L3-35

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L3-35

Message  Ivy mike le Sam 29 Oct 2005, 9:46 pm

L3-35 (char Italien)

Ce petit mais néanmoins redoutable char italien fut inspiré par le « Carden Lloyd » anglais



- Nationalité : Italienne
- Equipage : 2 hommes
- Poids : 3,5 tonnes
- Longueur : 3,17 mètres
- Hauteur : 1,30 m
- Largueur : 1,20 m
- Armement : 2 mitrailleuses Fiat de 8mm (3200
coups/min)
- Blindage : max : 13,5mm
min : 6mm
- Vitesse : 46 km/h
- Moteur : 43 Cv

Il y eu tout un dérivé de ce char, voici un des plus proche cousin du L3-35, j'ai nommé le L3-33:



Un autre de la famille, le L35 lance flamme:



Voila c'est fini beret

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
avatar
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: L3-35

Message  Jimonix le Dim 30 Oct 2005, 3:55 pm

Merci !!! il est petit mais a la fois il a l'ère bon
avatar
Jimonix
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1090
Age : 28
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 24/08/2005

http://jim314.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L3-35

Message  Ivy mike le Dim 30 Oct 2005, 7:20 pm

Mmmh disons qu'il était éfficace contre l'infanterie mais je ne le pense pas dévastateur contre les forces blindés

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !
avatar
Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 9350
Localisation : Frejus - 83
Date d'inscription : 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: L3-35

Message  Jimonix le Dim 30 Oct 2005, 10:03 pm

On dirais une tankette a canon
avatar
Jimonix
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1090
Age : 28
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 24/08/2005

http://jim314.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L3-35

Message  Major cowburn le Mar 19 Fév 2008, 9:16 pm

Il avait été utilisé avec quelques succés pendant la guerre d'Espagne mais en Cyrénaïque les anglais n'en firent qu'une bouchée dés la fin 1940.....

Major cowburn
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1138
Date d'inscription : 17/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L3-35

Message  Goliath le Mar 19 Fév 2008, 11:27 pm

Même lors de la Guerre d'Espagne c'était déjà "limite" ... dépourvue de tout armement antichar et blindé à seulement 14mm frontalement, le modeste Carro Veloce se voit interdit de tout duel avec BT, T-26 et même automitrailleuses BA-3 et 6, du matériel soviétique, équipé de canons de 45mm, fournis en nombre importants aux républicains.
D'ailleurs, ce manque de puissance de feu mènera à la modification d'un L3 (puis de Panzer I) : remplacement du jumelage de mitrailleuses par un canon de 20mm Breda Mdle 35 en Espagne, canon Solothurn S-18/1000 de même calibre en Cyrénaïque en 1941 !


Dernière édition par Goliath le Lun 03 Jan 2011, 1:57 pm, édité 1 fois
avatar
Goliath
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2830
Age : 24
Localisation : Autriche-France (95)
Date d'inscription : 20/10/2007

http://sturmovik.histoquiz-contemporain.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L3-35

Message  romainJSP le Mer 20 Fév 2008, 12:35 pm

Ouai, pour moi, comme certains on dit, je le vois certainement plus fort contre l'infanterie que dévastateur...

Il est à cet égare, pour moi.

A+
romainJSP pouce
avatar
romainJSP
Major
Major

Nombre de messages : 134
Age : 28
Date d'inscription : 10/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L3-35

Message  Goliath le Dim 29 Nov 2009, 6:00 pm

un début d'article de ma part sur les L3, avec notamment quelques surpirses côté ventes à l'étranger !

http://www.histoquiz-contemporain.com/forum/viewtopic.php?f=136&t=2720
avatar
Goliath
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2830
Age : 24
Localisation : Autriche-France (95)
Date d'inscription : 20/10/2007

http://sturmovik.histoquiz-contemporain.com/

Revenir en haut Aller en bas

ma préféré la l3 ou cv 33 italienne de ansaldo fiat

Message  laurentnice06300 le Lun 03 Jan 2011, 5:22 pm

ma préféré





EDIT Sturmovik: J'ai fusionné ton message avec le topic consacré au CV33 pour ne pas éparpiller les documents a travers tout le forum
avatar
laurentnice06300
Caporal-chef
Caporal-chef

Nombre de messages : 36
Age : 43
Localisation : nice rimplas annecy
Date d'inscription : 02/01/2011

http://www.sfam-tour.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L3-35

Message  Stonne le Lun 03 Jan 2011, 6:43 pm

Une petite tankette certe esthétique mais inutilisable car disposant que de deux mitrailleuses donc pas de combat blindés, protégée que de 14mm d'acier donc trés insuffisant contre une armée moderne. De plus la disposition en casemate de son armement limite son efficacité en zone urbaine ou dans les routes de montagnes .
Donc, en gros efficace contre des résistants pas trop équipés en plaine ...
avatar
Stonne
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 775
Age : 21
Localisation : Vourey ( vers Grenoble ), Isère
Date d'inscription : 29/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L3-35

Message  Goliath le Mar 04 Jan 2011, 12:26 am

Et encore ... les L3 furent essentiellement déployés contre les partisans yougoslaves dans les balkans, ainsi qu'en Grèce .. or ces partisans reçurent du matériel antichar parachuté Allié assez rapidement, et, surtout, "piocha" dans les arsenaux allemands et italiens !
Ainsi, au début de l'année 1944, une vingtaine de L3 sont aux mains des partisans, aux côtés des M13/14 moyens, autoblindées AB-41, L6/40 et mêmes quelques H-35 ... des blindés, certes obsolètes au front, sont largement suffisants pour tutoyer leurs anciens propriétaires !!

Cela dit, certains versions du L3, notamment ses versions réarmées avec des 20mm S-18/1000 Solothurn, reprennent un peu d'intérêt tactique face aux véhicules de reconnaissance ennemis !
Cela dit, les L3 standards étant dépourvus de radio, leur utilité comme véhicules de reconnaissance est toute relative.
avatar
Goliath
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2830
Age : 24
Localisation : Autriche-France (95)
Date d'inscription : 20/10/2007

http://sturmovik.histoquiz-contemporain.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L3-35

Message  Stonne le Mar 04 Jan 2011, 12:53 am

Oui le solothurn permet d'être légérement plus puissant mais bon, c'est comme la version lance-flamme ça reste nettement insuffisant .
Cela dit en Yougoslavie les L3 et Lancia IZM ( vénérable AM de la première guerre mondiale ) se firent neutraliser par les soldats de la Prinz-Eugène qui ont un équipement globalement identique avec des R35 ou des BA 20 ... Les blindés les plus puissant en Yougoslavie sont les flammpanzer B2 pour dire ...
Le L3 souffre vraiment de son armement en casemate peu pratique.


Dernière édition par Stonne le Lun 03 Sep 2012, 12:08 am, édité 1 fois
avatar
Stonne
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 775
Age : 21
Localisation : Vourey ( vers Grenoble ), Isère
Date d'inscription : 29/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

l3 de commandement

Message  laurentnice06300 le Mar 04 Jan 2011, 8:23 am

il existe des l3 de commandement pourvu d'une radio comme l'atteste cette photo


carro commando l3

quote="Goliath"]Et encore ... les L3 furent essentiellement déployés contre les partisans yougoslaves dans les balkans, ainsi qu'en Grèce .. or ces partisans reçurent du matériel antichar parachuté Allié assez rapidement, et, surtout, "piocha" dans les arsenaux allemands et italiens !
Ainsi, au début de l'année 1944, une vingtaine de L3 sont aux mains des partisans, aux côtés des M13/14 moyens, autoblindées AB-41, L6/40 et mêmes quelques H-35 ... des blindés, certes obsolètes au front, sont largement suffisants pour tutoyer leurs anciens propriétaires !!

Cela dit, certains versions du L3, notamment ses versions réarmées avec des 20mm S-18/1000 Solothurn, reprennent un peu d'intérêt tactique face aux véhicules de reconnaissance ennemis !
Cela dit, les L3 standards étant dépourvus de radio, leur utilité comme véhicules de reconnaissance est toute relative. [/quote]
pas seulement en yougoslavie dés le début de la guerre durant les combats de juin 1940 contre la france sur les alpes comme l'atteste les photos des posts précédent prise prés de lanslebourg j'en ai même une prise sur la route menant à menton c'est une l3 lance flamme


toute un gamme de véhicules fut décliné (lance flamme génie (ponts...)
avatar
laurentnice06300
Caporal-chef
Caporal-chef

Nombre de messages : 36
Age : 43
Localisation : nice rimplas annecy
Date d'inscription : 02/01/2011

http://www.sfam-tour.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L3-35

Message  Goliath le Mar 04 Jan 2011, 3:36 pm

Je me permets de vous signaler que le lien que j'ai posté un peu plus haut dans ce post renvoie vers des articles de plusieurs pages sur le L3, rédigés de ma main !
Je suis parfaitement au courant de l'existence de L3 "Carro Radio" (équipés de postes Marelli RF1-CA) ... mais cela n'enlève rien au problème concernant les L3 standards : l'absence de radio est un très gros bémol ! Si certaines armées (britanniques par exemples) vont compenser l'absence de radio par des dispositifs comme les fanions ou drapeaux, les deux hommes du L3, déjà fort concentrés à la tâche, sont "seuls" sur le champ de bataille ... la progression se fait avec les autres !
avatar
Goliath
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2830
Age : 24
Localisation : Autriche-France (95)
Date d'inscription : 20/10/2007

http://sturmovik.histoquiz-contemporain.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L3-35

Message  Stonne le Mar 04 Jan 2011, 10:21 pm

Non mais je continue de penser que cet engin est globalement mauvais.
En plus des defauts cités plus haut cet engin, avec ses petite chenille ne devait pas être à l'aise en terrain boueux et je ne connais pas sa fiabilité mécanique mais je parie que ça ne devait pas être très glorieux .
Pour moi, la version la plus réussie est la version lance-flamme mais il ne peut attaquer que les positions dénuée d'arme anti-chars car même le fusil antichar Boyes britannique peut percer son blindage à 100 m !


Dernière édition par Stonne le Lun 03 Sep 2012, 12:12 am, édité 1 fois
avatar
Stonne
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 775
Age : 21
Localisation : Vourey ( vers Grenoble ), Isère
Date d'inscription : 29/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L3-35

Message  Goliath le Mar 04 Jan 2011, 11:01 pm

Et bien là encore ... j'ai écrit un "gros" truc dessus ... jetez-y un œil !

Je ne dirais pas "mauvais" ... après tout il s'agit d'une chenillette, tout simplement, ce type d'engin n'aspire pas à des folies, c'est certain ; les concepteurs le savent, l'armement de ces véhicules ne leur autorisent que des combats contre de l'infanterie adverse et le soutien aux chars plus lourds ... rien de plus. Mais ne pas oublier qu'à l'époque, c'était la "mode", les chenillettes ... les Mark V-VI britanniques, les AMR français, les Tancik tchèques, TK polonaises, .... même le Panzer I ne sont guère mieux lotis. La greffe de la mitrailleuse lourde Breda de 13.2mm aurait surement redonné du "punch" à l'engin, cette arme étant largement suffisante pour engager ce qui est "engageable" par le L3, soit les automitrailleuses, chars légers (ceux de 1940 hein) et véhicules divers.
Le L3 est ainsi dans les "normes" des chenillettes de l'époque, ce n'est pas une "négociation" mais un fait ! clin doeil gri
La fiabilité mécanique était tout à fait correct, aucun gros souci technique signalé. Le seul gros bémol est son type d'assemblage (complet à partir du C.V.35 ou L3/35) ... rivetage, une technique bien moins efficace que le soudage ou le moulage, entrainant des faiblesses de l'assemblage du blindage en cas d'impact suffisamment fort - les rivets "sautent" et les plaques se fendent voir même se cassent, entraînant les dégâts mortels qu'on imagine. Mais la faute réside en les modestes capacités industriels italiennes et non en le blindé lui-même, qui aurait très bien pu être assemblé par soudage si les usines avaient eues le matériel nécessaire !
Concernant la maniabilité en terrain meuble ... là encore, il s'agit d'une chenillette, ça ne fait pas de miracles - cela dit, le poids (un peu plus de 3 tonnes) limité et la certaine puissance du bloc moteur lui offrent, là encore, des résultats tout à fait dans les normes de l'époque.
Enfin, signalons son prix ... très modique, de 86 000 lires d'époque ... très très correct pour un engin qui, certes, ne vaut pas un vrai "char", mais qui a conserve toujours une capacité "opérationnelle". D'ailleurs, c'est la raison pour laquelle des tas de pays (voir mon article !) sud-américains, asiatiques et même européens ont acquis le L3 ... peu cher, disponible, peu de soucis technique .. le L3 a été pour de nombreux pays le premier véhicule blindé moderne en service, comme en Bulgarie, en Autriche, en Amérique du Sud ... etc.
L'armée blindée française est, en 1940, de qualité sous bien des aspects ... et pourtant, il a bien fallut passer par des engins certes "médiocres" mais nécessaires durant le premier conflit mondial pour se faire une idée de ce qu'est l'arme blindée !
avatar
Goliath
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2830
Age : 24
Localisation : Autriche-France (95)
Date d'inscription : 20/10/2007

http://sturmovik.histoquiz-contemporain.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L3-35

Message  Stonne le Mar 04 Jan 2011, 11:39 pm

Tu as sûrement raison oui, mais quitte à faire un tankette, ils auraient pu faire une chenillette de type Bren Carrier, plus polyvalente.


Dernière édition par Stonne le Lun 03 Sep 2012, 12:15 am, édité 1 fois
avatar
Stonne
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 775
Age : 21
Localisation : Vourey ( vers Grenoble ), Isère
Date d'inscription : 29/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L3-35

Message  Goliath le Mer 05 Jan 2011, 11:24 am

Ça dépend ... l'Universal Carrier (ou Bren Carrier) est considéré comme un transport d'infanterie blindé ... s'il peut mener des opérations de reconnaissance et d'appui, ce n'est pas à proprement parler une "vraie" tankette de part sa taille, sa capacité de transport, et la disposition du blindage et armement. L'Universal Carrier, descendant des Carden-Lloyd Carriers (les "premiers" du genre, qui donnera T-27 soviétique, L3, Tancik 33, TK ..), est plus proche du T-20 soviétique que des Carro Veloce italiens.
avatar
Goliath
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2830
Age : 24
Localisation : Autriche-France (95)
Date d'inscription : 20/10/2007

http://sturmovik.histoquiz-contemporain.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L3-35

Message  Schrapnells le Mer 15 Aoû 2012, 9:08 am

Bonjour,



Nouveau sur le forum, voici mon premier post après avoir lu avec intérêt le sujet sur ce petit blindé.

Je rejoins Goliath sur les caractéristiques intrinsèques du CV35. C'est bel et bien une chenillette et le principal intérêt est son prix et sa facilité d'assemblage pour une industrie italienne à la peine dans les années 30. Cela permettait de disposer d'engins blindés en nombre et à moindre frais.



Dans les conquêtes des années 30, comme l'Ethiopie, celles-ci suffisèrent largement. Néanmoins, du fait des défauts inhérents à cette catégorie d'engin (faible blindage, armement médiocre, capacité antichar nulle ou très limitée); les limites opérationnelles apparurent rapidement. Pourtant les Italiens utiliseront ce modèle comme "char" d'accompagnement au moins jusqu'en 1941 dans les unités de première ligne, tout simplement car ils n'auront rien d'autre à ce moment-là.

L'assemblage par boulonnage (rivetage sur le CV33), l'absence de radio et de tourelle plombent encore plus le tableau, mais signent là encore les limites de l'industrie italienne. Son principal successeur (le L6/40) corrigeant plusieurs de ces défauts. A savoir, d'après un interrogatoire de prisonnier cité dans un HS Militaria d'il y a 15/20 ans sur la guerre du désert, que les mitrailleuses ne sont pas réellement jumelées, mais que l'une doit prendre le relais de l'autre en cas d'incident de tir!

De toute façon, militairement, les chenillettes des années 30 montrent très rapidement leur limites dans la mission d'accompagnement d'infanterie qu'elles sont censées remplir: Trop faiblement armées pour s'attaquer efficacement à une position d'infanterie solide et au blindage dépassé dans la course aux armements antichars apparue dans les années 30. Les combats du début du conflit le démontreront amplement, seuls les Britanniques (et les Russes via le Prêt-Bail) persisteront dans l'emploi des chenillettes, mais plus dans un rôle secondaire de liaison/véhicule de servitude.

Un bémol dans ce noir tableau avec les versions lance-flammes qui ont une puissance de feu bien supérieure et sont donc particulièremnt utile dans la réduction des "strongpoints", mais là encore le blindage ne suit pas et l'emploi tactique de tels engins ne doit pas être confiée à des officiers ne connaissant pas les spécificités d'emploi de tels engins (dixit un HS Batailles et Blindés sur la question). Disons que les engins retrouvent une deuxième souffle (brûlant?), face à des positions dépourvues d'armes antichars (très rares à partir du milieu du conflit)

Heureux d'être parmi vous

Schrap

Merci de passer par la case présentation avant de poster
Merci et bienvenue

Schrapnells
Caporal-chef
Caporal-chef

Nombre de messages : 32
Age : 40
Localisation : France
Date d'inscription : 14/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L3-35

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum