La Nuit des Longs Couteaux

Aller en bas

La Nuit des Longs Couteaux

Message  Soxton le Dim 01 Oct 2017, 06:23

Bonjour.
J'ai trouvé ce lien au sujet de La Nuit des Longs Couteaux : http://www.histoire-pour-tous.fr/dossiers/99-xxe-siecle/2924-la-nuit-des-longs-couteaux-1934.html

Il est important de comprendre pourquoi Hitler a décidé d'agir contre les chefs de la SA, et notamment Ernst Röhm qui était un de ses rares amis.
Il est vrai qu'il en a profité pour agir aussi contre d'autres personnes. Mais la SA fut la principale cible.

Soxton
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 72
Age : 67
Localisation : LYON
Date d'inscription : 04/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Nuit des Longs Couteaux

Message  Phil68 le Mar 03 Oct 2017, 00:06

Il est bon de rappeler les rapports de force dans ces événements...

Le Traité de Versailles n'autorisait qu'une armée de 100.000 hommes, pour une Allemagne de 80 millions d'habitants (le double de la population française).

Résultat : toute la jeunesse allemande en soif d'uniformes de nationalisme et d'aventures militaires s'engageait dans la SA, véritable armée privée du parti.
Si bien qu'en 1933, les SA sont 3 millions ! De leur côté, les SS n'étaient encore "que" 52.000 et la Wehrmacht 100.000.

Roehm, ancien capitaine à Verdun, va jusqu'à proposer d'intégrer toute cette armée allemande à la SA !
La suggestion de trop...

On voit mal aucun parti politique laisser un homme tel que Roehm - vulgaire, brutal, inculte et homosexuel notoire - à la tête d'une armée privée de 3 millions d'hommes...

Ph.
avatar
Phil68
Adjudant-chef
Adjudant-chef

Nombre de messages : 109
Age : 49
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 14/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Nuit des Longs Couteaux

Message  Prosper Vandenbroucke le Mar 03 Oct 2017, 20:30

Phil68 a écrit:Il est bon de rappeler les rapports de force dans ces événements...

Le Traité de Versailles n'autorisait qu'une armée de 100.000 hommes, pour une Allemagne de 80 millions d'habitants (le double de la population française).

Résultat : toute la jeunesse allemande en soif d'uniformes de nationalisme et d'aventures militaires s'engageait dans la SA, véritable armée privée du parti.
Si bien qu'en 1933, les SA sont 3 millions ! De leur côté, les SS n'étaient encore "que" 52.000 et la Wehrmacht 100.000.

Roehm, ancien capitaine à Verdun, va jusqu'à proposer d'intégrer toute cette armée allemande à la SA !
La suggestion de trop...

On voit mal aucun parti politique laisser un homme tel que Roehm - vulgaire, brutal, inculte et homosexuel notoire - à la tête d'une armée privée de 3 millions d'hommes...

Ph.
Sauf qu'il ne s'agissait pas encore de la Wehrmacht, mais de la Reichswehr qui sera dissoute en mars 1935 avec l'avènement de la Wehrmacht.
avatar
Prosper Vandenbroucke
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 809
Age : 68
Localisation : Braine le Comte (Belgique)
Date d'inscription : 24/09/2008

http://www.freebelgians.be/news/news.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Nuit des Longs Couteaux

Message  Soxton le Ven 29 Déc 2017, 01:50

Sur le forum, Meiers a avancé l'hypothèse d'une action des SA à l'insu d'Hitler :
http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/t2097p50-le-27-fevrier-1933-le-reichstag-s-embrase

MEIERS a écrit:Certains historiens qualifient le système nazi de "polycratie". Tant que tous les organes de l'appareil nazis étaient occupés à rivaliser pour l'attribution de leurs compétences, en se tirant dans les pattes, la position d'Hitler n'était elle pas remise en cause (...)! Il ne peut donc pas être exclu que l'incendie du Reichstag aie pu être une initiative de la S.A. sous Röhm, comme le "livre brun" le laisse penser, qu'Hitler non informé au départ aie dû cautionner après coup!


De nos jours rares sont les historiens qui pensent que Röhm aurait osé agir contre le Reichstag à l'insu d'Adolf Hitler.

S'il s'agit d'une affaire de la plus grande importance, et c'est la cas en l'occurrence, aucune initiative n'est possible sans l'autorisation de Hitler.

Comment Röhm aurait-il pris cette initiative à l'insu du grand chef, sans être réprimandé quelques jours plus tard ?

Le texte dont parle Meiers est le "livre brun", publié en 1933 et tiré à des millions d'exemplaires. Il résulte des investigations d'un collectif d'auteurs et de journalistes socialistes et communistes, sous la direction de Willi Münzenberg.

Soxton
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 72
Age : 67
Localisation : LYON
Date d'inscription : 04/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Nuit des Longs Couteaux

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum