Père Dobri Dobrev, un Saint Homme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Père Dobri Dobrev, un Saint Homme

Message  Phil642 le Dim 28 Juil 2013, 11:16 pm

Histoire époustouflante de bonté.

On l’a désigné comme un saint, un ascète, un homme qui ne gagne pas d’argent, un ange, un étranger divin, un voyageur du passé, un mendiant…Peu de bulgares n’ont pas entendu parler du bon vieux Dobri Dobrev, mais nombreux sont ceux qui n’ont pas la moindre idée de la vraie sainteté de sa cause.

Cette année Père Dobri Dobrev a atteint les 98 ans et il continue à donner aux autres, de manière désintéressée, sa gentillesse et son humanité. Et malgré son âge avancé il peut la plupart du temps être aperçu dans les rue de la métropole à la recherche de personnes généreuses susceptibles de participer à sa cause.

Père Dobri l’ancien a récolté de l’argent pendant des décennies dans le but de restaurer les églises Bulgares. Il n’a peur ni du froid ni du mauvais temps, et ne se soucie pas de la faim. Il n’éprouve pas de colère contre les personnes indifférentes à son travail. Le vieil homme rayonne de gentillesse et de douceur. Il est prêt à embrasser la main d’un enfant avec un sourire, recevoir une pièce dans sa tirelire, parler de Dieu à chaque passant, remercier pour la charité.




Mais Père Dobri n’est pas un mendiant. Il ne compte pas sur les étrangers pour sauver sa personne, il veut au contraire sauver leurs esprits. On ne peut pas parler de mendiant dans le cas d’un homme qui a oublié ses besoins et qui récolte de l’argent pour une importante mission, loin du bénéfice matériel. Donner à l’église signifie conférer la foi aux générations futures, pour construire une nation bienveillante. C’est ce que le vieux Dobri pense faire, sans attendre de gratitude en retour. Il respecte les gens et ne garde rien de mauvais en lui.

Il voit que le monde alentour est égoïste, pourtant il ne se décourage pas et au contraire tente de laisser sa marque. Ses donations en sont l’exemple. De nombreuses personnes l’adorent. La foi de l’homme qui ne gagne pas d’argent. On ne sait pas grand-chose de la vie de Dobri l’ancien. Il ne recherche pas la célébrité et ne veux pas divulguer les détails de sa vie quotidienne. Selon lui, il est suffisant que le monde sache qu’il est quelqu’un de bon, qui récolte de l’argent pour les églises et les monastères bulgares. Il ne pense pas que sa vie personnelle prévale sur son activité publique. L’homme au grand cœur est né en 1914 dans le village de Bajlovo, qui est connu comme le lieu de naissance d’un autre bulgare célèbre, Elin Pelin. C’est un village niché sur les contreforts arborés de l’ouest de la forêt d’Ihtimanska.

La suite ici: http://saintdobry.com/pere-dobri-dobrev/
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7673
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum