L’Allemagne juge Oskar Gröning, le « comptable d’Auschwitz »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L’Allemagne juge Oskar Gröning, le « comptable d’Auschwitz »

Message  Phil642 le Mar 21 Avr 2015, 7:51 am

Soixante-dix ans après la fin de la seconde guerre mondiale va s’ouvrir à Lunebourg (Basse-Saxe), mardi 21 avril, l’un des tout derniers procès intentés contre un ancien nazi. Aujourd’hui âgé de 93 ans, Oskar Gröning est accusé de s’être rendu « complice d’au moins 300 000 crimes » commis à Auschwitz en 1944.

Né en 1921, cet employé de caisse d’épargne adhère à 18 ans au parti nazi, le NSDAP. Un an plus tard, il s’engage dans la Waffen SS. En raison de ses compétences comptables, les nazis l’envoient en 1942 au camp d’Auschwitz-Birkenau. Il y reste deux ans. Sa mission : s’emparer des effets personnels dont devaient se défaire les déportés dès leur arrivée sur la rampe de sélection puis récupérer l’argent, le compter et l’envoyer à Berlin. Le Spiegel, qui l’avait rencontré en 2005, l’a surnommé « le comptable d’Auschwitz ».

Chargé de l’instruction, le procureur de Hanovre a limité sa plainte à la période comprise entre le 16 mai et le 11 juillet 1944, deux mois durant lesquels 137 convois sont arrivés en provenance de Hongrie. Sur les 425 000 personnes qui y avaient été enfermées, au moins 300 000 ont été immédiatement gazées.

60 personnes se sont portées parties civiles

Le sous-officier Oskar Gröning ne pouvait l’ignorer, selon le procureur, qui l’accuse d’« avoir fourni des avantages économiques au régime nazi et d’avoir soutenu l’entreprise de mort systématique ». Plus de 60 personnes se sont portées parties civiles. Des descendants des victimes ou des personnes qui, enfants, ont été déportées avec leurs parents mais n’ont pas été gazées.

Il y a trente ans, Oskar Gröning avait déjà failli se retrouver sur le banc des accusés. C’était en 1985. Mais, à l’époque, les faits qui lui étaient reprochés ont été jugés insuffisants, il n’a été appelé à la barre que comme témoin et la procédure à son encontre a été abandonnée. Tout a changé en 2011 avec la condamnation à cinq ans de prison de John Demjanjuk, gardien du camp de Sobibor et jugé à ce titre complice de la mort de 27 900 juifs.

Depuis, la justice allemande estime qu’il n’est plus nécessaire de prouver qu’une personne a elle-même commis une infraction pénale pour la condamner. La « participation » à « l’entreprise de mort » suffit. Il ne fait pas de doute que Thomas Walther, l’avocat qui représente de nombreuses parties civiles, utilisera cet argument. De 2006 à 2008, Thomas Walther fut magistrat au service central d’enquêtes sur les crimes nationaux-socialistes, qui centralise toutes les procédures. C’est lui qui a instruit le dossier Demjanjuk et est à l’origine du changement de jurisprudence.

Lire la suite: http://www.lemonde.fr/europe/article/2015/04/20/l-allemagne-juge-oskar-groning-le-comptable-d-auschwitz_4619022_3214.html
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7672
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’Allemagne juge Oskar Gröning, le « comptable d’Auschwitz »

Message  Phil642 le Jeu 09 Juil 2015, 8:57 pm

3 ans et demi de prison requis contre l'ex-comptable d'Auschwitz Oskar Gröning, 94 ans

Trois ans et demi de prison ont été requis ce mardi contre Oskar Gröning, l'ancien comptable d'Auschwitz âgé de 94 ans, jugé dans le nord de l'Allemagne pour "complicité" dans l'extermination de 300.000 Juifs hongrois dans les chambres à gaz.

Le procureur de Hanovre, Jens Lehmann, a mis en balance "la contribution mineure" de l'accusé et "le nombre presque inimaginable de victimes" pour déterminer ses réquisitions, dans ce qui pourrait être le dernier procès d'un ancien nazi.

"Nous sommes confrontés ici à un événement qui se situe aux limites de l'imagination humaine", a insisté le représentant de l'accusation, après deux mois et demi d'une audience qui a replongé le tribunal de Lunebourg (nord) dans l'enfer concentrationnaire. Le magistrat est néanmoins resté dans le bas de la fourchette de 3 à 15 ans de prison encourus par Oskar Gröning pour son rôle supposé dans "l'Opération Hongrie" du printemps 1944, avec la mise à mort d'au moins 300.000 Juifs hongrois dès leur arrivée à Auschwitz.

L'accusation reproche à Gröning d'avoir "aidé le régime nazi à tirer des bénéfices économiques des meurtres de masse", en envoyant l'argent des déportés à Berlin, et surtout d'avoir assisté à la "sélection" séparant, à l'entrée du camp, les déportés jugés aptes au travail de ceux qui étaient immédiatement tués.

Source: http://tempsreel.nouvelobs.com/en-direct/a-chaud/4958-shoah-prison-requis-contre-comptable-auschwitz-oskar-gr.html
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7672
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum