Le Procés Pucheu et la lettre du sous prefet de Chateaubriant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Procés Pucheu et la lettre du sous prefet de Chateaubriant

Message  lebel le Dim 02 Fév 2014, 11:50 am

Pour rappel , Pierre Pucheu , ministre de l'Interieur de Vichy jusqu'a mi 42 , createur des Sections Spéciales et farouche ennemi des communistes , entre autres , sera en desaccord avec le Régime , et decidera de se refaire une virginité en rejoignant l' AFN , en mai 43 , grace à un sauf conduit du General Giraud ......peu aprés son arrivée , il sera mis en residence surveillée puis emprisonné , il sera l'objet d'une vigoureuse campagne de presse et traduit en mars 44 devant le tribunal militaire d' Alger ; accusé par les communistes d'avoir désigné aux allemands des otages communistes emprisonnés à Chateaubriand , mais faute de preuves , cette charge ne sera pas retenue , et il sera condamné à mort pour haute trahison
De ce procés , Kupfermann ecrira ( Le Procés Pucheu ): Toujours combatif ( Pucheu) fait reculer l'accusation sur quelques points , notamment l'affaire des otages de Chateaubriant , une inculpation abandonnée à tort : Pucheu sait qu'il ment , mais les archives accusatrices sont inaccessibles , et les juges militaires n'ont pas de preuves palpables de sa trahison ....... Cette preuve ( la désignation des otages ) , De Menthon la fournira en octobre 44 ( Lettre du sous prefet Lecornu à la Kommandantur , d'octobre 41 )

J'en viens à mon propos : Il est admis par tous les historiens que c'est cette lettre du sous prefet B Lecornu à la Kommandantur , révélée en octobre 44 , qui etablira , de manière probante , la responsabilité de Pucheu .........
.Or , dans une discussion sur un autre forum , un intervenant m'interpelle , et excipant d'un passage de M. Cointet ( Nouvelle Histoire de Vichy , p 478 Il n'est pas que les communistes pour accuser Pierre Pucheu. Le sous-préfet de Châteaubriant, Bernard Lecornu, le met aussi en cause. Il fournit à l'instruction sa propre lettre du 21 octobre 1941 au commandant allemand du district de Châteaubriant qui prouvait que pucheu a donné aux Allemands des renseignements sur les communistes dangereux et il affirme que la démarche les désignait pour le poteau d'exécution... ......... cet intervenant proclame peremptoirement et au mepris de toute vraisemblance :
Que B. Lecornu aurait , début 44 , transmis cette lettre au Tribunal d' Alger ( comment Lecornu aurait transmis cette lettre ? )
Que le magistrat instructeur aurait jugé inutile de communiquer cette lettre à l'accusation ( manoeuvre insolite d'un magistrat
negligent ? )

Mon interlocuteur s'explique :
Donc, toujours sûr de mon bon sens au point de rappeler l'essentiel... résumons....
-Bernard Lecornu écrit cette lettre le 21 octobre 1941 au commandant allemand du district de Châteaubriant et la transmet à l'instruction début 1944.
-La date de la transmission de la lettre à l'instruction (début 1944 ou avant), ne présente aucun intérêt. Ce qui compte c'est que le magistrat chargé de l'instruction en ait eu connaissance en temps opportun.
-En fait, Michèle Cointet ne précise pas cette date... début 1944 découle de la logique quoique tout dépend de la durée de l'instruction et de son début.
-Ne vous posez donc pas de question sur le pourquoi il n'en a pas été question lors du procès... la réponse est simple : parce qu'elle ne présentait pas des preuves suffisantes pouvant être retenues par l'accusation.

Bref , suite à mes demandes de preuves sur ses suppositions farfelues ( la transmission de cette lettre par Lecornu , à Alger , début 44 , la non transmission de cette lettre lors du procés ) mon interlocuteur botte en touche , n'apporte aucune preuve , et conclut
Quant on a affaire à des gens de mauvaise foi, à quoi bon perdre son temps !
Eh bien qu'il ( Lebel ) lise lui-même très attentivement le livre de M. Cointet et qu'il en retire ses conclusions... il les aura ses preuves !


J'ai bien lu le livre de M. Cointet et n'ai rien trouvé qui puisse corroborer les dires de mon interlocuteur ............au demeurant , un monsieur agé de 88 ans , qui a connu la Resistance et a eu un parcours bien rempli , il participe ,de manière pertinente et documentée , à de nombreux forums ............mais il malmène la verité historique !
Pourriez vous , participants de ce forum , me donner votre avis sur cette controverse et retablir la vérité
Avec mes remerciements
Lebel

lebel
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 96
Date d'inscription : 07/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum