Les archives disparues des Juifs de Lituanie revivent sur la toile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les archives disparues des Juifs de Lituanie revivent sur la toile

Message  Phil642 le Dim 08 Mar 2015, 3:24 pm

Ces manuscrits, qui étaient restés cachés pendant plus de 70 ans dans une église à Vilnius, seront numérisés et mis en ligne

Cachés pendant plus de 70 ans dans les sous-sols d’une église catholique de Vilnius, des milliers de manuscrits de la communauté juive lituanienne ont survécu à l’Holocauste et la répression de Staline pour retrouver aujourd’hui la lumière du jour.

Recevez gratuitement notre édition quotidienne par mail pour ne rien manquer du meilleur de l'info   INSCRIPTION GRATUITE!

Parmi eux, la pièce de théâtre d’un célèbre dramaturge juif, Jacob Gordin, datant du XIXe siècle. Bruni par le temps, le manuscrit de quinze pages, en yiddish, transcrit en caractères latins, porte encore le sceau à la cire rouge des censeurs du tsar.

« L’œuvre de Gordin, « Mirele Efros », était une pièce en yiddish très populaire. Un théâtre en a envoyé une copie (à la censure tsariste) pour obtenir la permission de la mettre en scène », explique l’historienne lituanienne Lara Lempertiene, penchée sur un tas de documents anciens qui ont survécu miraculeusement aux cataclysmes du XXe siècle.

Grâce à un bibliothécaire courageux, le manuscrit de cette pièce surnommé parfois le Roi Lear juif, a été sauvé de la destruction avec des milliers d’autres documents en yiddish et hébreu, dont le contenu reste encore largement à redécouvrir.

Des milliers d’autres documents avaient pu être envoyés aux Etats-Unis avant que l’Holocauste ne décime l’importante communauté juive de Lituanie.

Equipés de brosses, gommes et colles, les archivistes lituaniens s’appliquent à rendre ces documents numérisables.

L’objectif de ce projet mené sous l’égide de l’institut de recherches juives YIVO est de mettre en ligne d’ici sept ans un million et demi de documents témoins d’un passé disparu, qui se trouvent actuellement à Vilnius et à New York.

« Dans les années 1920 et 1930, tous ces documents étaient réunis à Vilnius. Ils constituaient un tout, avant d’être dispersés d’abord par les nazis et ensuite par les Soviétiques », a indiqué à l’AFP Jonathan Brent, le directeur exécutif d’YIVO, contacté par téléphone à New York.

Lire la suite: http://fr.timesofisrael.com/les-archives-disparues-des-juifs-de-lituanie-revivent-sur-la-toile/


La page du site: http://www.yivoinstitute.org/
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum