Bombardement de Londres

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Bombardement de Londres.

Message  MEIERS le Dim 25 Mai 2014, 11:51 am

Dans votre second paragraphe "à l'équinoxe", ne vouliez vous pas dire le solstice d' été (21 juin)? Comme l'éthymologie latine "aequie noctium" l'indique les équinoxes sont les deux jours, au début du printemps et de l'automne (21 mars et 23 septembre) où la longueur de la nuit est équivalente à celle du jour (donc 12 heures et non 8 heures)!

MEIERS
Major
Major

Nombre de messages : 124
Age : 55
Localisation : suisse
Date d'inscription : 10/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bombardement de Londres

Message  Narduccio le Lun 26 Mai 2014, 1:08 am

MEIERS a écrit:Dans votre second paragraphe "à l'équinoxe", ne vouliez vous pas dire le solstice d' été (21 juin)? Comme l'éthymologie latine "aequie noctium" l'indique les équinoxes sont les deux jours, au début du printemps et de l'automne (21 mars et 23 septembre) où la longueur de la nuit est équivalente à celle du jour (donc 12 heures et non 8 heures)!


 maleureu gri  maleureu gri Erreur grossière de ma part. je suis mortifié. Bien entendu, que je voulais parler du solstice d'été qui a lieu le 21 juin.

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4666
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bombardement de Londres

Message  Luhkah le Lun 26 Mai 2014, 8:50 am

Catalina a écrit:
Luhkah a écrit:
Par contre je doute fortement que la Werhmacht ait été moins dépendante de la motorisation que les alliés. 

Lors de la campagne de 1942, Hitler se jette sur le caucase dans l'espoir insensé de mettre la main sur Bakou, déclarant par la suite qu'il n'aura plus qu'a "liquider la guerre" en cas d'échec. Pourtant, à ce moment, il possède encore les champs pétrolifère de Ploesti et alentours. 

Et en effet, en 1943 et 1944, malgré les scores productions records et le recours au produits des industries étrangères, les camions capturés et autres, la productions de véhicule reste insuffisante. J. Lopez insiste que la motorisation des unités engagées a Koursk se fait au dépend des autres secteurs du front par exemples, et lorsque ces dernières se font attaquer dans un autre secteur, comme sur le Mious, ses dernières sont livrées à elle-même, incapable de se replier assez vite, même en se servant des chevaux. Ce qui oblige les allemands à dégarnir leurs forces sur leurs axes d'attaques principal.

Lors de l'opération Bagration ou de l'opération Vistule-Oder, on verra le même genre de phénomène: des unités seront pratiquement annihilée car incapable de se replier assez rapidement, faute de pétrole, faute de camion et de moyen logistique pour se replier rapidement.
  
De fait, toute blitzkrieg ou contre-attaque efficace doit s'appuyer sur une capacité au mouvement des forces motorisées, et sans infanterie motorisées, aucun encerclement ne peut être maintenu de façon hermétique et efficiente.

Pour l'organisation de l'infanterie allemande et son évolution au cours du conflit voir mon vieux post: http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/t5950-l-evolution-de-la-division-d-infanterie-allemande

Les limitations de carburant sont nuisibles pour l'offensive mais sans réel impact dans une posture défensive. Au cours du conflit l'essentiel de l'Armée allemande progresse au rythme du cheval (elle va en employer 2,75 millions au cours de la guerre), les Panzerdivisionnen et autres formations motorisées ne constituent qu'une goutte d'eau au sein de cette masse (goutte d'eau habilement montée en épingle par la propagande). Le carburant est par contre essentiel pour l'aviation. Cependant ce ne sont ni les blindés ni l'aviation qui occupent le terrain, mais bien l'infanterie et celle ci, que ce soit en 1940 ou en 1945, n'a aucun besoin de pétrole pour tenir ses positions.

Tout d'abord, merci pour le lien ! C'est très intéressant.

Je dois vous concéder que la campagne de bombardement stratégique alliée était loin d'être exemplaire dans son efficacité. Mais elle est plus due a une série de balbutiement et d'errement dans ce domaine, qu'autre chose. 
Les raids de terreurs, eux ne se justifie tout simplement pas, je crois que nous serons tous d'accord là-dessus.

Ensuite je voudrais souligner que l'Allemagne ne pouvait pas rester sur la défensive sans perdre la guerre sur le long terme, ni même sur le court terme.

L'infanterie peut occuper le terrain, mais jusque fin 1944, à l'introduction du panzerfaust et consort, elle ne dispose d'aucune arme individuelle contre les chars. Comme vous l'avez indiquer, elle dispose de canons antichars, mais ce sont souvent des effectifs théoriques entamé par l'attrition et ces derniers doivent être tracter de manière hippomobile qui ne peuvent rivaliser avec le camion. La plupart du temps, mais cela ne suffit pas pour un redéploiement ou une retraite rapide en cas de percée, ce qui arrive souvent, sinon toujours si l'armée fait face à un adversaire suffisamment motorisé qui ne fait pas l'économie de ses moyens.

Face a un assaut blindés, l'infanterie a besoin systématiquement d'une ligne naturelle (Le rhin, l'Oder, la forêt noire, le bocage normand) ou artificielle pour le soutien, de type fortification (Mur de l'atlantique ou ligne Siegfried), faute de quoi, à plus ou moins long terme, elle sera balayée si elle n'est pas assisté par des renforts rapides, sous la forme d'aviation, de char ou d'infanterie portée. Hors, sans carburant ou train disponible, ce renfort arrivera toujours trop tard, et le front cédera. 

L'offensive des Ardennes et Nordwind on beau être des folies logistiques et stratégiques, elles reposent néanmoins sur un fondement rationnel qui exige que les allemands regagnent l'initiative. (Même si a ce moment, il est trop tard...)

Pour le reste, je vous renvoie au poste de Narduccio.
avatar
Luhkah
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 439
Age : 38
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 31/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bombardement de Londres

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum