Régiments Brandenburg, incorporés de force

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Régiments Brandenburg, incorporés de force

Message  Vinhy le Lun 18 Jan 2016, 11:48 am

Voilà, je suis le dernier "mâle" de ma famille côté maternel et nous restons sans réelle réponse sur la mort présumée de mon oncle, sur le front de l'est. Né en 1926, Incorporé de force à 17 ans, sa dernière affectation en septembre 44 a été dans le 1er Jäger Regiment Brandenburg. Je n'arrive pas à retracer son parcours à partir de novembre 44. Son dernier courrier provenait d'un endroit en Autriche, pas loin d'Insbrück sur les bords de la Save, où il disait qu'ils allaient faire mouvement. Après plus rien, on suppose que tout le régiment a été envoyé en Prusse orientale, peut-être vers Memel. Toutes les recherches effectué par ma famille, après guerre et jusque dans les années 2001 n'ont pas apporté grand'chose de neuf. un certificat de décès, dans les années 60 a été envoyé à ma grand-mère, mort ou disparu en novembre 44, où? Mystère.
Si quelqu'un a des infos sur les déplacements de ce régiment, je suis preneur.
Merci d'avance.

Vinhy
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 5
Age : 51
Localisation : Anjou !! Feu !!!
Date d'inscription : 26/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Régiments Brandenburg, incorporés de force

Message  Prosper Vandenbroucke le Lun 18 Jan 2016, 12:47 pm

Pas grand chose, mais cela peut t'aider:
http://www.lexikon-der-wehrmacht.de/Gliederungen/JagerReg/JRegBrandenburg1-R.htm
Amicalement
Prosper clin doeil gri
avatar
Prosper Vandenbroucke
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 779
Age : 67
Localisation : Braine le Comte (Belgique)
Date d'inscription : 24/09/2008

http://www.freebelgians.be/news/news.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Régiments Brandenburg, incorporés de force

Message  Vinhy le Lun 18 Jan 2016, 1:29 pm

Merci. C'est à peu près que j'avais déjà, la variante c'est que le régiment n'aurait été déployé en Prusse orientale qu'en janvier 45. On va continuer de chercher.
Cdlt. Vinhy

Vinhy
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 5
Age : 51
Localisation : Anjou !! Feu !!!
Date d'inscription : 26/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Régiments Brandenburg, incorporés de force

Message  Lorrain54 le Jeu 11 Fév 2016, 11:17 am

Bonjour ,

Juste un petit mot , continuez vous recherches , internet est un outil formidable, il faut garder espoir ,  voyez mes recherches  http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/t11632-recherches-sur-mon-cousin-disparu-en-russie?highlight=mon+cousin

Bien cordialement , Jean-Louis
avatar
Lorrain54
Caporal-chef
Caporal-chef

Nombre de messages : 32
Age : 68
Localisation : luneville
Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Régiments Brandenbourg, Incorporés de force

Message  MEIERS le Jeu 11 Fév 2016, 1:21 pm

Le problème, s'agissant de la Prusse orientale, c'est que cette région allemande de la Baltique avait fait l'objet d'une bataille d'encerclement soviétique justement à partir de janvier 1945. Schématiquement lors de la grande offensive de l'armée rouge début 1945, qui avait libéré la Pologne, les pointes de l'Armée Rouge avaient atteint l'Oder à peine à une centaine de kms de la Chancellerie du Reich à Berlin en quelques semaines. Sur les flancs, c'est à dire en Poméranie et en Prusse orientale au Nord, et en Silésie au Sud, la résistance allemande fut autrement plus acharnée. Les Russes avaient notamment occupés le corridor de Dantzig (aujourd'hui Gdansk en Pologne) en encerclant les unités allemandes en Prusse orientale. La capitale de la Prusse orientale Königberg, aujourd'hui Kaliningrad forma une poche de résistance jusqu'au 9 avril 1945, donc moins d'un mois avant la capitulation du Reich le 8 mai 1945. Il est clair que les troupes allemandes ainsi encerclées n'avaient plus de possibilité de communication postale avec leur état major, donc de transmettre des listes de pertes, de blessés de tués ou de prisonniers. Le seul contact restant étant la radio. A supposer donc que votre oncle aie survécu à ces combats, voire aie été fait prisonnier par les Russes la seule chance de retrouver une trace serait les listes de prisonniers allemands des Soviétiques en Prusse orientale. En Allemagne des recherches de soldats de la Wehrmacht ont longtemps été le fait de la Croix rouge allemande qui était en contact avec son homologue soviétique. Il faudrait voir si la Croix rouge française pourrait effectuer le même genre de recherches. Mais il est d'autre part clair que si votre oncle est tombé au combat sans que son décès n'ai pu être consigné, suite à la destruction des régiments allemands et de leurs archives en Prusse orientale les chances de retrouver des traces seraient très faibles. D'un autre côté s'il a été fait prisonnier et même s'il est mort en captivité soviétique, des archives devraient exister lorsque l'on connaît le caractère bureaucratique du système totalitaire soviétique.

MEIERS
Major
Major

Nombre de messages : 135
Age : 56
Localisation : suisse
Date d'inscription : 10/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

ns

Message  Vinhy le Jeu 11 Fév 2016, 1:48 pm

J'étais tombé sur votre post il y a quelque temps, et c'est un peu à vous que je dois de reprendre les recherches. Votre cousin et mon oncle étaient presque voisins, il habitait Ranspach à 3 km de ST Amarin! La croix rouge n'a rien, rien au retour des derniers prisonniers. Pas grand chose non plus du côté du Wast, juste un témoignage d'un ancien compagnon de régiment, blessé en avril 44 et qui n'a plus revu mon oncle en revenant dans sa compagnie en janvier 45, bien d'autres compagnons avaient disparu. Il ne pouvait pas dire quand ni ou, c'est un témoignage assez bizarre , je n'ai pas pu retrouver la personne qui avait survécu à la guerre. 
J'attend un bouquin "For the Homeland" qui parle de la 31ème division SS, dans lequel il est fait référence à plusieurs fois du 2ème bataillon du 1er Jäger Regiment Brandenburg, dernière affectation connue de mon oncle. Par contre les faits, les batailles citées se situeraient plutôt en Croatie aux dates qui m’intéressent. Je mettre un peu de temps, le livre n'existe qu'en anglais.
Cordialement
Vincent Horny

Vinhy
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 5
Age : 51
Localisation : Anjou !! Feu !!!
Date d'inscription : 26/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Régiments Brandenburg, incorporés de force

Message  st.ex. le Jeu 19 Oct 2017, 10:41 am

Bonjour!

Euh pourquoi vous partez, avec l'énumération Prusse orientale?

Major d.R. Heer Max Wandrey Kommandeur II. / Jäger-Regiment 1 "Brandenburg"

Wandry trat 1936 in das I.R. 69 ein, war 1937 hauptamtlicher SS-Führer in Hamburg und wurde bei Kriegsbeginn zum I.R. 69 einberufen. Am 1. Juni 1940 wurde er zum Leutnant d.R. befördert und kam im November 1940 zum I.R. 254. Ab Juli 1941 nahm er am Rußlandfeldzug teil. Anfang 1943 Chef der 11. / Jäger-Regiment 1 "Brandenburg". Mit der Kompanie nahm er an der Entwaffnung italienischer Verbände in Griechenland und der Ägäis teil. Nach seinem entscheidenden Anteil an der Eroberung der Insel Leros im November 1943 wurde ihm am 9. Januar 1944 das Ritterkreuz verliehen. 

Danach Kommandeur des II. / Jäger-Regiment 1. Mit diesem kämpfte er im Herbst 1944 bei der Verteidigung der Donau-Stellung im Raum Esseg, Ende 1944 war er in Südungarn und verlegte dann Anfang 1945 in den Raum Lodz in Polen. 

Bei den schweren Rückzugskämpfen aus dem Raum Litzmannstadt über Petrikau zur Neiße, erlitt er am 20. Februar 1945 beim Auffahren auf eine Mine eine schwere Verwundung, an der er am 21. Februar 1945 im Lazarett in Krauschwitz in Niederschlesien verstarb. Posthum wurde ihm am 16. März 1945 das Eichenlaub verliehen.

Donc dans cette Biographie en Allemand, sur le major en Allemand.
Que après qu'il lui fut décerné la croix de fer en Janvier 1944. Il a reçu le commandement du IIème Bat. du jäger régiment 1 , et que avec IIème Bataillon  en Automne il a combattu dans le secteur de défense du Danube zone d'Esseg (Aujourd'hui Osijek en Croatie) et que à la fin de l'année 1944, ils ont combattu dans le Sud de la Hongrie, et que uniquement début 1945, ils ont été transférer en Pologne dans la zone de Lodz (sud ouest de Varsovie).

En raison, que dans le Lexikon der Wehrmacht, sur le Jäger régiment 1, est bien énumérer ceci.
Lexikon_der_Wehrmacht a écrit:Am 23. September 1944 wurden bei den Stäben jeweils Nachrichten-Züge eingetragen. Außerdem wurde die 4. Kompanie beim II: Bataillon vom Lehr-Regiment Brandenburg eingetragen.


Et ici, je suppose, oui, en raison, que tu n'a pas donné d'indice sur l'unité autre que le rgt 1 "Brandebourg"
Ainsi oui, je suppose, que ton aïeul devait être intégré dans cette 4ème Compagnie, qui a été intégré pendant cette période dans ce second Bataillon.


Et pour Litzmannstadt = dans le Ghetto de Łódź puisque Litzmannstadt c'est la seconde info ou est énumérer qu'ils sont partit. en 1945


et pour Petrikau =Piotrków Trybunalski au Sud de Lodz

Donc jusque ici tu peut les suivres.

Mais ici, il faut déjà connaitre, si il a survécu jusqu'en 1945

st.ex.
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant

Nombre de messages : 181
Age : 53
Localisation : Husseren-Wesserling france
Date d'inscription : 29/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Régiments Brandenburg, incorporés de force

Message  st.ex. le Jeu 19 Oct 2017, 4:21 pm

Si tu énumère le mois de novembre 1944 qui est mentionné sur l'acte de décès alors, voyons un peux ce que l'ont retrouve en tant qu'information.

Rudolf Pencz\"For the Homeland: The 31st Waffen-SS Volunteer Grenadier Division in World War2" a écrit: LE 20 Octobre 1944

A la date du 20 Octobre 1944, le Kampfgruppe Kühlwein a traversé le Danube a Neusatz (an der Donau)*, Lorsque la petite formation est entré en ville, les snipers se son tu. Uniquement lorsque nous, nous trouvions après Syrmia (**), ils ont recommencé à tirer, avec l'ordre de faire sauté le pont sur le Danube  après le départ des Allemands. Cela n'avait aucun sens. Le 22 Octobre 1944 il n'y avait plus d'allemand à Batschka. La route vers le Sud, Nord et à l'Ouest de Batschka était à présent ouverte aux Soviétique, et qui eux pouvaient rejoindre leurs camarades, qui les ont aidés a avoir le chemin sortant de la zone de Baja depuis le 20 Octobre 1944. Entre le 20 et 21 Octobre 1944 dans les mains ennemis tombèrent les villages du district de Zombor. Et le 25 Octobre 1944 ce furent les village du district Apatin, et ceux du District de Kula tombèrent entre le 18 et le 20 octobre 1944. Et Finalement ceux dans le district de Neusatz, et avec la plupart des unités qui n'avait plus rien pour combattre.
LE 20 Octobre 1944 Belgrad tomba et l'Est de la Syrmia à été évacué, et un nouveau front a été formé qui défendait l'Ouest de la Syrmia; avec une détermination incroyable, le front a tenu jusqu'au mois de Février 1945. Au nord la ligne de front principale de résistance, qui devait avoir un lien de connexion sécurisé avec l'Armée du Groupe Sud, a rejoins le triangle Danube-Drau.
Les unités de la division "Brandenburg" ont été transférer et avait la tâche de conduire des opérations de combat mobiles, pour maintenir le contact avec les unités du "groupe d'armée Sud" et de sécurisé les points, pour empêcher l'armée Soviétique d'avancé. Ou le kampfgruppe est allé rejoindre sa nouvelle zone dans le Sud du Danube à travers Esseg.

Ainsi ici j'ai complété de suite la dénomination correct pour le nom de la ville (donc c'était en Allemand Neusatz an der Donau) qui actuellement = Novi Sad en Serbie.  

Et pour Syrmia = dénomination latine pour le District qui enveloppe Novi Sad.

Pour Esseg comme je te l'avais déjà énumérer cela se trouve actuellement en Croatie = Osijek
et juste à l'est de Osijek ont trouve la ville de Zombor et avant elle se trouve la région Apatin.

Ainsi ici c'est pendant la retraite vers l'ouest.

Ici ont sait grâce à la biographie de l'ex major du IIème Bat. qu'ils se sont trouvé à Esseg.
Donc ton grand oncle, comme il est décédé que a partir du mois de Novembre, il a combattu lors de ses actions, ayant pour mission, de sécurisé les zones pour empêcher les russes d'Avancé.

Le IIIème Bataillon, lui ou ton grand oncle ne se trouvait pas affecté, lui combattait à coté de la Division "SS Grossdeutschland", c'est peut être la raison, que tu était partit avec la Prusse de l'Est.

st.ex.
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant

Nombre de messages : 181
Age : 53
Localisation : Husseren-Wesserling france
Date d'inscription : 29/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Régiments Brandenburg, incorporés de force

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum