Babi Yar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Babi Yar

Message  eddy marz le Jeu 27 Juin 2013, 2:57 pm


Bonjour à tous ;
Quelques notes sur le massacre de Babi Yar, probablement la plus grosse opération Einsatzgruppen individuelle de la guerre, et qui n’avait pas encore été traité dans le forum…
Malgré les ordres stricts de Staline à l’incompétent maréchal Semion Boudienny de « tenir coûte que coûte », malgré le demi million d’hommes de l’Armée Rouge retranchés en périphérie de la ville, le 19 septembre 1941 Kiev tombe pratiquement intacte aux mains de la 17e Armée, de la 6e Armée du Groupe Armée-Sud, et de la 2e Armée (prêtée par le Groupe Armée-Centre). Immédiatement, les fantassins de la Wehrmacht pénètrent dans Kiev et forcent la population civile (hommes et femmes) à déblayer les barricades obstruant les artères principales avant d’investir les bureaux et hôtels à la mode de l’avenue Kreshchatik. Simultanément, le SS-Standartenführer Paul Blobel, commandant du Sonderkommando 4a de l’Einsatzgruppe C, qui a quitté Zithomir (où plusieurs centaines de Juifs, communistes, et « informateurs » du NKVD ont été exécutés) le 17 septembre, arrive avec un Vorkommando constitué d’un mélange hétéroclite d’effectifs des Bataillons 45 et 305 du Polizeiregiment-Süd, du SD, de la SIPO, de la 3e compagnie du Waffen-SS Batallion zur besonderen Verfügung, et d’une Milice Ukrainienne.




Paul Blobel


Le lendemain 20 septembre, un immeuble abritant désormais l’état-major de l’artillerie de la Wehrmacht explose ; un général et plusieurs officiers périssent, écrasés. Le 24 septembre, alors que des combats acharnés font toujours rage à l’est de la ville (ils continueront jusqu’au 26 septembre), plusieurs bombes posées par des agents du NKVD, restés intentionnellement sur place, explosent dans les avenues Kreshchatik et Prorizna, détruisant des immeubles du centre ville, y compris le QG de la Wehrmacht situé à l’Hôtel Continental. Des centaines de soldats et d’officiers sont tués, et les incendies provoqués par les explosions se propagent rapidement, détruisant d’autres immeubles encore. Après guerre, Alfred Jodl, Chef de l’État-Major de la Wehrmacht à l’OKW témoignera : « […] À peine avions nous occupé la ville que plusieurs explosions successives retentirent. Une grande partie de la cité intérieure brûla, et 50.000 personnes se retrouvèrent sans domicile. Les soldats allemands combattirent les flammes, et un nombre considérable d’entre eux périrent car plusieurs autres explosifs détonnèrent en raison de l’incendie… […] Le commandant local à Kiev pensa qu’il s’agissait de sabotages commis par la population, mais nous découvrîmes un plan de démolition, établi de longue date, identifiant 50 ou 60 cibles à détruire dans Kiev. Ce plan était exact comme le confirma rapidement une enquête menée par nos ingénieurs. Au moins 40 cibles étaient prêtes à exploser ; la plupart des explosions étaient déclenchées à distance par ondes radio. J’ai moi-même tenu ce plan de démolition dans mes propres mains ». Cette déposition est confirmée par un rapport du 28 septembre 1941 du SS-Standartenführer Paul Blobel à ses supérieurs à Berlin : « […] Jusqu’à maintenant les tentatives d’éteindre les incendies se sont soldées par des échecs ; nous tentons de démolir les immeubles en question. Les explosions [attentats] continuent de plus belle. Les immeubles sont systématiquement fouillés. […] 500 kilos de dynamite prêts à être mis à feu par ondes radio ont été découvert dans le Musée Lénine. […] Nous avons remarqué que les explosions ont lieu dès que les immeubles sont investit par nos troupes… ». Aux environs du 24 septembre, un Juif est arrêté dans l’avenue Kreshchatik alors qu’il vient de sectionner une lance d’arrosage utilisée par les soldats. Il est immédiatement exécuté. Il n’en faudra probablement pas plus aux Allemands pour rendre les Juifs responsables des explosions… Un meeting est immédiatement organisé, réunissant le Generalmajor Eberhardt, commandant militaire de Kiev, le HSSPF SS-Obergruppenführer Friedrich Jeckeln, le SS-Brigadeführer Dr. Otto Rasch (commandant de l’Einsatzgruppe C), et Paul Blobel… Au terme de la réunion, décision est prise de procéder à l’élimination totale des Juifs de Kiev en représailles pour les « sabotages ». Blobel et ses supérieurs savent pertinemment que seuls les bataillons de saboteurs du NKVD peuvent être tenus responsables des incendies ; il est donc évident que cette justification n’est qu’un prétexte pour farder le crime d’une aura de « légitimité » ; les nazis auraient – de toute façon – procédé à l’extermination des Juifs de Kiev.




Friedrich Jeckeln


Otto Rasch




Un grand ravin situé à environ 10 km du centre ville est choisi comme lieu d’exécution : Babi Yar... Le 26 septembre, la 637e Compagnie de Propagande Allemande fait placarder une annonce réalisée par l’imprimerie de la 6e Armée ordonnant aux Juifs de se présenter dans les 3 jours à des points de rencontre : « Tous les Juifs de la ville de Kiev et ses environs doivent se présenter aux angles des rues Melnikova et Dokhturova le lundi 29 septembre 1941 avant 8h du matin. Ils doivent amener avec eux papiers d’identité, argent, valeurs, ainsi que vêtements, sous-vêtements etc. Tout Juif ne respectant pas ces consignes et découvert dans d’autres lieux sera fusillé. Tout civil pénétrant dans des appartements abandonnés par des Juifs et se livrant au vol de propriété sera fusillé ».




L'annonce de la 637e Compagnie de Propagande

Des milliers de Juifs obtempèrent. Le service de propagande Allemand les rassure ; ils seront placés dans des camps de travail. Compte tenu du fait que le point de ralliement est situé près de la gare de fret de Lukianovska (de nos jours : Lukianivka), les Juifs restent confiants… Encadrés par la SS, le SD et les auxiliaires Ukrainiens, les Juifs se rendent, par groupes de 100, vers le cimetière Juif proche du ravin de Babi Yar. Les pourtours du ravin ont été bordés de fil barbelé et sont étroitement gardés par trois cordons de soldats : le cordon extérieur constitué de policiers Ukrainiens, le second de policiers Allemands et Ukrainiens, le cordon intérieur de soldats Allemands uniquement. Une fois arrivés sur le lieu d’exécution, les Juifs sont sommés de se dévêtir et d’empiler leurs biens avant d’être conduits, par groupes d’une dizaine, vers les bords du ravin où ils sont liquidés par armes automatiques ou mitraillettes sous les yeux de leurs frères et sœurs d’infortune… Sergueï Ivanovitch Lutsenko, gardien du cimetière de Lukianovska témoigne : « Les tueurs n’avaient pas le temps de finir leur travail ; alors ils commencèrent à les tuer deux par deux en rapprochant leurs têtes de sorte qu’une seule balle tuait deux personnes. Les blessés étaient achevés à coups de pelles. Les enfants étaient jetés vivants dans le Yar et enterrés avec le reste. […] Ils continuèrent de tirer du matin jusqu’au soir. La nuit venue, les Allemands s’endormirent. Le reliquat des victimes fut enfermé dans des garages vides. Cela dura cinq jours. Les nazis amenaient toujours plus de monde ; et de là ne repartaient que des camions remplis de vêtements ».



Des policiers Allemands fouillent des monceaux de vêtements dans le ravin de Babi Yar


Le massacre des Juifs de Kiev dure jusqu’au 3 octobre. Dans les mois qui suivirent, le ravin continua d’être utilisé comme lieu d’exécution pour les Juifs, les civils ukrainiens, les prisonniers soviétiques, les Rom, et les Sinti. Selon le rapport de l’Einsatzgruppe C, en date du 7 octobre, 33.771 Juifs furent assassinés entre le 29 et le 30 septembre 1941. Il est également avéré que les services du SD et de la SIPO de Kiev reçurent des corbeilles entières de lettres de civils ukrainiens dénonçant des Juifs.


Extrait du rapport de l'Einsatzgruppe C relatif au massacre (haut de la page)



En mars 1942, Albert Hartel – expert de la Gestapo en questions religieuses – se rend en voiture avec Paul Blobel à la villa du HSSPF SS-Gruppenführer Max Thomas, aux environs de Kiev. Passant près du ravin de Babi Yar, Hartel remarque de petites explosions projetant de la terre… C’est le dégel libérant les gaz des cadavres. Blobel lui explique : « C’est ici que sont ensevelis mes Juifs ».


Merci de votre attention
 
Sources:
·      Reitlinger, G. The Final Solution – Vallentine Mitchell and Co, 1953.
·      Rhodes, R. Masters of Death : The SS Einsatzgruppen and the Invention of the Holocaust – Vintage Books, USA (ré-édition août 2003).
·      Khiterer, V. Babi Yar – The Tradegy of Kiev’s Jews - Brandeis Graduate Journal 2004, Volume 2.
·      Hilberg, R. Exécuteurs, victimes, témoins : la catastrophe juive: 1933-1945 Gallimard, 1994
·      Klee, E & Dressen, W.
 Gott mit uns – Der deutsche Vernichtungskrieg im Osten – S. Fischer Verlag, Frankfurt am Main, 1989.
·      USHMM
·      Yad Vashem









 
 
 
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 61
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Babi Yar

Message  le ronin le Jeu 27 Juin 2013, 6:38 pm

Bonjour, et merci pour ce résumé Eddy .Vu le nombre de gens qui ont été massacrés, à cet endroit, même le site transformé , comme actuellement, un grand nombres de personnes doivent encore "dormir" en dessous , puisque je crois qu'à la fin de guerre, c'est un chiffre avoisinant les 90 000/95 000 personnes, qui ont été tuées là bas .


Amicalement,


le ronin.

_________________
....La véritable personnalité d'un homme ne se dévoile qu'au feu, tout le reste n'est que littérature.....


Semper fidelis .
avatar
le ronin
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 3419
Age : 64
Localisation : Dans l'Hérault, cong!
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Babi Yar

Message  eddy marz le Jeu 27 Juin 2013, 6:58 pm

le ronin a écrit:Bonjour, et merci pour ce résumé Eddy .Vu le nombre de gens qui ont été massacrés, à cet endroit, même le site transformé , comme actuellement, un grand nombres de personnes doivent encore "dormir" en dessous , puisque je crois qu'à la fin de guerre, c'est un chiffre avoisinant les 90 000/95 000 personnes, qui ont été tuées là bas .


Amicalement,


le ronin.
Salut Ronin;
Effectivement, les Soviétiques annoncèrent, après guerre, un chiffre de l'ordre de 100.000 victimes, voire plus. Comme je l'ai mentionné dans l'article, le ravin fut utilisé par la suite pour d'autres exécutions ponctuelles (prisonniers Russes, Rom et Sinti etc.). Le chiffre de 33.771 répertorié dans le rapport de l'Einsatzgruppe C ne fait référence qu'au 5 jours de massacre connus sous la dénomination de "Massacre de Babi Yar" perpétré immédiatement lors de la chute de Kiev.

Amicalement
Eddy
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 61
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Babi Yar

Message  Jules le Jeu 27 Juin 2013, 7:39 pm

Salut Eddy et merci pour cet article.
J'ai lu que Blobel était dans le "coup", aussi me demandais-je pourquoi cette fosse ne fut pas concernée par l'Aktion 1005 ?
avatar
Jules
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2062
Age : 37
Localisation : ici
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Babi Yar

Message  Ivy mike le Jeu 27 Juin 2013, 8:05 pm

Salut Eddy,

Merci pour cet article de qualité très intéressant !





Ivy

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
avatar
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Babi Yar

Message  eddy marz le Jeu 27 Juin 2013, 8:06 pm

Jules a écrit:Salut Eddy et merci pour cet article.
J'ai lu que Blobel était dans le "coup", aussi me demandais-je pourquoi cette fosse ne fut pas concernée par l'Aktion 1005 ?
Salut Jules;
Mais si. En 1943, en Ukraine, Blobel organisa deux unités subordonnées, les Sonderkommando 1005 "A" et Sonderkommando 1005 "B". Ces unités travaillèrent à Babi Yar et à Dnepropetrovsk ainsi qu'en divers autres lieux de massacres Einsatzgruppen comme Berdichev, Unman, et Nikolaïev. À Minsk, Karl Harder, suppléant de Blobel, créa même une unité supplémentaire, le Sonderkommando 1005-Mitte qui opéra en Biélorussie. D'autres Sonderkommando 1005 travaillèrent également dans les états Baltes...



I
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 61
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Babi Yar

Message  eddy marz le Jeu 27 Juin 2013, 8:07 pm

Ivy mike a écrit:Salut Eddy,

Merci pour cet article de qualité très intéressant !





Ivy
You're welcome, Ivy clin doeil gri
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 61
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Babi Yar

Message  Narduccio le Jeu 27 Juin 2013, 11:01 pm

Merci Eddy

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4636
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Babi Yar

Message  Phil642 le Ven 28 Juin 2013, 9:35 am

Thanks Eddy.

Il y a eu un camp de concentration sur le site également, on y compterait 3.000 victimes.

Je suppose qu'il a dû servir de base de mains-d'oeuvre pour la "gestion" du site et d'antichambre de la mort pour ceux qui y étaient enfermés.


Dernière édition par Phil642 le Ven 28 Juin 2013, 3:47 pm, édité 1 fois
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7664
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Babi Yar

Message  Ivy mike le Ven 28 Juin 2013, 3:39 pm

Exact, il s'agit du camp de Syrets dans la banlieue ouest de Kiev (à l'époque en rase campagne). Les prisonniers de ce camp auraient servi de main d'œuvre pour effacer les traces de Babi Yar.

Cela dit Phil, je ne me rappelai pas d'un chiffre d'internés executés aussi élevé. N'y a-t-il pas un zéro de trop dans ton chiffre ? Si mes souvenirs sont bons (et si l'on parle bien du même camp), le KZ de Syrets n'était qu'un camp de passage avant de rejoindre des camps plus grands. 






Ivy

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
avatar
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Babi Yar

Message  Phil642 le Lun 01 Juil 2013, 5:35 pm

Un mémorial va être érigé sur le site.




L'article en Anglais:  http://www.jspace.com/news/articles/babi-yar-memorial-to-honor-50k-murdered-jews/14505
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7664
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Babi Yar

Message  Wigan le Sam 13 Juil 2013, 12:56 am

Comme le dit Ivy mike, c'est un « article de qualité » sur un des pires massacres de la guerre à l'Est. Je découvre le témoignage poignant de Sergueï Ivanovitch Lutsenko.

A cette époque, le massacre des Juifs soviétiques est systématique. Ce n'était pas le cas quelques semaines plus tôt. Dans la biographie de Himmler par Peter Longerich, un chapitre est consacré aux massacres à l'Est et à la genèse de Solution finale. Ce chapitre est résummé par Tietie : http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/t12877p20-hitler-la-question-de-la-responsabilite#189356

Pendant les premières semaines de l'opération Barbarossa, seuls les hommes juifs étaient exécutés. Après la fin du mois de juillet, les tueurs exécutent hommes, femmes et enfants. Une nouveau palier est franchi dans l'horreur.

Wigan
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 94
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Babi Yar

Message  Ming le Sam 13 Juil 2013, 9:52 pm

Ce ne sont pas seulement les hommes "juifs" qui ont été assassinés -je précise juste un petit point de détail-. En se référant aux archives des bataillons de police de l'Orpo, c'est tout individu juif, considéré comme juif (sous-entendu avec ou sans preuves) et toute personne suspectée (d'être un partisan ou qui les a aidées). Sans parler des commissaires politiques.

Ce qui s'est déroulé en parallèle de Babi Yar n'aurait également jamais pu se faire sans la complicité de la populace -et c'est rarement rappelé- locale, en dehors des troupes ukrainiennes supplétives.

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Babi Yar

Message  le ronin le Dim 14 Juil 2013, 3:30 pm

Au travers de divers témoignages, je vais dans le même sens que Ming, rien, où en tout cas pas d'une telle ampleur, n'aurait pu se faire sans l'aide des villageois du coin . C'est ma conviction . le pire, comme déjà dit plus haut, ils n'ont aucun remords .


Amicalement,



le ronin.

_________________
....La véritable personnalité d'un homme ne se dévoile qu'au feu, tout le reste n'est que littérature.....


Semper fidelis .
avatar
le ronin
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 3419
Age : 64
Localisation : Dans l'Hérault, cong!
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Babi Yar

Message  eddy marz le Dim 14 Juil 2013, 4:58 pm

le ronin a écrit:Au travers de divers témoignages, je vais dans le même sens que Ming, rien, où en tout cas pas d'une telle ampleur, n'aurait pu se faire sans l'aide des villageois du coin . C'est ma conviction . le pire, comme déjà dit plus haut, ils n'ont aucun remords .


Amicalement,



le ronin.

Nous remarquons ce phénomène de participation des populations locales (sous diverses formes : administration, milices nationalistes, propriétaires terriens, simples habitants etc.) au cours de pratiquement toutes les opérations Einsatzgruppen en URSS. Cet antagonisme antisémite (et autres) sévissait avant l'arrivée des nazis (questions de territoires, de valeurs immobilières, jalousies, règlements de comptes, antisémitisme); et comme le prouvent les déclarations d'Heydrich aux divers chefs de Gruppe, il était prévu dès le départ des opérations d'en exploiter le potentiel à fond. Certaines populations n'eurent d'ailleurs malheureusement pas besoin des nazis pour organiser leurs propres pogroms, rafles, et assassinats, comme ce fut le cas en Slovaquie, Hongrie, Croatie etc...
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 61
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Babi Yar

Message  Phil642 le Dim 14 Juil 2013, 9:09 pm

C'est hélas simple et Nuremberg a bien définit la chose, il s'agit bien d'activités criminelles.

C'est si simple que je n'arrive pas à comprendre les complices et ce y compris les négateurs.

avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7664
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Babi Yar

Message  Ming le Lun 15 Juil 2013, 2:44 pm

eddy marz a écrit:
le ronin a écrit:Au travers de divers témoignages, je vais dans le même sens que Ming, rien, où en tout cas pas d'une telle ampleur, n'aurait pu se faire sans l'aide des villageois du coin . C'est ma conviction . le pire, comme déjà dit plus haut, ils n'ont aucun remords .


Amicalement,



le ronin.

Nous remarquons ce phénomène de participation des populations locales (sous diverses formes : administration, milices nationalistes, propriétaires terriens, simples habitants etc.) au cours de pratiquement toutes les opérations Einsatzgruppen en URSS. Cet antagonisme antisémite (et autres) sévissait avant l'arrivée des nazis (questions de territoires, de valeurs immobilières, jalousies, règlements de comptes, antisémitisme); et comme le prouvent les déclarations d'Heydrich aux divers chefs de Gruppe, il était prévu dès le départ des opérations d'en exploiter le potentiel à fond. Certaines populations n'eurent d'ailleurs malheureusement pas besoin des nazis pour organiser leurs propres pogroms, rafles, et assassinats, comme ce fut le cas en Slovaquie, Hongrie, Croatie etc...

En fait, les nazis ont levé des milices et autres forces armées locales qui se sont portées à hauteur de 300 000 personnes environ à la fin 1942. Cela comprend les Estoniens, Lituaniens, Ukrainiens, Russes blancs et volontaires russes servant au sein des forces de police (Hilfspolizei Ordo) et des SS. L'einsatzkommando a par ailleurs recruté des volontaires russes blancs en Biélorussie dès juillet 1941 et avant que la Biélorussie ne soit totalement conquise, le SD a levé un bataillon spécial de volontaires russes blancs habillés d'uniformes du SD. Et ils ont assassiné 7620 Juifs dans la ville de Borisov en octobre 1941 -ce qui a fait l'objet d'un rapport qui a terminé sur le bureau de Canaris-.
Mais ce ne sont pas exactement les nazis qui ont levé à eux seuls une telle armée -puisqu'il y a eu par ailleurs les Schutzmannschaft, sorte de force d'autodéfense biélorusse, dite BNS- et les Heimatwehr -l'équivalent local de la Volksturm- ou du moins cela s'est fait avec l'aide d'un personnage particulier, Dimitri Kozmovich, un émigré blanc très bien considéré au sein de la communauté en raison de ses origines modestes, instrumental dans la création de ces unités. Lesquelles n'ont pas seulement exécuté des Juifs, mais également participé aux opérations anti-partisanes (37 pour la seule année 1942).

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Babi Yar

Message  vilak le Ven 02 Aoû 2013, 3:46 pm

Je tiens a noter qu'il a presque fallut se battre pour que Babi Yar, "le ravin de la grand-mère", soit reconnu comme un site d'extermination des juifs.

Les autorités soviétiques ne le reconnaissait que comme un lieu d'expression de la barbarie nazie, sans plus de détail et il fallut fortes pressions pour que ce lieu, devenu parc public tel le Jardin du Luxemboug de paris, le Jardin de la fontaine de Nîmes (oui je sais je suis nimois...) ou le Hyde Park de Londres, le devienne.

Quand même, 33.000 personnes fusillées en deux jours... ça mérite plus que deux lignes dans un livre d'histoire...
avatar
vilak
Capitaine
Capitaine

Nombre de messages : 241
Age : 42
Localisation : Nîmes, France
Date d'inscription : 26/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Babi Yar

Message  Invité le Ven 02 Aoû 2013, 6:18 pm

33.000 personnes fusillées en deux jours, incroyable !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Babi Yar

Message  eddy marz le Ven 02 Aoû 2013, 7:35 pm

Marting a écrit:33.000 personnes fusillées en deux jours, incroyable !

Non; parfaitement organisé au contraire.
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 61
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Babi Yar

Message  Wigan le Sam 03 Aoû 2013, 11:51 am

Ming a écrit:Ce ne sont pas seulement les hommes "juifs" qui ont été assassinés -je précise juste un petit point de détail-. En se référant aux archives des bataillons de police de l'Orpo, c'est tout individu juif, considéré comme juif (sous-entendu avec ou sans preuves) et toute personne suspectée (d'être un partisan ou qui les a aidées).

Pendant les premières semaines de l'opération Barbarossa, les femmes juives et les enfants juifs sont épargnés.
Après la fin du mois de juillet, les tueurs exécutent hommes, femmes et enfants.

Dans la biographie de Himmler par Peter Longerich, un chapitre est consacré aux massacres à l'Est et à la genèse de la Solution finale. Ce chapitre est résummé par Tietie : http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/t12877p20-hitler-la-question-de-la-responsabilite#189356

Wigan
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 94
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Babi Yar

Message  Phil642 le Dim 29 Sep 2013, 9:04 pm

Ca a commencé un 29 septembre.
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7664
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Babi Yar

Message  Phil642 le Lun 29 Sep 2014, 10:39 am

Sur Herodote aujourd'hui

http://www.herodote.net/29_septembre_1941-evenement-19410929.php
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7664
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Babi Yar

Message  Jules le Dim 05 Oct 2014, 7:00 pm

Certaines photos d'époque parlent d'elles-mêmes. Un ravin gigantesque. Et que dire des Sonderkommando 1005 A et B, chargés de retrouver les corps...
avatar
Jules
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2062
Age : 37
Localisation : ici
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Babi Yar

Message  Phil642 le Mer 30 Sep 2015, 10:57 am

29 septembre 1941Le massacre de Babi Yar

Les 29 et 30 septembre 1941, à Kiev, pas moins de 33.000 juifs de tous âges et des deux sexes sont tués au lieu-dit Babi Yar (le «ravin de la vieille femme» en russe). Peu de batailles dans l'Histoire atteignent une telle intensité de mort en deux jours et même les chambres à gaz d'Auschwitz, l'année suivante, n'y arriveront pas !

Lire la suite: http://www.herodote.net/29_septembre_1941-evenement-19410929.php
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7664
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Babi Yar

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum