Albert Lemal: Un an en camp de concentration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Albert Lemal: Un an en camp de concentration

Message  Phil642 le Jeu 27 Juin 2013, 5:26 pm

Pendant l'occupation, Albert Lemal travaille pour la commune au ravitaillement. Le 8 avril 1944 à cinq heures du matin, il est arrêté par la Gestapo, il a 27 ans.  

Récit:

Nous étions vingt-trois dans la commune, à avoir été arrêtés pour une raison indéterminée. Aucun d’entre nous n’a été interrogé. A mon avis, nous étions sur une liste de simples suspects de résistance, qui avait été dressée par un collaborateur... Sur les vingt-trois, douze ne sont jamais revenus. 
On nous a embarqués vers la prison de Saint-Gilles et, le 6 mai 1944, nous avons été transférés vers Buchenwald, dans des wagons à bestiaux. Avant de partir, nous avions reçu un colis de la Croix-Rouge ; je crois que personne n’y a touché avant d’arriver à Buchenwald, parce qu’on se disait : « conservez-le, on ne sait pas ce qu’on va avoir plus tard... » 

Dans ce wagon à bestiaux, nous étions à peu près nonante hommes. On ne pouvait pas se coucher, à moins de s’arranger pour mettre la tête sur le voisin, mais il y avait moyen de se tenir assis. Dans un coin, il y avait deux seaux d’eau pour boire, et dans un autre une tinette, une seule. Le voyage a duré deux nuits et un jour; la tinette débordait, bien sûr, alors comme il y avait une petite lucarne – obstruée par du fil de fer barbelé, pour qu’on ne puisse même pas passer la main – nous sommes parvenus tout de même à la vider à l’extérieur, ce qui fait qu’il n’y avait pas trop par terre. 

Alors nous sommes arrivés à Buchenwald, le soir, et là c’était la toute grosse comédie. En arrivant, j’ai d’abord cru que c’était un centre de vacances : il y avait un mini-zoo, avec des ours, des singes, des perroquets, et quand on entrait dans le camp la fanfare nous accueillait. Parce qu’il y avait une fanfare, dans ces camps de concentration: les instruments, ils les avaient pris aux Juifs – il y en avait pas mal qui étaient des musiciens et qui étaient venus avec leur violon, qu’on leur avait pris tout de suite... 

A l’arrivée, l’impression n’était donc pas mauvaise, mais nous avons vite compris. On nous a mis dans un baraquement pour la nuit, et le lendemain – le 8 mai – on nous a fait sortir et nous avons dû nous déshabiller complètement, en plein air. On ne pouvait pas conserver la moindre chose, ni bic, ni alliance ; il fallait tout déposer là. Et puis on nous a mis en file indienne ; il y avait une dizaine de coiffeurs assis, et ils nous ont entièrement rasé, partout ; il ne restait pas un poil. Et une fois rasé, il fallait passer à la douche, dans une grande cuve avec un désinfectant. Ensuite, il fallait passer au magasin d’habillement, pour chercher son costume. 




La suite: http://www.seneffe.be/focus/dossiers-reportages/reporter-citoyen/albert-lemal-un-an-de-camp-de-concentration
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albert Lemal: Un an en camp de concentration

Message  le ronin le Jeu 27 Juin 2013, 6:20 pm

Merci, pour ce récit très intéressant, Phil .



Amicalement,


le ronin.

_________________
....La véritable personnalité d'un homme ne se dévoile qu'au feu, tout le reste n'est que littérature.....


Semper fidelis .
avatar
le ronin
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 3425
Age : 65
Localisation : Dans l'Hérault, cong!
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albert Lemal: Un an en camp de concentration

Message  riderdigeste le Ven 28 Juin 2013, 11:39 am

oui, un drame qui allait se répéter des millions de fois...yeu gri
avatar
riderdigeste
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 617
Localisation : Le Plat pays (BW)
Date d'inscription : 31/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albert Lemal: Un an en camp de concentration

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum