Rôle des corvettes canadiennes durant la guerre 39-45

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rôle des corvettes canadiennes durant la guerre 39-45

Message  Warrior le Mar 22 Nov 2011, 5:53 pm

Les premières corvettes ont pris la mer avec comme armement une quarantaine de charges explosives de fond et un poteau de téléphone à l'avant pour faire croire aux allemands qu'elles étaient bien armées! Les corvetttes ont tout de même coulé de nombreux U-Boats et aussi fait des prisonniers en mer. En les multipliant elles accomplirent leur devoir qui était très dur, car de petites tailles elles affrontaient les énormes vagues avec courage. (Nous avons battus les allemands avec des poteaux de téléphone?) Eh! oui.

Lorsque les corvettes localisaient un sous-marins ennemi elles lâchaient les charges de fond pour les faire sombrer. Il faut aussi savoir que le pont de commandement était à l'extérieur et les que marins étaient trempés continuellement, et n'étaient jamais au sec., dormant même dans des vêtements trempés. Il fallait un courage à toute épreuve pour embarquer comme membre d'équipage sur une corvette. De nos jours il ne reste qu'une seule corvette le NCMS Sackville en démonstration. C'est Churchill lui-même qui donna le nom de corvette à ces navires, dont la majorité furent construites au Canada.

La corvette n'est pas le vaisseau idéal pour repérer et attaquer les U-boote. Elle est munie d'un moteur à vapeur à piston alternatif parce que les chantiers navals canadiens ne possèdent pas l'expertise pour fabriquer les moteurs à haute performance qui équipent les vaisseaux de guerre modernes. À cause de ce moteur facile à construire, la corvette a un plafond de 16 nœuds, c'est-à-dire une vitesse inférieure à celle d'un U-boot. De surcroît, certains instruments de navigation, comme le compas magnétique, manquent de fiabilité et la corvette ne possède que l'ASDIC pour repérer les sous-marins.

Pendant toute la durée de la guerre, les corvettes doivent donc être modifiées pour allonger le gaillard avant, améliorer les systèmes de détection et l'armement. Les dernières corvettes de construction canadienne, de classe Flower « révisée », sont déjà pourvues de ces améliorations.

« À l'été 1943, on a allongé le gaillard avant du Rimouski à la Mersey Pulp and Paper Co. à Liverpool (Nouvelle-Écosse). Elle a reçu en même temps plusieurs améliorations, comme l'installation du radar de type 271, le déplacement du mât de misaine en arrière du pont et l'enlèvement du grand mât, la réorganization des salles de la boussole, de l'asdic et des cartes. Elle est revenue un bien meilleur vaisseau que quand elle est entrée. L'équipage comptait six officiers et environ soixante-dix hommes. Il y avait deux officiers de plus, un chef ingénieur et, surtout, un médecin de bord pour aller dans la nouvelle infirmerie. Il y avait en tout entre quatre-vingt et quatre-vingt-cinq hommes.

Pour voir une corvette, cliquer sur le lien suivant ensuite cliquez sur l'image du navire:

http://en.wikipedia.org/wiki/File:Corvette_Shawinigan.jpg

Photo du HMCS Shawinigan.


Warrior comandan

avatar
Warrior
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 90
Age : 89
Localisation : Canada
Date d'inscription : 06/11/2011

http://www.freewebs.com/porte-avions

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum