La Résistance au Danemark

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Résistance au Danemark

Message  Apprenti le Ven 19 Juil 2013, 6:25 pm

Le 9 Avril 1940 le Danemark est occupé par les troupes allemandes . Son gouvernement estime que tout combat serait inutile et signe avec son envahisseur un pacte afin de garantir l'ordre et le calme dans le Royaume
 

En dehors des frontières du pays neanmmoins , l'ambassadeur du Danemark aux Etats-Unis refuse d'obéir au gourvenement de Copenhague tout en demeurant à son poste .

IL décide de mettre à la disposition des Americains les bases Dannoises du Groenland .

Il s'agit de la première manifestation du mouvement danois de libération .

Presse clandestine et grèves des usines :


En 1941 , commencent à parâitre au Danemark des journaux clandestins .

 En mars 1943, on en compte 80 et en mars 1945 , 265 . 

En juillet 1943, en toute illégalité est formé dans le Pays le Conseil Dannois de libération.

Des divers courants politiques se retrouvent en son sein . 

Un mois plus tard à Esbjerg , débute une série de grèves , provoquée par l'instauration d'un couvre feu par les allemands . 

Ensuite les grèves se propagent à Odensee, Aalborg, et Elsenor . 


On assiste à des heurts de la population avec des unités allemandes .
Copenhague connait une série d'attentats .

 Le 28 Aout , le commandant en chef des forces allemandes d'occupation , le général Hanneken adresse au gouvernement Dannois un Ultimatum . 

IL s'agit de déclarer le Dannemark comme état de siège Allemand et d'arrêter les saboteurs que la police Dannoise doit remettre à la Gestapo .

En Juin 1944 , après la destruction par les unités armées de la résistance d'une fabrique d'arles à Copenhague , la capitale danoise se trouve privée d'eau , de gaz , de téléphone et de transport public . Les combats de rue éclatent . 


Cependant le 3 Juillet , la résistance donne l'ordre de retourner au travail , afin d'éviter un massacre .

A la fin de 1944 , les organisations unifiées au sein de la résistance appellent à la grève générale qui éclate aussitot et oblige les Allemands à suspendre l'état de siège et son cortège de décret .





Un jeune Danois court se mettre à l'abri lors de l'explosion d'une poudrerie préparée par la Résistance Danoise . 

Les résistants membre du réseau :" Les Partisans des classes moyennes" avaient franchi la porte principale de l'usine cachés dans des ambulances et des voitures de pompiers factices .


Le groupe neutralisa alors les gardiens et rassembla les ouvriers dans une cour de l'usine .

Au bout de quelques minutes les sirènes retentirent les ouvriers s'enfuirent et cinq énormes explosions détruisirent  l'usine .

 

Seuls les murs résistèrent au choc .

Pas un coup de feu n'a été échangé entre la Résistance et le personnel de l'usine .




Durant l'invervalle entre la réédition allemande et l'arrivée des troupes britanniques , la résistance prit au Danemark le contrôle des opérations militaires et du maintien de l'ordre .

A ce moment , les combattants ont largement pu mélanger leurs effets civils avec des pièces d'équipement et tenues militaires en tout genre , ici , le casque d'acier danois et une cartouchière danoise en cuir pour les munitions du fusil allemand .

On remarquera également le brassard portant les couleurs danoises et l'écu héraldique danois . 


: « Si les aînés ne font rien , nous nous ferons quelque chose ! »  . 

Voici le slogan de 11 adolescents de l'Ecole de la Cathédrale à Alborg .

En 1941 , ils créèrent un groupe de Résistance nommé le club Churchill .

Le groupe diffusait des lettres , dérobait des armes aux Allemands  près des cantonnements où bien dans leurs vestiaires et accomplissait des sabotages .

L'objectif était choisi selon l'inspiration des adolescents .

Un jour plusieurs garçons circulaient en cachette sur la plate-forme d'un camion allemand .

Ils découvrirent des armes sous le chargement de foin du camion ; ils incendièrent alors le fourrage avant de sauter du véhicule .

Un autre jour , un garçon âgé de 14 ans  incendia à lui seul avec une alumette bien placée un train complet de fournitures militaires allemandes .

En mai 1942 les adolescents du groupe furent arrêtés et emprisonnés . Cela ne les découragea pas pour autant .

Avec une lime introduite par un visiteur , ils scièrent leurs barreaux .

Chaque nuit ils glissaient des vêtements sous leurs couvertures pour imiter des corps endormis et ils se risquaient à sortir pour effectuer des sabotages et revenaient à l'aube . 

Ceci dura deux mois avant qu'ils ne furent surpris pendant qu'ils rentraient d'une opération de sabotage .

Ils furent alors envoyés dans une prison beaucoup plus dure .

Cependant leurs actions étaient si connues qu'une bande dessinée clandestine appellée : «  Les Jeunes Saboteurs »  racontait leurs exploits et circulait à travers tout le Danemark incitant d'autres jeunes à faire de même .    
 

Le sauvetage des juifs danois



La résistance civile fut le moyen privilégié de porter assistance à tous ceux qui étaient poursuivis ou persécutés par le régime nazi , a commencer par les Juifs . 

Voici un exemple particulièrement impressionnant de la solidarité civile face au persécutés : Ceci s'est passé au Danemark en 1943 : 

Cette année là , en août un large mouvement de protestation contre l'occupant suivit d'un mouvement de grève qui gagna tout le pays provoqua le contrôle direct des allemands sur tout le pays . 

Berlin envisagea aussitôt l'exécution d'un plan visant a arrêter les Juifs . 

Mais l'information fut communiquée a la Résistance trois jours avant son déclenchement . 

Dans la nuit du 1er octobre 1943 , un attaché à l'ambassade d'Allemagne , Georges-Ferdinan Duckwitz , met au courant la Résistance du plan allemand . 

Le projet de rafle fut aussitôt communiquée aux dirigeants de la communauté juive ainsi qu'à plusieurs hauts responsables de l'Etat dannois . 


La nouvelle circula très vite par le bouche à oreille . 

Au matin du 2 octobre 1943, le commisaire du Reich, Werner Brest avait capturé 475 personnes soit 6,2 % des 7 695 Juifs dannois .

Ils furent déportés a Theresienstadt . 

Pour sauver tous les autres Juifs cachés dans Copenhague et ses environs , on décida de leur évacuation par bateaux vers la Suède . 


Cette solidarité tourna vite en épopée comme le raconte un de ses principaux responsables Aage Bertelsen un enseignant : 

Il raconte comment des hommes et des femmes sans aucune expérience de la clandestinité s'engagèrent spontanément pour rendre service : 

Comment il fallut recruter les bâteaux de pêcheurs et s'assurer qu'ils fussent payés 

Comment il fallut veiller a la sécurité des Juifs lorsqu'ils se rendaient à leurs point d'embarquement etc.. 

La police dannoise elle même prit part au sauvetage en guidant les fugitifs vers la bonne direction . 

Des fonds importants furent avancés par des banques pour venir en aide aux personnes ne pouvant payer leur voyage ? 

L'opération fut un succès et donna la preuve que la solidarité humaine à grande échelle était encore possible dans l'Europe occupée .

 



Des pêcheurs danois transportant des juifs vers la Suède .



Sources bibliographiques :

Osprey Publishing Soldats des deux guerres mondiales numéro 56 Résistance & Collaboration 1940-1945 

La Résistance , Editions Time Life Editions

Magazine l'Histoire , Ils ont résisté à Hitler  collections n°37 daté novembre 2007


La Résistance : Témoignages , Dossiers , Chronologie [img][/img][img][/img]http://www.little-big-man.com/images/30/v_book_7.jpg" alt="" />
avatar
Apprenti
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 636
Age : 27
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 17/03/2007

http://histoireconstitution44.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Résistance au Danemark

Message  Apprenti le Mer 21 Aoû 2013, 8:12 am



http://natmus.dk/en/the-museum-of-danish-resistance/

http://www.google.fr/imgres?imgurl=http://www.apk2000.dk/netavisen/billeder/Hist/194505xx_Hipo_besejeren.jpg&imgrefurl=http://www.militaryphotos.net/forums/showthread.php?125175-Home-made-weapons-(WW-2)&h=392&w=588&sz=138&tbnid=mrBex_FTyhb-MM:&tbnh=80&tbnw=120&zoom=1&usg=__HkPeQCNLUD9BqTQWUMcOFtf2JKU=&docid=r2P9HFMNZiVmVM&sa=X&ei=r1kUUr20IO-20QW4iIHQDQ&sqi=2&ved=0CFIQ9QEwBA&dur=215






Peu après le début de l'occupation allemande du Danemark le 9 avril 1940, le gouvernement danois signa un accord dans le cadre duquel le gouvernement et l'armée du pays restaient sous contrôle danois. Seul le ministère des affaires étrangères fut transféré aux Allemands. Pendant plusieurs années, les Juifs danois continuèrent à vivre dans une relative tranquillité. Chaque fois que le spectre d'une législation anti-juive et de la persécution des Juifs était soulevé par les Nazis, le public exprimait fortement son opposition. La position forte adoptée par le peuple danois et par son gouvernement sur cette question, associée au nombre relativement faible de Juifs danois, persuada les Allemands de reporter la « question juive » au Danemark jusqu'après la victoire.
Le status quo changea notablement en août 1943. Les opérations de la résistance danoise et juive avaient pris de l'ampleur et les Alliés gagnaient du terrain sur les Allemands. Lorsque le gouvernement danois démissionna plutôt que d'accepter les exigences des Nazis, le commandant militaire allemand déclara un état d'urgence et lança rapidement une opération pour déporter les Juifs danois vers des camps d'extermination. En réponse, le peuple danois lança un effort national de sauvetage, faisant passer les Juifs en contrebande vers des cachettes ou les transportant dans des bateaux de pêche vers la Suède, où ils seraient en sécurité. Tout d'abord spontanée et désorganisée, la résistance danoise mit rapidement au point ses opérations de sauvetage.
Pendant ce temps, le roi Christian X continuait d'exprimer de fortes objections aux plans de déportation allemands ; il joua un rôle crucial en apportant un support moral visible et son encouragement à ses compatriotes. Les universités fermèrent leurs portes pour permettre aux étudiants de participer aux efforts de sauvetage. Depuis leurs chaires, les membres du clergé danois encourageaient leurs congrégations à aider les Juifs. La police danoise refusa de coopérer avec les Nazis pour ce qui était des arrestations et des déportations. En fin de compte, les Allemands parvirent à arrêter environ 500 Juifs qu'ils déportèrent vers Theresienstadt, un ghetto et camp de concentration de Tchécoslovaquie. Même alors, le peuple danois réussit à envoyer de la nourriture et des provisions à ses compatriotes juifs. Il est fort probable que c'est cet intense intérêt public qui sauva les Juifs danois de Theresienstadt d'un transfert vers Auschwitz et une mort imminente.
L'histoire de l'unification du peuple danois dans un effort de résistance pacifique aux Nazis représente un chapitre unique dans l'histoire de l'Holocauste. Aujourd'hui, les expositions permanentes à Yad Vashem en Israël et au Musée mémorial de l'Holocauste des Etats-Unis comprennent toutes deux un bateau de pêche danois original ayant servi à amener des Juifs en lieu sûr.




Ce bateau, nommé « Sunshine » (et précédemment nommé « Lurifax »), fut utilisé durant la seconde guerre mondiale pour transporter des réfugiés danois du Danemark, occupé par les Allemands, vers la Suède, un pays neutre. Il fait actuellement partie de l'Exposition permanente du Musée mémorial de l'Holocauste des Etats-Unis.


Source :


http://www.ushmm.org/research/library/faq/languages/fr/04/01/denmark2.php
avatar
Apprenti
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 636
Age : 27
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 17/03/2007

http://histoireconstitution44.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Résistance au Danemark

Message  le ronin le Mer 21 Aoû 2013, 10:23 am

Histoires très intéressantes, notamment le sauvetage des juifs Danois et les "gamins" saboteurs. 



Amicalement,


le ronin.

_________________
....La véritable personnalité d'un homme ne se dévoile qu'au feu, tout le reste n'est que littérature.....


Semper fidelis .
avatar
le ronin
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 3423
Age : 64
Localisation : Dans l'Hérault, cong!
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Résistance au Danemark

Message  Sam le Mer 21 Aoû 2013, 1:17 pm

Franchement, j'ai dévoré ton article.
Super pouce 

Merci à toi.

Cordialement
Sam
avatar
Sam
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 291
Age : 26
Localisation : Nadrin (Houffalize)
Date d'inscription : 08/12/2010

http://www.batarden.be  http:/www.bastogneardennes44.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Résistance au Danemark

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum