Le Potez 662, linceul du général Huntziger.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Potez 662, linceul du général Huntziger.

Message  tietie007 le Mer 23 Mai 2012, 4:34 pm

Le 12 novembre 1941, le Potez 662 transportant le général Huntziger, secrétaire d'état à la guerre dans le gouvernement de Vichy, depuis le 6 septembre 1940, puis commandant en chef des forces terrestres, revenant d'une tournée africaine, s'écrase sur le Mont Aigoual, dans les Cévennes, vers le col du Minier.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Huntziger

Il y a une notice en anglais, concernant le Potez 662, qui est un avion de transport rapide, construit en 1 exemplaire !!

http://en.wikipedia.org/wiki/Potez_662

Une image de l'avion, tirée de la collection Pierre Bregerie :


(source: http://www.aviafrance.com/potez-662-aviation-france-877.htm)

Une stèle commémore cet accident, sur la route du Vigan, au Mont Aigoual.

http://www.flickr.com/photos/89235234@N00/6271782522/in/pool-1572546@N20/





tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1848
Age : 50
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Potez 662, linceul du général Huntziger.

Message  dracir le Jeu 28 Juin 2012, 10:30 pm

géné

Sait-on pourquoi il s'est écrasé ce 662 ?


dracir
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1238
Age : 53
Localisation : Lévignac 31
Date d'inscription : 30/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Potez 662, linceul du général Huntziger.

Message  Ming le Ven 29 Juin 2012, 2:23 am

Ecrasé dans la brume et dans le massif central. A moins que Marc 91 en sache plus (camarade, si tu passes par là...) c'est l'accident type de ces années là (crash dans la brume, la tempête de neige, etc. on a cessé de les compter autant civils que militaires d'ailleurs). A peu près dans les mêmes circonstances, le Dewoitine D 332 Emeuraude qui revenait de Saïgon avec un grand aviateur à bord (Maurice Noguès, que l'on peut surnommer le Mermoz de l'orient) s'est fracassé dans une colline à Corbigny et là encore les circonstances sont inexpliquées à ce jour.

Il y a beaucoup de raisons qui peuvent expliquer ces accidents :

- d'abord le calage altimètre et la différence QFE-QNH (calage et différence entre l'altitude niveau de la mer et l'altitude aérodrome, source d'erreur constante qui a provoqué plus d'un crash à l'époque ou les altimètres radar n'existaient pas). Au décollage tu cales l'altimètre au niveau aérodrome sur lequel tu es. Seulement l'altimètre indique une hauteur en fonction de la pression atmosphérique, il faut donc en tenir compte en cas de dépression puisqu'il peut indiquer 100 m alors que tu es à 2,5 réels. Tu ne peux pas t'imaginer le nombre d'aviateurs qui se sont tués à cause de ce détail !

- la météo (en pleine purée de pois c'est très facile d'être rivé aux commandes et de ne pas regarder l'aiguille de l'altimètre chuter, en conditions IFR autrement dit de vol aux instruments tu perds très facilement tes repères parce que tu n'as plus rien qui te permette de te donner une idée de la position que tu as, si tu piques, si tu es en virage, etc. Or à cette époque là, les instruments de vol étaient assez récents. Leur développement et leur installation ont réellement commencé au cours de la moitié des années 1920 et pour des raisons de coût, tous les appareils n'ont pas bénéficié de ce type d'outils/aide au vol).

- le vent (cas de Stardust en Argentine, avec vent de face qui faussa totalement les calculs du navigateur -l'appareil était freiné, l'indicateur de vitesse annonçait 300 km/h alors que l'avion volait à 170- et l'appareil percuta au final une montagne de plein fouet alors qu'ils pensaient avoir dépassé la Cordillère des Andes et voler au-dessus de la plaine).

- la percée (c'est-à-dire la descente vers l'altitude d'approche. En principe avec un temps dégueulasse, tu prends une pente plate et un taux de chute gentillet, mais il te faudrait dans certaines circonstances trois yeux désaxés : un pour regarder droit devant toi, un autre sur l'altimètre et un dernier sur l'indicateur de vitesse ascensionnelle pour guetter le moment ou l'aiguille "dégueule" c'est-à-dire indique une valeur négative -donc une chute-). Là encore, certains appareils étaient monopilote -autrement dit il n'y avait pas de copilote pour assister le commandant de bord. Ce qui peut être une bénédiction (je fais allusion aux tensions dans le cockpit notamment lorsqu'il faut prendre une décision ou la vie des passagers est en jeu, comme celle du vol AF qui s'est terminé dans l'océan atlantique sud au large du Brésil) comme une calamité.

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/

Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 44
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Potez 662, linceul du général Huntziger.

Message  dracir le Ven 29 Juin 2012, 9:05 am





Ok ! Merci pour la réponce




dracir
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1238
Age : 53
Localisation : Lévignac 31
Date d'inscription : 30/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Potez 662, linceul du général Huntziger.

Message  Prosper Vandenbroucke le Ven 29 Juin 2012, 2:12 pm

Marc_91, n'est pas passé par ici, seulement ici:
http://forum.aviation-ancienne.fr/t4087-capitaine-francois-rocaboy
il a participé aux débats et il donne des liens.
Selon la contribution d'un membre du forum Aerostories, il pourrait s'agir plus que probablement d'un problème de givrage.
Amicalement et bon week end
Prosper clin doeil gri

Prosper Vandenbroucke
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 727
Age : 66
Localisation : Braine le Comte (Belgique)
Date d'inscription : 24/09/2008

http://www.freebelgians.be/news/news.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Potez 662, linceul du général Huntziger.

Message  Ming le Ven 29 Juin 2012, 3:01 pm

Eh eh ! le seul truc que j'ai oublié ! Bien vu Prosper

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/

Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 44
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Potez 662, linceul du général Huntziger.

Message  dracir le Ven 29 Juin 2012, 9:27 pm



Merci pour les précisions


dracir
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1238
Age : 53
Localisation : Lévignac 31
Date d'inscription : 30/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Potez 662, linceul du général Huntziger.

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:32 pm


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum