"Les Bienveillantes"

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: "Les Bienveillantes"

Message  Panzer5 le Mer 15 Nov 2006, 2:39 pm

Je souligne à nouveau que c'est Max Aue qui tient ces propos, véritable idéalistes de la doctrine raciale aryenne. Par là, il montre les ciromstances particulièrement cyniques de la situation de la capitale nazie sensée être défendue jusqu'au bout par la fine fleur des aryens de pure race et qui se voit finalement protégée par des enfants, des vieillards et des étrangers.
avatar
Panzer5
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1843
Age : 36
Localisation : Charente maritime
Date d'inscription : 29/08/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les Bienveillantes"

Message  Invité le Mer 15 Nov 2006, 2:58 pm

Je suis assez d'accord avec le Charentais : la phrase peut et doit sans doute être lue au second degré et là elle ne comporte aucune erreur ou invraisemblance historique (si ce n'est la dimension de l'unité concernée) : le SS Aue exhale son mépris pour les auxiliaires étrangers de la Wehrmacht en assimilant la totalité de la Charlemagne à des délinquants parisiens.

à propos, connaissez-vous la critique d'Edouard Husson sur le bouquin ?

http://ac.matra.free.fr/FB/Littell.htm

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les Bienveillantes"

Message  Panzer5 le Mer 15 Nov 2006, 3:01 pm

Ce n'est pas celle parue dans Le monde récemment par hasard?
avatar
Panzer5
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1843
Age : 36
Localisation : Charente maritime
Date d'inscription : 29/08/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les Bienveillantes"

Message  Invité le Mer 15 Nov 2006, 6:30 pm

est-ce que je sais, moi, avez-vous un lien ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les Bienveillantes"

Message  Phil642 le Mer 15 Nov 2006, 7:09 pm

Attention que lorsqu'il parle de "petites frappes parisiennes" il parle peut être des gestapistes qui se sont enfuis vers l'Allemagne suivant la retraite de l'armée...
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les Bienveillantes"

Message  Invité le Mer 15 Nov 2006, 7:44 pm

Phil642 a écrit:Attention que lorsqu'il parle de "petites frappes parisiennes" il parle peut être des gestapistes qui se sont enfuis vers l'Allemagne suivant la retraite de l'armée...
Non, relis le passage, il parle des 300 volontaires de la Charlemagne qui se sont laisse enfermer dans Berlin fin main 1945.

Bon, j'en fais pas un fromage, c'est juste pour embeter Francois Delpla, les occasions de le faire etant rares.

mort de rir gri

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les Bienveillantes"

Message  Panzer5 le Jeu 16 Nov 2006, 9:07 am

avatar
Panzer5
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1843
Age : 36
Localisation : Charente maritime
Date d'inscription : 29/08/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les Bienveillantes"

Message  Phil642 le Jeu 16 Nov 2006, 10:03 am

Ouf!

Solide critique que voilà!

Ca casse le mythe de cet écrivain.
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les Bienveillantes"

Message  Invité le Jeu 16 Nov 2006, 10:06 am

Arf, le manteau pour l'hiver ! Allez lire, ca vaut le detour
mort de rir gri
Dites donc, que ceux ici qui ont lu ce livre nous donnes leur avis !

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les Bienveillantes"

Message  Panzer5 le Jeu 16 Nov 2006, 10:09 am

Cette critique ne me fait pas changer d'avis d'un ïota, tant qu'on a pas lu cet ouvrage, se perdre en débats théoriques n'est que futilité.
Je suis d'ailleurs fort aise que sieur Delpla fasse partie des historiens qui voient de réelles qualités littéraires et des éléments historiques intéressants dans ce chef-d'oeuvre.
avatar
Panzer5
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1843
Age : 36
Localisation : Charente maritime
Date d'inscription : 29/08/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les Bienveillantes"

Message  Panzer5 le Jeu 16 Nov 2006, 10:10 am

Le problème Daniel, c'est qu'a priori pas grand monde l'a lu, et qu'on lui casse du sucre sur le dos dans ces conditions: ça m'orripile!
avatar
Panzer5
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1843
Age : 36
Localisation : Charente maritime
Date d'inscription : 29/08/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les Bienveillantes"

Message  boris le Jeu 08 Mar 2007, 10:45 am

Bonjour tout le monde,

Et bien je me suis lancé dans le pavé depuis quelques temps et je n'avance pas trop vite. Mais pour l'instant, je trouve cela pas mal du tout. Mais attention c'est quand même du brutal !!!

Il semblerait que les recherches historiques sur les déplacements du SD en territoire russe effectuées par Littel soient correctes. D'ailleurs, on sent véritablement le travail d'historien fait par l'auteur et on ne sait plus trop, assez souvent, si on est dans une autobiographie ou dans un livre historique. Preuve que le principe fonctionne. Je le conseille. Je vous en dirait plus quand j'aurai poussé plus en avant...

Boris.

boris
Caporal
Caporal

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 23/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les Bienveillantes"

Message  Charles Delifox le Jeu 15 Mar 2007, 10:25 pm

Bonsoir,

Il est indéniable que "Les Bienveillantes" ne laisse pas indifférents ceux qui arrivent au bout des 900 pages, soit on aime, soit on déteste.

Sans remettre en cause ce qui a été dit ci-dessus, je prends ce roman pour un exercice de style et non pour un roman historique.

Si vous me permettez la comparaison, ce livre me fait penser au film Titanic de J. Cameron.

L'histoire du "héros" apparaît assez irréaliste mais tout ce qui est à côté est véridique à 99%, retenons 1% d'erreur comme paramètre...

Le livre tout comme le film précité, est un documentaire sur l'époque, sur l'état d'esprit des allemands et plus pécisemment sur les mentalités des membres du SD.

En occultant quasi intégralement le récit du narrateur, on ne retient que l'aspect histoique retranscrit par Litell.

Il est néanmoins diffcile d'expliquer ce que l'on ressent tant ce roman est dérangeant, on se surprend à trouver si ce n'est de la sympathie à tout le moins de l'humanité à Maximilien Aue, on le suit dans sa descente aux enfers en se demandant comment tout celà va t'il finir.

La fin est pathétique, ce personnage reste "petit" et sans panache mais je m'arrete là car il ne faut pas dévoiler la fin à ceux qui ne l'ont pas encore lu.

Toutefois, en dépit de recherches historiques indéniables, j'ai constaté un anachronisme à la page 425, Aue discute avec je ne sais qui après son exfiltration de Stalingrad; nous sommes au mois de mars 1943 et les deux personnages parlent d'un troisième larron qui commanderait la XIX°Division lettone de la Waffen SS...

Cette division lettone a bien existé sous ce numéro mais pas en mars 1943, la division "Latvia" sauf erreur de ma part, ne sera créée qu'au printemps ou à l'été 44... A moins que ce ne soit une coquille et que l'auteur ait voulu parler de la XV° Division lettone "Letland"... tout celà me dirait vous relève du point de détail, certes, tout comme "les petites frappes parisinnes" qui ont déjà fait couler beaucoup d'encre ici et ailleurs...

Voilà mes premiers sentiments sur ce livre qui a tout de même recueilli le Goncourt.

Bon courage à ceux qui le lisent, il faut quand même se les farcir les 900 pages! clin doeil gri

Cordialement

Charles

Charles Delifox
Sergent-chef
Sergent-chef

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 14/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les Bienveillantes"

Message  Panzer5 le Ven 16 Mar 2007, 9:50 am

Au passage, Littel vient de renoncer à la nationalité US et a obtenu la française. Nous pouvons donc faire cocorico!
avatar
Panzer5
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1843
Age : 36
Localisation : Charente maritime
Date d'inscription : 29/08/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les Bienveillantes"

Message  Reine le Lun 20 Aoû 2007, 11:49 am

Je suis en plein dedans.. Pour l'instant j'ai un bon avis.. malgré sa dureté.
Enfin il occupe une partie de mes vacances sans oublier que ce n'est pas un livre historique !
J'edite mon post, dès que je l'ai fini

_________________
dura lex sed lex
avatar
Reine
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2582
Age : 32
Localisation : Nord
Date d'inscription : 16/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les Bienveillantes"

Message  Panzer5 le Mar 21 Aoû 2007, 12:50 pm

Ce n'est pas un livre historique certes, mais je serais ravi d'avoir le tiers de la moitié des connaissances mises en oeuvre par l'auteur pour pondre ce chef d'oeuvre!
avatar
Panzer5
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1843
Age : 36
Localisation : Charente maritime
Date d'inscription : 29/08/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les Bienveillantes"

Message  Phil642 le Mer 26 Sep 2007, 3:00 pm

Petit "up" afin de signaler un article fort complet sur cette oeuvre sur wiki: http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Bienveillantes

Bon il est long mais il a l'avantage d'être assez complet et de donner un avis qui me semble objectif.
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les Bienveillantes"

Message  Invité le Ven 05 Oct 2007, 1:23 pm

Salut à tous,

Mes impressions sur Les Bienveillantes :

Je l'ai commencé, mais je parviens pas à le finir. Je dois même avouver que je me suis arrêtée au 1/4 du bouquin. Déjà le style de l'auteur est assez particulier dans la manière qu'il a structuré ses paragraphes (quand il y en a). Je trouve que de lire des pages sans trouver de paragraphes de tailles raisonnable, c'est assez décourageant. Bon, sur ce point là, j'ai réussi à m'accrocher. C'est après que cela se gâte.

En effet, j'ai beau m'être forgé une carapace sur les horreurs de la SGM, je suis toujours surprise des actes d'atrocités que peut commettre l'être humain. Dès les premières pages (hors celle de son introduction) nous plonge dans l'horreur. C'est un roman très réaliste, et les descriptions des scènes d'exécution des Einsatzgruppen sont poussées à l'extrême du supportable. C'est pour ça que je parviens pas à avancer. Je me suis arrêtée au moment où Max Aue (vérifier le nom et son orthographe) est de plus en plus malade, et qu'il s'apprête de partir en cure "remise en forme".

Ma mère a eu la même réaction que moi, mais, elle a réussi à le finir, et finalement, elle m'a dit que c'est un bouquins très interessant, que je devrais le finir. Oui, elle a raison, mais faudrait d'abord que je passe les passages morbides.

Je me suis même demandée comment un livre comme Les Bienveillantes avait obtenu le prix Goncourt 2006.

Voilà, je vais essayer de le reprendre, mais une fois que j'aurais terminé mon livre actuel (La Main de Thrawn, tome 2 de Timothy Zahn).

Bien à vous

Mara


Dernière édition par Mara Jade le Mer 02 Avr 2008, 11:57 am, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les Bienveillantes"

Message  DGP le Sam 06 Oct 2007, 12:43 am

Lu avec beaucoup d'intérêt vos commentaires sur cet ouvrage qui manifestement n'a pas fini de faire parler de lui. Pour ma part, je l'ai terminé l'année dernière mais vient seulement de vous rejoindre sur ce forum. Mes impressions :

Il s'agit d'un ROMAN. Ce qui permet à l'auteur de couper court à toute critique d'ordre historique puisqu'il écrit ce qu'il veut ! Alors c'est vrai que Littell a recours a des personnages et à des faits presque exclusivement réels mais il peut se permettre de "jouer" avec eux.

Il me semble manifeste que Littell a pris le parti de la provocation. Il se complait tellement dans le glauque en y mélangeant les atrocités historiques aux déviances sexuelles qu'il ne peut que s'être "amusé". La fin en atteste à loisir.

Suivant le point de vue sur lequel on se place pour considérer ce livre, on peut sans doute apprécier ou détester. Il demeure qu'un tel propos est rare et pour ma part, j'ai apprécié cette manière de prendre du recul par rapport à l'histoire en la servant à sa propre sauce. Encore une fois, Littell ne revendique rien d'autre qu'un roman, il a donc tous les droits.

Maintenant que l'on soit choqué par ce plaisir manifeste de se vautrer dans l'horreur et le scabreux est légitime. (Ma belle-mère à qui je l'ai refilé l'a jugé par SMS en un mot : "dégoûtant" !)

Au total, je félicite l'auteur pour ces 900 pages qui ne m'ont jamais ennuyé et ont relancé un débat qui dure toujours.

DGP
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 43
Age : 51
Localisation : Belgique, Verviers
Date d'inscription : 30/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les Bienveillantes"

Message  bigbasketeur le Sam 06 Oct 2007, 9:10 am

Guderian13 a écrit:C'est un "roman" certes, paru en 2006... écrit en 2004/2005...?
J'ai pour principe de me méfier de ces prétendus romans "historiques" qui en rajoutent dans l'horreur des événements qu'ils décrivent. Pourquoi ? parcequ'il y a d'abord l'intérêt de... l'éditeur, qui doit, sinon "amortir" son travail et d 'autre part si possible en faire un "best-seller". Lorsqu'on connait les magouilles bassement interessées de ces gens là.
Je ne nie pas l'intérêt de ce livre, mais bon, je laisserai le côté "historique" de la chose !

- Putain , mais c'est pas vrai , il va essayer de pourrir ce fil aussi .
- La meulleure attaque , c'est le silence , pour ma part , je j'essayerais de ne pas de m'abbaisser a son niveau . A+ . pouce
avatar
bigbasketeur
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 4583
Age : 36
Localisation : Toulouse .
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.histoquiz-contemporain.com/forum/index.php?sid=39a430

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les Bienveillantes"

Message  Invité le Sam 06 Oct 2007, 10:24 am

Guderian13 a écrit:C'est un "roman" certes, paru en 2006... écrit en 2004/2005...?
J'ai pour principe de me méfier de ces prétendus romans "historiques" qui en rajoutent dans l'horreur des événements qu'ils décrivent. Pourquoi ? parcequ'il y a d'abord l'intérêt de... l'éditeur, qui doit, sinon "amortir" son travail et d 'autre part si possible en faire un "best-seller". Lorsqu'on connait les magouilles bassement interessées de ces gens là.
Je ne nie pas l'intérêt de ce livre, mais bon, je laisserai le côté "historique" de la chose !
Encore là vous? Décidément, votre discours est toujours orienté, vous ne pouvez pas vous en empêcher hein?


Je ne sais pas si vous l'avez lu, moi oui. Ayant également lu des ouvrages tels que par exemple "Des hommes ordinaires - Le 101e bataillon de police allemande", je trouve pour ma part que Little n'a pas du tout exagéré les horreurs qu'ils présente dans son roman, Je dirais même qu'il se situe en-dessous de la vérité. Mais bien sûr, si bien documenté que soit ce livre et c'est vrai qu'il l'est très bien), cela reste un roman qui n'a même pas la prétention d'être historique.


Dernière édition par le Sam 06 Oct 2007, 10:33 am, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les Bienveillantes"

Message  bigbasketeur le Sam 06 Oct 2007, 10:32 am

- je crois bien motpulk , que Guderian13 ne te répondra plus du tout , a moins avec l'aide d'un autre pseudo , mort de rir gri , A+ . pouce
avatar
bigbasketeur
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 4583
Age : 36
Localisation : Toulouse .
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.histoquiz-contemporain.com/forum/index.php?sid=39a430

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les Bienveillantes"

Message  Ethnan le Sam 10 Nov 2007, 2:21 pm

Salut à tous, je suis en train de finir le livre et moi, j'ai été accroché par le postulat de départ (en dehors des discussions véracité historique/roman): qu'aurions nous fait, à cette époque, dans ces circonstances, après une certaine éducation?
J'aime beaucoup (j'ai à peine honte) les films et livres sur la guerre retraçant les épisodes "héroïques" de la France Libre, la RAF et les GI's, mais j'ai aussi adoré la manière qu'a l'auteur de nous dire( à peu près scratch ) "soyez horrifiés, faites tout pour vous en souvenir, pour qu'on ne voit plus ça, mais soyez prudents quand vous jugez!"
avatar
Ethnan
Caporal
Caporal

Nombre de messages : 17
Age : 33
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 10/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les Bienveillantes"

Message  Eric le Lun 04 Aoû 2008, 12:24 am


En pleine lecture, environ à la page 350, il fait son rêve absurde et peu crédible avec un certain docteur Sardine.

C'est assez pénible à lire, le texte est trop dense, peu découpé, trop technique, tous ces termes militaires...
Certaines scènes sont difficiles mais j'ai lu pire.

Le personnage me semble peu crédible, qu'elle vie de chien, le pauvre! Problèmes familiaux, problèmes sexuels, atrocités de la guerre, c'est un vrai "Rémi sans famille" celui là!

En fait j'avais trouvé l'introduction brillante, alléchante, mais le reste l'est moins.

Eric
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 4
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 03/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les Bienveillantes"

Message  Colleville le Jeu 26 Mar 2009, 11:40 am

Je n'ai pas les connaissances historiques ni littéraires pour critiquer ces aspects de ce livre que j'ai mis un an à terminer mais voici mon avis général :

Si j'ai trouvé le premier tiers passionnant et coup de point, j'ai beaucoup ramé par la suite entre les descriptions et les discussions ennuyantes, les divagations du narrateur (qui "rêve" pendant des pans entiers du roman). Parfois quelques sursauts d'intérêts m'ont redonné espoir pour la suite et la fin mais sans plus.

D'autant que l'écriture de Littell est comme un discours et pourra en décourager plus d'un (phrases interminables sans point de ponctuation parfois pendant des pages..., beaucoup de vocabulaire allemand).

Quant aux délires lubriques, incestueux et scatologiques à répétition surtout dans la seconde partie du bouquin, j'ai trouvé ça franchement lourd.

Dommage, car il y a du bon dans ce bouquin que je conseille malgré tout.
avatar
Colleville
Major
Major

Nombre de messages : 129
Age : 43
Localisation : Caen-Bayeux (Normandie)
Date d'inscription : 25/03/2009

http://simonelahbib.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les Bienveillantes"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum