Xa MAS: le 19 décembre 1941, la grande victoire d'Alexandrie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Xa MAS: le 19 décembre 1941, la grande victoire d'Alexandrie

Message  alderome le Ven 18 Jan 2013, 10:59 pm

Après l'intérim de Borghese, un nouveau commandant est à la tête de la Xa MAS : le capitaine de frégate Ernesto Forza. Un plan minutieux est mis au point par les deux hommes pour forcer le port égyptien d'Alexandrie.





Trois équipes d'opérateurs sont mises sur pied, des équipages expérimentés et bien entraînés, avec un équipement de plongé méticuleusement préparé. Il s'agit des SLC suivantes :


221 : lieutenant de vaisseau Luigi Durand de la Penne /
chef scaphandrier Emilio Bianchi
;


222 : capitaine des armes navales Vincenzo Martelotta / chef
scaphandrier Mario Marino
;


223 : capitaine du génie naval Antonio Marceglia / sous-chef
scaphandrier Spartaco Schergat
.
les couleurs correspondent aux parcours sur la carte.



Deux équipes de réserve sont prévues en cas de défaillance.


Le sous-marin choisi pour cette mission est le Scirè commandé par Borghese. Il quitte la rade de la Spezia le 3 décembre 1941.
Durant la nuit, un chaland s'arrime au submersible pour transborder les trois SLC ainsi que les opérateurs. Le 9 décembre, le Scirè accoste sur l’île de Léros, dans une crique discrète, à l’abri des regards afin d'effectuer les dernières mises au point.


Le 13 décembre, le sous-marin repart direction Alexandrie. Dans la nuit du 18 au 19, les trois SLC avec leur équipage respectif quittent le submersible : l'opération de sabotage peut commencer.


Les maiale profitent de l'opportunité de l'ouverture du barrage protégeant l'accès à la rade pour s'engouffrer dans le sillage de trois destroyers britanniques rentrant au port.





Le SLC 221 (de la Penne/Bianchi) se faufile parmi les navires de guerre français internés lors de l'armistice de 1940 pour s'approcher de sa cible : le HMS Valiant. Durant de la Penne ayant perdu son second réussit avec beaucoup de peine à placer la charge explosive sous la quille du navire. Remontant à la surface, il est cueilli par une rafale de fusil-mitrailleur et capturé. Il retrouve son équipier, Emilio Bianchi, contraint d'émerger en raison du dysfonctionnement de son appareil respiratoire. Interrogés, ils refusent de dévoiler l'emplacement de la charge et son enfermés à fond de cale. Dix minutes avant le déclenchement de l'explosion, de la Penne demande à parler au commandant du navire, le capitaine de vaisseau Charles Morgan, et lui annonce l'imminence de la déflagration. Il fait évacuer le cuirassé quand vers 6h30 retentit l'explosion, provoquant une déchirure de 25 m sous la coque. Le navire gîte sur bâbord, il restera immobilisé de longs mois.


Pendant ce temps, le SLC 223 de l'équipage Marceglia/Schergat se dirige vers sa cible : le HMS Queen Elizabeth . Les opérateurs fixent la charge sous la quille et remontent à la surface. Ils abandonnent le SLC qu'ils coulent avec leurs appareils respiratoires. Le cuirassé explose à 6H25, il ne pourra plus reprendre la mer. Quant à Marceglia et Schergat, se faisant passer pour des marins français, ils arrivent à rejoindre la Rosette où ils se feront arrêter par la police égyptienne dont l'attention a été attirée par l'argent en possession des opérateurs. Les services secrets italiens (SIM) n'ont pas jugé utile de leur signaler que la livre anglaise n'est plus en circulation en Égypte.



Quant à l'équipage du dernier SLC, le 222 de Martellotta et Marino, après avoir décidé de placer la charge explosive sous un croiseur léger, il décide de la placer sous le pétrolier norvégien Sagona.
L'explosion endommage le contre-torpilleur Jervis amarré à couple du pétrolier. Les deux opérateurs sont capturés peu après.


Le Scirè retrouve son port d'attache le 29 décembre 1941.


Six hommes déterminés ont réussit un exploit retentissant en détruisant et immobilisant deux cuirassés, faisant basculer la suprématie navale dans le camp italien. Cependant, Supermarina n'a pas profité de cette occasion pour exploiter son avantage numérique.
Tous les opérateurs seront décorés de la Medaglia d'Oro al Valore Militare. C'est Charles Morgan en personne qui accrochera la médaille à Durant de la Penne, libéré après l'armistice du 8 septembre 1943. Il rejoindra Mariassalto, l'unité des nageurs de combat et des moyens d'assaut navals de l'Italie cobelligérante.
ALEX
Dans Histomag 44 n° 77


Dernière édition par alderome le Ven 18 Jan 2013, 11:29 pm, édité 3 fois
avatar
alderome
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 646
Age : 52
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77
Date d'inscription : 01/07/2008

http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Xa MAS: le 19 décembre 1941, la grande victoire d'Alexandrie

Message  le ronin le Ven 18 Jan 2013, 11:18 pm

Merci, pour ce récit bien documenté .Les italiens étaient en avance pour ce qui est des nageurs de combat , et des opés navales clandestines .Fallait être gonflé quand même . pouce



Amicalement,


le ronin.

_________________
....La véritable personnalité d'un homme ne se dévoile qu'au feu, tout le reste n'est que littérature.....


Semper fidelis .
avatar
le ronin
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 3425
Age : 64
Localisation : Dans l'Hérault, cong!
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Xa MAS: le 19 décembre 1941, la grande victoire d'Alexandrie

Message  alderome le Ven 18 Jan 2013, 11:26 pm

Merci
Les "sommozzatori", hommes-grenouilles ont innové et fait avancer la plongée sous-marine. Un nageur de combat, qui parcourait des kilomètres (enfin des milles plutôt) à la nage, Luigi Ferrao travailla après-guerre chez la fameuse Cressi Sub, puis créa la Technisub, bien connu du monde des plongeurs.
La tenue avait été mise au point par Angelo Belloni, les palmes, améliorées par Eugenio Wolk, nageur de compétition. Tous des hommes et innovateurs de la Decima MAS.
ALEX
avatar
alderome
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 646
Age : 52
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77
Date d'inscription : 01/07/2008

http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Xa MAS: le 19 décembre 1941, la grande victoire d'Alexandrie

Message  alderome le Ven 18 Jan 2013, 11:31 pm

4 navires endommagés ou coulés par six opérateurs sans faire de morts à bord des navires ennemis.
avatar
alderome
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 646
Age : 52
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77
Date d'inscription : 01/07/2008

http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Xa MAS: le 19 décembre 1941, la grande victoire d'Alexandrie

Message  Somua le Sam 19 Jan 2013, 1:15 am

Les "cochons" ( c'est le nom qui leur a été donné par les alliés je crois ) restent tout de même anecdotiques car ils n'avaient pas de moyen de guidage et ne pouvaient attaquer qu'au mouillage .
En soit , belle action , innovante pour l’époque , mais on est loin d'immobiliser une flotte avec ces méthodes car cela reste de l'action commando .
Je crois que les japonais ont procédé a des essais sur base de longue lance ...

Bravo pour le doc en tout cas ,
Alain

avatar
Somua
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 445
Date d'inscription : 19/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Xa MAS: le 19 décembre 1941, la grande victoire d'Alexandrie

Message  alderome le Sam 19 Jan 2013, 1:21 am

Merci Alain
Pour "maiale", ce sont les plongeurs eux-mêmes qui inventèrent le nom en disant un jour "passe-moi le cochon" et en raison du secret total entourant l'école de plongée de la Spezia, cela arrangeait bien de donner ce nom de suidé.
ALEX
PS je vais refaire la carte, on voit mal les navires ancrés. Une attention particulière à la flotte française internée à Alexandrie.
avatar
alderome
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 646
Age : 52
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77
Date d'inscription : 01/07/2008

http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Xa MAS: le 19 décembre 1941, la grande victoire d'Alexandrie

Message  Somua le Sam 19 Jan 2013, 1:46 am

Coté navires français d'alexandrie , je crois que j'ai les données si besoin .

Alain
avatar
Somua
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 445
Date d'inscription : 19/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Xa MAS: le 19 décembre 1941, la grande victoire d'Alexandrie

Message  Sam le Sam 19 Jan 2013, 12:28 pm

Toujours des articles de très bonne qualité

Merci à toi.

Cordialement
Sam
avatar
Sam
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 291
Age : 26
Localisation : Nadrin (Houffalize)
Date d'inscription : 08/12/2010

http://www.batarden.be  http:/www.bastogneardennes44.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Xa MAS: le 19 décembre 1941, la grande victoire d'Alexandrie

Message  alderome le Sam 19 Jan 2013, 12:51 pm

Merci Sam
Je vais mettre d'autres actions de le Xa MAS bientôt.
ALEX
avatar
alderome
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 646
Age : 52
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77
Date d'inscription : 01/07/2008

http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Xa MAS: le 19 décembre 1941, la grande victoire d'Alexandrie

Message  lebel le Dim 20 Jan 2013, 4:18 pm

Salut Alex
A part quelques defections dans la cobelligerance ( dont Durant della Penne ) l' X MAS et son chef , Borghese , rallieront ,sans trop d'etat d'ame , La RSI , et combattront à la fois les Alliés et les opposants antifascistes , ils se signaleront par leur ardeur dans la repression , notamment le massacre des Fosses ardeatines , tout au long de la guerre ( voir à ce propos : X MAS dans la version italienne de Wikipedia , beaucoup plus complet et documenté que le squelettique article de Wiki français ! )
http://it.wikipedia.org/wiki/Xª_Flottiglia_MAS_(Repubblica_Sociale_Italiana)
Sur les crimes de la X MAS
http://digilander.libero.it/ladecimamas/
Que la valeur combattive d'une unité ennemie n'occulte pas ses errements ulterieurs
Amicalement

lebel
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 96
Date d'inscription : 07/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Xa MAS: le 19 décembre 1941, la grande victoire d'Alexandrie

Message  alderome le Mar 22 Jan 2013, 4:26 pm

Bonjour
Bien entendu je fais référence à l'unité ante RSI.
Je suis intéressé par l'aspect novateur et les techniques d'infiltration.
Borghese, aristocrate, aurait pu rejoindre le roi mais a considéré continuer la lutte auprès des Allemands "pour l'honneur" alors que ses vis-à-vis du sud combattaient pour la liberté et la libération de l'Italie.
Son parcours était singulier, indépendant des forces armées de la RSI, son unité devenue division d'infanterie de marine, a participé à la répression des bandes partisanes, exécutant sans aucune forme de procès. Les hiérarques de la RSI voulaient politiser l'unité, ils le firent arrêter, devant la menace d'un "marche sur Salo", Borghese fur relâché.
Après la guerre, le Prince Noir rejoindra le MSI.
ALEX
avatar
alderome
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 646
Age : 52
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77
Date d'inscription : 01/07/2008

http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Xa MAS: le 19 décembre 1941, la grande victoire d'Alexandrie

Message  Spade le Mar 22 Jan 2013, 7:10 pm

Somua a écrit:Je crois que les japonais ont procédé a des essais sur base de longue lance ...

Effectivement Somua... Et pas que des essais... En 1944 - 1945.

En effet les Japonais, probablement inspirés par les exploits de la Xe Flotiglia MAS, ont de leur coté développé des torpilles humaines appelées "Kaiten", que l'on peut traduire dans la douce poésie guerrière nippone par "Changer le monde" ou "inverser le destin"... Ce qui prouve bien l'état d'esprit résidant dans la conception......

(A noter que ce n'est pas le seul exemple d'inspiration japonaise sur le théatre méditerranéen... le raid des Swordfish du PA anglais Illustrious sur le port italien de la baie de Tarente, ayant directement inspiré les concepteurs japonais de l'attaque sur Pearl Harbor - 7 navires italiens sévérement endommagés, dont 2 cuirassés et 2 croiseurs au fond de la baie....)

Il s'agissait de torpilles de 610 mm de type 93 (longue lance en effet...), la charge utile d'explosifs selon les modèles étaient de 1500 à 1800 kgs d'explosifs.
Si les premiers modèles prévoyaient que le pilote puisse s'en sortir, ce n'était pas le cas des derniers modèles strictement "kamikazés"...
Il y eu 4 modèles différents en tout, les différences étaient assez minimes entre les différents modèles, à l'exception du modèle II, dont le moteur fonctionnait (lorsqu'il fonctionnait...) au peroxyde d'hydrogène, ce qui permettait à l'engin d'atteindre une vitesse de plus de 45 noeuds !!!!!!
En tout environ 400 exemplaires de ces Kaiten ont été construites. Et environ une centaine utilisées.

Je n'ai pas en tête de précisions concernant les accomplissements opérationnels de ces Kaiten.
Je crois me souvenir que quelques Liberty Ship ou Landing Craft Ship ont été endommagés par des Kaiten.
Je crois que leur plus bel acte de gloire et l'envoi par le fond d'un Destroyer US, du coté de Guam en juin ou juillet 1945.

Spade
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 6
Age : 48
Localisation : LE PECQ - 78
Date d'inscription : 21/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Xa MAS: le 19 décembre 1941, la grande victoire d'Alexandrie

Message  Eustachie le Mer 23 Jan 2013, 5:43 am

Il y a la polemique concernant le croiseur Indianapolis en 1945, qui livra LA bombe, et fut torpille par un sous marin Japonais sur sa route de retour vers les USA et qui fut le theatre d'un carnage d'une partie des naufrages par les requins.

Si le CDT de L'indianapolis avait respecte durant son convoyage toutes les mesures de securite du a son chargement, il en fut pas de meme lors de sa navigation de retour.

Presse certainement de rentrer au plutot, et considerant qu'en 1945 la menace japonaise sur mer etait des plus reduites, navigant sans escorte, malgres son voyage toujours place sous le secret absolu, il enfrein une consigne stricte: celle d'appliquer la navigation en zig-zag afin de dejouer un lance de torpilles (la navigation en zig-zag est contraignante, prend du temps sur l'horaire et fatigue le quart de veille avec ses changements de cap permanents).

Manque de chance il croisa la route d'un sous-marin japonais a l'affut. Ce sous marin I-58 avait un double armement en torpilles, des standards longues lances a guidage gyroscopique et des kaitens sur le pont.

La polemique vient du temoignage du capitaine Hashimoto, CDT du sous-marin Japonais, apres la guerre devant la comission d'enquete qui devait etablir la responsabilite du CDT de l'Indianapolis. Celui-ci affirme avoir tire sur l'Indianapolis avec des kaitens, et si ce fut le cas la responsabilite du CDT de l'Indianapolis n'est plus en cause, la navigation en zig-zag n'aurait pas permis de dejouer la route du kaiten, celui ci se comparant a une torpille "auto guidee", si par conte le capitaine Watanabe a tire avec des longues lances gyroscopiques, dans ce cas le CDT de l'Indianapolis porte une lourde responsabilite dans la perte de son batiment.

L'hypothese est que Hashimoto a pu mentir dans "l'esprit de corps" entre marins afin de couvrir son homologue (de toutes facons ca ne changeait rien a la perte de l'Indianpolis que de charger son CDT). Ce qui cree le doute, c'est pourquoi Watanbe se serait encombrer d'une perte de temps avec une mise a l'eau en surface des Kaitens (ce qui peut etre dangereux si presence de chasseur ASM) et d'autant plus que les kaitens n'avaient pas reputation d'une fiabilite a 100%, alors qu'il avait juste a tirer sur un "elephant dans un couloir" avancant a toute vitesse sans precaution de navigation, cible ideale pour un sous-marin en embuscade en immersion periscopique et un lache en slave de longues lances.


Dernière édition par Eustachie le Jeu 24 Jan 2013, 2:47 am, édité 1 fois

Eustachie
Major
Major

Nombre de messages : 129
Age : 49
Localisation : ASE
Date d'inscription : 08/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Xa MAS: le 19 décembre 1941, la grande victoire d'Alexandrie

Message  Bréhon le Mer 23 Jan 2013, 4:27 pm

Bonjour,
Eustachie a écrit: Indianapolis en 1945, qui livra LA bombe, et fut torpille par un sous marin Japonais sur sa route de retour vers les USA
Il ne retournait pas aux USA, il faisait route vers les Philippines pour se rendre ensuite à Okinawa.

Bréhon
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 94
Age : 63
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 18/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Xa MAS: le 19 décembre 1941, la grande victoire d'Alexandrie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum