Varsovie, la retraite, l'insurrection.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Varsovie, la retraite, l'insurrection.

Message  ubik83 le Ven 27 Nov 2015, 2:28 am

Bonjour,

Je n'y suis pas encore, mais inexorablement je me rapproche du moment où je vais devoir traiter dans mon roman l'insurrection de Varsovie.

On sait qu'elle fut causée par la retraite des Allemands, devant l'avancée de l'Armée Rouge.

D'où mes questions : qui est la personne responsable, celle qui a décidé qu'il fallait se retirer ? Et n'est-ce pas en contradiction totale avec l'état d'esprit d'Hitler, qui ne voulait jamais entendre parler de retraite ? A-t-on outrepassé ses ordres ? Bref, j'aimerais en savoir plus sur cette épineuse question...

Merci si vous savez, d'éclairer ma lanterne.
avatar
ubik83
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 364
Age : 58
Localisation : nullepart
Date d'inscription : 11/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Varsovie, la retraite, l'insurrection.

Message  Prosper Vandenbroucke le Ven 27 Nov 2015, 6:13 pm

Bonjour Ubik,
En fait, il n'y a pas vraiment de responsable.
L'insurrection de Varsovie était planifié pour le 1ier août au vu de l'avance soviétique et il ne faut pas oublier que la ville de Varsovie avait été nommé-fin juillet- au titre de "Festung" (Forteresse) par les Allemands
Il est vrai que de nombreuses troupes allemandes retraitaient vers l'Ouest et traversèrent la ville après le 20 juillet 1944 et que cela a accéléré le processus du déclenchement de l'insurrection, mais il n'y avait pas de responsable pour cela à proprement dit. Les Polonais y virent un signe de débâcle et constatèrent également une diminution sérieuses des unités allemandes dans le secteur, mais ce qui a surtout provoqué le déclenchement de l'insurrection est le fait que le gouverneur général, Hans Frank, a émis un ordre de réquisition de 100.000 hommes polonais âgé de 17 à 65 ans en date du 27 juillet 1944 afin de construire des barricades et des fortifications et que là, les polonais y virent également une manœuvre de neutralisation de la Résistance et cette même résistance demanda en urgence aux personnes concernées d'ignorer la réquisition. Par conséquent le général polonais Bor-Komorowski ordonna la mobilisation générale et ce fut le début de l'insurrection.
Ce n'est cependant que mon avis personnel.
Amicalement
Prosper clin doeil gri
avatar
Prosper Vandenbroucke
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 780
Age : 67
Localisation : Braine le Comte (Belgique)
Date d'inscription : 24/09/2008

http://www.freebelgians.be/news/news.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Varsovie, la retraite, l'insurrection.

Message  Phil642 le Ven 27 Nov 2015, 10:26 pm

Tu trouveras aussi le rôle de La Brigade SS Dirlewanger à Varsovie en 1944 ...
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Merci

Message  ubik83 le Dim 29 Nov 2015, 4:06 pm

Merci,

Je n'y suis pas encore, mais je pose les jalons et ce que vous dites m'aidera sûrement.

J'ai commencé largement à lire le Henri Michel "Et Varsovie fut détruite", j'y apprends pas mal de choses mais hélas, comme je le craignais, le rôle des unités SD n'est pas précisé. C'est toujours "Les Allemands", sans précision de qui exactement. Du coup, je ne saurai pas quoi raconter le moment venu. J'espère trouver d'autres sources dans l'intervalle.

Au plaisir,
avatar
ubik83
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 364
Age : 58
Localisation : nullepart
Date d'inscription : 11/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Varsovie, la retraite, l'insurrection.

Message  Prosper Vandenbroucke le Dim 29 Nov 2015, 8:01 pm

avatar
Prosper Vandenbroucke
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 780
Age : 67
Localisation : Braine le Comte (Belgique)
Date d'inscription : 24/09/2008

http://www.freebelgians.be/news/news.php

Revenir en haut Aller en bas

le front de l' Est

Message  breiz izel le Jeu 03 Déc 2015, 4:48 pm

il me semble que la ss dirlewanger était une unité constituée d' assassins qui avaient été sortis de prison pour sa création

breiz izel
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 537
Age : 70
Localisation : France
Date d'inscription : 21/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Varsovie, la retraite, l'insurrection.

Message  Phil642 le Jeu 03 Déc 2015, 6:40 pm

breiz izel a écrit:il me semble que la ss dirlewanger était une unité constituée d' assassins qui avaient été sortis de prison pour sa création


Le recrutement se fait dans les prisons et les camps de concentration. On rencontre de tout : des allemands et des étrangers, des criminels de droit commun et des détenus politiques, des déserteurs, des maquisards et des braconniers : http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/t1533-oskar-dirlewanger?highlight=dirlewanger
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Mieux vaut tard que jamais.

Message  ubik83 le Mar 08 Déc 2015, 4:28 am

Prosper Vandenbroucke a écrit:l'auteur précise des unités du SD quittèrent la ville AVANT le début de l'insurrection.
Hello,

Je réagis après coup rapport à cette phrase... Avant : sais-tu quand, avant, pour quelles raisons, en quelles circonstances, qui l'a décidé ? Tu a lu ce livre ? Penses-tu qu'il soit possible d'entrer en contact avec l'auteur ?

Merci de tes réponses éventuelles...
avatar
ubik83
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 364
Age : 58
Localisation : nullepart
Date d'inscription : 11/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Oskar Dirlewanger.

Message  ubik83 le Mar 08 Déc 2015, 4:38 am

D'après le livre de Christian Ingrao, dont je recommande fortement la lecture, la plupart des membres de cette brigade ont été des criminels de droit commun et des chasseurs, car la mission, telle que définie par Himmler, s'inscrivait fortement dans un imaginaire cynégétique : marqué par la notion de chasse. Ingrao m'a suggéré de faire intégrer mes personnages dans cette brigade, mais ça n'était pas possible puisque ça les aurait éloignés de Pologne, et je veux qu'ils y restent jusqu'à la retraite devant l'armée Russe en 1944. J'ai donc pris d'autres options...



La bobine à Oskar :



A suivre...
avatar
ubik83
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 364
Age : 58
Localisation : nullepart
Date d'inscription : 11/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Quatrième de couverture :

Message  ubik83 le Mar 08 Déc 2015, 4:53 am

avatar
ubik83
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 364
Age : 58
Localisation : nullepart
Date d'inscription : 11/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Un ouvrage passionnant...

Message  ubik83 le Mar 08 Déc 2015, 4:57 am

Un ouvrage passionnant, rigoureux et fouillé, écrit par un historien méthodique et précis, ayant qui plus est une grande aisance pour raconter et restituer la vérité, le climat, de cette époque troublée. Vraiment, une somme de connaissances tout à fait captivante.
avatar
ubik83
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 364
Age : 58
Localisation : nullepart
Date d'inscription : 11/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Varsovie, la retraite, l'insurrection.

Message  Prosper Vandenbroucke le Mer 09 Déc 2015, 2:43 pm

ubik83 a écrit:
Prosper Vandenbroucke a écrit:l'auteur précise des unités du SD quittèrent la ville AVANT le début de l'insurrection.
Hello,

Je réagis après coup rapport à cette phrase... Avant : sais-tu quand, avant, pour quelles raisons, en quelles circonstances, qui l'a décidé ? Tu a lu ce livre ? Penses-tu qu'il soit possible d'entrer en contact avec l'auteur ?

Merci de tes réponses éventuelles...

La décisions n'-t-elle pas été prise au niveau de l'état major de Von dem Bach-Zalevski???
Désolé, je n'ai pas plus d'infos. Lorsque l'auteur parle d'AVANT, cela ne peut être que d'un mois tout au plus et non je n'ai malheureusement pas lu cet ouvrage.
Contacter l'auteur ??
Peut être via l'adresse e-mail qui se trouve sur cette page:
https://www.smus.ca/board/alexandra-richie
Et tiens en cherchant, j'ai également vue cette page en Pdf:
http://urs-srv-eprints.u-strasbg.fr/264/01/QUINON_C%C3%A9cile_2007.pdf

Bien amicalement
Prosper clin doeil gri
avatar
Prosper Vandenbroucke
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 780
Age : 67
Localisation : Braine le Comte (Belgique)
Date d'inscription : 24/09/2008

http://www.freebelgians.be/news/news.php

Revenir en haut Aller en bas

Beaucoup de questions...

Message  ubik83 le Jeu 10 Déc 2015, 5:11 am

Ce qui m'étonne, c'est que le mot "retraite" n'existait pas dans le dictionnaire du père Adolf. Alors, comment a-t-il pu tolérer que les troupes refluent, depuis Varsovie ? Et pour aller où ? Qu'ont bien pu devenir ces unités, une fois de retour en Allemagne ? Qu'en a-t-on fait, à quoi les a-t-on affectées ?

Je m'intéresse en particulier à ces Kommandos volants qui sillonnaient la capitale, et qui traquaient inlassablement les "traitres", ceux qui, ayant compris que c'était sans issue, cherchaient à se soustraire aux combats. Tous ces hommes qui voulaient sauver leur peau et préféraient attendre, dans des caves ou ailleurs, que le plus gros soit passé. Les SS les repéraient, les exécutaient, parfois les pendaient aux éclairages publics avec des pancartes assez humiliantes... Comment entrait-on dans ces fanatiques tribunaux volants ? Qui recrutait ? Y trouvait-on des membres de n'importe quelle branche de la SS ? Ces petites unités de mise à mort dans les rues, portaient-elles un signe distinctif ?

Je gage que si je m'en sors, ce roman risquera bien de devenir un pavé tout à fait passionnant. J'ai tenté de bien enrober la grande histoire dans la petite, créer des personnages forts, des anecdotes, des relations, des péripéties. C'est fou de consacrer autant d'années de sa vie à un tel projet... Sans seulement savoir si on sera édité... Enfin, c'est sans doute ça, la foi...

A suivre...
avatar
ubik83
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 364
Age : 58
Localisation : nullepart
Date d'inscription : 11/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Varsovie, la retraite, l'insurrection.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum