Le torchon brûle entre Hitler et Goering

Aller en bas

Le torchon brûle entre Hitler et Goering

Message  Jules le Jeu 01 Aoû 2013, 19:51

Quelques lignes pour décrire l'atmosphère entre les haut-dignitaires nazis ; plus spécifiquement les dernières correspondances écrites entre Goering et Hitler.

Rappelons le contexte : fin avril 1945, la guerre est perdue (depuis des lustres pour les nazis) mais les luttes intestines pour succéder à Hitler n'ont jamais été aussi fortes. Hitler ne commande plus rien depuis son bunker ; Goering, lui, se cache à l'Obersalzberg.

Le 23 avril 1945, à 17h43, Goering envoie un 1er télétype à Hitler.
Ce dernier évoque le décret du 29 juin 1941, qui donne les pleins pouvoirs à Goering si le Führer n'est plus en mesure de gouverner. Très concrètement, Goering demande une réponse à Hitler avant 22h00.

Parallèlement à ce premier télégramme et anticipant par imprudence les événements à venir, Goering envoie 3 convocations à von Ribbentrop (Ministre des Affaires Étrangères), Jodl (OKW) et Himmler (Reichsführer SS).

=> Le contenu du 1er télétype
Hermann Goering a écrit:
Mon Führer,
Conformément au décret (...), je prendrai immédiatement la direction totale du Reich avec liberté d'action complète dans les affaires intérieures et extérieures. Si aucune réponse ne me parvient avant 22h00, j'admettrai que vous êtes dépouillé de votre liberté d'action. (...) J'agirai pour le bien du peuple et de la patrie.
Votre fidèle Hermann Goering.
Scan du télétype:

À la réception du télégramme, Bormann profite de l'occasion pour écarter définitivement son rival et "gonfle à bloc" Hitler. La réponse ne se fait pas attendre :

=> La réponse d'Hitler
Adolf Hitler a écrit:
Le décret du 29 juin 1941 n'entre en vigueur qu'après ma ratification extraordinaire. Il ne saurait s'agit de me dépouiller de ma liberté d'action. J'interdis donc toute démarche de votre part dans une quelconque direction.
Adolf Hitler
Scan de la réponse d'Hitler:

Conscient d'avoir quelque peu sous-estimé le contexte d'une pareille requête, Goering fait immédiatement marche arrière et envoie dans la nuit du 23 au 24 avril 1945, à 02h07, un nouveau télégramme aux 3 protagonistes convoqués la veille. Le message est clair. "On arrête tout" semble dire un Goering déjà apeuré.

=> Goering fait "marche arrière"
Hermann Goering a écrit:
Destinataires : Reichsführer SS Heinrich Himmler, Generaloberst Jodl, Ministre des Affaires Étrangères Ribbentrop.

Le Führer communique que sa liberté d'action est toujours entière, ainsi est infirmé le message émis par la radio.
Heil Hitler.
Scan du télétype:

Goering croit être "sorti d'affaire" mais c'est sans compter sur le travail de sape de Bormann. Hitler, furieux, dicte un nouveau télégramme. Le ton n'est plus le même : il s'agit d'un ultimatum. La rupture est définitivement consommée.

=> Ultimatum d'Hitler à Goering
Adolf Hitler a écrit:
1) Vos actes passés constituent une rupture de fidélité à ma personne et une trahison à la cause nationale. Une telle conduite qui s'appelle haute trahison mérité la peine de mort.
2) Prenant en considération vos grands services passés, je vous donne la possibilité de démissionner de vos fonctions en invoquant le motif honorable d'une grave maladie. Je vous prie de me répondre immédiatement par "oui" ou par "non".
Signé "Adolf Hitler"
Scan de l'ultimatum:

Entre-temps, Bormann poursuit son entreprise de démolition et, au soir du 23 avril, envoie ses propres ordres à l'Obersturmbannführer SS Frank :

=> 1er ordre de Bormann
Martin Bormann a écrit:
Cernez la villa de Goering et arrêtez immédiatement l'ancien maréchal du Reich. Écrasez toute résistance.
=> 2nd ordre de Bormann
Martin Bormann a écrit:
Goering et son entourage, y compris Koller et Lammers, doivent être arrêtés pour haute trahison. Vous en répondrez sur votre tête.

Dès la nuit du 23 au 24 avril, Goering est enfermé dans sa chambre par les SS. Complètement désorienté, sous le choc, il rédige le 24 au matin, à 11h28, sa réponse à Hitler; Mais c'est le commandant SS Frank qui la transmet à Hitler.

=> Frank rend compte à Hitler
Obersturmbannführer SS Frank a écrit:
Au Führer, je rends compte avec déférence que le message radio destiné à Goering a été transmis. Goering répond au point 2) par "oui".
Scan du télétype:

Le 25, Hitler exécute définitivement son ancien dauphin en lui envoyant un dernier courrier :

=> Hitler terrasse Goering
Adolf Hitler a écrit:
Quartier Général du Führer

En raison de votre attitude infidèle au peuple allemand, à ma personne et aux mesures envisagées en raison des circonstances actuelles, attitude qui revêt le caractère d'une haute trahison contre le pays, je vous chasse du NSDAP.

À Hermann Goering
Scan du courrier:

Ce qu'il faut retenir, à mon avis, de ce conflit à distance :
1) Goering sous-estime la situation et donc, sérieusement, les conséquences. Un télégramme trop "aventureux" et c'est toute la machine bureaucratique nazie qui est lancée. La finalité étant la mise aux arrêts du Reichsmarschall.
2) Bormann semble avoir énormément influencé Hitler dans les dernières semaines du conflit, peut-être indirectement dans la prise des décisions mais de façon active par son souhait d'interpréter à sa façon les télégrammes qui arrivaient au Führerbunker.

=> À lire en complément : le bon article de François Kersaudy dans Le Figaro Magazine du 26 juillet 2013.

source des scans : Le Figaro Magazine (désolé pour la qualité).
avatar
Jules
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2062
Age : 38
Localisation : ici
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le torchon brûle entre Hitler et Goering

Message  Ivy mike le Ven 02 Aoû 2013, 12:49

Salut Jules !

Super intéressant. J'avais eu connaissance de ces differents mais pas dans les details et surtout, je n'avais jamais entendu parler de l'implication de Bormann. De quand date cette envie de grandeur de Bormann ?

Ça me fait penser, j'ai un post en préparation sur l'Obersalzberg et la vie idyllique du trio Hitler, Goering, Bormann sur leur colline de Berchtesgaden



Ivy

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
avatar
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le torchon brûle entre Hitler et Goering

Message  eddy marz le Ven 02 Aoû 2013, 13:50

Ivy mike a écrit:Salut Jules !

Super intéressant. J'avais eu connaissance de ces differents mais pas dans les details et surtout, je n'avais jamais entendu parler de l'implication de Bormann. De quand date cette envie de grandeur de Bormann ?

 Bormann n'avait pas d'envie de grandeur, bien au contraire; il avait un besoin presque pathologique d'anonymat... Son ambition est de contrôler tout; de diviser les satrapes d'Hitler etc., mais dans l'ombre des coulisses. Nous pourrions dire que - dans son style, il fut, pendant un temps, une éminence grise parfaite.
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 63
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le torchon brûle entre Hitler et Goering

Message  Jules le Ven 02 Aoû 2013, 14:58

eddy marz a écrit:

 Bormann n'avait pas d'envie de grandeur, bien au contraire; il avait un besoin presque pathologique d'anonymat... Son ambition est de contrôler tout; de diviser les satrapes d'Hitler etc., mais dans l'ombre des coulisses. Nous pourrions dire que - dans son style, il fut, pendant un temps, une éminence grise parfaite.

Il voulait de plus en plus de "pouvoir" tout en restant dans l'ombre. Une vraie couleuvre. Ou une "mouche à merde" si vous préférez.


@ Ivy Mike : tu pourrais ajouter Albert Speer, ça nous ferait un "beau" quatuor.
avatar
Jules
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2062
Age : 38
Localisation : ici
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le torchon brûle entre Hitler et Goering

Message  Ivy mike le Ven 02 Aoû 2013, 16:36

La maison de Speer est plus anecdotique et assez à l'écart du reste des constructions de l'Obersalzberg, je n'en parlerai que succinctement. 
Par contre, Speer aura toute sa place dans le sujet que je prépare également sur Nürnberg et le projet en partie achevé du Reichsparteitagsgelände (ouf !)

Merci à vous deux pour les precisions sur le sujet les gars ! pouce gri 



Ivy

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
avatar
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le torchon brûle entre Hitler et Goering

Message  abatjour le Jeu 19 Sep 2013, 07:53

Jules a écrit " Goering sous-estime la situation ", je pense précisément qu'il avait suffisamment de recul pour ce rendre compte de la situation militaire de Berlin a ce moment la et qu'il a cru bien faire en réclamant les pleins pouvoirs. Je pense que sans la présence de Borman dans le bunker la succession aurait pu se faire logiquement. Je crois juste que si Goering devenait numéro 1, borman perdait sa place de numéro 2 et ça il le savait d'où sa violente réaction au télétype de Goering.

abatjour
Major
Major

Nombre de messages : 122
Age : 67
Localisation : france
Date d'inscription : 04/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le torchon brûle entre Hitler et Goering

Message  alderome le Dim 16 Mar 2014, 00:22

Göring était d'accord avec Mussolini pour envisager une paix séparée à l'est et il devait venir à Rome le 28 juillet 1943 pour en parler mais la conspiration du Grand Conseil Fasciste était déjà passé par là, le 25 juillet.
avatar
alderome
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 655
Age : 53
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77
Date d'inscription : 01/07/2008

http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le torchon brûle entre Hitler et Goering

Message  Jules le Lun 17 Mar 2014, 12:39

abatjour a écrit:Jules a écrit " Goering sous-estime la situation ", je pense précisément qu'il avait suffisamment de recul pour ce rendre compte de la situation militaire de Berlin a ce moment la et qu'il a cru bien faire en réclamant les pleins pouvoirs. Je pense que sans la présence de Borman dans le bunker la succession aurait pu se faire logiquement. Je crois juste que si Goering devenait numéro 1, borman perdait sa place de numéro 2 et ça il le savait d'où sa violente réaction au télétype de Goering.

Désolé, je viens de lire cette contribution que maintenant.
Au moment où ça se passe, Goering sait pertinemment qu'il n'est plus sur les "tablettes" d'Hitler, et ce depuis longtemps. Ses échecs successifs (Londres et Barbarossa) et ses absences répétées l'ont mis à l'écart (le mot est faible). Si l'on additionne à ça le mauvais timing de ses télégrammes... Non, franchement, à mon avis, Goering n'avait plus les pieds sur terre.
avatar
Jules
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2062
Age : 38
Localisation : ici
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le torchon brûle entre Hitler et Goering

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum