Kerry évite le Yasukuni

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Kerry évite le Yasukuni

Message  Phil642 le Jeu 03 Oct 2013, 4:10 pm

Japon: Kerry évite le Yasukuni pour honorer les morts durant la guerre

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a déposé jeudi une gerbe au cimetière national de Tokyo, un lieu plus neutre que le sanctuaire Yasukuni, pour honorer les Japonais, civils et militaires, morts pendant la dernière guerre. John Kerry était accompagné de son collègue de la défense Chuck Hagel.
Les deux hommes, qui ont signé un livre d'or et déposé une couronne de fleurs, sont à ce jour les plus hauts dignitaires étrangers à s'être rendus au cimetière Chidori ga Fuchi, près du palais impérial. Un responsable de ce lieu national a indiqué à l'AFP que cette visite était une initiative américaine et ne répondait pas à une invitation de la partie japonaise. Des dirigeants américains de la défense ont comparé ce cimetière à celui d'Arlington aux Etats-Unis, où se rendent aussi à l'occasion des ministres japonais. Ceci ne va cependant pas exactement dans le sens de ce que pense l'actuel premier ministre japonais de droite, Shinzo Abe.

Un mémorial mal vécu par la Chine et la Corée

Lors d'un voyage aux Etats-Unis en mai dernier, le chef du gouvernement nippon avait plutôt fait le rapprochement entre Arlington et le sanctuaire shinto Yasukuni de Tokyo, lieu de culte où sont honorés 2,5 millions de soldats japonais morts pour la patrie. Le Yasukuni est toutefois synonyme de nationalisme exacerbé et de polémique, en raison de l'ajout en catimini en 1978 au tableau des âmes honorées des noms de 14 criminels de guerre, condamnés par les Alliés après le Deuxième conflit mondial. Du coup chaque visite de ministres ou de députés japonais au Yasukuni déclenche immédiatement des réactions violentes en Chine et en Corée du Sud où les autorités y voient une résurgence du passé militariste de l'Empire du Soleil-Levant. C'est pourquoi M. Abe s'est abstenu de s'y rendre lui-même, que ce soit lors de son premier mandat (2006-2007) ou depuis son retour au pouvoir fin 2012. Le 15 août dernier, à l'occasion de l'anniversaire de la capitulation du Japon en 1945, M. Abe ne s'y est donc pas montré mais il a tout de même fait une offrande.

De l'art de ne fâcher personne

Pour Seki Tomoda, un expert de politique internationale, c'est la volonté de ne pas envenimer les choses régionalement qui a poussé les Américains à donner plus de légitimité au cimetière Chidori ga Fuchi: "ce qui préoccupe le plus l'Amérique c'est la polémique à propos du Yasukuni entre le Japon et ses voisins, surtout la Chine et la Corée du sud". "En visitant un lieu plus neutre, les Américains ont peut-être voulu faire passer le message qu'ils voulaient que ces trois pays arrêtent de se confronter", estime M. Tomoda qui précise qu'il est selon lui "impossible que Hagel ou quelconque autre responsable américain visite le Yasukuni".

Benoît Moulin

http://www.rtbf.be/info/monde/detail_japon-kerry-evite-le-yasukuni-pour-honorer-les-morts-durant-la-guerre?id=8103906
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum