Planeur de Colditz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Planeur de Colditz

Message  Mithridate le Mer 07 Sep 2011, 11:53 am

Bonjour, est ce que quelqu’un aurait des info et photos sur ce planeur construit par des prisonniers de guerre anglais pour s'échapper du château de Colditz.
Merci d'avence ^^

Mithridate
Major
Major

Nombre de messages : 127
Age : 28
Localisation : Brie
Date d'inscription : 28/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planeur de Colditz

Message  Ming le Mer 07 Sep 2011, 1:06 pm

C'est un planeur haubané à aile haute assez simple, construit d'après un manuel de vol à voile récupéré dans la bibliothèque du camp de Colditz (!) par une équipe de maîtres de l'évasion. L'appareil a été assemblé au dernier étage -dans le grenier- du château, dans une salle camouflée ou plutôt maquillée -les prisonniers avaient déplacé le mur pour se faire un atelier clandestin-. L'appareil ressemble violemment à un Grunau Baby en version biplace, et les matériaux de construction proviennent tous de Colditz -récupérés pour la plupart-. L'entoilage est assuré à l'aide de draps, taies d'oreiller et ce qui s'en suit et les calculs de CdG et ce qui s'en suit ont été effectués par deux membres de l'équipe. L'enduit de tension était également "home made" fait à partir d'une recette vieille comme le monde ou presque, tout comme les outils.

L'équipe avait prévu de lancer le planeur après avoir cassé une partie du toit, de jeter une baignoire en fonte reliée à une corde pour le contrepoids de lancement (système du lancer par corde élastique sans élastique) de manière à ce que deux prisonniers puissent quitter Colditz et se poser de l'autre côté de la rivière en contrebas. Cela leur aurait permis un grand gain de temps sur leurs gardiens, qui auraient dû dévaler quatre à quatre la pente de la colline boisée menant jusqu'au château.

La fin des hostilités a empêché la réalisation du projet -l'EM des prisonniers souhaitait éviter toute mort accidentelle ou tout projet raté d'évasion conduisant à des morts ou blessés- et les troupes de libération eurent la surprise de trouver l'appareil prêt à voler.

Ce n'est que bien plus tard, en 1991 et pour la BBC, qu'une réplique a été construite de l'appareil dans le but de savoir si le planeur aurait effectivement volé. Ce fut le cas, deux prisonniers auraient pu voler avec... Peut-être vers la liberté.

Colditz avait été surnommée l'académie de l'évasion -tout ceux qui y étaient détenus étaient réputés pour avoir au moins effectué deux tentatives d'évasion ou pour être des "invités forcés" de marque-. Le planeur de Colditz ne représente qu'une des tentatives vraiment osées pour s'évader -peut-être la plus radicale en son genre-.

Toute l'histoire du planeur et des gens qui gravitent autour est racontée dans un chapitre de l'ouvrage "As de légende" (tome 1) chez Altipresse.

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/

Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 44
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planeur de Colditz

Message  Mithridate le Mer 07 Sep 2011, 1:47 pm

Un grand merci Smile le projet me semblait tellement incroyable que je croyait a une info tirée d'un roman oui gri

Mithridate
Major
Major

Nombre de messages : 127
Age : 28
Localisation : Brie
Date d'inscription : 28/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planeur de Colditz

Message  Phil642 le Mer 07 Sep 2011, 1:48 pm

Ming a écrit:-les prisonniers avaient déplacé le mur pour se faire un atelier clandestin-

Plus précisément Ming ami, ils avaient construit un faux mur, diminuant la surface du grenier officiel et entre la fausse paroi et le vrai pignon, se sont aménagés l'atelier.

Les officiers internationaux de Colditz n'ont jamais cessé de vouloir s'évader, avec une ingéniosité brillante, comme leur devoir l'exige.

Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7654
Age : 50
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planeur de Colditz

Message  Ming le Mer 07 Sep 2011, 9:48 pm

Exactement mon ami Phil, ils ont diminué la surface de la salle sans que les allemands ne s'en rendent compte. Vu la superficie du château, et vu le nombre de fois ou ils sont montés au grenier -quelques-unes tout de même puisqu'un prisonnier français avait creusé un tunnel qui commençait pas loin du grenier justement, mais en 1941- ils n'ont pas noté la différence d'espace.

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/

Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 44
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planeur de Colditz

Message  Mithridate le Jeu 08 Sep 2011, 11:44 am

Mais les allemands ne se sont pas demander pourquoi ils montaient aussi souvent au grenier ?

Mithridate
Major
Major

Nombre de messages : 127
Age : 28
Localisation : Brie
Date d'inscription : 28/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planeur de Colditz

Message  Ming le Jeu 08 Sep 2011, 12:32 pm

Non, parce que les prisonniers montaient au grenier sans que les gardiens ne les voient. A Colditz il y a avait plusieurs équipes de surveillance : chez les allemands comme chez les prisonniers. Le réseau de surveillance chez les prisonniers reposait sur des hommes répartis dans différents angles, lieux et étages du château, sans parler de ceux qui restaient collés aux fenêtres ou aux basques des gardiens. Puisque pour s'évader, il faut également des faux papiers, des vêtements civils fabriqués à partir de vêtements militaires, des cartes (envoyées par le Mi9 mais il faut les cacher et les sortir pour les étudier), des horaires des trains et par dessus tout, il faut également voler le matériel nécessaire : bois, acier, etc. Il faut donc détourner l'attention des gardiens, surveiller leurs moindres mouvements, faits et gestes, prévoir les fouilles et si possible les anticiper, etc.

A Colditz il y a eu également les prisonniers fantômes : ceux qui disparaissaient entre les murs et étages pendant des mois pour éviter de donner l'alarme lors de leur véritable évasion -certains ont même "disparu" dans le château pour se consacrer entièrement à leur projet d'évasion : tunnel, par exemple.

Colditz a été, comme je te le précisais, "Escape academy" parce que les prisonniers ont usé de toutes les ficelles possibles pour tenter de s'échapper. Au début, les Français, des gens comme Le Ray, Collin ou Mairesse-Lebrun, ont réussi à s'évader sans avoir recours à des tactiques, stratagèmes trop élaborés (Le Ray en se cachant lors de la promenade et Mairesse Lebrun au cours d'une partie de saute-mouton juste à côté des barbelés). Logique, si l'on tient compte du fait que les Allemands n'avaient pas encore accumulé d'expérience en matière de contre-évasion. De surcroit les trois étaient des sportifs accomplis et n'avaient pas trop souffert de la réduction du nombre de calories -ce dont les Britanniques, Polonais et Hollandais pour ne citer qu'eux, furent victimes ensuite, dès 1942-43 et qui réduisit de facto le nombre de candidats à la belle.

En fait il y a plus de Français qui se sont évadés de Colditz que d'autres nationalités. 13 au total -si l'on tient compte des évasions "extérieures" c'est-à-dire au cours d'une visite chez le dentiste ou le médecin ou lors d'un séjour à l'hôpital. 11 chez les Britanniques -dont un Indien et un Canadien-, 7 chez les Néerlandais, 1 chez les Polonais.

Ce qui explique cela, ce n'est pas seulement parce que les Français sont arrivés parmi les premiers -les Polonais sont arrivés les premiers, mais il n'y a eu qu'un seul évadé Polonais-. La raison profonde, c'est qu'à la différence des Britanniques -qui avaient un service d'aide militaire à l'évasion- les Français ont reposé sur leurs familles, en usant de codes spécifiques dans leurs lettres qui étaient fréquemment différents les uns des autres, ce qui a d'autant compliqué la tâche des recherches de contre-évasion allemandes. Cela explique pourquoi également les Polonais n'ont eu qu'un seul évadé : ils étaient coupés de leurs familles dont bon nombre d'entre-elles se trouvaient en territoire soviétique -jusqu'en juin 1941. Hors, la plupart des évasions réussies se sont tenues en 1941, celles qui ont suivi ont été beaucoup plus éparpillées dans le temps.

Mais au fil du temps -les Français ont ensuite été séparés et regroupés dans un autre stalag comparable à Sagan- c'est devenu de plus en plus dur de s'évader, parce que les Allemands avaient constitué de leur côté un "musée" ou plutôt une banque de données sur les évasions ratées et chaque évasion qui échoue force le prisonnier suivant à trouver un autre moyen de quitter le château. C'est à cause de cela qu'ils en sont venus à construire un planeur.

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/

Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 44
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planeur de Colditz

Message  Mithridate le Jeu 08 Sep 2011, 1:16 pm

Je reste pantois devant les trésors d'ingéniosité qu'ils ont déployés pour s'évader ou au moin essayer de s'évader beret
Est-ce qu'il reste des anciens prisonniers ou geoliers encore en vie ?

Mithridate
Major
Major

Nombre de messages : 127
Age : 28
Localisation : Brie
Date d'inscription : 28/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planeur de Colditz

Message  Phil642 le Jeu 08 Sep 2011, 1:23 pm


Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7654
Age : 50
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planeur de Colditz

Message  Vincent le Mer 12 Oct 2011, 3:37 pm

Bonjour,

Ming a parfaitement tout résumé, mais voici un petit topo complémentaire avec photos que j'avais fait sur le quiz du forum beige il y a quelques temps :

Walter Morison, Jack Best et Lorne Welch, du comité d'évasion, lancèrent l'étude sur les moyens de s'évader de l'Oflag IV C de Colditz par les airs. Il faut dire que le château de Colditz renfermait les multirécidivistes de l'évasion de toutes les nationalités ou les prisonniers de marque tels D.Bader (pour qui la RAF avait parachuté de nouvelles jambes avec l'accord de Allemands au passage).

L'idée de fabriquer un planeur vint du lieutenant Tony Rolt qui, avec Bill Goldfinch, commença à tracer des plans :



Il utilisèrent les moyens à leur disposition : la garniture des matelas servi à fabriquer le coffrage, le bois du plancher de la salle de théâtre pour construire la structure.
Les cadres de lits quant à eux, servirent à fabriquer les outils nécessaires à l'assemblage du planeur.

Les différentes pièces du Colditz Glider furent fabriquées dans les combles de la chapelle par la "Heavy Industries Inc." (ah ces anglais...) et assemblées dans un réduit derrière les chambres, dans les combles aménagées.

L'assemblage va durer 9 mois. Une fois le planeur terminé, le toit du château serait abattu, une rampe de décollage faite de tables serait installée et un système de poulies et de contrepoids donnerait de la vitesse au planeur.
Toit = 20m de longueur, le planeur en occupait env. 6m donc 14m était disponibles pour l'accélération pour un planeur d'env. 100 kg. Selon les calculs des concepteurs, le planeur et ses passagers devaient atteindre les 40 km/h.



L'idée était de virer à droite pour atterrir soit dans la rivière en contrebas, soit juste à coté, dans un champ assez dégagé avec peu d'arbres.
La libération étant imminente, le responsable des évasions décida d'interdire son utilisation pour ne pas prendre de risque.

Le 15 avril 1945, les Américains arrivent et libèrent les prisonniers. Ils découvrent un planeur prêt à décoller dans le grenier du château et un GI prend cette photo qui est la seule qui représente le planeur original à l'endroit où il devait être utilisé.

Après la guerre des ingénieurs de De Havilland étudièrent les plans et conclurent que ce planeur aurait pu voler avec succès.

Aujourd'hui une réplique en modèle réduit existe, à l'Imperial War Museum (perso je l'ai cherché partout sans la trouver... Sad ), et ça donne ça :



;)

Vincent
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 322
Age : 30
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 19/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planeur de Colditz

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:13 am


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum