L'incorporation au bon vieux temps....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'incorporation au bon vieux temps....

Message  Phil68 le Mar 11 Avr 2017, 2:10 pm

L'incorporation, sujet de cantine s'il en est...

Rien n'y fait : toutes les armées du monde s'intéressent à votre équipement...


IIIè Reich

La méthode nazie est, comme toujours, la plus brutale.
Imaginez-vous, nu comme un ver, devant 22 messieurs en uniforme, qui vous scrutent de la tête aux pieds durant d'interminables minutes...
Le côté humiliant est évidemment délibéré : il s'agit d'intimider le jeune dès son tout premier contact avec l'institution militaire.



Bizarrement, nos amis Allemands ont davantage de problèmes avec le "Musterung" de la Bundeswehr d'aujourd'hui...
L'élément nouveau - qui change tout pour certains hommes - est que les examens intimes de la Bundeswehr sont désormais pratiqués par un personnel presqu'exclusivement féminin. En effet, les centres de recrutement (KWEA) offraient des postes de doctoresses à temps partiel, tout spécialement appréciés par les femmes médecin... La présence d'une assistante administrative, sans qualification médicale, pendant l'examen a également été fort décriée.

Cela a donné lieu en Allemagne à tout un mouvement de protestation, baptisé B.A.S.T.A., avec interpellations au parlement, initié par un certain Lars Petersson, qui militait pour la suppression pure et simple de ces examens intimes, car embarrassants / humiliants pour certains jeunes hommes (on parle de cas de suicides).

Petersson diffuse son manifeste gratuitement :

France

En France, ce n'était guère mieux. Les examens de recrutement se déroulaient, collectivement, à la Mairie locale. C'est Napoléon en personne qui aurait décrété que les incorporés devaient se présenter entièrement nus, bien que personne ne cite la référence précise...
De fait, il faut attendre un décret du général De Gaulle dans les années 1960 pour une réforme de l'incorporation, avec davantage de respect pour la pudeur et la dignité de chacun...(en clair, le droit de garder son slip jusqu'au tout dernier moment....)
 


Le texte intégral du témoignage ci-dessus est ici : https://sirosautrefois.com/2014/02/26/conseil-de-revision/

USA

Aux USA, après Pearl Harbor, les autorités furent contraintes d'improviser des centres de recrutement dans l'urgence dans tout le pays, un peu n'importe où : dans des écoles, des bibiothèques, des maisons communales, des gymnases...
Ces endroits inapropriés donnaient parfois lieu à des scènes cocasses, comme ci-dessous, où on peut cependant se demander s'il était vraiment nécessaire d'agglutiner les appelés aussi fort les uns contre les autres...




Belgique

En Belgique, je n'ai rien connu de tel. Dans les années '80 les examens médicaux d'incorporation au centre de Neder-over-Heembeek étaient individuels et non plus collectifs. Cela se déroulait dans le respect de la pudeur et de la dignité de chacun.
Vous vous déshabilliez entièrement dans une cabine, puis vous entriez, seul, dans le cabinet du médecin, seul lui aussi, sans présence féminine embarassante.
(Cela dit, je ne doute pas qu'au temps de l'ancien centre, le "Petit Château", l'armée belge ait également connu son folklore...)

Ph.
avatar
Phil68
Adjudant-chef
Adjudant-chef

Nombre de messages : 107
Age : 49
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 14/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incorporation au bon vieux temps....

Message  Bréhon le Mar 11 Avr 2017, 5:53 pm

Phil68 a écrit:En France, ce n'était guère mieux. Les examens de recrutement se déroulaient, collectivement, à la Mairie locale.
Bonjour,

Pour être exact, les Conseils de révision se tenaient au chef-lieu de canton.

Bréhon
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 94
Age : 63
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 18/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum