Un crime récemment découvert : les camps vampires

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un crime récemment découvert : les camps vampires

Message  Invité le Mer 21 Sep 2011, 11:31 am

Bonjour à tous

J'ai la tête encore pleine de ces deux jours de débats à Normale sup : http://200.30.150.164/wp-content/uploads/2011/09/2011ParisConferenceProgram5.pdf

Comme devant toute démarche scientifique, on en apprend autant sur les faits que sur nos ignorances à leur sujet.

Le plus nouveau selon moi : la communication de Vincent Frank, un retraité suisse, le type même de l'historien amateur qui ne se dit pas historien du tout, sur l'existence d'une vingtaine de camps d'enfants destinés à servir de banque du sang pour la Wehrmacht. Enfants slaves dans presque tous les cas... et juifs dans un. L'auteur appelle cela " les camps vampires".


Source première : l'accusation soviétique à Nuremberg, une seule fois et sans approfondir. Zéro trace archivistique.

Il y a trois ans, un Russe a parlé de l'affaire à Vincent Frank. Lequel a fouillé et commencé à recueillir des témoignages. Invité à un colloque scientifique à Salzbourg il y a un an (comme quoi il n'y a pas que des sclérosés qui en organisent !) il a vu depuis s'accélérer l'arrivée des témoignages.

Question : comment une telle chose a-t-elle été possible dans un Reich raciste ? Injecter du sang de sous-homme à un Aryen n'était-il pas une transgression majeure ?

Réponse de VF dans sa communication : c'est un général qui a donné les ordres, en grand secret, y compris celui de ne pas laisser de traces. Si Himmler l'avait su, il aurait non seulement fait destituer le général mais pris sa place.

Je suis intervenu dans la discussion pour proposer une autre hypothèse : seul Hitler pouvait, via Himmler

-autoriser la transgression (pour les besoins de force majeure de la race aryenne, en instrumentalisant les inférieures et en martyrisant des enfants : la logique nazie est, de ces trois points de vue, parfaitement respectée*);

-faire en sorte qu'il n'y ait pas de traces.

VF a accueilli l'hypothèse avec intérêt. Et vous ?


*d'autant plus, d'après VF, que d'après l'idéologie nazie le sang, avant la puberté, n'était pas aussi vicié.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un crime récemment découvert : les camps vampires

Message  eddy marz le Mer 21 Sep 2011, 9:25 pm

Bonsoir François;
Je n'avais jamais entendu parler de ces 'camps vampires', mais la notion de 'banques du sang' slaves pour la Wehrmacht ne me semble pas plus débridée que nombre d'autres choses au sein du IIIe Reich - d'autant plus qu'il s'agit, somme toute, d'une considération parfaitement militaro/logistique particulièrement en temps de guerre. Toutefois, un ordre secret d'Hitler à Himmler me semble peu probable. Si l'existence de ces camps correspond à une réalité, je pencherais plutôt pour une décision personnelle d'Himmler, plutôt habitué à circonvenir aux ordres d'Hitler dans certains cas, et souvent sous l'influence de cadres supérieurs du RSHA ou de la Waffen-SS. Les vues radicales d'Hitler sur nombre de sujets (Slaves, Juifs, colonisation de l'Est, etc.) n'étaient pas totalement partagées par le Reichsführer-SS comme le prouve sa gestion interne de la SS, de la Waffen-SS, et surtout du VoMi.
Himmler et Heydrich avaient tenté coûte que coûte de fonder un 'État SS' indépendant du NSDAP dans le Generalgouvernement, et espéraient en faire autant en Ukraine (ni l'un ni l'autre ne leur fut accordé), mais le fait est - selon les études de Joseph Poprzeczny (Odilo Globocnik ; Hitler’s man in the East – Mc Farland & Co., 2004) - qu'Himmler avait envisagé un véritable 'laboratoire' en études et expériences démographiques dans le Generalgouvernement. De plus, contre son gré - du moins extérieurement - Himmler fut bien obligé, sous la pression de certains chefs Waffen-SS, d'admettre que les Slaves n'étaient pas des Untermenschen. La preuve de son détachement par rapport à Hitler dans ce type de problématique (et il y en a plein d'autres) me semble bien illustrée par 'l'Armée de Libération Russe' de Vlassov qu'il acceptera de former (sous contrôle Waffen-SS & Wehrmacht), en en changeant le nom, et en manipulant les informations à son sujet destinées à Hitler, et par les campagnes de rapts d'enfants Slaves considérés 'germanisables'...

Eddy
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 62
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un crime récemment découvert : les camps vampires

Message  Invité le Jeu 22 Sep 2011, 10:04 am

Merci de cette réaction argumentée.

Cela fait une troisième solution !

Voici pourquoi elle ne me convainc pas : j'éprouve un scepticisme profond devant toute information sur une distance entre Himmler et Hitler, du moins au sens que vous dites. Le premier nommé est confit en adoration et a toujours peur de déplaire. Il ne cacherait jamais rien d'important au maître. En revanche il peut y avoir une distance dans l'autre sens : Hitler conscient des limites de son valet, se fichant un peu de sa figure dans son dos ou même en face, le laissant bricoler des cérémonies, des recherches archéologiques et des collections de squelettes sans y croire lui-même...

Dans le cas qui nous occupe, je note que vous ne croyez pas à une initiative possible d'un général. Reste donc une transgression majeure de l'idéologie du "sang", motivée elle-même par la force majeure des besoins militaires d'un Reich aux abois qui doit retaper au plus vite sa chair à canon blessée. Dans une telle logique, Himmler a toutes raisons de demander la permission du grand chef et aucune d'agir en cachette.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un crime récemment découvert : les camps vampires

Message  Phil642 le Jeu 22 Sep 2011, 11:17 am

Bonjour,

Je réfléchis depuis hier à ce sujet, j'ai fait quelques recherches et à part quelques films d'horreur concernant des nazis vampires, rien ne transparaît.

Voici mes "contres":

- Une vingtaine de camps spécialisés ne seraient certes pas passés inaperçus.
- Le nombre de complices nécessaires pour de telles infrastructures aurait laissé des témoignages précis.
- Lorsqu'on connait l'admministration allemande il est impossible que les archives n'en fassent aucune mention.
- La médecine est aussi très exigeante au niveau administratif et il aurait été surprenant de ne pas trouver trace des complices de ces camps "vampires".
- Une autre exigeance médicale exige que les "donneurs" de sang soient en bonne santé, qu'il puissent bénéficier d'une nourriture complète et vitaminée, ce qui n'était sûrement pas le cas d'enfants sortis de ghettos ou de Gitans. Ces populations souffraient de typhus, rachitisme, de la tuberculose et plein d'autre pathologies liées aux conditions de vies effroyables de l'époque.
- La quantité de sang qu'un adulte (5 à 6 litres dans le corps pour un poids de 65 Kg)peut donner est de +/- 450 millitres maximum, un enfant a 3 litres de sang, la masse du corps doit être de 55 kg minimum, que pourrait-il donner comme sang? Il ne faut pas oublier qu'il doit survivre à la transfusion car il est forcément en bonne santé et donc rare.
- Enfin, évidemment le frein majeur lié à l'idéologie du sang comme cité plus haut.

Quelles sont les sources précises, documents et autres présentés (hors l'acte d'accusation soviétique) par le conférencier afin d'appuyer ses assertions?

Des "expériences" ont certainement dû êtres menées concernant la survie d'individus suite à des pertes de sang provoquées, mais je vois mal une industrie aussi complexe exister avec toutes les exigences qu'elle nécessite.

Ceci dit, j'imagine la tronche des ss survivants et qui ont été transfusés, ainsi que celles de leurs nauséeux supporters, apprendre que du sang Juif et Gitan coule dans leurs veines.
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un crime récemment découvert : les camps vampires

Message  Invité le Jeu 22 Sep 2011, 11:41 am

Je n'ai pas pour l'heure d'éléments plus précis : je peux seulement vous mettre en garde contre le scepticisme, s'agissant d'une thèse qui a passé deux fois en un an la barrière de la sélection d'un colloque scientifique. Je ne connais pas le niveau de celui de Salzbourg mais je peux vous dire que celui de Paris, en début de semaine, était très relevé -et que la révélation n'a soulevé aucune contestation. Cette communication était d'ailleurs, dans l'état actuel de mes souvenirs, la seule à ne pas émaner d'un universitaire, avec celle de Guy Vanneste, fils de déporté, sur Rawa-Ruska.

On ne peut évidemment s'en tenir là dans l'argumentation -sinon ce seraient purs arguments d'autorité, à proscrire dans nos débats. Il s'agit donc de ma part, je le répète, d'une pure invitation à réfréner le scepticisme.

Je vais maintenant passer à ce qui dans votre intervention motive ledit scepticisme. Cela me paraît aller dans le sens de ma propre attribution de la responsabilité à Hitler. Si l'initiative était venue d'un secteur de la Wehrmacht jouant à cache cache avec les SS, là sans doute il y aurait des traces archivistiques, fussent-elles cryptées. Si on n'en trouve aucune (et que les actes ont bien eu lieu), on est dans une logique "ordre spécial du Führer, secret absolu, interdiction d'écrire". Certes, techniquement, Himmler pourrait inventer un tel ordre, mais je ne lui en vois pas la carrure.

Quant à ce que vous dites de la mauvaise qualité du sang et de sa quantité réduite, il me semble que ce n'est pas décisif : la grande habitude de trier dans une population ce qui peut leur être utile rendait les SS (et notamment leurs médecins) particulièrement aptes à dénicher des enfants sains; et si leur corps a moins de sang qu'un adulte, eh bien on en prend plusieurs.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un crime récemment découvert : les camps vampires

Message  Phil642 le Jeu 22 Sep 2011, 12:44 pm

J'ai trouvé ce commentaire de GEOFFREY MEGARGEE du U.S. Holocaust Memorial Museum:

"There were places called -- well, historians called them "blood donation camps," where the German army took blood from Slavic children to use to treat wounded German soldiers and weren't feeding the children, so very often this proved to be fatal."

http://www.pbs.org/newshour/bb/europe/jan-june09/holocaust_06-05.html

Sur wiki concernant le camp de germanisation de Potulice en Pologne mais il ne s'agit pas d'enfants Juifs ou Gitans mais de Polonais:

"The camp was used also for involuntary blood donations from the young children."

http://en.wikipedia.org/wiki/Potulice_concentration_camp

Le camps de Salaspils en Lithuanie:

"According to the 1946 "Soviet Extraordinary State Commission for the Investigation of the German-fascist crimes" however about 12,000 children are to have been arrested, of whom at least 7,000 were Jewish, and they were used as involuntary blood donors to supply German military hospitals."

http://en.wikipedia.org/wiki/Salaspils_concentration_camp

Affaire à suivre.

Cependant je reste sur mes considérations scientifiques concernant la qualité du sang, s'agissait-il d'actes ponctuels ou d'une réelle industrie?


Les mots clefs sont "involuntary blood donors" ou "involuntary blood donation".


avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un crime récemment découvert : les camps vampires

Message  Phil642 le Jeu 22 Sep 2011, 12:56 pm

Un film de propagande américain pro-soviétique (hé oui ça existe) de 1943 y fait référence "The North Star" ou "Armored Attack in the US"

Visible du YT:

http://www.youtube.com/watch?v=HhGdTU4xFj4

Sur wiki "L'Etoile du Nord"

http://fr.wikipedia.org/wiki/L%27%C3%89toile_du_Nord_(film,_1943)

Meilleur article en Anglais bien sûr:

http://en.wikipedia.org/wiki/The_North_Star_(1943_film)

Je visionne pour trouver le passage.
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un crime récemment découvert : les camps vampires

Message  Jules le Jeu 22 Sep 2011, 2:04 pm

Merci pour toutes ces infos Phil. pouce
avatar
Jules
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2062
Age : 37
Localisation : ici
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un crime récemment découvert : les camps vampires

Message  Invité le Jeu 22 Sep 2011, 2:07 pm

Jules a écrit: infos Phil.

ah non, ça c'est un vrai fil !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un crime récemment découvert : les camps vampires

Message  Phil642 le Jeu 22 Sep 2011, 2:30 pm

Les segments du film où il est fait mention de dons de sang involontaires se situent entre:

1'15" et 1'19"

1'42" et 1'43"

Par contre il n'est pas question de camp mais de ponctions par la Wh lors d'invasions de villages.

Il est évident que le film est une fiction dont la trame a été dictée par les soviétiques au travers des infos qu'ils ont soigneusement traitées et qu'ils souhaitaient voir publiées en Amérique afin de susciter des réactions patriotiques pour que l'aide US arrive plus massivement en cette période critique (1943).

Un film reste un film bien sûr, mais en l'occurence, dans son genre, il essayait de représenter une certaine réalité.


avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un crime récemment découvert : les camps vampires

Message  Invité le Lun 21 Nov 2011, 5:41 pm

Voici quelques liens permettant d'avoir une idée de la démarche de Vincent Frank, et de ses sources :

http://www.39-45.org/viewtopic.php?f=49&t=29153&p=350359&hilit=vampires#p350359

http://www.histoquiz-contemporain.com/Histoquiz/Lesdossiers/seconde/kl/camps.htm

http://www.wlv.ac.uk/default.aspx?page=23307

http://www.wlv.ac.uk/default.aspx?page=23474

Plus j'y pense, et plus je me dis qu'une pratique à la fois aussi conforme à l'essence du nazisme (le fait de traiter les enfants "inférieurs" comme des objets) et aussi opposée (transgression de la loi du sang pur), avérée au moins dans une vingtaine d'endroits, a dû faire l'objet d'une autorisation du Führer, et que l'absence de trace écrite plaide aussi dans ce sens, lui seul pouvant donner une consigne de silence aussi bien respectée.

Une affaire emblématique du nazisme, donc, et aussi de la difficulté d'en écrire l'histoire -ou de la facilité d'écrire des bêtises si on se contente des traces écrites.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un crime récemment découvert : les camps vampires

Message  supertomate le Lun 28 Nov 2011, 6:43 pm

Comme beaucoup je suis surpris, d'un point de vue nazi, que l'on ait transfusé des soldats allemands avec du "sang juif". Je conçois aisément que par réalisme on prenne le sang de sous-homme slaves, mais pourquoi celui de juifs qui ne sont pas des humains alors que d'autres sangs sont facilement disponibles?
Je propose deux hypothèses:
-un responsable quelque part a fait ça dans son coin parce lui n'y voyait rien de choquant. Plus le camp a duré, moins cela me parait possible.
-quelqu'un (un haut gradé, Himmler, Hitler,...?) a utilisé du sang juif pour les tranfusions parce que c'était du sang juif. Le but aurait été des expèriences afin de voir à court ou/et long terme ce que deviennent ces bons a ryens infusés de sang juif.
Cette hypothèse vous parait-elle plausible ou saugrenue?


Un mini témoignage dans Einsatzgruppen de Michaël Prazan:
A Khmelnitski en Ukraine, j'ai rencontré un homme qui, quand il avait 12 ans, fut interné dans un sanatorium de Petchora où les enfants juifs étaient vidés de leur sang jusqu'à la mort pour tranfuser les blessés de la Wermacht
avatar
supertomate
Capitaine
Capitaine

Nombre de messages : 264
Age : 47
Localisation : sous les oliviers
Date d'inscription : 01/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un crime récemment découvert : les camps vampires

Message  Invité le Mar 29 Nov 2011, 9:21 am

Sur l'unique camp-vampire juif, il se peut que j'aie induit l'assemblée en erreur.

Je suis sûr d'avoir entendu Vincent Frank, lors du colloque de septembre, parler d'une vingtaine de camps d'enfants slaves et d'un d'enfants juifs. Ou plus exactement j'ai entendu la traduction de son propos, car il parlait en anglais et j'écoutais la traduction française simultanée. Or dans toutes ses expressions écrites désormais disponibles, il parle de transfusions de sang d'enfants "slaves et non juifs".

Il y a donc probablement eu une erreur de traduction ou de compréhension ("and no Jews" entendu comme "and one Jew" ?). En tout cas, il faut oublier le camp d'enfants juifs, au moins pour le moment.


Dernière édition par Francois Delpla le Lun 05 Déc 2011, 12:41 pm, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un crime récemment découvert : les camps vampires

Message  Jules le Mar 29 Nov 2011, 10:44 am

Je pense qu'il aurait été sage et judicieux pour Frank de qualifier ces camps par autre chose que "vampires". Je suppose que cet historien amateur a du faire des recherches poussées, alors pourquoi les réduire à des intitulés aussi risibles ?
Vous étiez à côté de jeunes fans de Twilight durant les conférences Monsieur Delpla ? spamafote
avatar
Jules
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2062
Age : 37
Localisation : ici
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un crime récemment découvert : les camps vampires

Message  Invité le Mar 29 Nov 2011, 10:58 am

Rendons à César : c'est le mémorial de l'Holocauste à Washington qui, au vu des faits apportés par VF, a forgé l'expression "camps vampires". VF n'a fait que l'agréer et la reprendre.

Personnellement elle ne me choque pas. En tant qu'historien, je trouve juste et bienvenu, s'agissant du nazisme, le recours au vocabulaire forgé par les hommes pour désigner des réalités maléfiques. Puisque, précisément, il s'agit au départ de la folie d'un seul, au cerveau saturé de cette imagerie et de ce vocabulaire. L'important est de procéder avec méthode, afin de ne jamais prendre des vessies pour des lanternes et un lien fantasmé avec un au-delà pour un lien réel.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un crime récemment découvert : les camps vampires

Message  Jules le Mar 29 Nov 2011, 11:50 am

Francois Delpla a écrit:Rendons à César : c'est le mémorial de l'Holocauste à Washington qui, au vu des faits apportés par VF, a forgé l'expression "camps vampires". VF n'a fait que l'agréer et la reprendre.

Personnellement elle ne me choque pas. En tant qu'historien, je trouve juste et bienvenu, s'agissant du nazisme, le recours au vocabulaire forgé par les hommes pour désigner des réalités maléfiques. Puisque, précisément, il s'agit au départ de la folie d'un seul, au cerveau saturé de cette imagerie et de ce vocabulaire. L'important est de procéder avec méthode, afin de ne jamais prendre des vessies pour des lanternes et un lien fantasmé avec un au-delà pour un lien réel.

Pour moi "nazisme" ne colle pas avec vampirisme, satanisme, ésotérisme et que sais-je encore. C'est comme cuisiner un bœuf bourguignon avec un vin blanc. Pardonnez-moi cette comparaison, mais mauvaise cuisine.
Je suis certain que dans la Larousse médical on doit pouvoir trouver mieux.
Revenons au sujet principal.
avatar
Jules
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2062
Age : 37
Localisation : ici
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un crime récemment découvert : les camps vampires

Message  Invité le Mar 29 Nov 2011, 12:49 pm

Jules a écrit:

Pour moi "nazisme" ne colle pas avec vampirisme, satanisme, ésotérisme et que sais-je encore.

Il ne suffit pas d'affirmer, il faudrait essayer de démontrer.

Un exemple, touchant aussi le comportement des nazis vis-à-vis des enfants présumés "inférieurs". Oberg conclut avec Bousquet la déportation des Juifs étrangers d'Ile-de-France (ce sera la rafle "du Vél' d'Hiv") tout en disant qu'il ne veut pas déporter les enfants. Ceux-ci se retrouvent arrachés aux parents et tout seuls dans des camps. Que va faire Vichy ? Un effort social important, familles d'accueil etc. qui ruinerait ses efforts pour "donner confiance" à l'Allemagne, en bichonnant une "race inférieure" ... ou, prenant au sérieux le bobard nazi du "travail en Silésie", exiger la déportation des gosses baptisée regroupement familial ? Ce que font finalement Bousquet et Laval.

Pourquoi se priver ici de l'expression "tentation diabolique" ?

Pour en revenir aux camps-banques de sang, la métaphore du vampire a justement l'intérêt de montrer que le travail historique, en osant enfin regarder cette réalité en face, progresse dans le constat de l'inhumanité du nazisme, comme dans celui de la folie de Hitler.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un crime récemment découvert : les camps vampires

Message  Jules le Mar 29 Nov 2011, 1:08 pm

Francois Delpla a écrit:

Il ne suffit pas d'affirmer, il faudrait essayer de démontrer.

L'Histoire le démontre à elle-seule.

Francois Delpla a écrit:
Ce que font finalement Bousquet et Laval.

Pourquoi se priver ici de l'expression "tentation diabolique" ?

Cela n'a rien à voir et vous le savez : "diabolique" ne revendique aucunement la présence du Diable en personne.

Francois Delpla a écrit:
Pour en revenir aux camps-banques de sang, la métaphore du vampire a justement l'intérêt de montrer que le travail historique, en osant enfin regarder cette réalité en face, progresse dans le constat de l'inhumanité du nazisme, comme dans celui de la folie de Hitler.

"Inhumanité" du nazisme... Voilà où nos avis divergent ! Vous avez envie de pousser les crimes de cette idéologie jusqu'au limites de l'irrationalité, voire à leur trouver une dimension "fantastique" qui permettrait d'expliquer les camps de la mort et maintenant ces banques de sang...
Mais, non, Monsieur Delpla, rendez-vous compte : le nazisme a été créé par l'Homme, il n'y a rien d'inhumain là-dedans, l'Homme est capable de tout et surtout des pires monstruosités. La "morale" humaine ? Y croyez vous encore ?! étoné gri
avatar
Jules
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2062
Age : 37
Localisation : ici
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un crime récemment découvert : les camps vampires

Message  Invité le Mar 29 Nov 2011, 1:49 pm

Jules a écrit:

"Inhumanité" du nazisme... Voilà où nos avis divergent ! Vous avez envie de pousser les crimes de cette idéologie jusqu'au limites de l'irrationalité, voire à leur trouver une dimension "fantastique" qui permettrait d'expliquer les camps de la mort et maintenant ces banques de sang...

Je ne reconnais guère mes positions dans cette lecture.

Je fais de l'histoire à partir des documents et de toutes les traces du passé, non de mes envies.

Je n'y mêle aucun au-delà, n'y recherche aucun fantastique. Mais je peux y constater des fantasmes.

Ma définition de l'inhumain, en cette affaire, est la suivante : ce qui chosifie ou animalise une partie des hommes. Ce sont des hommes qui sont ainsi inhumains, que crois-tu que je crusse d'autre ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un crime récemment découvert : les camps vampires

Message  supertomate le Mar 29 Nov 2011, 1:54 pm

F Delpla a écrit:Je fais de l'histoire à partir des documents
ou de l'absence de documents...
avatar
supertomate
Capitaine
Capitaine

Nombre de messages : 264
Age : 47
Localisation : sous les oliviers
Date d'inscription : 01/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un crime récemment découvert : les camps vampires

Message  Invité le Mar 29 Nov 2011, 2:03 pm

supertomate a écrit:
F Delpla a écrit:Je fais de l'histoire à partir des documents
ou de l'absence de documents...

tu ne crois peut-être pas si bien dire !

Sur les camps-vampires, l'absence de documents est très parlante.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un crime récemment découvert : les camps vampires

Message  Annnie le Mar 29 Nov 2011, 7:46 pm

Jules a écrit:"Inhumanité" du nazisme... Voilà où nos avis divergent ! Vous avez envie de pousser les crimes de cette idéologie jusqu'au limites de l'irrationalité, voire à leur trouver une dimension "fantastique" qui permettrait d'expliquer les camps de la mort et maintenant ces banques de sang...
Mais, non, Monsieur Delpla, rendez-vous compte : le nazisme a été créé par l'Homme, il n'y a rien d'inhumain là-dedans, l'Homme est capable de tout et surtout des pires monstruosités. La "morale" humaine ? Y croyez vous encore ?! étoné gri

Bonjour,

Je suis hélas d'accord avec Jules, ce terme me laisse perplexe : "camps vampires". J'ai l'impression d'un titre de film d'horreur, or nous sommes dans la réalité et je ne vois pas l'intérêt d'accoler un terme fantastique à une réalité comme s'il s'agissait de passer dans une autre dimension.

Nous sommes dans la même et seule dimension celle de l'humain. Maintenant pour la "morale" humaine, si elle est vague au moins permet-elle de ne pas tomber dans l'inhumain (la monstruosité qui pour moi est la pathologie), sinon comment pourrait-on juger du "crime contre l'humanité" ?

Annnie
Caporal
Caporal

Nombre de messages : 23
Age : 55
Localisation : France
Date d'inscription : 21/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un crime récemment découvert : les camps vampires

Message  Jules le Mar 29 Nov 2011, 9:11 pm

Annnie a écrit:

Bonjour,

Je suis hélas d'accord avec Jules

Pourquoi hélas ?!
Vous avez raison et c'est ce que j'ai voulu dire à travers mon précédent post : le terme "vampire" est issu du fantastique ; c'est assez maladroit d'associer des camps bien réels à ces créatures légendaires.


Dernière édition par Jules le Mar 29 Nov 2011, 10:50 pm, édité 1 fois
avatar
Jules
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2062
Age : 37
Localisation : ici
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un crime récemment découvert : les camps vampires

Message  Annnie le Mar 29 Nov 2011, 9:43 pm

Jules a écrit:
Annnie a écrit:

Bonjour,

Je suis hélas d'accord avec Jules

Pourquoi hélas ?!
Vous avez raison et ce que j'ai voulu dire à travers mon précédent post : le terme "vampire" est issu du fantastique ; c'est assez maladroit d'associer des camps bien réels à ces créatures légendaires.

J'ai dit "hélas" parce qu'étant d'accord avec vous ça voudrait dire qu'il y a en l'humain une certaine inhumanité avec laquelle il faut composer. Je ne m'y fais pas... C'est à dire que je ne m'habitue pas à la "banalité du mal" pour paraphraser.

Cela dit vous avez mis le doigt sur quelque chose qui me titillait et que je ne savais identifier. C'est un bon point à mettre à l'actif de la fameuse altérité qui fait qu'on se sent moins seul et que ça fait "tilt"... Cela n'enlevant rien bien sûr à l'étude de ce sujet grave.

Et j'aime bien quand quelqu'un me fait comprendre pourquoi je pense ce que je pense clin doeil gri

Annnie
Caporal
Caporal

Nombre de messages : 23
Age : 55
Localisation : France
Date d'inscription : 21/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un crime récemment découvert : les camps vampires

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum