Les Balkans, zone stratégique vitale pour le Reich.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Balkans, zone stratégique vitale pour le Reich.

Message  tietie007 le Dim 17 Mar 2013, 1:06 pm

Dans son livre Koursk, les 40 jours qui ont ruiné la Wehrmacht, Economica, 2011, Jean Lopez, dans son analyse des options stratégiques allemandes, en 1943, parle de l'importance vitale des Balkans pour le Reich. En effet, l'Allemagne nazie y trouve 100% de son chrome, 60 % de sa bauxite, 50 % de son pétrole et 20 % de son ravitaillement en cuivre.
Cette importance balkanique est très présente dans la stratégie hitlérienne, et lui fera préférer l'attaque de la Crète, en mai 1941 plutôt que Malte, l'île grecque, pistolet braqué sur la Roumanie et les Balkans, sera considérée comme vitale, pour sécuriser le ravitaillement du Reich, alors que le front africain était considéré comme secondaire par Hitler et l'OKH.
Les alliés jouèrent aussi avec cette balkanite aigüe, notamment avec l'opération Mincemeat, qui intoxiqua les services allemands concernant un débarquement allié dans les Balkans, alors que le débarquement eut lieu en Sicile.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Op%C3%A9ration_Mincemeat

Sur les troupes de l'Axe dans les Balkans, de 1941 à 1943, avec les italiens, et de 1943 à 1944, j'ai du mal à trouver des chiffres.
Pour l'occupation italienne de l'Albanie et de la Yougoslavie, j'ai cet article de 1941 à 1943:

http://www.vojska.net/eng/world-war-2/italy/organization/1942/

Y-aurait-il quelqu'un qui ait des chiffres ?


tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1871
Age : 50
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Balkans, zone stratégique vitale pour le Reich.

Message  alderome le Dim 17 Mar 2013, 3:51 pm

Les Italiens ont envoyé entre 630 à 650000 hommes pour occuper les Balkans, ex-royaume yougoslave et Grèce + Albanie, l'équivalent de 35 divisions. Ces forces d'occupations, avec l'évolution de la résistance se sont vues attribuées des taches de police, antiguérilla auxquelles elles n'étaient pas prévues.
ALEX

alderome
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 646
Age : 51
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77
Date d'inscription : 01/07/2008

http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Balkans, zone stratégique vitale pour le Reich.

Message  alderome le Dim 17 Mar 2013, 3:56 pm

Ceci dit, c'est Hitler qui a redessiné les cartes en s'appropriant les zones les plus riches en minerai ou en céréales comme la région de Salonique, riche en bauxite en veillant à laisser le moins de troupes d'occupation pour préparer Barbarossa, d'où la création de gouvernements fantoches, collaborationnistes comme Milan Nedic en Serbie ou Tsoulakoglou en Grèce.
ALEX

alderome
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 646
Age : 51
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77
Date d'inscription : 01/07/2008

http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Balkans, zone stratégique vitale pour le Reich.

Message  tietie007 le Dim 17 Mar 2013, 4:00 pm

alderome a écrit:Les Italiens ont envoyé entre 630 à 650000 hommes pour occuper les Balkans, ex-royaume yougoslave et Grèce + Albanie, l'équivalent de 35 divisions. Ces forces d'occupations, avec l'évolution de la résistance se sont vues attribuées des taches de police, antiguérilla auxquelles elles n'étaient pas prévues.
ALEX

Ok, merci Alex. Si j'ai trouvé les unités italiennes postées en Albanie et dans sa zone yougoslave, as-tu des infos sur les unités dans la zone d'occupation italienne en Grèce ?

tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1871
Age : 50
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Balkans, zone stratégique vitale pour le Reich.

Message  alderome le Dim 17 Mar 2013, 4:01 pm

Je cherche çà.
ALEX


Dernière édition par alderome le Dim 17 Mar 2013, 4:11 pm, édité 1 fois

alderome
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 646
Age : 51
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77
Date d'inscription : 01/07/2008

http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Balkans, zone stratégique vitale pour le Reich.

Message  alderome le Dim 17 Mar 2013, 4:09 pm

En Grèce, c'est la XI armata du generale Geloso contituée des
-III CA-
-XXVI CA
ALEX

alderome
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 646
Age : 51
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77
Date d'inscription : 01/07/2008

http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Balkans, zone stratégique vitale pour le Reich.

Message  tietie007 le Dim 17 Mar 2013, 4:14 pm

alderome a écrit:En Grèce, c'est la XI armata du generale Geloso contituée des
-III CA-
-XXVI CA
ALEX

As-tu un descriptif des unités composant ces corps d'armées ?

tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1871
Age : 50
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Balkans, zone stratégique vitale pour le Reich.

Message  alderome le Dim 17 Mar 2013, 4:14 pm

Il faut rajouter les iles du Dodécanèse mais depuis 1911 elles sont italiennes (Rhodes, Kos et autres).
ALEX

alderome
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 646
Age : 51
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77
Date d'inscription : 01/07/2008

http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Balkans, zone stratégique vitale pour le Reich.

Message  alderome le Dim 17 Mar 2013, 4:20 pm

Le III C.A (général Rossi)
24a divisone Pinerolo, responsable du massacre de Domenikon (150 hommes passés par les armes en représailles)
36a divisione Forli.

Le XXVI C.A.
33a divisione Acqui, unité qui a combattu les Allemands à Céphalonie en 1943 et exterminée (un post est sur ce forum à ce sujet)
37a divisione Modena
56a divisione Casale

Le nom des unités fluctue en fonction des évènements et des transferts.

ALEX

alderome
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 646
Age : 51
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77
Date d'inscription : 01/07/2008

http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Balkans, zone stratégique vitale pour le Reich.

Message  tietie007 le Ven 14 Juin 2013, 8:07 am

Les zones et les forces d'occupation étaient fort complexes dans cette région.

1°) Les forces italiennes.

En août 1941, les forces d'occupation italienne dans les Balkans sont réduites à 32 divisions:
- La 2nde armée, avec 8 divisions, occupe la Slovénie et la Dalmatie.
- La 9e armée avec 12 divisions, occupe l'Albanie et le Montenegro.
- La 11e armée, avec 11 divisions, occupe la Grèce italienne.
- Une dernière division garde les île du Dodécanèse.

2°) Les forces allemandes.

La 12e armée allemande avait envahi la Grèce et la Yougoslavie en 1941 et était chargée de son occupation. Ses commandants successifs furent Wilhelm List, Walter Kuntze et surtout Alexander Löhr, à partir de juillet 1942.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Alexander_L%C3%B6hr

Le 01 janvier 1943, la 12eme armée se transforme en Heeresgruppe E toujours sous le commandement de Löhr.

Des 12 divisions allemandes qui avaient envahi la Grèce, en 1941, seul le 18eme Corps de Montagne va rester sur place.

Les zones d'occupation allemandes sont :
- la 5eme division de Montagne occupe la Crète.
- la 6eme division de Montagne occupe la région d'Athènes. (elle fut remplacée par la 713th division en septembre 41)
- la 164eme division d'Infanterie occupe la région de Salonique.

En Serbie, le LXV Command Corps est crée, constitué des 704, 714 et 717 divisions d'infanterie et en Croatie, dans la zone allemande, la 718eme division d'infanterie veille au grain, de son QG de Banja Luka. Toutes ces divisions sont notoirement sous-équipées avec des hommes âgés souvent impropres au combat sur le front de l'Est ce qui remet en cause la légende de ces divisions allemandes mobilisées pour combattre les partisans yougoslaves.
A noter qu'à partir de 1943, la 2nd Panzer Army, commandée par Lothar Rendulic, va mener une féroce guerre anti-partisan en Yougolsavie.


https://en.wikipedia.org/wiki/2nd_Panzer_Army#.28Nov_30.2C_1943.29

De septembre 41 à août 1943, ce LXV corps sera commandé par le général d'artillerie Paul Bader.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Bader_%28g%C3%A9n%C3%A9ral%29

3°) Les Bulgares et les hongrois.

Les bulgares avec les trois divisions de leur Veme Corps occupèrent la Macédoine et leur Ier Corps occupa la Thrace. Une réorganisation des forces d'occupation va amener le Ier Corps bulgare à occuper le sud de la Serbie, zone dévolue à l'Allemagne. Un Aegian Corps sera crée pour occuper la Thrace.
Quant aux hongrois, ils ont annexé des territoires yougoslaves qui disposaient d'une forte minorité hongroise.

4°) Les Puppet Governements.

Les forces de l'Axe sont aidés dans leur action, par des gouvernements fantôches ou des alliés.
- Le général Tsolakoglou, en Grèce,

https://fr.wikipedia.org/wiki/Georgios_Tsolakoglou

- En Serbie, le général Nedic met à disposition des allemands 5 600 gardes frontières et un Corps des Volontaires Serbes, fort de 2000 hommes, commandé par le général Ljotitch, participera à la lutte anti-partisan.

http://en.wikipedia.org/wiki/Serbian_Volunteer_Corps_%28World_War_II%29

- le Russian Army Group, crée en Serbie, mais pas sous l'autorité de Nedic, avec à sa tête le général Steifon, réunissait 2000 volontaires russes blancs, exilés depuis la révolution. D'une valeur militaire faible, la curieuse unité fut chargée de la sécurité de la voie ferroviaire stratégique Belgrade-Nish.

http://bka-roa.chat.ru/balkany_eng.htm

- En Croatie, l'oustachi Ante Pavelitch disposait d'une armée politique de 15 bataillons et d'une garde prétorienne d'un régime d'infanterie et d'un "squadron" de cavalerie. Avec la bénédiction des italiens, la conscription fut rétablie en Croatie, mais l'armée croate ne put mobiliser que 8 brigades. L'armée politique et les quelques brigades de l'armée nationale se réunirent pour créer les 369, 373 et 392 divisions d'infanterie.

5°) Les formations SS.

3 divisions SS furent crées avec des volontaires locaux des Balkans :

- la 7eme division SS Prinz Eugen à partir du 1er mars 1942, constituée de 91,5 % de Volkdeutsche des Balkans, commandée par Artur Phleps.

http://fr.wikipedia.org/wiki/7e_division_SS_de_volontaires_de_montagne_Prinz_Eugen

- la 13eme division SS de Montagne "Handschar", crée le 13 février 1943, constituée de volontaires musulmans bosniaques. Elle sera opérationnelle en Bosnie, un an plus tard, rattachée à la 2eme Panzer Army.

- la 21eme division SS "Skandenberg" constituée en mars 1944 avec des volontaires musulmans d'Albanie.

- la 23eme division SS de Montagne "Kama", créée en juin 1944, avec des volontaires croates et bosniaques musulmans.

Ces divisions SS se contenteront de la lutte anti-partisans.

tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1871
Age : 50
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Balkans, zone stratégique vitale pour le Reich.

Message  tietie007 le Lun 07 Oct 2013, 5:55 pm

Gabriel Gorodetsky, dans Le grand jeu de dupes, Staline et l'invasion allemande, Les Belles Lettres, 2000, signifie que la raison principale de Barbarossa resterait les Balkans, région où l'impérialisme soviétique devenait trop pressant, d'après les mémoires de Keitel et de Jodl.
1°) Le contrôle de la mer Noire et L'obsession des détroits du Bosphore.

Il est vrai que les soviétiques étaient obsédés par le contrôle de la Mer Noire et donc par les détroits turcs et le contrôle des pays balkaniques frontaliers à la mer. Dès le 25 septembre 1939, Saracoglu, le ministre des affaires étrangères turcs est invité à Moscou pour le contraindre à signer un nouveau traité concernant le contrôle des détroits qui est régi par la convention de Montreux, de 1936, qui dispose qu'en cas de guerre, le passage serait fermé aux belligérants et qu'en cas d'entrée en guerre de la Turquie, ce serait cette dernière qui contrôlerait le passage, d'où l'intérêt d'un accord militaire avec les turcs. Mais l'anglophile Saracoglu ne signa rien avec les soviétiques, mais avec les franco-anglais, un peu plus tard, ce qui en fureur les soviétiques !
Juste après la défaite de la France, les soviétiques se sont empressés d'annexer la Bessarabie, en mettant les allemands devant le fait accompli, ce qui irrita l'ambassadeur Schulenburg.
2°)  L'annexion de la Bessarabie.
Juste après la chute de la France, les soviétiques mettent tout le monde devant le fait accompli, fin juin 40,  qui est l'annexion de la Bessarabie, ce qui irrita les allemands. L'annexion de cette région a pour objectif principal de parfaire le contrôle de la mer Noire et d'avoir accès au delta du Danube, faisant de l'URSS une puissance danubienne. D'ailleurs, le 28 octobre 1940, les soviétiques participent à la conférence danubienne, à Bucarest, demandant la dissolution de la commission existante, comprenant l'Allemagne, l'Italie, la Roumanie et l'URSS, au profit d'une nouvelle commission, uniquement russo-roumaine, illustrant la volonté des soviétiques d'extirper l'influence allemande sur la Roumanie et annonçant les tensions de la conférence Hitler-Molotov, le mois suivant à Berlin.
3°) L'enjeu bulgare.
Les soviétiques ayant été maris par l'entrée de la Roumanie dans la sphère d'influence allemande, avec son entrée dans le pacte tripartite, le 23 novembre 40, veulent absolument faire de la Bulgarie un de leur état satellite. Mais Hitler et les allemands ne l'entendent pas de cette oreille, et dès Molotov parti de Berlin, en novembre 40, le roi Boris et son ministre des affaires étrangères, Popov, se rappliquèrent à Berchtesgaden, pour qu'ils signent leur adhésion au pacte tripartite. Les deux bulgares louvoient et ne signèrent rien, craignant une réaction soviétique. Les soviétiques, furieux de cette visite, font expressément savoir à l'ambassadeur bulgare à Moscou, Stamenov, que le destin de la Bulgarie était nécessairement lié à l'URSS, et que la signature d'un accord entre les deux pays était urgente.
Bref, les Balkans sont clairement un enjeu fort pour les deux impérialismes, allemand et soviétique. Les allemands pour le pétrole roumain, les soviétiques pour le contrôle de la Mer Noire.

tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1871
Age : 50
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Balkans, zone stratégique vitale pour le Reich.

Message  tietie007 le Dim 13 Oct 2013, 7:00 am

Le 25 novembre, juste après la conférence au sommet à Berlin entre Hitler et Molotov, ce dernier diligente son adjoint, Arkady Sobolev, à Sofia, pour signer un traité militaire avec les Bulgares. Les soviétiques sont prêts à tout pour finaliser un accord militaire avec la Bulgarie, preuve de leur immense intérêt pour ce pays, qui donne accès aux détroits turcs. A noter que la Bulgarie fut créer par le traité de San Stefano, en 1878, qui concluait une guerre russo-turque. Il disposait que la principauté serait vassale des ottomans, mais que son prince serait choisi par les russes !
http://fr.wikipedia.org/wiki/Trait%C3%A9_de_San_Stefano

tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1871
Age : 50
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Balkans, zone stratégique vitale pour le Reich.

Message  tietie007 le Jeu 29 Mai 2014, 7:08 pm

Tito fut pendant longtemps un mystérieux inconnu pour les renseignements allemands. Il fallut attendre une lettre de Hans Helm,


 (Source: http://forum.axishistory.com/viewtopic.php?f=38&t=201497 )


attaché du SD à l'ambassade d'Allemagne en Croatie, daté du 8 janvier 1943, envoyée à Himmler, pour que celui-ci révèle, photo à l'appui, l'identité du rebelle yougoslave. Pendant près de 2 ans Tito avait donc déjoué les renseignements allemands. Himmler offrit une récompense de 100 000 marks-or pour toute information permettant de lui donner la tête du futur maréchal yougoslave. (Source: Himmler et l'Empire SS, d'Edouard Calic, Nouveau Monde Editions, 2013, p.460).

tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1871
Age : 50
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Balkans, zone stratégique vitale pour le Reich.

Message  alderome le Ven 30 Mai 2014, 11:41 pm

La tête de Mihailovic fut mise à prix aussi par les Allemands, choses que Tito a fait passer aux oubliettes de l'histoire.
ALEX

alderome
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 646
Age : 51
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77
Date d'inscription : 01/07/2008

http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Balkans, zone stratégique vitale pour le Reich.

Message  tietie007 le Sam 03 Déc 2016, 11:27 am

alderome a écrit:La tête de Mihailovic fut mise à prix aussi par les Allemands, choses que Tito a fait passer aux oubliettes de l'histoire.
ALEX
Oui, apparemment la récompense pour sa capture était la même que pour Tito, 100 000 RM. D'après l'article de Wiki, Mihailovic contrôlait mal ses troupes de tchetniks, et était perçu comme peu fiable par les britanniques, qui choisirent l'option Tito, malgré l'idéologie communiste de ce dernier.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Dra%C5%BEa_Mihailovi%C4%87

tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1871
Age : 50
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Balkans, zone stratégique vitale pour le Reich.

Message  Piermanu le Sam 03 Déc 2016, 6:20 pm

tietie007 a écrit:
alderome a écrit:La tête de Mihailovic fut mise à prix aussi par les Allemands, choses que Tito a fait passer aux oubliettes de l'histoire.
ALEX
Oui, apparemment la récompense pour sa capture était la même que pour Tito, 100 000 RM. D'après l'article de Wiki, Mihailovic contrôlait mal ses troupes de tchetniks, et était perçu comme peu fiable par les britanniques, qui choisirent l'option Tito, malgré l'idéologie communiste de ce dernier.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Dra%C5%BEa_Mihailovi%C4%87
J'ai toujours pensé que Churchill s'était fait couillonner, dans cette histoire. En tous cas, je ne comprends pas les raisons qui l'ont poussé à soutenir celui qui voulait établir un régime communiste.

Piermanu
Major
Major

Nombre de messages : 138
Age : 56
Localisation : Franche-Comté
Date d'inscription : 05/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Balkans, zone stratégique vitale pour le Reich.

Message  Narduccio le Dim 04 Déc 2016, 12:58 am

Piermanu a écrit:J'ai toujours pensé que Churchill s'était fait couillonner, dans cette histoire. En tous cas, je ne comprends pas les raisons qui l'ont poussé à soutenir celui qui voulait établir un régime communiste.

Je pense qu'à un moment, Churchill a fait le choix de l'efficacité... Il fallait d'abord se débarasser des allemands, au reste on verrait plus tard.

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4637
Age : 57
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Balkans, zone stratégique vitale pour le Reich.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum