22 Juin 1944 Kohima : Première grande victoire britannique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

22 Juin 1944 Kohima : Première grande victoire britannique

Message  Apprenti le Ven 22 Juin 2012, 3:21 pm

22 Juin 1944 : Première grande victoire britannique en Birmanie .

Le 22 Juin 1944 marque la première grande victoire britannique sur les troupes Japonaises en Birmanie dans la ville de Kohima .

Petit retour sur la bataille d'Imphal et Kohima .


8 mars - 22 juin 1944 - Inde: Imphal et Kohima -




Au début de l'année 1944, les Japonais désiraient contrer la prochaine
offensive alliée en Birmanie à partir de l'Inde, et assurer leur
mainmise sur le pays, en détruisant les bases logistiques britannique
de Kohima et de Dimapur.

Le général William Slim, le commandant de la 14ème Armée britannique,
est opposé au général Renya Mutaguchi, qui assure le commandement de
la 15ème Armée japonaise.

Slim dispose du 4ème Corps du général sir Geoffry Scoone, soit trois
divisions (nombre qui sera par la suite porté à cinq), 200000 hommes.

Les Japonais engagent un nombre équivallent de divisions, avec un
effectif total de 150000 hommes.

Petit retour en arrière...

Le 15 janvier 1942, les Japonais envahissent la Birmanie. A la mi-juin,
l'armée britannique acheve sa désastreuse retraite de 1500km qui la
mènera j'usqu'aux portes de l'Inde.

Pour assurer la défense de la frontière indienne, Slim pense s'appuyer
sur les troupes chinoises, commandées par le général américain Joe
"Vinegar" (Vinaigre) Stilwell. Mais la route entre l'Inde et la Chine,
la célèbre "Route de Birmanie" permettant la venue des renforts et
du ravitaillement chinois, est coupée par les Japonais.

Pendant 15 mois, d'octobre 1942 à janvier 1944, Slim et le commandant
suprême allié en Asie du Sud-Est, lord Louis Mountbatten, réorganisent
en profondeur la 14ème Armée britannique décimée. La 77ème Brigade
indienne (commandos "Chindits") du général Orde C. Wingate mène alors
des actions de sabotages victorieuses loin à l'arrière des lignes
japonaises.

En janvier 1944, le commandement japonais prend connaissance des
préparatifs de l'offensive britannique contre la Birmanie.

Mutaguchi renonce à lancer son attaque contre Dimapur, jugée trop
lointaine. A la place, il prévoit une offensive ayant pour objectifs
Tiddim, Kohima et Imphal. Son but est de couper les bases logistiques
alliées, isoler la 14ème Armée britannique et couper la seule route
entre la Birmanie et l'Inde encore ouverte.

Le 4 février 1944, les Japonais lancent une attaque de diversion dans
l'Arakan contre le 33ème Corps britannique, dans le but de détourner
l'attention de Slim de leur objectif principal. Mais la ruse est
éventée, l'attaque japonaise est stoppée à Ngakyedank.

Le 8 mars 1944, Mutaguchi déclenche son offensive principale contre
Imphal et Kohima, avec trois divisions.

Slim doit défendre seul un front de 500km dans le secteur central. Il
ordonne à ses divisions exposées de revenir sur de meilleure positions
défensives, mais la 17ème Division indienne se retrouve isolée à l'ouest
de Tiddim, ce qui l'oblige à envoyer la 23ème Division indienne à son
secours.

Il ne reste plus pour la défense d'Imphal qu'une brigade avec environ
3000 hommes. Slim ordonne alors que la 5ème Division indienne soit
transportée par avion de l'Akaran à Imphal. En outre, il reçoit de
Mountbatten le renfort de la 4ème Division indienne.

Malgré la résistance obstinée des Indiens, la 31ème Division japonaise
atteint Kohima, à 120km au nord d'Imphal. La garnison locale résiste
jusqu'à l'arrivée de renforts en provenance de Dimapur, où le général
Stoppard s'est installé avec son 33ème Corps britannique.

La 161ème Brigade de la 5ème Division indienne et des éléments de la
2ème Division d'infanterie britannique viennent alors aider les assiégés
de Kohima. Après avoir percer les lignes japonaises, ils pénètrent dans
la ville le 4 avril 1944.

Deux phases caractérisent alors les suites de la bataille d'Imphal et
de Kohima.

La première se déroule du 4 au 7 mai 1944. Grâce à l'arrivée des
renforts du 33ème Corps britannique, les attaques japonaises contre
Imphal sont repoussés.

Le 11 mai 1944. De nouveaux éléments du 33ème Corps arrivent en
renforts. Les Japonais doivent battre en retraite. La 2ème Division
d'infanterie britannique et la 5ème Division indienne opérent leur
jonction à la mission de Kangpoli. Les sièges japonais de Kohima et
de Imphal doivent être levés.

Débute alors la seconde phase: il reste aux Anglo-Indiens, à la date
du 5 juin 1944, à réouvrir la route entre les deux villes.

Les combats se déroulent désormais dans la plaine d'Imphal, le
ravitaillement des deux villes se fait par voie aérienne, les liaisons
terrestres étant toujours coupées.

En trois mois, la 10ème US Air Force livrera 6000 tonnes de vivres,
12000 sacs de courrier, 27000 oeufs, 835000 gallons de carburant.
L'équivallent de deux divisions indiennes entières sera acheminé par
air. 43000 civils Indiens et 13000 blessés seront évacués.

Au début du mois de juin 1944, les deux divisions du 33ème Corps
britannique tenaient fermement leur périmètre autour de Kohima,
avec entre elles et la ville d'Imphal, deux divisions japonaises.
Autour d'Imphal et de Pahel, quatre autres divisions britanniques,
et enfin au sud de celles-ci, une autre division indienne et une brigade
japonaise.

Le 22 juin 1944, les 4ème et 33ème Corps britanniques effectuent leur
jonction. Mutaguchi ordonne la retraite générale vers la Birmanie et
la rivière Chindwin. Les Japonais ont perdu dans la longue bataille la
plupart de leurs canons, de leurs véhicules. Les divisions japonaises
sont pratiquement anéanties.

Les Anglo-Indiens sont vainqueurs sur toute la ligne. Cependant leur
victoire leur a coûté terriblement chère: 16700 tués et blessés.

Les Japonais dénombrent 53000 tués.

Les voies d'accès aux frontières nord-est de l'Inde étaient désormais
verouillées et sécurisées. Les Alliés peuvent désormais préparer la
reconquête de la Birmanie.

Sources : Divers sites , le livre Seconde Guerre Mondiale Uniformes équipements , opérations
avatar
Apprenti
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 636
Age : 27
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 17/03/2007

http://histoireconstitution44.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 22 Juin 1944 Kohima : Première grande victoire britannique

Message  Narduccio le Ven 22 Juin 2012, 7:42 pm

Apprenti a écrit:22 Juin 1944 : Première grande victoire britannique en Birmanie .

Le 22 Juin 1944 marque la première grande victoire britannique sur les troupes Japonaises en Birmanie dans la ville de Kohima .

Petit retour sur la bataille d'Imphal et Kohima .


8 mars - 22 juin 1944 - Inde: Imphal et Kohima -




Au début de l'année 1944, les Japonais désiraient contrer la prochaine
offensive alliée en Birmanie à partir de l'Inde, et assurer leur
mainmise sur le pays, en détruisant les bases logistiques britannique
de Kohima et de Dimapur.

Le général William Slim, le commandant de la 14ème Armée britannique,
est opposé au général Renya Mutaguchi, qui assure le commandement de
la 15ème Armée japonaise.

Slim dispose du 4ème Corps du général sir Geoffry Scoone, soit trois
divisions (nombre qui sera par la suite porté à cinq), 200000 hommes.

Les Japonais engagent un nombre équivallent de divisions, avec un
effectif total de 150000 hommes.

Petit retour en arrière...

Le 15 janvier 1942, les Japonais envahissent la Birmanie. A la mi-juin,
l'armée britannique acheve sa désastreuse retraite de 1500km qui la
mènera j'usqu'aux portes de l'Inde.

Pour assurer la défense de la frontière indienne, Slim pense s'appuyer
sur les troupes chinoises, commandées par le général américain Joe
"Vinegar" (Vinaigre) Stilwell. Mais la route entre l'Inde et la Chine,
la célèbre "Route de Birmanie" permettant la venue des renforts et
du ravitaillement chinois, est coupée par les Japonais.

Pendant 15 mois, d'octobre 1942 à janvier 1944, Slim et le commandant
suprême allié en Asie du Sud-Est, lord Louis Mountbatten, réorganisent
en profondeur la 14ème Armée britannique décimée. La 77ème Brigade
indienne (commandos "Chindits") du général Orde C. Wingate mène alors
des actions de sabotages victorieuses loin à l'arrière des lignes
japonaises.

En janvier 1944, le commandement japonais prend connaissance des
préparatifs de l'offensive britannique contre la Birmanie.

Mutaguchi renonce à lancer son attaque contre Dimapur, jugée trop
lointaine. A la place, il prévoit une offensive ayant pour objectifs
Tiddim, Kohima et Imphal. Son but est de couper les bases logistiques
alliées, isoler la 14ème Armée britannique et couper la seule route
entre la Birmanie et l'Inde encore ouverte.

Le 4 février 1944, les Japonais lancent une attaque de diversion dans
l'Arakan contre le 33ème Corps britannique, dans le but de détourner
l'attention de Slim de leur objectif principal. Mais la ruse est
éventée, l'attaque japonaise est stoppée à Ngakyedank.

Le 8 mars 1944, Mutaguchi déclenche son offensive principale contre
Imphal et Kohima, avec trois divisions.

Slim doit défendre seul un front de 500km dans le secteur central. Il
ordonne à ses divisions exposées de revenir sur de meilleure positions
défensives, mais la 17ème Division indienne se retrouve isolée à l'ouest
de Tiddim, ce qui l'oblige à envoyer la 23ème Division indienne à son
secours.

Il ne reste plus pour la défense d'Imphal qu'une brigade avec environ
3000 hommes. Slim ordonne alors que la 5ème Division indienne soit
transportée par avion de l'Akaran à Imphal. En outre, il reçoit de
Mountbatten le renfort de la 4ème Division indienne.

Malgré la résistance obstinée des Indiens, la 31ème Division japonaise
atteint Kohima, à 120km au nord d'Imphal. La garnison locale résiste
jusqu'à l'arrivée de renforts en provenance de Dimapur, où le général
Stoppard s'est installé avec son 33ème Corps britannique.

La 161ème Brigade de la 5ème Division indienne et des éléments de la
2ème Division d'infanterie britannique viennent alors aider les assiégés
de Kohima. Après avoir percer les lignes japonaises, ils pénètrent dans
la ville le 4 avril 1944.

Deux phases caractérisent alors les suites de la bataille d'Imphal et
de Kohima.

La première se déroule du 4 au 7 mai 1944. Grâce à l'arrivée des
renforts du 33ème Corps britannique, les attaques japonaises contre
Imphal sont repoussés.

Le 11 mai 1944. De nouveaux éléments du 33ème Corps arrivent en
renforts. Les Japonais doivent battre en retraite. La 2ème Division
d'infanterie britannique et la 5ème Division indienne opérent leur
jonction à la mission de Kangpoli. Les sièges japonais de Kohima et
de Imphal doivent être levés.

Débute alors la seconde phase: il reste aux Anglo-Indiens, à la date
du 5 juin 1944, à réouvrir la route entre les deux villes.

Les combats se déroulent désormais dans la plaine d'Imphal, le
ravitaillement des deux villes se fait par voie aérienne, les liaisons
terrestres étant toujours coupées.

En trois mois, la 10ème US Air Force livrera 6000 tonnes de vivres,
12000 sacs de courrier, 27000 oeufs, 835000 gallons de carburant.
L'équivallent de deux divisions indiennes entières sera acheminé par
air. 43000 civils Indiens et 13000 blessés seront évacués.

Au début du mois de juin 1944, les deux divisions du 33ème Corps
britannique tenaient fermement leur périmètre autour de Kohima,
avec entre elles et la ville d'Imphal, deux divisions japonaises.
Autour d'Imphal et de Pahel, quatre autres divisions britanniques,
et enfin au sud de celles-ci, une autre division indienne et une brigade
japonaise.

Le 22 juin 1944, les 4ème et 33ème Corps britanniques effectuent leur
jonction. Mutaguchi ordonne la retraite générale vers la Birmanie et
la rivière Chindwin. Les Japonais ont perdu dans la longue bataille la
plupart de leurs canons, de leurs véhicules. Les divisions japonaises
sont pratiquement anéanties.

Les Anglo-Indiens sont vainqueurs sur toute la ligne. Cependant leur
victoire leur a coûté terriblement chère: 16700 tués et blessés.

Les Japonais dénombrent 53000 tués.

Les voies d'accès aux frontières nord-est de l'Inde étaient désormais
verouillées et sécurisées. Les Alliés peuvent désormais préparer la
reconquête de la Birmanie.

Sources : Divers sites , le livre Seconde Guerre Mondiale Uniformes équipements , opérations

Quand on copie/colle, il faut citer le site d'où ça vient : http://fr.soc.politique.narkive.com/S0rZs1zv/39-45-22-juin-1944-inde-conclusion-de-la-bataille-d-imphal-kohima#thread_search

A moins que tu en sois le rédacteur, mais vu la date, j'ai des doutes :




Mara Jade Skywalker

il y a 6 ans



Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4667
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: 22 Juin 1944 Kohima : Première grande victoire britannique

Message  Apprenti le Ven 22 Juin 2012, 7:51 pm

Autant pour moi j'aurais du préciser le site effectivement , j'avoue être dans l'erreur et ne pas l'avoir mentionné pensant que la mention divers site aurait pu suffir , je me considère donc dans l'erreur merci de m'avoir rappellé à l'ordre .

J'ai toutefois revérifiér avec mes bouquins .

pouce
avatar
Apprenti
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 636
Age : 27
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 17/03/2007

http://histoireconstitution44.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 22 Juin 1944 Kohima : Première grande victoire britannique

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum