La résistance armée et non armée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La résistance armée et non armée

Message  pegase001 le Lun 23 Oct 2006, 12:09 pm

Bonjour,

un ancien résistant belge m'a signalé que la Belgique d'après-guerre a fait une distinction entre les " résistants armés et non armés ". ce qui a donné des répercutions concernant l'octroi des pensions, décorations ... .

en est-il de même au niveau de la France ?

si quelqu'un à d'autres infos concernant la belgique, elles sont les bienvenues.

@+, pegase001
avatar
pegase001
Major
Major

Nombre de messages : 1787
Age : 48
Localisation : belgique
Date d'inscription : 31/07/2006

http://collection39-45.aceboard.fr/deconex.php?verif=1&valid

Revenir en haut Aller en bas

Re: La résistance armée et non armée

Message  Logico le Mar 24 Oct 2006, 10:42 am

Je vais essayer de répondre à ta question Pegase. Pour moi; je répondrai non. Les Résistants non armés, qui étaient les plus nombreux pendant l'occupation couraient d'aussi grands risques que ceux qui étaient armés. Il faut Savoir que les parachutages d'armes et de munitions ont surtout eu lieu en Juillet 1944, après le débarquement, même si quelques ont pu avoir lieu ici ou là.
L'objectif a surtout été de fournir des armes pour participer et aider à la Libération. Avant juillet, les hommes ne disposaient souvent que de ce qui avait pu être cachées au début de l'occupation et des armes et des explosifs qu'on pouvait chaparder ici ou là.
Les Résistants avaient d'abord une caractéristique : Ils n'aimaient pas les Allemands et encore moins les voir sur leur sol ou chez eux. Ils n'aimaient pas qu'on vienne leur dicter leurs façons de faire, de voir ou de vivre, et pour le faire comprendre aux occupants, tous les moyens d'expression étaient bons, même sans armes.
Qu'ils soient armés ou non armés, les risques étaient aussi grands pour les uns que pour les autres. Pour Arrêter, torturer ou déporter, les Allemands ne faisaient pas de différence.
Mais cela ne veut pas dire non plus que tous les Français étaient Résistants. Il s'en faut de beaucoup. Nombreux sont ceux qui ont collaboré, nombreux sont ceux qui ont aidé les Allemands, nombreux sont ceux qui ont arrêté, torturé, pillé et déporté avec et parfois sans les Allemands.
En toute amitié avec tous
Roger

Logico
Major
Major

Nombre de messages : 113
Age : 92
Date d'inscription : 31/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La résistance armée et non armée

Message  pegase001 le Mer 25 Oct 2006, 3:21 pm

merci de ces précisions.

@+, pegase001
avatar
pegase001
Major
Major

Nombre de messages : 1787
Age : 48
Localisation : belgique
Date d'inscription : 31/07/2006

http://collection39-45.aceboard.fr/deconex.php?verif=1&valid

Revenir en haut Aller en bas

Re: La résistance armée et non armée

Message  Invité le Mer 25 Oct 2006, 5:30 pm

Bonsoir,
Pour completer les informations de Roger :

La Resistance en France a ete d'abord non-armee.
Il s'agissait, a l'origine, de rassembler ceux qui souhaitaient se lever contre l'occupant et de monter des reseaux destines a avoir des activites "non-violentes" :

- Renseignement :
Les Allies on toujours su, avec precision, quel etait l'Ordre de Bataille de la Wehrmacht en France. La quasi-totalite des bombardements allies en France, quelque maladroits qu'ils furent, visaient des cibles designees par la Resistance.

- Protection :
Recuperer, cacher et si possible evacuer les personnes "a risque" : Pilotes Allies abattus en France, resistants "reperes" par la Gestapo, Juifs et autres minorites persecutees.

- Preparation :
Recruter, equiper et former ceux qui, a la Liberation, allaient former l'avant-garde des troupes Alliees et retarder, par les sabotages et la guerilla, les mouvements de troupes Allemandes.

- Propagande :
Via des tracts, des journaux clandestins, du bouche a oreille, donner au francais un autre son de cloches que celui de Vichy et de Radio-Paris.

A ma connaissance, il n'est pas fait de difference entre ceux qui etaient armes et ceux qui ne l'etaient pas. Les risques, avant juin 1944, etaient les memes.

Le premier attentat arme, commis a Paris a la mi-41 par le Colonel Fabien, FTPF, genera quelques polemiques au sein de la Resistance.

Une ecole, dirigee par les Communistes, encouragait a "tuer du Boche" partout ou cela etait possible et tout de suite. Il s'agissait d'alarmer les Allemands et de les forcer a maintenir en France un maximum de troupes afin, par consequent, de les affaiblir sur le Front de l'Est.

Une autre, dirigee par des gens d'options politiques de droite, encourageait au calme, expliquant que les attentats ne generaient que des otages innocents fusilles sans aucun benefice pour la Reistance et que les Resistants devaient attendre la Liberation, le debarquement, pour se lever en masse.

Charles de Gaulle, pris dans la polemique, encouragea verbalement au calme mais veilla, autant qu'il le pouvait, a ce que tous les maquis, y compris les "terroristes" FTPF, recoivent des parachutages d'armes et de materiel des Britanniques, les pourvoyeurs essentiels.

Ceci etant dit, Roger a raison : Les resistants non-armes en France etaient plus nombreux avant juin 44. Pour un maquisard a fusil, il y avait deux "espions", un "passeur", un "planqueur" et un "agent-double" dans la gendarmerie ou autre administration. Mais les risques encourus etaient exactement les memes, il serait donc injuste de faire une difference.

La polemique "attentistes-activistes" n'est pas reglee en France a ce jour.
Tu viens donc, Pegase, d'ouvrir un debat tres interessant.

Et cela ne m'etonne pas de toi, sale provoc du mauvais quote du Quievrain
mort de rir gri mort de rir gri

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Resistances

Message  Jacques le Mer 25 Oct 2006, 6:21 pm

oui gri Bonjour Roger.
C'est la première fois que je m'adresse directement a toi et c'est un grand plaisir.
Je suis entièrement d'accord avec toi sur tous les points que tu viens d'aborder.
En ce qui concerne les risques! Ils étaient les mêmes pour tous, armés ou non armés !La seule différence qui pouvait parfois y avoir, venait de celui qui exécutait la sanction et parmi eux,rarement il y eut un agneau.
Les allemands ne faisaient pas de distinctions, ils n'avaient pas d"échelle de graduation des cas.
Cordialement

Jacques
Capitaine
Capitaine

Nombre de messages : 237
Age : 94
Date d'inscription : 16/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La résistance armée et non armée

Message  stan_hudson le Mer 25 Oct 2006, 7:02 pm

Je prend l'exemple de Pierre Alban Thomas (forcément puisque je le connais très très bien).
En 1940, il a commencé par récupérer les armes abandonnées par l'armée française en déroute, à aider les prisonniers évadés et les israelistes (il est originaire de Saint Aignan sur Cher où passait la ligne de demarcation), à distribuer des tracts, à lacérer des affiches allemandes...
En 1944, il était sous lieutenant FTP d'un groupe armé.
En conséquence, d'une action non armée durant l'occupation il en est venu à l'action armée à la Libération.
avatar
stan_hudson
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1017
Age : 41
Localisation : 10 kms de Chambord
Date d'inscription : 10/09/2006

http://museeresistance41.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La résistance armée et non armée

Message  Invité le Mer 25 Oct 2006, 7:08 pm

Bonsoir,

Jacquemard, Roger, je veux juste vous faire savoir que tout le forum est tout ouie quand a vos echanges a venir dont nous nous rejouissons tous a l'avance.

C'est chouette, les livres d'histoire que nous lisons tous assidument, mais vos points de vues, vos experiences, vos temoignages sont bien plus riches que tout ce que d'emerites historiens ont pu ecrire.

Merci d'etre la, toujours sur le front.

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La résistance armée et non armée

Message  Charlemagne le Mer 25 Oct 2006, 8:58 pm

je me permet d'insister sur un élément de la question de Pegase001: Y a t il eu en france aprés la guerre, une différence officiel entre les résistants armés et les non armés? Y a t il eu une différence d'un point de vue de la législation, de la distribution des pensions...?
avatar
Charlemagne
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4794
Age : 29
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 11/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La résistance armée et non armée

Message  Logico le Mer 25 Oct 2006, 10:09 pm

A ta question Charlemagne : Y a-t-il eu en France une différence officièle entre Résistance armée et Résistance non armée ?
Selon moi, je réponds Non, tout au moins pas à ma connaissance. Pour l'obtention d'une pension, il faut d'abord en faire unne demande appuyée d'un certificat médical et de document militaire. Ensuite passer devant une commission médicale de l'armée et c'est elle qui décide.
Pour ce qui est de la Résistance, il faut évidemment pouvoir le justifier. Beaucoup se sont prétendus résistants après guerre et qu'on n'a pas vu pendant la guerre. Il n'est pas impossible que parmi ces derniers, certains ont pu vouloir jeter le trouble à cet égard. Mais de façon officielle, je ne crois pas qu'une différence ai été faite.
Amicalement
Roger

Logico
Major
Major

Nombre de messages : 113
Age : 92
Date d'inscription : 31/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La résistance armée et non armée

Message  Somua le Mer 25 Oct 2006, 10:17 pm

pour le réel resistant , ça revient a dire : si je suis du maquis , je suis reconnu et j'ai une pension , si "je n'ai fait que" recevoir les parachutages au peril de ma vie , je n'ai pas la pension . C'est stupide .
Sans parachutages pas d'armes et donc pas de resistance armée ...

Je ne suis pas concerné mais j''espere bien, qu'en france aucune distinction de ce type , hormis pour les medailles au combat n'existe .

Somua
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La résistance armée et non armée

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum