Vendredi 25/08/2017, le glas sonnera en Alsace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vendredi 25/08/2017, le glas sonnera en Alsace

Message  Narduccio le Dim 20 Aoû 2017, 5:44 pm

Le vendredi 25 août 2017, les églises d'Alsace feront sonner le glas, elles commémoreront ainsi le décret du gauleiter Wagner qui a institué l'incorporation de force en Alsace, et qui a donc entrainé environ 130 000 jeunes alsaciens dans la tourmente des combats. Un certain nombre d'entre eux ont péri, ils ont eu le droit à l’inscription "Mort pour la France" sur leurs tombes ... quand celles-ci ont été identifiées, car ce ne fut pas toujours le cas. Certains gisent en effet dans des fosses communes, d'autres ont disparu et on est sans nouvelles de ce qui leur est arrivé malgré les décennies de recherches.

La vie de ceux qui sont revenus n'a pas été toujours facile. Il y a les blessures plus ou moins graves récoltées aux combats, ou lors des bombardement à l'arrière. Il y a eu pour certains d'entre eux la captivité dans les camps staliniens. Le dernier français rentré de la guerre est un Malgré-nous alsacien, en 1955, si j'ai bonne mémoire. Il reste au coeurs de beaucoup la honte et l’opprobre d'avoir été obligés de combattre au sein des forces de l'ennemi et contre son propre idéal patriotique. Peu de gens arrivent à s'imaginer ce que l'on doit ressentir à ces moments-là.

Il y a aussi la suspicion qu'ils ont dû faire face à leur retour. Une partie d'entre eux n'était-elle pas "volontaire" pour aller combattre dans la waffen-SS ? Sauf qu'il s'agit là-aussi d'une décision du gauleiter Wagner qui décida que 50% des jeunes alsaciens s'engageraient volontairement dans ces unités en remerciement pour le cadeau de la nationalité allemande qu'on leur faisait en même temps qu'on les incorporait ... Et il y eût les suspicions, n'avaient-ils qu'obéir aux ordres, n'auraient-ils pas, en telle ou telle occasion, fait montre de zèle dans l'accomplissement de leurs tâches ? En fait, avaient-ils vraiment combattus "malgré-eux" ?

Il y a 70 ans, par la décision personnelle d'un homme, 130 000 français, nés en terre française annexée de fait en juillet 40, se sont retrouvés contraints de porter un uniforme honni et cela a fait basculer définitivement leur destin.

Je n'oublie pas qu'ils ne furent pas les seuls Malgré-nous. Il y a eu des mosellans, mais le décret d'incorporation date de quelques jours avant. Il y a eu des luxembourgeois, de nombreuses populations considérées comme allemandes ou germaniques par les nazis. Je parle de ceux que je connais, mais mes pensées vont aussi à toutes les autres victimes de la barbarie nazie

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4679
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum