pas facile !
avatar
Phil68
Major
Major

Nombre de messages : 112
Age : 49
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 14/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Déserteurs US

Message  Phil68 le Dim 06 Avr 2014, 18:53

Côté américain, il y eut 40.000 cas de désertions durant la Deuxième Guerre.
2.100 cas furent condamnés à des peines diverses (dégradation, prison, privation de solde, mutations.....), dont 49 à la peine de mort mais seulement 1 seule exécution : Eddie Slovik.


L'affaire Slovik est digne d'une tragédie shaekspearienne

Au moment du procès Slovik (novembre 1944), plus aucune exécution pour désertion n'avait eu lieu dans l'armée US depuis la Guerre de Sécession (1864, soit 80 ans). En particulier, aucune exécution durant la Première Guerre.

Slovik n'a même pas déserté. Il a toujours été présent dans son unité. Il a refusé de participer à un certain assaut parce qu'il avait "trop peur". Aux USA, Slovik avait une femme et une gamine.
Slovik fut condamné par une cour militaire ambulante ("kangaroo court") composée d'officiers qui n'étaient même pas juristes. On est très loin du film "Affaire Lieutenant Scott" avec Bruce Willis et Collin Farell (2002).

Comble de l'ironie, lors de son exécution (31 janvier 1945) tous les témoins rapportent que Slovik s'est montré courageux et stoïque.
Détail abject : les 11 balles qui touchèrent Slovik manquèrent son coeur, si bien que son agonie dura cinq longues minutes. Le temps de recharger les fusils pour l'achever, le médecin le déclara mort.

Toute l'Amérique s'est acharné sur ce bougre (24 ans) - en ce compris Eisenhower - pour en faire un exemple. Pourtant, l'armée US ne fit aucune publicité autour de cette exécution. 

Par la suite, aucun président US n'a accepté de pardon posthume.
Privée de pension, la veuve Slovik sombra dans la misère. Après 35 ans de démarches auprès des autorités US, Antoinette Slovik obtint finalement en 1979 de Jimmy Carter une pension de $70.000, qui ne couvrait même pas les $100.000 qu'elle avait dépensé en avocats et en démarches. Elle mourut 15 jours à peine après cette "victoire".

Huit ans plus tard, en 1987, l'avocat obtint le rapatriement de la dépouille d'Eddie Slovik aux USA. Slovik reposait dans le cimetière américain d'Oise-Aisne (France), dans la parcelle honteuse au milieu de 96 militaires condamnés pour droit commun : assasins et violeurs, qui n'avaient même pas eu droit au peloton d'exécution mais avaient étés pendus.

Le type repose enfin aux côtés de son épouse, quelque part dans un cimetière du Michigan.

Perso, je veux bien qu'une armée se donne des grands airs en fusillant cérémonieusement ses déserteurs, mais 1 tous les 80 ans et parmi 40.000 autres cas, ce n'est pas vraiment crédible.

Cherchez eddie + antoinette + slovik pour plus de détails sur cette lamentable histoire...
avatar
Phil68
Major
Major

Nombre de messages : 112
Age : 49
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 14/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déserteurs allemands en Suisse (PDF)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum