identification 2 munitions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

identification 2 munitions

Message  cpl zatox le Lun 06 Fév 2012, 9:03 pm

Bonjour à tous, cela fait un moment que je ne suis pas venu sur le forum, j'ai lu dans a description de la catgorie militaria que cette catgorie ne sert plus à l'identification, alors je poste ici, si un admin passe par ici, merci de m'expliquer où poster pour des identifications d'objets pouce

Revenons à nos moutons,

un ami m'a offert ceci, 2 balles,

pour la première, je pense qu'il s'agit d'une munition de LEBEL, mais il y en a tellement que je n'ai pas pu l'identifier avec plus de précision, je ne sais meme pas si c'est WW2 (elle mesure 16mm de diametre et 75mm de hauteur) elle porte sur le culot les mrquages suivants : S.F.M et un logo de 2 C qui s'entre croisent un peu comme le logo Chanel notez galement qu'il y a 2 étoiles sur les cotés.







pour la seconde, elle ressemble fort à une 7,92 mauser, mais le culot me semble être un peu différent, il manque le sillon juste au dessus, elle mesure 12,5mm de diamêtre et 78mm de hauteur.
Elle est encore trop sale pour identifier le moindre marquage.




Pouvez vous m'aider à les identifier avec plus de précision?

Un grand merci par avance, Amicalement, Cpl Zatox


Dernière édition par cpl zatox le Lun 06 Fév 2012, 9:07 pm, édité 3 fois (Raison : correction d'une faute)
avatar
cpl zatox
Lieutenant
Lieutenant

Nombre de messages : 202
Age : 28
Localisation : Lille
Date d'inscription : 24/09/2008

http://pc-system.fr

Revenir en haut Aller en bas

le matériel

Message  breiz izel le Mar 07 Fév 2012, 9:51 am

SFM est Société Française des Munitions.
SFM est le nom des usines Gévelot pour les munitions militaires
L' usine Gévelot était située entre la rue de Verdun et la place Jules Gévelot, juste face à la gare de Issy-Plaine à Issy-lès-Moulineaux, elle avait également un banc national d' essai des armes à feu à l'ile qui se trouve entre Issy les Moulineaux et Boulogne-Billancourt (j'ai oublié le nom de l'ile ; Saint Germain ? je ne suis plus sur). Elle avait également une usine annexe au lieu dit le "Val d' Or", vers Saint-Cloud / Suresnes

breiz izel
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 534
Age : 70
Localisation : France
Date d'inscription : 21/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: identification 2 munitions

Message  le ronin le Mar 07 Fév 2012, 2:00 pm

Bonjour .Fait attention quand même avec la deuxième munition, elle m'a l'air bien corrodée, évite les chocs brutaux.


Amicalement,


le ronin.

_________________
....La véritable personnalité d'un homme ne se dévoile qu'au feu, tout le reste n'est que littérature.....


Semper fidelis .
avatar
le ronin
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 3422
Age : 64
Localisation : Dans l'Hérault, cong!
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: identification 2 munitions

Message  cpl zatox le Mar 07 Fév 2012, 2:03 pm

Merci Breiz izel,

grace à tes informations, je suis donc parvenu à déduire que les 2 C sont en fait des G pour Gévelot-Gaupillatn en revanche, je n'arrive toujours pas à identifier avec plus de précision ces 2 munitions: d'après ce site, la SFM a été restructurée en 1298 pour changer de nom et de domaine d'activité, donc je suppose que la première cartouche est d'avant la 2ème guerre, mais je ne comprends pas quelque chose, toujours d'après ce site : http://derelicta.pagesperso-orange.fr/gaupillat.htm la SFM ne produisait pas de 16mm. Donc si vous pouviez m'aider d'avantage , cela serait super, pour la suivante, je l'ai nettoyé un peu, mais elle est trop oxydée, on distinque quand même les marquages suivants : RѦL (le symbole du milieu semble etre une flèche vers le haut) on distinque également en bas du culot quelque chose ressemblant à ceci VII J'aurais tendance à croire avec les chiffres romains et a flèche vers le haut qu'il pourrait s'agir d'une cartouche anglaise,

mais si encore une fois un spécialiste pouvait m'aider cela serait super ! pouce
avatar
cpl zatox
Lieutenant
Lieutenant

Nombre de messages : 202
Age : 28
Localisation : Lille
Date d'inscription : 24/09/2008

http://pc-system.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: identification 2 munitions

Message  cpl zatox le Mar 07 Fév 2012, 2:08 pm

Bonjour le Ronin, justement, je me posais la question, quels sont les risques de manipuler des munitions de ce genre?

y'a t'il des précautions à prendre? aussi bien avec les cartouches neuves que les anciennes, avec les cartouches a blanc? conditions de stockage?

bien entendu j'évite de percuter violemment le culot, mais je n'ai aucune idée de ce qui peut se produire, la cartouche explose n'importe comment, ou, elle laisse échapper la balle comme lors d'un tir avec une arme à feu?

Merci pour tes précisions
avatar
cpl zatox
Lieutenant
Lieutenant

Nombre de messages : 202
Age : 28
Localisation : Lille
Date d'inscription : 24/09/2008

http://pc-system.fr

Revenir en haut Aller en bas

le matériel

Message  breiz izel le Mar 07 Fév 2012, 3:48 pm

1298, je suppose que c' est 1998
Dans les années 60 (1960-1969), tous les calibres de munitions existant dans le monde étaient fabriqués à Issy les Moulineaux. Le niveau technicité y était tel qu' on y fabriquait sous contrôle de leurs responsables, les cartouches RWS pour éviter les transports maritimes. La technologie en étant voisine, toutes les grandes marques y faisaient faire leurs tubes métalliques de rouge-à-lèvres. Les corps et capuchons de stylos de renom en sortaient également. L' usine avait été choisie par Renault pour y faire des nipples ; trompettes miniatures qui servaient à la tuyauterie des tous nouveaux freins à disque des futures R 16. Un atelier avec de très grosses presses produisait des cartouches de sièges éjectables pour les avions, meilleur système en 1960/65, dépassé depuis.
Une autre branche, côté Est de l' usine était dite Chasse, en sortaient les cartouches Gévarm, Gévelot, Tunnet, Gallia.
Quand j' allais donner du sang à l' hôpital Percy, je pouvais voir l' usine depuis une corniche en bord de route. Quelques années plus tard, l' hôpital était refait à neuf et j' ai constaté que l' usine avait fait place à une cité de petits immeubles de trois ou quatre étages.

breiz izel
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 534
Age : 70
Localisation : France
Date d'inscription : 21/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: identification 2 munitions

Message  le ronin le Mar 07 Fév 2012, 4:31 pm

cpl zatox a écrit:Bonjour le Ronin, justement, je me posais la question, quels sont les risques de manipuler des munitions de ce genre?

y'a t'il des précautions à prendre? aussi bien avec les cartouches neuves que les anciennes, avec les cartouches a blanc? conditions de stockage?

bien entendu j'évite de percuter violemment le culot, mais je n'ai aucune idée de ce qui peut se produire, la cartouche explose n'importe comment, ou, elle laisse échapper la balle comme lors d'un tir avec une arme à feu?

Merci pour tes précisions

En général il n'y a guère de risque avec les cartouches ( pas comme avec les obus, grenades , mines et autres joyeusetés ) Les munitions en bon état et /où neuves à conserver à l'abri de l'humidité dans un endroit sec et frais . Les vieilles munitions trouvées en fouilles etc ... peuvent être manipulées sans (trop) de risques, souvent la poudre est humide, l'amorce complètement oxydée , mais, toujours s'en méfier quand même, et surtout ne pas tenter de la percuter . Bon, l'étui (la douille) en laiton n'est pas trop épais, en cas d'accident il peut se déchirer en projetant des particules très brûlante , l'ogive quant à elle aura été projeté où ?? Donc porter des lunettes de protection pour "travailler " sur ces vieilles cartouches n'est pas ridicule , et n'essaie pas de les "chambrer " dans une arme , même faite pour le calibre, la poudre étant instable avec le temps, d'abord elles ne percuteront probablement pas, et , si le coup part, elles n'auront pas le rendement d'une munition récente. Au surplus ne pas essayer de les chambrer dans une arme pas adaptée, même si la cartouche entre dans la chambre ( c'est valable pour toutes munitions ) Donc, avec les vieilles munitions prendre quelques précautions ( pas de chaleur , pas de chocs, ne pas essayer de les percer ) tu peux les conserver dans une boîte, chez toi sans grands dangers .
Je le "rabâche" les objets des anciennes guerres , doivent toujours susciter la plus grande prudence .Un obus qui pulvérisait un homme il y a 100 ans, le pulvérisera encore aujourd'hui .Maître mot : ne pas faire n'importe quoi avec ces reliques , il y a toujours un danger potentiel . Voilà .


Amicalement,


le ronin.










Dernière édition par le ronin le Mar 07 Fév 2012, 4:46 pm, édité 1 fois

_________________
....La véritable personnalité d'un homme ne se dévoile qu'au feu, tout le reste n'est que littérature.....


Semper fidelis .
avatar
le ronin
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 3422
Age : 64
Localisation : Dans l'Hérault, cong!
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: identification 2 munitions

Message  cpl zatox le Mar 07 Fév 2012, 4:42 pm

Merci pour ces infos sur l'usine pouce

mais je confirme, c'est bien 1928 pour l'arret de SFM, l'usine en elle même a continué jusqu'en 1997, mais la marque SFM a été dissoute en 1928 selon le site donne en lien précédemment.

Mais tout cela ne m'avance pas plus sur l'identification précise (arme utilisée, par qui, quand?) de la munition.

Amicalement zatox
avatar
cpl zatox
Lieutenant
Lieutenant

Nombre de messages : 202
Age : 28
Localisation : Lille
Date d'inscription : 24/09/2008

http://pc-system.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: identification 2 munitions

Message  cpl zatox le Mar 07 Fév 2012, 4:48 pm

Le Ronin, nos messages se sont croisés, merci pour tes infos, et rassure toi, loin de moi l'idée de l'idée d'utiliser ces munitions dans une arme, d'ailleurs je n'en ai pas d'adaptée à ce calibre.

j'entrepose les munitions dans une vitrine, mais parfois en faisant les poussières, certaines cartouches tombent de leur hauteur, de petits chocs certes, mais j'ai peur de l'instabilité de ces vieux trucs.

tant que tu es dans les parages, pourrais tu m'apporter plus de précisions sur le mode d'emploi de la catégorie militaria et collection? j'y aurai bien poste ce sujet, mais j'ai vu que cette catégorie ne servait plus à l'identification d'objets, j'aimerais être sur de trouver le meilleur endroit pour cela.

merci d'avance Zatox
avatar
cpl zatox
Lieutenant
Lieutenant

Nombre de messages : 202
Age : 28
Localisation : Lille
Date d'inscription : 24/09/2008

http://pc-system.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: identification 2 munitions

Message  le ronin le Mar 07 Fév 2012, 5:24 pm

Je t'ai fait une réponse par m.p.



Amicalement,



le ronin.

_________________
....La véritable personnalité d'un homme ne se dévoile qu'au feu, tout le reste n'est que littérature.....


Semper fidelis .
avatar
le ronin
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 3422
Age : 64
Localisation : Dans l'Hérault, cong!
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: identification 2 munitions

Message  Tricycle1944 le Jeu 29 Mar 2012, 6:38 pm

le ronin a écrit:
cpl zatox a écrit:Bonjour le Ronin, justement, je me posais la question, quels sont les risques de manipuler des munitions de ce genre?

y'a t'il des précautions à prendre? aussi bien avec les cartouches neuves que les anciennes, avec les cartouches a blanc? conditions de stockage?

bien entendu j'évite de percuter violemment le culot, mais je n'ai aucune idée de ce qui peut se produire, la cartouche explose n'importe comment, ou, elle laisse échapper la balle comme lors d'un tir avec une arme à feu?

Merci pour tes précisions

En général il n'y a guère de risque avec les cartouches ( pas comme avec les obus, grenades , mines et autres joyeusetés ) Les munitions en bon état et /où neuves à conserver à l'abri de l'humidité dans un endroit sec et frais . Les vieilles munitions trouvées en fouilles etc ... peuvent être manipulées sans (trop) de risques, souvent la poudre est humide, l'amorce complètement oxydée , mais, toujours s'en méfier quand même, et surtout ne pas tenter de la percuter . Bon, l'étui (la douille) en laiton n'est pas trop épais, en cas d'accident il peut se déchirer en projetant des particules très brûlante , l'ogive quant à elle aura été projeté où ?? Donc porter des lunettes de protection pour "travailler " sur ces vieilles cartouches n'est pas ridicule , et n'essaie pas de les "chambrer " dans une arme , même faite pour le calibre, la poudre étant instable avec le temps, d'abord elles ne percuteront probablement pas, et , si le coup part, elles n'auront pas le rendement d'une munition récente. Au surplus ne pas essayer de les chambrer dans une arme pas adaptée, même si la cartouche entre dans la chambre ( c'est valable pour toutes munitions ) Donc, avec les vieilles munitions prendre quelques précautions ( pas de chaleur , pas de chocs, ne pas essayer de les percer ) tu peux les conserver dans une boîte, chez toi sans grands dangers .
Je le "rabâche" les objets des anciennes guerres , doivent toujours susciter la plus grande prudence .Un obus qui pulvérisait un homme il y a 100 ans, le pulvérisera encore aujourd'hui .Maître mot : ne pas faire n'importe quoi avec ces reliques , il y a toujours un danger potentiel . Voilà .


Amicalement,


le ronin.





C'est le "B A BA" à connaitre en effet, j'ajouterai un effet contre lequel on ne peut rien : le TEMPS ! Tous les explosifs ( nitrés en particulier) sont instables dans la durée, comme tous les composés chimiques à fort pouvoir oxydoréducteurs. Et pour couronner le tout, les produits de dégradations (acides nitriques et sulfuriques, et autres fulminates de mercure....) attaquent les métaux dont sont fait les munitions. C'est pour cette raison qu'il est préférable de retirer les explosifs des vieilles munitions. ATTENTION !!!! Cela peut-être très dangereux et si vous n'entendez rien à ces techniques, confiez le travail à un spécialiste ou au moins à une personne expérimentée dans le sujet. Un bain de quelques jours dans de l'huile extra-fine neutralisera les particules restantes.

Tricycle1944
Caporal
Caporal

Nombre de messages : 11
Age : 47
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 29/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: identification 2 munitions

Message  TURPINITE le Jeu 29 Mar 2012, 10:46 pm

Bonsoir,

Déjà dans un premier temps, on ne parle de balle, mais de cartouche.

La caretouche est formé par une balle et par une douille.

La mesure du diamètre n'est pas prix là où il faut.

La mesure doit se faire juste au dessus du collet de la douille, sur la balle.

Pour la première photo, il s'agit d'une cartouche à balle blindée de 11 mm Gras.

Pour la deuxième, il semble que ce soit une 303 british.

Pour cette dernière, il faut prendre la mesure exacte et surtout décaper le culot et nous mettre une photo de ce dernier.

Pour ce qui est de la neutralisation, il est utopique d'assurer à 100% que ce soit un facteur fiable de neutralisation.

Donc ne vous aventurez pas faire quoique ce soit.

La poudre de la 303 est une poudre sans fumée, alors que la poudre de la Gras est une poudre noire vive, donc un danger accru d'explosion.

Cordialement
Florian
avatar
TURPINITE
Major
Major

Nombre de messages : 145
Age : 51
Localisation : REMIREMONT
Date d'inscription : 14/01/2009

http://www.cahieralbi.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: identification 2 munitions

Message  cpl zatox le Ven 06 Avr 2012, 10:59 am

merci pour vos réponses, désormais , objets identifiés et stockés à l'abri dans une boite métallique, à défaut d'avoir trouvé un armurier capable de neutraliser ces cartouches
avatar
cpl zatox
Lieutenant
Lieutenant

Nombre de messages : 202
Age : 28
Localisation : Lille
Date d'inscription : 24/09/2008

http://pc-system.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: identification 2 munitions

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum