Le procès des SS d'Auschwitz, à Francfort, 1963-1965.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le procès des SS d'Auschwitz, à Francfort, 1963-1965.

Message  tietie007 le Ven 31 Aoû 2012, 11:03 am

Deux sources :

Une très complète sur le procès des SS d'Auschwitz, à Francfort, de 1963 à 1965:

http://www.sonderkommando.info/proces/francfort/

L'autre, visuelle, avec des images du procès, notamment dans la seconde partie du documentaire :

Album (s) d'Auschwitz de William Karel.

http://television.telerama.fr/television/album-s-d-auschwitz-un-documentaire-en-avant-premiere-sur-telerama-fr,77076.php



Ce documentaire qui est passé sur France 2, s'appuie sur la collection de photographies Karl Hoecker, SS-Obersturmführer, découvertes en 2006, et qui fut l'adjoint du commandant d'Auschwitz I, Richard Baer, de mai à juillet 1944. Ces dates sont importantes, car elles correspondent à une frénésie exterminatrice qui emporta 400 000 juifs hongrois, point culminant du génocide. Baer l'avait venir à Auschwitz, car Hoecker s'était occupé, avec brio, de l'action Reinhardt au camp de Maidanek.
http://en.wikipedia.org/wiki/Karl-Friedrich_H%C3%B6cker


Le documentaire, divisé en 2 parties sur You Tube, montre, dans sa partie 1, le processus de déportation des juifs hongrois vers Auschwitz et leur extermination. Dans sa partie 2, continue sur sa lancée puis, parle de la destruction des installations du camp, devant l'avancée soviétique, avant de finir sur le procès de 24 SS du camp d'Auschwitz, à Francfort, de 1963 à 1965.

http://www.youtube.com/watch?v=W_twfedzK0A

http://www.youtube.com/watch?v=Ux7k7iAylfw

On peut s'étonner, d'ailleurs, que des personnages aussi important que Richard Baer, qui fut quand même commandant d'Auschwitz I durant la frénésie génocidaire emportant la communauté juive hongroise, l'été 1944,

http://fr.wikipedia.org/wiki/Richard_Baer

put vivre sous une fausse identité jusqu'en 1960, en Allemagne, arrêté après une dénonciation. Baer, d'ailleurs, ne put participer au procès puisqu'il décèdera en détention en 1963.


Dans le documentaire de William Karel, il y a un témoin direct de la déportation et de l'extermination des juifs hongrois. Lili Jacob, qui fut déporté à Auschwitz en mai 1944 avec sa mère et ses deux petits frères. Sur le quai du camp, où le tri était fait entre les valides pouvant travailler et les autres, qui allaient être exterminés, Lili Jacob, 18 ans à l'époque, raconte qu'un SS l'a violemment séparée de sa mère et de ses petits frères, la blessant au bras. Lorsque le procès eut lieu, 20 ans plus tard, Simon Wiesenthal la supplia de venir témoigner contre ses anciens bourreaux, même si vivant à Miami, en Floride, elle avait juré de ne plus mettre les pieds en Allemagne. Et là, au procès, en tant que témoin, elle reconnut le SS sur le quai, qui l'avait séparé de sa famille, le bon Dr Franz Lucas ...Il fera de la préventive de 1965 à 1968, puis son jugement sera cassé et il sera libéré en 1970 (je n'ai pas trouvé sa condamnation).
L'autre particularité de Lili Jacob, c'est qu'à Dora, à la fin de la guerre, alors que les SS s'étaient volatilisés, elle mit la main sur un album de photos montrant la "rampe" de triage d'Auschwitz. Cette collection qu'elle garda avec elle, jusqu'en 1980, est le pendant de la collection Hoecker.

http://www1.yadvashem.org/exhibitions/album_auschwitz/lilly.html


Globalement, je trouve que les peines qui frappèrent les anciens SS furent assez légères. Pourquoi ? Le documentaire parle du manque de témoins, du fait que les accusés ont juré n'avoir jamais participé au processus d'extermination, comme l'affirma Karl Hoecker. Auschwitz-Birkenau était, en effet, un camp gigantesque où le processus d'extermination par gazage était circonscrit dans un espace limité, à l'écart du reste du camp. Et puis concernant Hoecker, qui a nié avoir participé au triage des juifs hongrois, il n'y avait quasiment plus de survivants, et donc de témoins pour l'incriminer.Hoecker sera condamné à 7 ans de détention, il sera libéré en 1970, poursuivant alors son activité de banquier.
Il aura fallu attendre 40 ans, et la découverte de l'album d'Auschwitz, de ce même Hoecker, pour s'apercevoir que l'honnête citoyen Hoecker, avait bien participé au processus génocidaire. Sur des photos, on le voit plusieurs fois, sur les quais de débarquement de la rampe de triage d'Auschwitz, avec une cravache, assister au tri des juifs hongrois.
avatar
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1883
Age : 51
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum